AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/

Partagez|

Il faut toujours un coupable [Feat Amélia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Il faut toujours un coupable [Feat Amélia] Ven 3 Oct - 0:59

J'ouvrais les yeux, les deux bras appuyés contre le mur et le front posé contre le papier peint je respirais. Je venais seulement de reprendre le dessus sur lui, sur ce petit merdeux de Wyatt qui avait espéré pouvoir reprendre le contrôle sur son corps. Le bougre avait réussi pendant au moins cinq minutes et en avait profité pour s'amocher le corps. Je ne comprendrais jamais cette réaction mortelle de se mutiler en espérant que l'esprit quittera le corps. C'est totalement débile. Enfin soit je me redressais et observais l'ampleur des dégâts. Il avait été loin cette fois-ci, je sentais ma lèvre ensanglanté suite à une morsure un peu trop violente et mon oeil semblait battre tant la douleur était vive. Je m'approchais alors de la vitrine présente au-dessus de son étagère de bouquins et de souvenirs et j'observais ce si joli minois totalement amoché. En se frappant le crâne contre le mur et les rebords de coin - d'ailleurs je ne sais pas comment on peut devenir masochiste à ce point- l'adolescent nous avait provoqué un bel oeil au beurre noir ainsi qu'une sacrée bosse. Et les bras, n'en parlent pas. Une multitude de taillade parsemait les avant-bras faisant couler des gouttes de sang ici et là. J'étais énervé? Pour quelle raison avait-il réussi à prendre le dessus. À chaque fois cela arrivait lorsque ses émotions étaient légèrement emballées.

Je tournais les yeux vers ma droite, en direction de la commande et j'y voyais le tiroir du haut grand ouvert. C'est donc ici qu'il avait trouvé le cutter qui trainait maintenant près du lit. Je devrais vraiment dégager tous les objets dangereux de cette chambre. Mon regard se posait alors quelques instants sur un cadre photo posé sur cette commode justement. Je n'y avais jamais prêté attention mais y étaient présents dessus, Wyatt et son défunt meilleur ami. Evan. Étrangement alors qu'il n'y était pour rien ma colère contre lui grandissait et j'attrapais une vieille balle de baseball miteuse que je lançais avec violence contre le cadre dont la vitre se brisa et le socle tomba en arrière. Je serrais les poings, tout était de sa faute. Wyatt avait repris des forces en croisant Amélia, il avait senti la présence d'Evan. Il devait payer. Elle payerait pour lui. Je serrais les poings ne désinfectant même pas mes blessures je sortais de chez moi. Cet idiot ne possédait pas de voiture et je devais donc y aller sur son vieux scooter mais j'arrivais assez rapidement, du moins pour que ma colère n'ait pas chuté. Là je frappais à la porte de la maison de l'hôte de mon esprit ennemi avec force et violence, la coupure à ma lèvre devenait douloureuse surtout lorsque je serrais les dents mais j'étais énervé et quelqu'un devrait payer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Il faut toujours un coupable [Feat Amélia] Sam 4 Oct - 6:37


Il faut toujours une victime
Amelia K. Donovan & Wyatt C. Cartwright


Ce que je détestais le plus maintenant, c'était les journées sans travail. J'avais toujours l'horrible impression qu'il me fallait rester chez moi et que mieux valait ne pas sortir. Je savais pourtant que cela ne venait pas de moi ; Evan préférait que je reste sagement chez moi. Cela évitait les nouvelles rencontres. Depuis quelques temps, nous en avions fait plusieurs à vrai dire. J'avais découvert que jusqu'à maintenant j'avais ignorer plusieurs choses, notamment l'existence d'autres possédés en Nouvelle Orléans. Il n'y avait pas que des possédés, mais des médiums aussi... Des gens qui prétendaient pour certains pouvoir m'aider. C'était cela qui avait surtout effrayer Evan : l'idée que l'on puisse m'aider. Pourquoi aurais-je besoin d'une telle chose? Nous étions bien, tous les deux... Cela bien sûr, c'était dans sa vision des choses. Evan se perdait de plus en plus profondément dans ses illusions. Pour lui, j'étais heureuse en étant en sécurité, seule avec lui. Pouvait-il avoir plus tort que cela?

J'étais donc assise sur mon canapé, les cheveux encore humides de ma douche. Il m'avait fallu déployer un effort considérable pour me décider à me laver pour ensuite m'asseoir à nouveau. Je ne sentais vidée, ne sachant que faire. Evan ne me laisserait pas me libérer de lui et je ne voyais pas que faire d'autres que d'être assise là, à regarder la télévision et ses programmes idiots. Je regardais sans vraiment porter attention. Je me perdais dans mon esprit, sans qu'Evan ne cesse de suivre le cours de mes pensées. J'avais toujours la sensation d'une personne au dessus de mon épaule, qui m'observait. Ce n'était pas si loin de la vérité. Je fus distraite quand on frappa à ma porte. Je regardé par le Judas, voyant alors le jeune homme qui se tenait là. Je fronçai les sourcils, n'osant pas ouvrir la porte. Je sentis soudain Evan pris d'une grande agitation et je dus faire des efforts pour l'empêcher de prendre le contrôle. Il voulait que j'ouvre la porte, avec une grande joie. Il me fallut un instant pour comprendre qu'il le connaissait. Mieux que ça même. Voilà que se trouvait de l'autre côté de ma porte son meilleur ami de son vivant. J'eus un instant un moment de joie, jusqu'à ce que je réalise que sa présence ici ne pouvait être qu'une coïncidence. Comment aurait-il pu savoir qu'Evan était en moi? Je ne parvenais à calmer l'agitation d'Evan. Pourtant, j'eus pour la première fois depuis la possession d'Evan la sensation que je devais me tenir loin de quelqu'un. Je n'aurais su l'expliquer, un pressentiment peut-être. Il semblait blessé, mais je n'avais aucune envie de lui ouvrir. J'eus une longue hésitation avant de glisser ma main vers la poignée sans l'ouvrir pour autant. Evan me suppliait de l'ouvrir, mais une dernière hésitation me saisit alors que je prononçai :

«Qui est-ce?»

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Il faut toujours un coupable [Feat Amélia] Ven 10 Oct - 12:43

Je ne saurais l'expliquer mais lorsque j'avais croisé cette fille, Amélia, Wyatt a pu sentir la présence de son esprit qui plus est son meilleur ami. On ne lui avait même pas parlé, même pas touché. C'est sans doute une de ces notions idiotes de l'amitié. Toujours est-il que depuis, monsieur tente de reprendre le contrôle sur son corps et ce, par tous les moyens dont le plus idiot de tous: la mutilation. Il abimait son corps tout seul, il était idiot. Je n'ai pas pour autant envié d'abandonner, c'était même encore plus drôle de le voir désespéré. Mais j'étais énervé de l'incident d'aujourd'hui, quelqu'un devait payer et j'avais désigné ce fameux coupable sans aucune autre raison qu'une simple photo qui trainait. Cet Evan devait subir ma vengeance, est comme ce fumier est mort c'est sa petite chérie de possédée qui allait prendre à sa place. Je savais où elle vivait, j'avais bien entendu faire des recherches sur elle après qu'elle ait sans le vouloir redonné des forces à mon propre petit possédé.

J'étais devant chez elle et je frappai assez fort contre la porte, je ne controlais sans doute pas ma force de frappe. Personne ne venait, mais j'étais patient, très patient même et je ne bougerais pas d'ici de toute façon, pas tant que je n'aurais pas obtenu ma justice. Je n'entendais pas de pas, pas un bruit, pas un mouvement sans doute devait elle être discrète, et se faire toute petite mais pour quelle raison ? Elle ne savait même pas qui j'étais réellement donc elle n'aurait pas de raison de m'éviter. Ou alors elle n'était pas présente ? Non ! Elle devait être chez elle, elle n'avait pas le choix je le voulais, je l'exigeais... Et il valait mieux dans mon état que je ne sois pas contrarié. J'entendis soudainement une petite voix me demandé qui suis-je. Roulant des yeux je prenais une inspiration et je m'apprêtais à jouer mon rôle. J'étais un acteur constamment et à force de temps et d'expérience je savais parfaitement me faire passer pour lui.

"C'est Wyatt, Wyatt Carthwright... Ouvres s'il te plait.. Je viens de me faire aggressé, j'ai peur qu'il revienne..."


Le ton apeuré, les expressions, les tremblements dans la voix, l'essoufflement et les yeux au bord des larmes, tout ça je connaissais. Je l'avais créé si souvent sur le visage de mes victimes que je pouvais aisément le reproduire. Combien de personne avait-je pousser à bout? Beaucoup. Et à chaque fois cette expression revenait. C'est étrange à quel point les gens sont des victimes. Je me sens tellement rabaissé lorsque je joue à ce petit jeu, je me sens faible et vulnérable alors que je suis tout le contraire. Enfin il faut ce qu'il faut pour la convaincre, personne ne laisserait un adolescent en danger dehors . Mais elle va m'ouvrir quand ?! Elle était longue, trop longue à mon gout et mon énervement continuait sa croissance allant bientôt devenir de la furie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Il faut toujours un coupable [Feat Amélia] Mar 14 Oct - 5:40


Il faut toujours une victime
Amelia K. Donovan & Wyatt C. Cartwright


Je n'arrivais tout simplement pas à me départir de ce pressentiment qui m'incitait à ne pas ouvrir la porte. J'ignorais pourquoi, c'était une intuition mais à laquelle n'adhérait pas du tout Evan, bien au contraire. Je le sentais lutté en moi, quémander que j'ouvre la porte sans plus attendre et pourtant je me permis une dernière hésitation. J'entendis alors la voix du jeune homme me répondre, une voix terrifiée qui me suppliait d'ouvrir la porte. Bien que j'avais toujours cette impression étrange je ne pouvais ignorer cet appel à l'aide ainsi que les supplications sourdes d'Evan. De toute façon, celui-ci ne me permit pas d'attendre plus longtemps. Il me força à ouvrir la porte d'un mouvement soudain et je fus pendant un instant face à celui qui avait cogné un instant plus tôt.

Je sentis alors beaucoup d'émotions dans le coeur d'Evan, dans le mien à vrai dire. C'était des retrouvailles secrètes, car Evan ne pouvait pas simplement saluer Wyatt comme autrefois. Je le sentais profondément heureux de voir son ami, même s'il était dans un misérable état. Il ignorait depuis combien de temps il ne l'avait pas vu, à vrai dire Evan n'avait pas cette notion du temps qui lui rappelait depuis combien de temps il était mort. Moi, je ne pouvais pas l'oublier. Je me souvenais de la date exacte, de l'heure même à laquelle il avait prit possession de moi. C'était un souvenir que malheureusement je ne pourrais jamais oublié.

«Entre...»

Je me trouvai un peu froide, je l'admets et Evan aussi. Il n'aima pas le ton de ma voix et rapidement, décida qu'il valait peut-être mieux prendre le contrôle. C'était la première fois que les motifs qui le poussaient à prendre le contrôle de mon corps était autre que la peur ou la jalousie. Cette fois, c'était la joie. Je me retrouvai de nouveau spectatrice de mes mouvements, sentant mes lèvres s'étirés dans un petit sourire.

«Je t'en prie, entre vite. Tu seras en sécurité ici»

Je ne lui reconnaissais pas ce ton doux. Loin de moi l'idée de dire qu'Evan n'était pas doux, au contraire avec moi il l'était, mais quand il parlait à travers ma bouche, c'était souvent avec froideur et crainte. Je n'aurais pu décrire clairement ce que je ressentais à cet instant, alors que lui-même était si heureux. Je n'avais pas l'habitude à cela et je me sentis presque heureuse pour lui. Je n'oubliais cependant pas l'impression que j'avais eu en le regardant secrètement un peu plus tôt, mais que pourrait-il arriver de si grave après tout...?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Il faut toujours un coupable [Feat Amélia] Lun 5 Jan - 18:50

Le sujet n'a pas eu de réponse dans le délai imparti ( 2 jours pour les events, 1 mois pour les rps normaux), merci d'y remédier rapidement.

Le staff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Il faut toujours un coupable [Feat Amélia] Sam 24 Jan - 23:09

Le sujet n'a pas reçu de réponse depuis plus de deux mois, merci d'y remédier.

Le Staff.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Il faut toujours un coupable [Feat Amélia] Sam 28 Fév - 14:55

Le sujet n'a pas eu de réponse depuis plus de quinze jours. Merci d'y remédier ou de prévenir le staff si le sujet doit être archivé!


Au vu de l'absence de Wyatt, on archive le sujet Amelia! Vous pourrez le récupérer à son retour! =D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Il faut toujours un coupable [Feat Amélia]

Revenir en haut Aller en bas

Il faut toujours un coupable [Feat Amélia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» « Il faut toujours viser la Lune car, en cas d'échec, on atterrit dans les Étoiles. »
» C'est toujours la lois du plus fort, il faut se battre jusqu'après la mort..
» Avec la crème il faut toujours se permettre un peu d'excès [pv Zach]
» Parce qu'il faut se détendre des fois... [ LEYIA ]
» Maeko || « Il faut toujours semer derrière soi un prétexte pour revenir, quand on part. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: Rp's en attente-