AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/

Partagez|

Through the Fire and Flames - Ft. Nitzan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Through the Fire and Flames - Ft. Nitzan Lun 10 Nov - 15:37

Hier soir, le dîner au restaurant a été délicieux. Mes soirées depuis qu'elle est entrée dans ma vie sont beaucoup plus calmes, moins tortueuses, moins pénibles... Plus agréables, en somme. Son regard de glace qui m'attire tant est comme deux lanternes aux flammes bleues dans la nuit. J'y vois clair. On a partagé un baiser, des dîners dans divers restaurants, une partie de jambes en l'air en plusieurs rounds... Et je lui ai fait faire un bond dans la notoriété. Green est un excellent contact pour ça. Si quelqu'un m'avait dit un jour que mon alter égo allait me faire rencontrer une personne comme celle qui m'a donné ma chance, je me serais littéralement foutu de sa gueule... Chaque instant passé dans ce restaurant indien reste dans ma mémoire. Nos mains, l'une sur l'autre... D'ailleurs, j'ai cru voir comme une sorte de brûlure sur le dos de ma main, à ce moment là... Etrange, pourtant, je me souviens pas m'être brûlé... Je lui ai sorti les trois chèques qui étaient destinés aux membres de son groupe, de sorte à profiter de cette occasion pour faire mon travail d'intermédiaire. Pour un début, trois mille dollars par tête, c'était plutôt pas mal. Je me suis senti comme un amoureux transi pendant la soirée entière... J'ai marqué, je pense, des points dans l'estime de la dame aux cheveux d'aile de corbeau. Je voulais lui prouver que je suis quelqu'un de bien et chaque jour où je suis allé la voir, j'ai fait au mieux pour lui donner tous les arguments en ma faveur. On a trinqué ensemble à la réussite de son groupe. Même si aujourd'hui, je n'aime toujours pas le genre de chanson qu'elle a chanté lors de notre première rencontre au Chat Noir, elle reste néanmoins une musicienne et une chanteuse de talent. Après tout, même quand Il a écrit la fin de la critique à ma place, Il n'a pas mis le tampon "Nevermore" que j'utilisais pour les groupes que j'estimais sans avenir, comme le groupe composé uniquement de skins avec qui j'ai eu un leger accrochage... Pourtant, on ne se relève pas du label "Nevermore" de Scarlet Feather... S'Il avait voulu détruire sa carrière, Il l'aurait pu... Une délicieuse soirée, un retour en voiture, calme dans la nuit... Puis le classique. Nous devant la porte du magasin, un vent frais, la nuit pour seul témoin, elle contre la porte, moi contre elle... On a échangé un baiser. Pas sur les joues, pas sur le front, pas dans le cou. Mais lèvres contre lèvres. Ses bras autour de mon cou, mes mains sur sa taille, nos souffles qui se croisent avec nos langues... Je n'ai pas eu d'idée précise du temps qu'on a passé comme ça, mais une chose est sûre : Je m'en fous. Nos lèvres se sont détachées, ses bras se sont dénoués, mes mains l'ont lâchée. Toute cette scène est digne d'un film à l'eau de rose. Mais je me suis attaché à cette idée... J'ai pris sa main un instant alors qu'elle ouvrait sa porte de l'autre et l'ai portée à mes lèvres, murmurant quelque chose que j'ai enfin pu lui dire en entier. "Je t'aime"...

Je me lève tôt, comme à mon habitude. Ce samedi matin, je marche chez moi, regardant les groupes que je vais devoir rencontrer pendant le mois. Personne avant vendredi prochain. Je ferai donc cette rencontre en compagnie de la belle aux yeux de glace durant leur concert, comme je lui ai déjà proposé. Je croise mon regard dans le miroir fixé sur le mur du salon. Il est rayonnant de bonne humeur, aucune marque de ténèbres... Plus le temps passe, plus j'ai peur. Peur qu'en réalité, mon alter égo attende le moment où je le croirai disparu à jamais pour prendre le contrôle... Et donc, lui faire du mal, ce qui me ferait passer pour quelqu'un qui n'a pas de parole et me prendrait ma belle... Je ne sens pas Sa présence. Pourtant je sens qu'Il va revenir, je le sais. C'est étrange. Il n'a jamais fait ça avant que Nitzan n'entre dans ma vie. Elle, son don et ses racines doivent peut être L'effrayer ? C'est louche qu'Il n'agisse pas alors qu'elle n'est pas là... Après un petit déjeuner pris sur le pouce, je prends une douche bien chaude, me rase de près et m'habille. Je suis prêt à sortir aujourd'hui. Nitzan. La voir. J'enfile mon cuir et sors la moto. Je roule calmement avant d'arriver à côté du magasin. Je passe à la boulangerie, comme à mon habitude, pour chercher diverses viennoiseries encore chaudes pour ma belle. C'est alors que je remarque sur ma main que l'espèce de tache, de marque n'a pas disparu. C'est étrange... Très étrange... Je passe devant le fleuriste et vais livrer ces petits cadeaux à la femme qui fait chavirer mon coeur depuis quelques semaines. Je n'ai pas prévu de lui faire quelque chose de spectaculaire pour aujourd'hui. Mais simplement une visite surprise pleine de bonnes intentions. La main sur la poignée de la porte, je sens déjà l'odeur particulière du magasin de vinyles et j'entre finalement dans le domaine de Nitzan. Je la vois à son comptoir qui me salue et j'avance vers elle.

- Salut, Nitzi !

J'arrive devant le comptoir et lui donne un long baiser. Je pose mon sachet de viennoiseries encore chaudes et lui tends le bouquet de fleurs, un grand sourire aux lèvres, comme arborerait n'importe quel gentleman devant la femme qu'il aime et qu'il veut séduire...

- C'est peut être moins romantique qu'un petit déjeuner au lit, mais ça s'en rapproche ! J'avais envie de te faire une petite surprise... Tu vas bien depuis hier soir ?

Revenir en haut Aller en bas

Through the Fire and Flames - Ft. Nitzan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: Rp's-