AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/

Partagez|

Natural Born Sinners | Reinette & Sophya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Natural Born Sinners | Reinette & Sophya Mar 5 Mai - 19:57

Ses jambes se glissèrent avec difficultés sur l'accoudoir de son sofa tandis qu'elle laissait retomber sa tête en arrière en poussant un long soupir. La traque de cet esprit avait été extrêmement longue, et les ressources à déployer particulièrement éreintantes. Bien entendu, Sophya aurait pu faire appel à ses méthodes habituelles et tenter de le retrouver de manière beaucoup plus évidentes mais plus elle évitait les esprits mieux elle se portait. La main qui tenait son verre de vin s'entrechoqua contre ses lèvres tandis qu'elle recueillait avec reconnaissance le contenu de ce dernier. Ce n'était pas dans son habitude de boire en plein milieu d'une après-midi, surtout aussi maussade que cette dernière mais cela ne manquerait pas de la soulager un minimum. Une vie bien trop compliquée qu'elle n'avait jamais demandé à suivre la submergeait de toute part et la médium continuait à s'enfoncer dans cette routine quotidienne d'une barbarie sans nom. Cadavres, meurtres, esprits... tout cela se multipliait sur son passage sans qu'elle ne puisse y faire quoi que ce soit. Sans parler du père de sa génitrice qui commençait à devenir un peu trop insistant à son sujet... Et elle ne savait sérieusement pas comment s'en débarrasser. Autant Tessa avait respecté de lui laisser un peu d'air, autant ses grands parents n'y semblaient rien entendre. Le don d'organe n'était-il donc pas supposé pouvoir être anonyme ?

Sa main se retrouva sur son estomac tandis que ses yeux se chargeaient de colère à nouveau. Son couple battait de l'aile... Enfin disons qu'il n'était clairement pas ce qu'elle espérait qu'il soit, sa formation d'exorciste n'était pas aussi satisfaisante que la brune ne l'avait souhaité et tout partait à vau-l'eau. Au moins avait-elle pu conserver ses deux appartements, ce qui en soi n'était pas une si mauvaise chose. Peut-être allait-elle louer celui-ci quand elle aurait enfin trouver un moment pour tout déménager. Si tant est que la jeune femme en avait vraiment envie...

Un soupir s'échappa de ses lèvres tandis qu'elle posait son regard sur le livre de litanies qui traînait sur sa table de salon. Il n'y avait vraiment pas à dire, la médium aurait préféré avoir d'autres occupations de sa vie que de se plonger dans de l'occultisme et du paranormal à longueur de journées. Mais un deal était un deal et elle savait également que sa formation l'aiderait à obtenir des résultats plus probants en matière de survie et de performances au travail. Cela rajoutait une pression supplémentaire sur ses frêles épaules. D'autant plus que côtoyer jour après jour des choses que l'on détestait du plus profond de son être ce n'était pas le plus amusant, bien loin de là. Une nouvelle gorgée s'écoula dans sa gorge avant qu'elle ne tourne la tête et ne lâche d'une voix lasse.

« Pourquoi, vous les Esprits, vous vous sentez toujours obligés de rentrer en douce chez les gens ? »

C'était vrai après tout, il suffisait peut-être de signaler gentiment sa présence à la porte et attendre qu'on vienne leur ouvrir ? Parce que les incursions dans la vie privée des gens sans leur laisser le choix, c'était pas vraiment cool. Et en plus ça l'agaçait prodigieusement.

« Tu as des infos sur quelque chose ? »

Directe, comme toujours. Sophya leva les yeux vers Reinette en quête d'une réponse à sa question. Après tout, ce n'était pas comme si un esprit pouvait lui cacher quelque chose et inversement. La jeune femme retira ses pieds du bras du fauteuil pour se redresser et caler son dos contre le dossier de celui-ci avant de faire glisser son verre sur la table.

« Ça doit être chiant de ne pas pouvoir boire quand même... »

Aspect pratique plutôt nul des choses, au vu des journées pourries qu'ils se prenaient ces derniers temps, un verre faisait vraiment le plus grand bien.... Voila tout.



Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Natural Born Sinners | Reinette & Sophya Lun 11 Mai - 0:14


Natural Born Sinners
Sophya et Reinette




Tant de choses se passent dans cette ville, et pourtant rien ne semble jamais changer. Même le conflit entre Belaam et ses opposants s'est inscrit dans les murs, est devenu une de ses choses qui sont presque sans importance. Un jour elle joue avec quelqu'un qu'elle envisageait de posséder avant de changer d'avis, un autre elle commet un massacre avec un dibbouk qui est probablement du côté de l'autre cinglé, un autre elle se balade au milieu des humains et aide de façon invisible, empêchant quelqu'un de passer sous une voiture, alertant quelqu'un de la présence de ceux qui le suivent en les faisant trébucher, quand elle ne s'assoit pas en tailleur au milieu de la morgue, calme et silencieuse. Elle aime être une esprit, elle aime être une poltergeist, elle a choisi de le rester plutôt que d'embrasser la rage et la haine qui grondent en elle et de devenir dibbouk. Faire ça la rendrait juste plus puissante. Être poltergeist lui permet d'avoir des jours où elle se rappelle qu'elle aime bien les humains, parfois. Et la vie est tellement plus intéressante quand on est pas un concentré d'émotions négatives !

Mais même en le sachant, elle a parfois envie de se le rappeler de façon un peu plus concrète, et c'est comme ça qu'elle s'est retrouvée dans l'appartement de Sophya, la regardant boire en silence. Etrange, que la si perceptive médium n'est pas remarqué le silence inhabituel de Reinette. Ou peut-être que ce n'est si étrange que ça. Sa voix est fatiguée, ses traits aussi. Reinette ne se souvient pas vraiment, mais elle a déjà pu remarquer que la fatigue rendait les humains moins attentifs aux détails, qu'elle ralentissait leurs esprits, les rendaient plus susceptibles. Elle a connu tout ça quand elle possédait encore des gens. Et la fatigue lui est toujours apparu comme quelque chose d'étrange. De peu enviable. Elle s'assoit en tailleur sur le sol, contemplative jusque dans sa voix.

"Il y a quelques rumeurs, d'un petit garçon esprit qui est nouvellement apparu, et j'étais à la morgue quand ils ont discuté de la mort d'une mère et de son fils, mais je n'ai encore croisé le gamin. Et je me fous de pas pouvoir boire, le maître nous l'interdisait et j'ai jamais eu envie de tester même quand je possédais quelqu'un. Quelque chose que tu ne connais pas peut difficilement te manquer."

C'est anormale pour elle, d'être si calme. De ne pas rire, juste parce qu'elle le peut, même si rien ne peut justifier une telle manifestation de joie. Peut-être que c'est lié à ces rumeurs, sur ce gamin esprit. Elle est certaine d'avoir entendu quelque chose là-dessus à la morgue. D'avoir entendu les légistes discuter du cas. Et elle se doute qu'il y a quelque chose de pas très naturel là-dessous, que quelqu'un a aidé la situation, a servi de déclencheur voire de contrôleur. C'est la Nouvelle-Orléans. Il est plus crédible ici de penser que quelqu'un ait forcé la mère à tuer son fils que de penser qu'elle a décidé toute seule de le tuer. Quelque part, c'est triste. Quelque part, il y a un gamin qui ne comprend peut-être pas ce qui lui arrive. Même Reinette, qui tue occasionnellement des enfants, trouve ça répugnant. Il y a une marge entre briser la nuque d'un gamin, ou le brûler, et posséder un de ses parents pour le tuer, si c'est ce qui s'est passé. Mais peut-être que c'est son prétendu manque de morale qui parle.

En tout cas, elle doute de toucher à un gamin pendant quelques temps. Trop perturbant, même pour elle. D'ordinaire, elle se fout de ce qui arrive à ses victimes une fois qu'elles sont mortes, mais là ? Elle préfère ne pas prendre le risque d'engendrer un autre gamin-esprit. Les exorcistes risqueraient de mal le prendre, sans parler de l'Association. Se mettre les hypocrites à dos serait une mauvaise idée. Ils sont une grosse part de ce qui la protège d'un aller simple pour le Monde d'en Bas.

"T'as un cas ou quelque chose où je peux te donner un coup de main ? Je me sens d'humeur généreuse."

Menteuse. Reinette veut juste se distraire de tout ça, retrouver son entrain habituel plutôt que ces émotions qui glissent sur elle et l'entravent telle une coulée de boue.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Natural Born Sinners | Reinette & Sophya Mar 26 Mai - 11:11

La brune releva un regard étonné sur l'esprit. Reinette n'était habituellement pas aussi calme et posée, ce qui laissait supposer que soit quelque chose la tracassait, soit quelque chose de mauvais aller arriver. C'était comme ça que fonctionnaient la plupart des gens, qu'ils soient morts ou non. Lorsque les habitudes comportementales se modifiaient, cela entraînait généralement quelque chose de négatif. De toute manière, Sophya n'était pas la personne qui penserait que quelque chose de positif pourrait venir d'un esprit, qu'il l'aide ou non dans ses projets personnels. La confiance qu'elle plaçait en ses collaborateurs spirituels était extrêmement limitée, qu'ils soient contents de cela ou non. Dans tous les cas, à ce niveau, ils pouvaient s'estimer heureux d'être logés à la même enseigne que les humains de son entourage – ou non. C'était dans son propre comportement de se montrer d'une méfiance extrême envers tout le monde. Vivre dans le milieu qui l'avait vue grandir avait suffisamment ancré de leçons pour que la jeune femme ne se montre d'une précaution quasiment minutieuse lorsqu'il s'agissait de confiance et d'amitié. Malgré tout, si elle vous acceptait un tant soit peu, c'était déjà ça de pris.

Ses lèvres se pincèrent à l'évocation d'un esprit enfant. On l'avait récemment contactée pour avoir son opinion sur une affaire et lorsque les pièces du puzzle s'étaient mises en place, la jeune femme avait quitté précipitamment le bureau en direction des toilettes pour y rejeter son déjeuner. Elle était désormais familière avec la folie des esprits, malgré tout, elle ne pouvait s'habituer à la barbarie et la douleur qu'ils infligeaient et ne pouvait certainement pas comprendre que l'on puisse s'en prendre à un enfant inoffensif. Enfant qui désormais devait errer dans les rues de sa ville à la recherche de réponses que personne ne pourrait lui apporter. Un soupir s'échappa d'entre ses lèvres tandis qu'elle fermait les yeux et avalait une nouvelle gorgée de vin. Oui, elle savait ce qu'il était arrivé à cet enfant et c'était sans doute la chose la plus douloureuse qu'elle eut jamais à constater. Parce que si la médium était d'aspect inébranlable, ce genre de choses ne pouvait manquer de la laisser sur le carreau et la tirailler pendant plusieurs jours. Un sourire sans joie se glissa sur ses traits tandis qu'elle soufflait.

« Je pense que tu as mis exactement le doigt sur ce qu'il s'est passé. La mère a, me semble-t-il, été possédée par un Dibbouk. Elle a massacré son propre enfant avant de se donner la mort. Enfin si elle avait jamais eu un mot à dire dans cette histoire. »

Les opales vertes se relevèrent vers l'esprit tandis que leur propriétaire glissait une nouvelle gorgée dans le fond de sa gorge. Aujourd'hui, elle en avait particulièrement besoin. Entre Chase qui ne tournait plus vraiment rond mais qui tentait de donner le change, son boulot plus que prenant, sa formation qui la vidait totalement, et l'Association qui perdait du terrain, Sophya ne voyait plus le bout du tunnel. Tout lui semblait totalement désespéré et elle ne cessait de songer que les choses n'allaient pas en s'améliorant, bien loin de là.

« Mais tu as raison de ne pas vouloir. L'alcool est un poison. Une fois que tu y goûtes, tu ne peux plus t'en passer. »

Nouveau soupir tandis qu'elle s'extirpait difficilement du fauteuil que son fessier avait eu tant de mal à rejoindre. Son verre toujours fermement en main, la brune se posta devant la fenêtre, son regard balayant les ruines au loin de l'église de son quartier. Belaam frappait fort, frappait bien. Et l'Association avait toujours une longueur de retard dans tout ce qu'il se déroulait en ville. Pire, elle laissait dans son sillage des traînées de cadavres ce qui devenait extrêmement dérangeant. Son visage pivota légèrement vers la Poltergeist.

« J'en ai bien une... Mais je ne suis pas persuadée qu'il s'agisse réellement d'un esprit. Connor et moi allions prendre des photos lorsqu'il nous a grillé près de son entrepôt dans le fin fond des bayous. Depuis, il a bougé d'endroit et j'en suis à la piste zéro. Et on a retrouvé le cadavre de dix gamines, violées et torturées. Mais... mais je ne pense pas qu'il soit un esprit. Vraiment pas. Je ne l'ai pas senti. »

Un sourire ironique prit place sur les lèvres de la brune tandis qu'elle se tournait vers Reinette.

« Et qu'est-ce qui te rend d'humeur si généreuse ? Ça ne te ressemble pas vraiment... »



Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Natural Born Sinners | Reinette & Sophya Mar 26 Mai - 23:46


Natural Born Sinners
Sophya et Reinette




Mahaleo. Celle qui lasse. Ironique, au vu de la manière dont elle se sent lasse en ce moment. Fatiguée du combat, des morts, et surtout fatiguée de la manière dont elle se trouve malgré elle enchaînée dans tout ça. Elle qui voulait juste rester chez les vivants et passer sa mort à errer, jouer des tours et commettre quelques massacres à l'occasion se retrouve embarquée dans une guerre dont elle se moquerait si Belaam n'avait pas essayé de la recruter. Avec tout ça, pas surprenant qu'elle soit plus calme que d'ordinaire. Même les esprits peuvent fatiguer, et Reinette ? Reinette est à bout. Il faut qu'elle fasse quelque chose de constructif, d'utile, pour une fois, simplement pour se rappeler pourquoi elle s'est échappée du Monde d'en Bas, parce que si elle ne le fait pas elle ira se jeter dans les bras du premier exorciste venu, aussi longtemps qu'il ne s'agit pas de ce type qui croit que le Monde des Morts est accueillant parce qu'elle refuse de le laisser croire qu'il l'a convaincue. Un soupir lui échappe, là où elle aurait dû rire.

"Tu savais que les esprits pouvaient se sentir fatigués ? J'sais pas, je me sens juste... piégée. Je déteste ça, et j'ai pas l'énergie de juste changer ça. Peut-être qu'aider aidera en retour. Et je déteste les violeurs, donc humain ou esprit, je veux t'aider à trouver ce fils de pute et le castrer avant de lui broyer les mains."

Être d'humeur lasse et généreuse ne change pas le fait qu'elle est Reinette, et que la violence lui vient naturellement. Mais elle a tué trop d'innocents récemment, même pour son goût, et si on lui offre un violeur et meurtrier sur un plateau, un que personne ne pleurera, un dont même ceux qui l'accuseront d'être un monstre cruel et sans âme ne pourront qu'approuver la mort ? Si on lui offre une cible pareille, Reinette pourra se concentrer sur lui, le traquer, le torturer et le piéger, lui arracher des aveux et des remords avant d'enfin mettre fin à ses souffrances. Si vraiment il l'irrite, elle ira peut-être même l'accompagner en Bas, histoire d'être sûre qu'il ne pourra pas fuir de suite, pas sans souffrir encore un peu plus avant. Elle n'a jamais prétendue être une bonne personne, pas même de son vivant. Pourquoi changer les bonnes vieilles habitudes ?

"Il était où, quand vous l'avez débusqué, le fils de chienne ? Même si c'est pas un esprit, il est peut-être possédé, ou ex-possédé. Y'en a qui deviennent pire une fois qu'ils sont de nouveau maîtres d'eux-mêmes. Et dans cette ville ? Multiplie ça exponentiellement. L'autre enfoiré fait ressortir ce qu'il y a de pire dans l'humanité, quand l'Asso peine à convaincre les gens d'ouvrir les yeux."

C'est à se demander pourquoi elle est toujours là, elle qui méprise l'Association, mais au final tout le monde sait pourquoi Reinette reste. Elle veut voir brûler Belaam, veut entendre ses hurlements lorsqu'il se verra renvoyé dans le Monde d'en Bas, veut pouvoir rire à gorges déployés tandis qu'il sera confiné là où il ne pourra pas s'échapper, là où chaque microseconde sera une éternité de torture. Et puis, mine de rien, il y a quelques vivants qu'elle aime bien ici. Sophya en fait partie, comme son collègue qui est si amusant à perturbant et son adorable compagnon. Elle n'a pas encore envie de les abandonner. Quand à savoir si c'est une bonne chose... au final, elle ne s'en soucie pas vraiment. Reinette n'est pas connue pour sa prudence, de même qu'elle n'est pas connue pour la profondeur de ses réflexions ou pour son amour de l'humanité. Elle ne voudrait pas donner l'impression de voir les humains comme plus que d'amusantes distractions auxquelles elle consent occasionnellement à se soumettre. Ce serait leur donner trop de pouvoir sur elle.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Natural Born Sinners | Reinette & Sophya Dim 21 Juin - 13:22

Ses épaules se haussent tandis qu'elle porte à nouveau son verre vers ses lèvres. Sophya peut encore se souvenir de ce regard d'outre-tombe qu'il avait dardé sur elle, ce sourire ironique qui la défait de faire quoique ce soit. Elle pouvait encore sentir sa jubilation de s'être fait prendre et surtout celle de s'en sortir. Et parfois, parfois elle souhaitait ardemment que la mort ne puisse pas exister. Parce que si elle révélait les pires atrocités, certains humains ne devraient pas être autorisés à les perpétrer pour l'éternité. Et la mort leur permettait cela. Certains devraient être enfermés dans des endroits où l'évasion ne serait pas permise et où une fin définitive devait être trouvée. Il fallait vraiment que l'Association parvienne à trouver le moyen d'arrêter définitivement tout ce cirque. Ce n'était pas naturel. C'était effrayant. Et vivre dans la peur ne lui ressemblait pas. Pas à ce point du moins. Parce que se retourner sans arrêt dans la rue et se méfier de chaque être qu'elle croisait n'était pas sain. Sa paranoïa se renforçait encore et encore et la brune ne pouvait se sortir de toute cette horreur.

Après tout, elle y était plongée jusqu'au cou. Restait à savoir jusqu'où elle pourrait s'enfoncer.

« Tu sais très bien que je ne compatirais pas. Vu les emmerdes que vous nous créez, vous ne devriez même pas penser à vous plaindre. »

Reinette devait bien avoir conscience du fait que non la néo orléanaise n'aurait jamais pitié de qui que ce soit de toute manière. Et encore moins d'un esprit, d'ailleurs. Même si la médium était étonnée de voir la noire dans cet état, rien ne lui semblait atypique dans le paysage pourtant. Comme si ses états d'âme l'intéressait ? Comme si quoique ce soit en rapport avec un esprit qu'elle ne chassait pas pouvait sérieusement être considéré ?

« Ne le tue pas. Aucun meurtre. Je le veux vivant. Vivant et en prison. C'est là où est sa place. Pas mort et pouvant continuer ses méfaits en toute impunité sans personne pour l'arrêter pour de bon. »

Les orbes vertes reflétaient cette détermination déroutante et cette fureur imprenable. Sophya n'était pas quelqu'un qui prendrait des pincettes pour ménager l'ego de tout un chacun, ça non.

« Dans les Bayous profond, derrière les docks. On a quand même fait un parcours de 20 minutes en voiture avant d'y arriver. C'était extrêmement boisé, entouré de marécages. Un cabanon sombre, qui aurait besoin de réparations. Mais il n'y sera plus. Il sait qu'on était sur son dos, il aura déjà pris la fuite dès qu'on a foutu le camp. Il suffira peut-être de retracer un itinéraire et trouver comment il a pu déplacer trois gamines seul. »

Nouvelle gorgée tandis que devant ses yeux dansait encore la vision de ce cadavre d'adolescente. Un soupir s'échappa de ses lèvres avant qu'elle ne poursuive.

« Il n'était pas possédé. Et ne l'a pas été. Il n'en présentait aucun signe du moins. Parfois on peut être un monstre sans qu'un esprit soit derrière ça. C'est plus souvent le cas qu'on ne le pense. Mais effectivement, il peut être la cause de cette soudaine envolée sauvage... J'ai retrouvé l'un des cadavres et c'était pas beau à voir. »

Vraiment pas beau à voir. Et ça l'avait tellement ébranlée également. Comme si c'était quelque chose qui ne bouleverserait pas la moindre personne. La détective vida son verre d'un trait avant de se resservir abondamment. Sans aucun doute qu'elle ne passerait pas la meilleure soirée de sa vie. C'était même plus que certain.

« Tu auras toutes les informations nécessaires au bureau. Essaie de ne pas trop tourner Connor en bourrique en même temps ce serait génial. »

Les deux opales se relevèrent sur l'esprit tandis qu'elle soufflait douloureusement.

« Et je maintiens, aucun meurtre. Certaines personnes sont plus dangereuses mortes que vivantes. Nous ne sommes personne pour faire justice par nous même. »

Oh elle en mourrait d'envie pourtant mais ce n'était pas pour cela qu'elle céderait à cette impulsion.

« Il y a d'autres bonnes nouvelles ? J'ai trouvé la ville un peu trop calme pour que ce soit vraiment normal... »



Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Natural Born Sinners | Reinette & Sophya Ven 24 Juil - 11:45

Bonjour!

Ce rp n'a pas reçu de réponse depuis un mois, merci de ne pas le laisser tomber dans l'enfer des rp's oubliés et d'y répondre au plus vite ou de nous prévenir s'il faut l'archiver =D

Le staff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Natural Born Sinners | Reinette & Sophya Ven 21 Aoû - 12:25

Bonjour!

Ce rp n'a pas reçu de rp depuis plus de 15 jours! Merci d'y remédier assez rapidement ou de demander l'archivage de ce dernier s'il est terminé ou abandonné.

Le staff.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Natural Born Sinners | Reinette & Sophya

Revenir en haut Aller en bas

Natural Born Sinners | Reinette & Sophya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (M) Ben Barnes | natural born killer
» Natural blues....Moby
» Born to kill all lives...
» 02. You and I, we were born to die
» You and I, we were born to die - AZAZOU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: Rp's-