AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/

Partagez|

Comme au restaurant... [.feat Valerie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Comme au restaurant... [.feat Valerie] Jeu 20 Nov - 22:34

Voilà un peu moins d'une semaine que Drake a revue Valerie totalement au hasard. Il rentrait chez lui quand il l'a croisé devant la porte d'un immeuble. En fait, il se trouve qu'elle habite à deux pas de chez lui. Vous imaginez ça, ils sont voisins surement depuis de long mois sans même s'être croisés une seule fois. Il a fallu la cohue de la mairie pour qu'il se croise, c'est triste tout de même. Mais peu importe, maintenant qu'ils se sont revus et même échangé leur numéro, il n'y a plus de raisons pour qu'ils se perdent de nouveau de vu pendant des siècles. D'ailleurs pour que ceci n'arrive pas, il avait invité la jeune femme à manger. Certes, l'idée venait d'elle car elle avait rappelé qu'ils s'étaient dit autrefois, qu'ils retourneraient au restaurant ensemble. Vu la situation actuelle, la ville n'étant plus qu'une étendue de chaos sans limite, mieux vaut éviter de tenter le diable. C'est pourquoi, au lieu d'un diner au restaurant, celui-ci aura lieu chez Drake.

Au cours des jours précédant le repas qui allait avoir lieu, Drake s'entraina. Étant un bon cuisinier, il n'avait pas envie de rater son diner. Surtout que la demoiselle voulait de la cuisine assez typique du coin, soit plutôt Créole. Ayant besoin de testeur, c'est à la caserne qu'il s'entraina, pour le plus grand plaisir de ses collègues d'ailleurs. Le jour J, il avait son menu en tête et début dès le début de l'après-midi. Derrière les fourneaux, il préparé son entrée, une Salade Cajun composé de riz, de lardons fumées, de haricot rouge, de maïs, de poivrons, d'oignons... Ce n'était pas très difficile à faire, le tout allait résider dans la sauce au miel et dans le dressage de l'assiette qui se fera plus tardivement. Le plat principal quant à lui sera un poulet à la Louisiane très parfumé en épice.

Le temps passa sans même qu'il ne s'en rende vraiment compte. Tout était prêt ou presque, il avait même eu le temps de faire quelques amuses bouches avec du foie gras sur des petits morceaux de pain de mie, certain cachant sous la petite tranche de foie gras de la confiture de figue ou du miel, sans oublier quelques petits grains de fleur de sel sur le foie gras. Avant qu'on ne frappe à sa porte, il alla mettre la table. N'ayant qu'une nappe blanche le choix fut assez vite fait. Heureusement qu'il avait des morceaux de tissus rouge assez grand qui trainaient dans un placard pouvant habiller un peu plus sa table. Une fois les couverts en place, il ne fut pas surpris d'entendre frapper à la porte. Oubliant qu'il portait toujours son tablier pour ne pas tacher sa jolie chemise blanche et son jean, il alla ouvrir la porte.

[voilà ! Désolé, c'est un peu nul comme intro ><]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Comme au restaurant... [.feat Valerie] Ven 21 Nov - 23:56

L’inactivité n’aidait pas Valérie à rester dans de très bonnes dispositions. Les gens avaient trop peur de la voyance et plus personne ne venait consulter dans son bureau. Première raison de s’énerver. Bon, ce n’était un problème en soi et elle pouvait encore vivre quelques mois sur ses économies sans que ça ne lui pose problème, là n’était pas la question. Non, le problème venait plutôt de tous les "sous-traitants" qu’elle employait et qui venait la harceler pour avoir du travail et par extension de nouveaux honoraires, ce qu’elle ne pouvait pas faire et qui l’exaspération parce qu’elle se sentait responsable de tout ce petit monde. Deuxième raison de s’énerver. Et maintenant, comme si elle ne broyait pas assez de noir comme ça, ce crétin de Wilcox était venu lui faire la leçon sur ce qu’il convenait d’exploiter en ces temps de crise. Lâcher la voyance pour l’exorcisme ! Arrêter de faire parler les proches disparus pour les chasser. Quel crétin.

Pourtant Esme, quand elle était venue le trouver pour lui dire qu’elle comptait potentiellement tuer Wilcox et jeter son cadavre avec des déchets toxiques, la fit changer d’avis. Parce que le bougre avait beau être aussi pédant qu’exaspérant, il n’avait peut-être pas complément tort. Les gens ne se sentaient plus en sécurité, il leur fallait quelque chose sur laquelle s’appuyer. Ils avaient tous les trois trouvé l’idée du siècle pour relancer leur affaire. Ça faisait donc une semaine que Valérie squattait allègrement la bibliothèque de la ville et les petites échoppes de bouquinistes, errant entre les textes religieux, les comptes rendus d’exorcismes pratiqués au siècle dernier, des essais et des romans, notant tout ce qui lui semblait pertinent dans le cas présent. Elle était si absorbée par son nouveau dada qu’elle faillit oublier d’aller acheter le vin et le pain qu’elle avait promis et sans Esme pour la pousser à partir, étant donné que Wilcox râlait soit disant parce qu’elle les laissait tomber, elle y serait encore.

À dix-sept heures, elle était revenue chez elle avec deux baguettes sous le bras et deux bouteilles d’un vin blanc sirupeux et fruité d’un millésime "tel qu’on en fait plus" si l’on en croyait le gars de la boutique qui le lui avait vendu. Et vu le prix de la bouteille, il avait vraiment intérêt d’été à la hauteur. Une fois rentrée, la brune alla se laver les cheveux et se fit un devoir d’effacer toutes les traces d’encre qu’elle avait sur les doigts d’avoir pris trop de notes avec un stylo qui fuyait. Elle affronta avec courage l’épreuve de rigueur du "Qu’est-ce que je mets pour y aller ?" et finit par enfiler un simple jean noir ajusté et une tunique ivoire tenue fermée par des boutons noirs dont les manches trois-quart camouflaient parfaitement son bras gauche toujours aussi coloré de bleu, de vert, de jaune et de violet autour des éraflures qui ne s’étaient pas refermées. Laissant ses cheveux tomber sur ses épaules, la brune s’enveloppa d’un nuage de parfum et se maquilla avec parcimonie plus par flemme qu’autre chose. À dix-neuf heures vingt, elle était fin prête et après avoir enfilé son manteau, elle glissa ses achat dans un sac, attrapa ses clefs et sortit. Elle ne rangea pas tout de suite son trousseau, gardant une clé entre chaque doigt comme des griffes durant tout le temps que dura le trajet jusqu’à l’immeuble de Drake. Ce fut seulement quand elle eut passé la porte ouverte grâce au code qu’il lui avait envoyé qu’elle les rangea dans son sac. Sans se presser, Valérie grimpa les marches jusqu’à arriver à l’étage de Drake. Elle frappa à la porte et n’eut pas à attendre longtemps pour que le pompier vienne lui ouvrir... Avec un tablier sur les hanches.

« Salut. Je suis en avance ? »

Demanda t-elle en lui faisant la bise, désignant d’un doigt l’étoffe qui le ceignait. Il était très élégant malgré la simplicité de ses affaires et le brune fut contente d’avoir opté finalement pour ce qu’elle portait plutôt que pour une robe rouge qu’elle regardait il y a à peine une demi-heure. Ça lui rappelait leur première rencontre, même si la spontanéité n’était pas aussi présenté que leur tout premier repas ensemble, la simplicité restait présente. Valérie retira son écharpe et son manteau pour les glisser sur son bras avant de sortir l’une des bouteilles et la montrer à Drake avec un sourire.

« Je pose tout ça où ? »

En tout cas, l’appartement de Drake embaumait une odeur délicieuse qui mettait l’eau à la bouche. Peut-être qu’il ne lui avait pas menti, avec un peu de chance il était vraiment aussi bon cuisinier qu’il se vantait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Comme au restaurant... [.feat Valerie] Lun 1 Déc - 0:25

Sans vraiment savoir comment, Drake avait résisté au stress que pouvait lui provoquer cette soirée. C'était la première fois depuis de très longues années qu'il allait diner avec la jeune femme. Il voulait que cette soirée soit agréable et qu'elle laisse un souvenir aussi immuable que leur première rencontre. La différence entre cette soirée et celle qui date c'est qu'ils ne seront pas dans un restaurant. Notons aussi que les circonstances ne sont pas tristes cette fois-ci. Ils ne vont pas rendre hommage à un défunt disparu. Si on met de côté l'effet tristesse et deuil de l'autre fois, il n'y a pas de raison que ce repas se passe mal. Au contraire, cette fois-ci c'est la bonne humeur et la joie de leur retrouvaille qui devra bercer ce moment.

L'esprit du jeune homme resta pratiquement toute la journée concentrée dans la cuisine. C'est l'une des choses qui lui permis de ne pas trop stresser et de se dire qu'il allait rater quelque chose. Après tout, il est adulte, il n'est plus un jeune homme d'une vingtaine d'années voulant impressionner. Bon peut-être un petit peu quand même, après tout il est en train de cuisiner. Sa grande concentration en cuisine le faillit presque oublier de dresser la table et de se changer. La catastrophe fut donc évitée de justesse, car quelques minutes plus tard, on frappait à sa porte. Drake ne douta pas un seul instant de qui ça pouvait bien être et s'en alla ouvrir rapidement. Valerie était bien là, toujours aussi ravissante et il était rassuré qu'elle ne soit pas venue vêtu d'une robe de soirée ou quelque chose dans le genre. Non pas que ce genre de tenue ne puisse pas lui aller. Au contraire, il aimerait la voir un jour dans une élégante robe de cocktail. Mais si elle serait venue en portant ceci, le rendez-vous aurait alors eu un petit quelque chose de plus sérieux ? Enfin, il voulait que ça reste cool et décontracté comme quand ils se sont rencontrés. Quoi qu'il en soit, même sans une robe sexy, elle était vraiment très belle. McLeod la salua et l'invita à entrer. La jeune femme se demanda si elle était en avance. C'est là qu'il comprit qu'il avait toujours son tablier -légèrement taché par des aliments- sur lui. Voyant ceci, il se dépêcha de le retirer. "Oh, non ! Tu es à l'heure ! C'est juste moi qui ait prit un peu de retard, ne t'inquiète pas," confia-t-il avec un doux sourire.

La jeune femme montra le pain et le vin en demanda ou elle pouvait déposer cela. C'est qu'elle n'a pas oublié ! Un nouveau sourire s'afficha sur son visage, cette fois-ci amusé et il l'invita dans le salon/salle à manger pour poser tout ceci sur la table. "Tu peux déposer ça là." En même temps, il alla ouvrir son mini bar pour en sortir deux verres tout en lui demandant : "Qu'est-ce que je t'offre à boire ? " Le choix était là, Drake avait refait le plein et de toute manière, il y avait toujours de l'alcool depuis qu'il voyait des choses étranges partout et depuis qu'Alastair veut sa peau. Il déposa les verres sur la table basse du salon où il avait déjà déposé avant que Valerie n'arrive, les plateaux avec les amuses bouches. Pour le moment, ceux-ci était recouvert de torchon propre pour éviter que des mouches ou des moucherons ne viennent s'incruster dessus.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Comme au restaurant... [.feat Valerie] Lun 5 Jan - 18:47

Le sujet n'a pas eu de réponse dans le délai imparti ( 2 jours pour les events, 1 mois pour les rps normaux), merci d'y remédier rapidement.

Le staff
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Comme au restaurant... [.feat Valerie]

Revenir en haut Aller en bas

Comme au restaurant... [.feat Valerie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Oh non ! Tu ne partiras pas comme ça ! [feat. Shord Kyu]
» Un entretien pas comme les autres. {feat Jade}
» J'ai pas l'habitude de m'occuper des cas comme ça ( Feat Joan)
» Cette anguille est énorme, comme ma... planète ! | feat Menma Yadomi
» Un jour comme les autres [Feat Felicia Z. Boström]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: Rp's-