AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/

Partagez|

Alors c'est l'histoire d'une médium et d'un fantome qui rentrent dans un bar... [pv Athalie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Alors c'est l'histoire d'une médium et d'un fantome qui rentrent dans un bar... [pv Athalie] Dim 5 Oct - 14:31

Alors c'est l'histoire d'une médium et d'un fantome qui rentrent dans un bar...
Athalie & Kingsley'small talks



Il faisait doux ce jour-là, dans ce parc de la ville qui se parait, lentement mais surement, des couleurs chatoyantes de l’automne. Kingsley aurait aimé sentir les feuilles crisser sous ses pieds, respirer l’odeur claire du temps qui se rafraîchit, qui se charge des effluves de la terre mouillée et des bougies à la citrouille. Il serait bien venu s’asseoir ici avec un bon verre de cidre chaud ou de thé brulant, à regarder le monde tourner ou à lire un bouquin. Malheureusement, la seule chose qu’il lui était encore possible de faire, c’était de s’asseoir sur l’un des bancs et d’observer les vivants s’agiter autour de lui. Et les morts, d’ailleurs : depuis quelques mois, les esprits se multipliaient dans la ville, et il était de moins en moins rare de voir une ombre flottée au dessus de la tête d’un vivant, parfois avec des mains sombres agrippées à leurs épaules. King aurait probablement frissonné, si c’était encore possible : pour lui aussi, la possession avait quelque chose d’inquiétant, de malsain : s’approprier un corps qui n’est pas le sien, en chasser le propriétaire, briser sa volonté jusqu’à l’effacer complétement, c’était… Il ne savait pas. Indécent, peut être. Horrible, surement. Lui se refusait à faire ce genre de chose. Et puis, il ne retrouverait jamais un corps aussi beau que le sien, c’était une évidence !

Il observa pendant de longues minutes la terre tournée autour de lui, assis en tailleur sur son perchoir : de temps en temps, un vivant s’asseyant à coté de lui, voire même Sur lui. Alors il se mettait à jouer avec leurs cheveux, comme une bourrasque de vent venue de nulle part, ou alors lisait au dessus de leur épaule en faisant les dialogues à haute voix. Souvent, les gens se retournaient, pas tout à fait certains de si c’était leur propre voix intérieure qu’ils entendaient en lisant, ou si quelqu’un se moquait d’eux. En tout cas ils ne restaient jamais très longtemps, oppressés par cette présence qu’ils sentaient sans voir. C’était dommage, songeait le poltergeist, lui qui adorait la compagnie. Il pouvait passer des heures à errer à droite et à gauche à tenir compagnie a ses vivantes à lui, celles qu’il a décidé de protéger et distraire depuis parfois plusieurs mois, d’autres depuis quelques jours.
D’ailleurs, il attendait l’une d’entre elles, qui n’allait pas tarder à arriver. Elle passait tous les jours à cette heure ci, avec son café à la main et un air inspiré. Enfin, l’air inspiré, c’est lui qui lui trouvait ça, peut être qu’elle ne l’était pas du tout, au final. Il regarda sur la montre d’un passant : elle était en retard. Pourquoi ? Elle était en ville depuis peu de temps, et elle dormait encore à l’hotel. Il lui avait dit mille fois de se trouver un logement, si possible à Treme ou Marigny, parmi les sorcières et autres faiseurs de vaudous. Plus vite elle apprendrait à se protéger des sbires de Belaam, mieux elle se porterait. Elle était déjà pas bien costaud, mais si en plus elle subissait des tentatives de possession, on était pas rendu …

Il soupira de soulagement en la voyant passer le grand portail de fer noir qui marquait l’entrée dans le parc d’un pas vif. Il s’envola vers elle pour venir la serrer dans ses bras. Enfin, plus ou moins, il était pas au meilleur de sa forme, alors la pression de ses bras ectoplasmiques autour des épaules d’Athalie avait du être à peine perceptible :

- Hello Lily, j’ai cru que tu viendrais jamais ! tu me boudes ? tu m’aimes plus ? tu en as déjà marre de moi c’est ça ?

Il s’interrompit avec un petit froncement de sourcils. Derrière la médium, un petit esprit malingre trainait, avec de grands yeux globuleux et un air peu soigné. Le poltergeist claqua de la langue avec un air sévère, et le fantôme disparut dans un couinement. Il se retourna vers la médium avec un air sévère. Enfin, il essaye :

- Un bébé fantôme, sérieusement ? tu aurais pas pu lui dire d’aller voir ailleurs si tu y étais, hum ?



copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Alors c'est l'histoire d'une médium et d'un fantome qui rentrent dans un bar... [pv Athalie] Dim 5 Oct - 18:08


Kingsalie
Ce que je voulais dire a propos de l'éternité c'est que pour chacun de nous, notre éternité peut prendre fin dans une heure, ou dans cent ans. Tu ne peux jamais être sure, alors autant donner de l'importance a chaque seconde..
Dans sa vie d'avant, les seuls amis qu'Athalie eu la chance d'avoir étaient des morts. Génial pour une gamine de quinze ans enfermée dans un ancien sanatorium appelé hôpital psychiatrique catholique. Paris, qu'est-ce que la rouquine pouvait haïr cette ville. Tout les souvenirs qu'elle pouvait avoir là-bas lui semblaient nauséabonds, et lui laissent encore des cicatrices. Quelques cauchemars, et autres angoisses nocturnes... Rien d'autre qui ne la réjouis plus qu'avoir eu la chance de pouvoir partir en douce de ce pays européen.

Une des premières personnes que la française rencontra en Nouvelle-Orléans était un petit poltergeist, un peu jazzy, horriblement insupportable mais terriblement attachant. Kingsley Malone, est un homme très intéressant. Il est cultivé, joueur, taquin, légèrement macho mais attachant. Ils se sont rencontrés à l'hotel où Athalie s'installa à son arrivée. Il apparu alors qu'elle écrivait, au dessus de son épaule et commenta son écrit arrachant un sursaut à la rouquine. Elle lui avait hurlé dessus et balancé son bouquin fétiche à la figure. Chose très drôle étant donné que c'était un poltergeist et que donc ce geste était inutile vu qu'il ne lui ferait aucun mal. Il avait disparu en riant, et était revenu le soir suivant. Il s'intéressait à elle, à sa vie d'avant. Et elle aussi. Ils devinrent vite amis.

Le truc qui est compliqué avec les morts, c'est que pour communiquer mise à part si tu as les chances de les voir tu l'as dans le tralala. Pas de téléphone, donc pas d'appels. Et Kingsley sera forcément grognon du retard d'Athalie. Ils avaient déjà leurs petites habitudes, tout les matins après sa cuite de la veille Athalie allait au même café, prendre un grand café noir sur place, et un à emporter. Elle traversait tout les jours le même parc pour retourner se terrer dans sa chambre sombre pour boire et écrire. Quelques fois, elle sortait. Pour des concerts en ville, faire les courses.. Il était ce qui lui permettait de ne pas devenir encore plus folle qu'elle ne l'était. Elle l'aimait énormément, bien qu'elle essayait de ne pas trop lui montrer il n'en aurait été que plus ravi.

Et ce matin, elle était en retard. Elle venait de rencontrer une serveuse qui lui restait dans la tête. Haylee. Haylee Pierce. Jamais elle ne pourrait oublier son prénom et encore moins son visage. Athalie marchait, rêveuse et elle souriait dans le vide. Si bien même qu'elle n'avait pas remarqué le poltergeist inconnu qui lui collait au basques avant d'arriver devant Kingsley qui se raidit. « -Hello Lily, j’ai cru que tu viendrais jamais ! tu me boudes ? tu m’aimes plus ? tu en as déjà marre de moi c’est ça ? » Il fronça les sourcils et réussit à gronder du regard. « - Un bébé fantôme, sérieusement ? tu aurais pas pu lui dire d’aller voir ailleurs si tu y étais, hum ? » La rouquine souffla bruyamment pour lui exprimer son mécontentement par rapport au ton réprobateur que le fantôme employait. Puis alla s'assoir sur leurs banc.

« - Je ne l'ai pas senti. Et si tu continue à essayer de m'engueuler j'pourrai très bien t'envoyer dans la lumière! » le menaça t'elle théâtralement du bout de l'index. Puis elle s'adoucit en souriant. « J'ai rencontré une nana possédée. J'suis dans la merde parce que l'esprit il a pas l'air de trop m'aimer. » Lui annonça t'elle naturellement en se massant les tempes. Oups, en fait ça allait pas plus l'énerver ça?


(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Alors c'est l'histoire d'une médium et d'un fantome qui rentrent dans un bar... [pv Athalie] Jeu 30 Oct - 21:31

Le sujet n'a pas eu de réponse depuis plus de 15 jours, merci d'y remédier ou de le signaler au staff afin que celui-ci soit archivé =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Alors c'est l'histoire d'une médium et d'un fantome qui rentrent dans un bar... [pv Athalie]

Revenir en haut Aller en bas

Alors c'est l'histoire d'une médium et d'un fantome qui rentrent dans un bar... [pv Athalie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» QUI CONNAIT MIEUX L'HISTOIRE DE LA SOUPE DU 1 JANVIER??????
» •Crows Zero•
» KOTOR 1 ou KOTOR 2
» Le pingouin sauve la banquise
» MOEBIUS / GIR (JEAN GIRAUD)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: Rp's-