AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/

Partagez|

"fall again" kellan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 28 ans
Messages : 210
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
100/200  (100/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: "fall again" kellan Jeu 5 Fév - 17:11

Il était compliqué à présent de travailler correctement. Difficile de gagner sa vie et de faire rentrer de l'argent avec ce qui avait été pendant longtemps mon métier. Je devais me rentre à l'évidence, avoir frôlé la mort, avoir connu l'enfer m'avait changé, avait fait de moi quelqu'un d'autre et bien que j'ai plus d'une fois cherché à me défaire de cette emprise sombre, je devais faire face à l'évidence, rien ne serait comme avant. Je ne voyais plus le monde de cette façon qui rendait mes clichés intéressant, tout n'était d'obscurité, et pâleur. Je n'y arrivais plus, je n'arrivais plus à être cette personne capable de me différencier en une photo, j'étais mort. Je n'avais jamais été prompt à l'abandon, ni même au désespoir, et quelque part, je me disais qu'il ne pouvait pas y avoir de finalité, de fin à tout ça, je ne pouvais pas m'arrêter maintenant, sans but, juste dans l'attente de pouvoir retrouver mes esprits. C'était ça le problème, je ne me supportais plus, je me détestais de ressentir chaque nuit les mêmes peurs, tremblant sous l'assauts de ces sueurs froides qui me fatigue chaque jour un peu plus. Je garde la tête haute, j'essaie de ne pas m'écrouler, mais je n'oublie rien. Je ne supporte plus rien. Je me bats contre quelque chose que je ne peux même pas maitriser et que personne ne peut saisir, je réagis différemment, je m'effondre. Je bois… De plus en plus, et chaque esprit que je croise, qu'il soit bon ou mauvais fait les frais de ma décadence. Frapper ne me soulagera jamais de mes maux, mais cela y aide, ça participe, ça me facilite la tache sans doute… Celle de me dire que j'ai encore un minimum de contrôle, que je ne suis pas simplement devenu une loque dépendant de sa femme… Enfin son ex femme. Elle avance tandis que je recule, elle agit et se bat alors que je lui mens… Je ne m'intéresse pas plus que ça à ses journées, je fais juste en sorte de ne plus être bourré, de me reprendre les moments ou elle est là, pas par peur de la choquer, mais simplement par fierté, car elle finirait par comprendre qu'elle a sauvé une épave… Rien ne passe tout s'empire.

Aujourd'hui encore je me réveil après elle, dans le studio fermé à clé, face contre terre. Encore une fois j'ai menti, simulant un travail qui n'existe pas alors que mon corps cherchait à évacuer les vapeurs d'alcool de mon sang. Et encore une fois, j'avais fini par m'endormir au premier endroit ou j'étais tombé. Mes blessures ne guérissaient pas aussi vite que je l'aurais voulu. À moins peut-être que cela soit des douleurs fantômes comme le laisserait entendre mon médecin… Le pire étant peut-être qu'il a raison. J'ai conscience de ce que je devais faire pour avancer, mais cela ne serait pas moi… Me relevant alors j'essayais de reprendre un peu de contenance quand quelqu'un sonna à la porte de l'atelier. Je ne valais plus rien, qui pouvait encore venir ici et pourquoi ? Pour quel raison ? Sortant donc un peu raide de mon atelier, je m'avançais vers la porte pour découvrir quelqu'un d'assez flou. Oui je n'étais pas encore réveillé inutile de trop m'en demandé, surtout avec une lumière si vive en plein dans les yeux.

« C'est pour quoi ? »

Soufflais-je la gorge sèche alors que mon chien filait déjà dehors. Putain fait chier j'allais devoir aller le chercher… En attendant, je devais me réveiller plus rapidement que ça, sinon je n'étais pas certain de faire illusion très longtemps, quoi que je devais déjà avoir perdu le peu de client qui restait encore chez la personne qui me faisait face…



UC ♥️ UC

UC ♥️ UC


Dernière édition par Chase A. Evans le Lun 27 Avr - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jayden T. Cook
Bloody games are the best
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 28 ans
Messages : 726
Localisation : Juste ici.
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
100/200  (100/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: "fall again" kellan Jeu 2 Avr - 15:04

fall again
Chase & Kellan
L’Enfer c’est… terrible. Horrible. On ne revient jamais complètement d’En-bas; on y laisse toujours une part de soi. Les seuls qui arrivent à en sortir sans être fou l’étaient déjà avant d’y aller. C’est mon cas. Pour autant, je n’ai pas aimé l’endroit, loin de là. Je ne serais pas ici, sinon. Ce n’est pas que ma vie d’humain m’ait manqué, par contre. J’ai détesté la majorité de ma vie d’humain autant que mon temps passé En-bas. Bien entendu, mes dernières années de vie étaient délectables. Et c’est pour les continuer que je me suis faufilé par une brèche pour revenir sur Terre. Cela fait bien longtemps, maintenant. J’ai d’abord erré un peu dans la ville où j’avais vécu. J’ai massacré des gens, appris à contrôler mes pouvoirs, mes talents. J’ai compris que j’avais bien plus de potentiel que je n’en avais jamais eu. Cette nouvelle vie me semblait déjà plus brillante que la précédente. Assez vite, j’en ai eu assez. Assez de cette ville. J’avais déjà tué tous ceux qui avaient eu un rapport avec mon ancienne vie, j’avais attiré l’attention d’exorcistes. Encore inexpérimenté avec ces derniers, j’ai préféré fuir. Je n’aime pas fuir. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à détester les exorcistes. Ils m’avaient forcé à agir en couard. Et c’était impardonnable. Par la suite, j’ai tué nombre de leurs semblables. J’ai massacré la veuve et l’orphelin, j’ai disséqué des médiums; bref, je me suis bien amusé. Mais il était temps pour moi de me trouver un corps. J’ai trouvé Adam. Pas ma première possession, mais la première que j’envisageais permanente, ou, du moins, de longue durée. Je l’ai suivi longtemps, j’ai appris ses habitudes. Quand il a finalement remarqué ma présence, quand j’ai commencé ma hantise, il était déjà à moi. Il n’avait aucune chance de m’échapper.

Et maintenant, je l’ai perdu. Ce qui m’ennui énormément. Bien sûr, je profite largement de ma condition; je suis bien plus puissant en tant que simple dibbouk, sans posséder qui que ce soit. Mais je veux un corps. Et je veux un médium. Parce que c’est un d’entre eux qui m’a forcé à abandonner Adam. Cette saleté… Mais pas elle. Non, elle je compte bien la tuer. Je ne ferai pas durer son agonie trop longtemps, alors la posséder serait une perte de temps. Et tuer mon hôte serait douloureux, en plus d’être contre-productif. Non, pas elle. Mais l’un des siens. Avec un peu de chance, j’arriverais à tomber sur quelqu’un qu’elle connait.

C’est comme ça que je suis tombé sur lui. Un médium qui, selon les rumeurs, auraient fait un petit voyage En-bas récemment. Cela m’a semblé une victime idéale. Personne ne revient entier d’En-bas. Et j’en ai rapidement eu confirmation. Faible. Il est faible. Brisé. Parfait. J’ai pris mon temps pour l’observer un peu dans ces dernières semaines et j’ai pu comprendre quelques trucs. Ce mec est une véritable épave. Il a une ex-femme, un chien, et un atelier où il passe beaucoup de temps à ne pas travailler. Il boit beaucoup, signe qu’il tente d’oublier quelque chose, ou alors de s’oublier lui-même. Une proie facile, très facile. J’aime bien les défis, mais je ne cracherai pas sur un peu de facilité. Et puis, il peut toujours me surprendre.

C’est pour ça aussi que je suis apparu sur le pas de sa porte et que j’y ai cogné, comme n’importe lequel humain ordinaire. J’aime bien surprendre les gens. Parfois, dans la surprise, les humains peuvent nous surprendre à leur tour. Et puis, ce serait bien impoli de ma part d’entrer chez lui sans d’abord cogner à sa porte. Je lui souris.

« Pour jouer, je me contente de répondre, amusé, avant de disparaître et de me faufiler à l’intérieur. Je vais m’asseoir sur le premier truc stable que je vois et j’attends de voir sa réaction. Déjà, peut-il me voir ? Certains médiums ne peuvent que sentir ma présence, d’autre simplement communiquer, d’autres encore, me voir. Il y a autant de sorte de médiums différents que de paires de chaussettes sur cette Terre. Je préfère savoir à qui j’ai affaire. J’en sais encore bien trop peu sur lui. Pour l’instant, j’imagine que je peux faire semblant de ne pas être trop violent. Pas trop dangereux. Pour l’instant.






u.c.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 28 ans
Messages : 210
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
100/200  (100/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: "fall again" kellan Lun 27 Avr - 18:05

Je ne faisais pas illusion et je ne savais même pas pourquoi l'on venait encore sonner à ma porte, mais mon cerveau ne tarda pas à le découvrir. J'étais peut-être au plus bas, mais je savais encore reconnaitre un esprit disparaissant devant mes yeux. Il était là pour jouer… Me retournant donc dans l'atelier désert, je n'arrivais même pas à craindre cette intrusion. Non, un précédent Dibbouk avait déjà prit ses marques dans cette maison avant de disparaitre pour de bon. La seule différence était peut-être ce sentiment latent de condamnation qui grandissait peu-à-peu en moi en le voyant se poser sur un meuble de l'atelier. Je n'arrivais déjà pas à sortir de l'eau, comment pourrais-je me sauver de ma chute si je n'arrivais pas à me sortir la tête de ce monde ? Regardant donc à nouveau mon chien dehors, je pris la décision de sortir le chercher, profitant de cet ultime répit avant de retourner à l'intérieur. C'était une fuite, dans un sens, c'était un moyen d'échapper à cela, à cette situation sans avoir le choix de devoir y retourner. Je me savais condamné dans un sens, je savais très bien ce qui attendait les médiums qui faisaient aveux de faiblesses, qui ne réussissait pas à se battre et qui se réveillaient bien trop tard. J'avais su tenir ce monde loin de moi, j'avais su l'empêcher de m'atteindre et maintenant, je me retrouvais pieds et poings liés par une peur que je ne saurais plus contrôler. Alors oui, je cherchais une dernière excuse avant de rentrer et de refermer la porte sur une liberté qui me serait bientôt refusé. Je ne m'attendais pas à ce que l'on m'en prive la maintenant, mais je savais très biens que si les visites venaient à se multiplier, cela ne serait que la conséquence de ma chute. Retrouvant donc la chaleur glaciale de mon atelier, je laissais mon chien rentrer avant de fermer la porte et d'aller me diriger vers un meuble ou trônait le meilleur remède contre les gueules de bois, des vitamines et de l'aspirine. Prenant les deux sans vraiment chercher à respecter un semblant de temps d'attente entre deux ingestions, je pris place sur une chaise d'ou je pus le fixer. Il était différent, assez pour que même au fond je sache qu'il n'était pas comme Alastaire. Il n'était pas bienveillant, bon ok, mon ancien fantôme de maison n'était pas un saint, mais il cherchait à protéger mes intérêts dans un certain sens, ce qui n'était pas le cas de mon invité surprise qui, l'avait dit lui-même, n'était là que pour jouer.

« Et quelles en sont les règles ? »

Demandais-je d'une voix blanche qui trahissait encore la faiblesse de mon esprit, de mon être. Il n'était jamais bon de recevoir ce genre de visite quand vous n'étiez pas au sommet de votre forme. D'autant plus lorsque des douleurs fantômes continuaient à vous prendre le corps et lorsque vous étiez au bord de la rupture mentale. J'aurais préféré fuir, ne jamais me réveiller dans un sens, car j'avais quitté un enfer pour un autre. L'un était brutale et brulant au point que l'on savait à quoi s'attendre, l'autre était plus doux, mais n'augurait rien de bon. Attendant alors le verdict, je ne savais pas quoi espérer, ni même attendre de lui. En fait, je n'étais plus à la hauteur, ni capable de réfléchir à quoi que ce soit. J'étais fatigué et nous étions qu'au début de la journée… Ça promettait.



UC ♥️ UC

UC ♥️ UC
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jayden T. Cook
Bloody games are the best
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 28 ans
Messages : 726
Localisation : Juste ici.
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
100/200  (100/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: "fall again" kellan Jeu 30 Avr - 17:30

fall again
Chase & Kellan
Je n'aime pas trop qu'on me fasse attendre. Mais je sais être patient. Celui-là, il ne se sauvera pas. Il ne tentera pas de s'enfuir car pour s'enfuir il faut avoir de l'espoir. Cet homme-là m'en semble bien dépourvu. Une autre des raisons pour lesquelles je l'ai choisi. Quand une proie cours pour vous fuir, c'est amusant les vingt premières minutes, puis c'est lassant. Il y a quelque chose d’extatique dans la vision d’une proie qui accepte sa défaite, qui se résout à se laisser mourir. Extatique. Mais, d’un autre côté, il y a aussi l’adrénaline de la chasse, la jouissance de voir l’espoir de sa proie s’évaporer lentement, de voir la panique dans son regard, puis, finalement, l’acceptation.

Bref, il revient, quelle surprise. Avec son chien. Je n’aime pas beaucoup les chiens. Je n’en ai jamais eu. Ma mère les détestait. C’est pour cela que j’ai tué le chien d’Adam en premier lieu et que j’ai aussi commencé avec le chien de cette petite famille que j’ai pendue à l’arbre du parc pour l’exorciste. Pourquoi eux pourrait-il avoir un chien alors que moi, on me l’a refusé ? Le spectacle pour l’exorciste, c’était amusant. Lorsque j’aurai un corps à nouveau, je me ferai un plaisir de retourner voir cet exorciste avec une toute nouvelle mise en scène. Je serai bien plus prudent cette fois que je ne l’ai été. Je ne le laisserai pas me blesser à nouveau, ce salopard. Et je lui ferai regretter sa naissance.

Des règles. Il est marrant lui. Le propre des meilleurs jeux, c’est que leurs règles sont inexistantes ou alors malléables. On fait à notre bon gré, on se débrouille avec les cartes qu’on a en main. On peut tricher comme on veut, on peut mentir, faire semblant. Bluffer. Peu importe, seule la victoire est importante. Mais, bien que j’aime les jeux faciles, il va bien falloir lui donner une raison de vouloir gagner, à ce type. Parce que c’est pas amusant si c’est trop facile. Il faut qu’il ait envie de bluffer, de mentir, de tricher. Qu’il se débatte un peu. Il faut qu’il croie avoir une chance, qu’il pense pouvoir se sortir des mailles de mon filet.
« Des règles ? C’est nécessaire ?, je demande, la tête ailleurs, réfléchissant.
Hum, son chien ? Peut-être, ou peut-être pas. Ça risque de l’attrister, mais pas de l’énerver. S’il en devient plus abattu encore, ce n’est pas mieux. Il faut qu’il ait envie de me tuer. Mon goût du jeu me perdra, un de ces jours. Non, sa femme, son ex-femme plutôt, c’est bien mieux. Je sais qu’elle passe par ici de temps à autres. Je peux la tuer. Ou simplement le menacer de le faire. Et s’il pense que je bluffe, je n’aurai qu’à la tuer pour de vrai. Ce sera vachement amusant. Il faudra que je la tue devant lui. Que je réussisse à bien lui faire comprendre que c’est sa faute si elle meurt.

« Commençons par quelque chose de simple, je dis en souriant largement. Le premier qui met la main sur ta femme pourra garder son cadavre.






u.c.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 28 ans
Messages : 210
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
100/200  (100/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: "fall again" kellan Mar 12 Mai - 9:53

J'attendais, j'ignorais ce qu'il allait faire, ce qu'il allait décider. Il voulait jouer et j'avais demandé les règles, ce qui sembla l'amuser. En quoi ? Disons que si je pouvais lui en mettre une, je n'avais pas la capacité de connaitre ses pensées. Il me demanda alors si des règles étaient nécéssaire, et après un instant, je ne pus que répondre négativement. Il n'y avait rien de nécessaire dans ce genre de jeu. Il reprit en disant qu'il fallait commencer par quelque chose de simple, quelque chose qui l'amusait visiblement. Il reprit en disant que le premier qui mettait la main sur Sophya gardait son cadavre. Soyons honnête, même si un frisson me parcouru l'échine en sachant Sophya à présent en danger, quelque chose d'autre me poussa à l'hilarité. Sérieusement ? De toute les choses dont il pouvait me menacer, il avait choisi Sophya, ce qui était un bon point car si il réussissait je ne réussirais clairement pas à me relever. Mais dans l'histoire, c'était cet esprit qui risquait sa vie. Sophya était entouré, réellement entouré et elle ne risquait pas seulement de le renvoyer en enfer, elle risquait fort de faire en sort qu'il souffre le plus possible. Non, dans la liste des personnes auxquelles je tenais, Sophya était loin d'être la plus faible, elle était loin d'être celle qui pourrait me blesser. Cessant peu-à-peu de rire, je repris mon sérieux en posant mon regard sur l'esprit. J'avais rit, mais je n'étais pas pour autant des plus rassuré, ni des plus détendu. C'était simplement que la chose serait plus difficile qu'il aurait pu le penser. Pour me détruire en tuant Sophya, il fallait d'abords détruire Sophya pour qu'elle tombe et là… Ce n'était pas si facile. Il ne pourrait par ailleurs que très peu la prendre par surprise, et de toute façon, même si la protéger avait toujours était dans mes ambitions, à présent elle en était parfaitement capable seule.

« Bon courage… »

Soufflais-je dans un premier dans avant de reprendre.

« Même si tu la trouves, tu n'y arriveras pas aussi facilement, crois-moi. »

Il allait devoir penser à autre chose si il voulait vraiment jouer à ce jeu là. Me levant alors, je m'avançais vers lui avant de le saisir par le cou. Il y avait qu'une chose qui avait le don de me faire sortir de ma léthargie et menacer Sophya en faisait partie. Et même si je n'avais pas peur pour elle, je ne laisserais pas la chose passer. Alors oui, je devenais menaçant bien que toujours aussi épuisé et oui je n'avais aucun regret à l'être.

« Mais soyons clair, sur le principe j'ai une méchante envie de t'en mettre une, alors dégage d'ici. »

Je pouvais le frapper, c'était dans mes cordes, c'était bien la seule chose qui m'était encore utile, mais je ne pouvais pas le faire, je ne pouvais pas faire usage de plus de force et surtout je ne pouvais pas me laisser retomber dans la violence sans laisser paraitre les blessures que j'avais depuis que j'étais revenu. En fait, j'étais ridicule. Le lâchant alors, je reculais de quelques pas, cherchant à l'ignorer, cherchant à ne pas rentrer dans son jeu. Oui, je ne devais pas rentrer dans son jeu.



UC ♥️ UC

UC ♥️ UC
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jayden T. Cook
Bloody games are the best
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 28 ans
Messages : 726
Localisation : Juste ici.
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
100/200  (100/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: "fall again" kellan Dim 9 Aoû - 20:41

Hum, mauvaise pioche, j'imagine. Je n'aime pas me tromper. Et puis, c'est insultant. L'autre imbécile à l'air de croire que sa femme puisse se défendre parfaitement bien contre moi. Il semble croire que je n'ai aucune chance contre elle. Et ça, c'est insupportable. Je ne crains absolument personne, et certainement pas une bête femme. Je ne survis pas - façon de parler - depuis tout ce temps parce que je me cache et évite les ennuis. Les ennuis, je les cherche, je me jette dedans. Les exorcistes, les sorciers, je les emmerde. Je les torture et je les massacre. Qu'on insinue que je puisse perdre contre ce petit bout de femme est absurde.

Que cet humain me touche, ça aussi c'est absurde. Et cela me prend un peu par surprise. Intéressant. Je n'ai pas trop peur d'avoir mal; si cet imbécile me frappe, il le regrettera, et puis, je supporte très bien la douleur. Si je n'ai d'abord pas la moindre réaction, c'est que ses mots se fraient un chemin dans mon esprit, empruntant une route tortueuse, atteignant une destination sombre. Une idée me vient. Je souris et je m'éloigne de ce bête humain. Dégager ? Oui, je peux faire ça.

« Bien sûr, je m'en vais, je déclare en reculant vers la porte, je vois bien que je me suis trompé sur ta personne, j'ajoute, incapable de retenir un large sourire.

Encore une fois, c'est un pari que je prends. Je ne sais pas s'il réagira comme convenu, mais d'une manière ou d'une autre, cela promet d'être intéressant. Les humains ont un faible pour les gamins; ils ne supportent pas de les voir souffrir. Je sais qu'il y a en cet homme une grande violence, et j'ai bien l'intention de l'attiser. Je sors.

Je ne cherche pas très loin. À peine quelques pas et je tombe sur trois gamins et un chien jouant au ballon sur l'herbe sèche d'un terrain. Bon, j'ai besoin de hurlements. C'est le chien que j'influence, l'illusionnant afin de lui faire voir un coyote à la place d'un des gamins. Le chien gronde, montrant les crocs. L'enfant fait un pas vers l'animal, inquiet. L'instinct du chien le pousse à attaquer l'illusion du coyote afin de protéger les jeunes enfants. Sans le savoir, il saute donc au visage du gamin et lui déchiquète le visage de ses crocs. Trois enfants poussent des cris d'horreur, mais l'un d'eux s'éteind assez rapidement. Là s'envole l'illusion et le chien recule, déboussolé.

Quelqu'un accourt, un adulte. Téléphone à la main, il s'approche des enfants vivants pour les éloigner du chien. Une voiture approche. Les trois humains sont sur le côté du terrain, presque dans la rue. J'utilise une quantité importante d'énergie pour forcer la voiture à dévier de sa course, ses pneus crissant sur l'asphalte. Je vois l'expression horrifiée de la chauffeuse alors que sa voiture se dirige droit vers le trio. Puis elle les percute. Et moi j'éclate de rire. Avec tout ce bruit, l'autre médium ne peut pas faire semblant de n'avoir rien entendu.


u.c.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: "fall again" kellan Mer 16 Sep - 10:38

Bonjour!

Le rp n'a pas reçu de réponse depuis plus d'un mois. Merci de remédier à cela au plus vite, ou en cas d'absence de demander à un administrateur de le déplacer dans les rp's en attente. Dans le cas où celui-ci serait terminé, n'oubliez pas de le faire archiver sur ce sujet.

Merci d'avance =D
Le staff
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: "fall again" kellan

Revenir en haut Aller en bas

"fall again" kellan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» Let the Sky fall on you • Heaven Angel [VALIDE]
» « why do we fall ? » ◊ ANGEL.
» Fall Out Boy
» WHY DO WE FALL ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: Rp's-