AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|

Un vrai faux rendez-vous [ Sophya A. Turner ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
115/200  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Un vrai faux rendez-vous [ Sophya A. Turner ] Mer 7 Oct - 18:34

J'avais l'habitude de me déplacer dans des buts professionnels. En effet, il n'était pas rare qu'un ou une cliente ne me demande de se rendre à son domicile pour vérifier ou constater certaines choses. De même, il m'était déjà arrivé de me rendre dans certains bars ou parcs afin d'établir une première approche avec un client un peu suspicieux ... Mais là, c'était autre chose. C'était la première fois que l'on me réclamait dans un cimetière. J'ignorais s'il s'agissait bien d'un appel sérieux ou d'un canular, mais ma main ne quittait pas le petit couteau que j'avais dissimulé dans la poche de mon jean. La prudence était de mise dans ce genre de circonstance, tout particulièrement lorsque l'on connaît le climat actuel de la ville. D'ailleurs, au début, je ne pensais pas y aller. C'est vrai quoi, il fallait être stupide ou vraiment tapé pour rejoindre un strict inconnu dans ce genre d'endroit ! ... Ou tout simplement, comme moi, manquer de fric ...

J'haussai les épaules et ajustai l'écharpe qui m'entourait le cou. L'après-midi s'achevait et laissait sa place à la fraîcheur de la nuit. Il ne fallait pas que je chope la crève, c'était déjà assez dur de payer le loyer pour devoir en plus payer un médecin. Je secouai la tête. Il fallait que j'arrête d'être aussi négatif. C'était une mauvaise habitude que je prenais. J'étais un jeune homme dans la fleur de l'âge, descendant d'une grande lignée de sorciers. J'étais puissant, vivant et en bonne santé. C'était tout le nécessaire à mon bonheur. Ou du moins, je m'en persuadais ...
Je passai la grille du St Louis Cemetery et constatai qu'il était désert. Je ne savais pas vraiment si cela me rassurait ou me désespérait.

" Je me suis fait arnaquer ... pensais-je "


Dans le doute, j'avançai au travers des allées peu fleurie et délabrée du cimetière, jusqu'à trouver un caveau à peu près propre ou poser mes fesses. Je posai le sac ( rempli du matériel minimum à l’exécution d'un rituel) que j'avais emmené à coté de moi. Lors du rendez-vous de ce type, j'emportais souvent le nécessaire avec moi. De la sorte, je pouvais familiariser le client à mon culte et lui expliquer l'utilité de certaines de mes reliques. C'était toujours un bon plan. Ils me regardaient, dubitatifs, et hochaient bêtement la tête. De mon coté, ça prouvait ma crédibilité, et du leur, ils se sentaient rassurés.
Je vérifiai si tout était en place, tout particulièrement mes cartes de tarots. Peu importe où j'allais, elles étaient toujours avec moi. Je n'éprouvais pas la moindre honte à les consulter, même en public, lorsqu'une question me tiraillait. Là, c'était différent. Je ne me sentais pas à l'aise. Quelque chose me dérangeait, et un étrange pré-sentiment occupait mes tripes. Pré-sentiment que je mis sous le compte du malsain de l'endroit et de la situation.
Lorsque je fusse correctement installé, j'entrepris de compter les tombes visibles de là où j'étais, et accordai ce délai à mon client mystère pour débarquer (soit à peu près 3 ou 4 minutes). Une fois ce délai dépassé, il avait plutôt intérêt à être là, autrement, il allait se débrouiller tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Un vrai faux rendez-vous [ Sophya A. Turner ] Dim 11 Oct - 19:16

Dissimulée derrière l'un des mausolées d'une des vieilles familles de la Nouvelle Orléans, Sophya attendait patiemment. Rien ne la forçait à être ici, mais la brune avait eu envie de faire progresser les choses. Les événements des semaines précédentes, tous ces cadavres supplémentaires dans les rues de sa ville lui avait donné l'ambition de vouloir changer les choses. Et plutôt que d'aller à la chasse aux esprit comme il lui aurait été logique de faire, la brune avait décidé de mettre en avant ses capacités de traqueuses au profit de nouvelles recrues. L'Association avait perdu beaucoup de plumes lors de la dernière attaque spirituelle et se retrouvait désormais fortement en effectifs réduits. Beaucoup avaient réellement pris peur et fuit. Ce qui sans aucun doute était la meilleure chose à faire dans l'état actuel. Ce n'était juste pas dans son tempérament à elle.

Un souffle s'échappa de ses lèvres tandis qu'elle s'allumait une cigarette. Être dans un cimetière ne la mettait jamais vraiment de bonne humeur, spécialement depuis que sa demi soeur avait fait une apparition courte mais remarquée, dans sa vie. À chaque instant, Sophya se souvenait que sans aucun doute, elle la condamnait une mort certaine, même si elle n'était pas sure de la compatibilité de leurs organes. Cela ne changeait pas que pour le fils de son géniteur... La brune avait une tolérance beaucoup plus large. Non, elle ne deviendrait pas la grande soeur idéale, mais le fait que Liam ait eu la décence de lui expliquer ses origines avaient grandement contribué à ce qu'elle ne prenne pas Tristan en grippe. Si pour le moment, la médium n'entrait pas plus que ça en contact avec son demi frère, elle restait tout de même plus ouverte à une rencontre qu'avec Tessa. Pourquoi ? À vrai dire, la jeune femme n'en avait aucune idée. Peut-être parce que la pilule des Irving ne voulait décidément pas passer en travers de sa gorge.

La fumée lui irrita la gorge quelques instants avant qu'elle ne mette ses pensées de côté. Il fallait avouer que tout était beaucoup plus simple lorsqu'elle n'était pas au courant de ses origines. Et que des esprits malades ne viennent foutre la merde dans sa ville, accessoirement. Ce qui ne l'aurait jamais amenée dans ce cimetière glauque et froid. Bon sang, Halloween allait être une véritable catastrophe cette année, c'était à n'en pas douter. Déjà qu'on organisait des visites dans un lieu de culte, mais alors là. Des fois, elle ne comprenait vraiment pas le tourisme américain. Elle consuma presque entièrement sa cigarette avant de la jeter sous son pied et de l'écraser du bout de sa bottine avant d'enfoncer les mains dans ses poches et de s'avancer.

Ses pas grinçaient sur le gravier du cimetière, dans une tonalité presque crispante pour ses propres oreilles. Elle détestait ce lieu, où beaucoup trop d'âmes pouvaient l'atteindre. Ses pensées n'étaient pas en paix et son âme se tourmentait davantage. La jeune femme pouvait presque sentir les souffles néfastes dans sa nuque, la tension qui les environnait.

Elle détestait cet endroit. Vraiment.

Sa bouche étira un sourire légèrement sarcastique tandis qu'elle sortait son amulette fétiche, offerte par Pa'Obi et consacrée par Andreas. Comme si Dieu pouvait encore quelque chose pour eux, à l'allure où allaient les choses. Dans quelques mois, il n'y aurait plus que des âmes pour paver les rues de la Nouvelle Orléans. Et certainement pas la sienne. Dans le fond, elle préférerait encore recevoir la conjuration finale que de traîner sa vie comme une âme en peine. Très peu pour elle.

Ses pas s'arrêtèrent devant un jeune homme, fortement séduisant, assis sur un mausolée. Un sourire poli mais distant se glissa sur ses traits tandis qu'elle glissait ses orbes vertes sur la silhouette devant elle.

« Sophya Turner. Vous m'attendiez je crois ? »

Directe, pour ne pas changer. Avec un soupir léger, elle désigna l'endroit.

« Désolée pour les précautions. Le centre ville n'aurait pas vraiment convenu pour notre genre de conversation pas vrai ? »

Les deux opales foncèrent légèrement lorsqu'elle reprit.

« Je vais aller droit au but. Si vous êtes aussi doué que certains le laissent entendre vous devez savoir pourquoi je suis là, non ? »

Premier test. Vérifier ses sources. Et ses petits fantômes n'étaient là que pour obéir au moindre de ses ordres si les choses tournaient mal. En effet, qui irait imaginer qu'un cimetière serait le meilleur endroit pour monter une armée ? Elle, dans tous les cas.



Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
avatar
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
115/200  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Un vrai faux rendez-vous [ Sophya A. Turner ] Dim 11 Oct - 20:21

Bordel, je ne me sentais vraiment pas à l'aise, là, au milieu des morts, à compter leurs tombe. En plus d'être ridicule, l'instant avait vraiment un goût flippant qui me forçait à, bien contre ma volonté, augmenter ma vitesse de comptage dans le but de disparaître le plus vite possible. Mais alors que je faisais défiler les chiffres dans ma tête ( J'étais à ma 23ème pierre tombale ), une jeune femme, comme venue de nulle part, débarqua de derrière un mausolée. Si ça c'est pas bizarre ...

Elle marcha dans ma direction, d'un pas relativement serein, arborant un joli pendentif presque pas suspect, jusqu'à finalement s'arrêter juste devant moi. Son visage esquissa un léger sourire, naturel mais néanmoins distant. C'était une jolie jeune femme. Elle ne m'inspirait ni peur, ni danger, mais je préférais cependant rester vigilant. Je n'étais pas du genre trouillard, mais toute cette mise en scène n'avait rien d'un hasard. Ça avait été pensé, établi, et je m'étais laissé prendre au piège. Si toutefois, s'en était bel et bien un ...

« Sophya Turner. Vous m'attendiez je crois ? »


J'hochai poliment la tête, tentant de demeurer le plus professionnel possible. J'aurais tout le loisir d'être détendu et familier lorsque je saurais les véritables intention de Sophya, ma cliente mystère.

« Désolée pour les précautions. Le centre ville n'aurait pas vraiment convenu pour notre genre de conversation pas vrai ? »


Je souris avec le plus de chaleur dont j'étais capable sur le moment et réajustai mon écharpe qui pendait de façon inégale sur mes cotés.

" Je suppose, répondis-je enfin, ça doit être du sérieux tout ça. "


« Je vais aller droit au but. Si vous êtes aussi doué que certains le laissent entendre vous devez savoir pourquoi je suis là, non ? »

Un sourire, plus large, se dessinai sur mon visage. Les intentions de ma consultante devenaient de plus en plus claire, et j'appréciais le jeu que nous menions. Il était clair que les faits n'avaient rien d'anodin, et que j'étais en train d'assister à l'entretien d'embauche d'un des deux camps qui divisaient la Nouvelle-Orléans. Il ne me restait plus qu'à identifier lequel. Je décidai de jouer la carte de l'ignorant :

" Oui et non. Les gens m'appellent pour un tas de raisons. Pour un rituel d'amour, des toniques pour la santé, afin d'éclaircir les ténèbres de leurs avenirs ... Certains m'appellent même pour chasser les vilains esprits vivant chez eux. Mais j'imagine qu'avec de telles préparations, vous avez une requête plus ... Sensationnelle, dis-je en pesant chaque mots et en insistant sur certains. "

Je lâchai le couteau que je cachais dans ma poche et m'empara de son voisin le paquet de cigarette.

" Ca vous embêtes si je fume ? "


Sans vraiment attendre de réponse, je glissai un cigarette entre mes lèvre et l'allumai. C'était pile ce qu'il me fallait. Je soufflai ensuite ma fumée sur la coté, afin d'épargner le visage de mon interlocutrice et m'installai plus confortablement sur le caveau sur lequel j'étais déjà appuyé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Un vrai faux rendez-vous [ Sophya A. Turner ] Dim 18 Oct - 20:25

Son regard disséqua l'apparence du jeune homme, le détaillant presque de manière dérangeante. Elle avait l'habitude de mettre ses recrues mal à l'aise, de les tester jusqu'à ce qu'ils craquent ou se montrent à la hauteur de ses exigences. Avec un soupçon d'ironie, la brune se rendit compte qu'elle agissait de la même manière envers les esprits et possédés qu'ils capturaient qu'avec les gens qu'elle recrutait pour l'Associaton. Si déjà il parvenait à ne pas baisser les yeux, alors la médium ne se serait pas trompée sur son compte. Il restait au moins calme, d'apparence détendue alors que la demoiselle pouvait noter quelques tensions dans son maintien. L'illusion était presque parfaite, mais profiler était quelque chose qui était devenu naturel pour elle de par son métier et de par ses traques. Ses lèvres esquissèrent un sourire légèrement sarcastique avant de lui répondre.

« Vous apprendrez rapidement que je fais rarement dans l'humour. »

C'était clair et net. Strictement vrai également. Elle n'était pas forcément quelqu'un d'agressif, mais son sérieux n'était pas à prouver. Professionnelle jusqu'au bout des ongles, peu désireuse de se faire des amis, mais d'être quelqu'un sur qui on pouvait compter en toute circonstance. Si Andreas lui avait bien appris quelque chose, c'était d'être le plus détachée possible, et d'éviter de s'attacher. Elle avait été une apprentie exorciste hors paire, mettant peut-être plus que six mois à être formée mais était capable de parvenir à toute manoeuvre pour réussir ses missions. Pointilleuse, minutieuse et exigeante, tant envers elle qu'envers ses partenaires, Sophya était un bon petit soldat capable de se retrouver dans une situation compliquée et pouvoir en sortir vivante. Comparé à d'autres, c'était déjà un exploit.

Être directe était une autre de ses qualités et manifestement son interlocuteur appréciait cela à sa juste valeur. D'ailleurs, au vu de son sourire, la mise en scène ne devait pas être si macabre et désagréable que cela, parce qu'il paraissait pertinemment dans son élément. Les orbes vertes glissèrent sur la tombe où il était assis précédemment avant qu'elle ne réponde.

« Effectivement. Mais avant d'être encore plus précise, il me faut vous tester. Vous comprenez sans doute pourquoi. »

Ses yeux se relevèrent sur le brun avant qu'elle ne reprenne.

« D'après mes sources, vous ne seriez pas l'un de ces charlatans bien trop nombreux dans les rues de la Nouvelle Orléans. Au contraire, vous avez un certain talent. J'aimerais en avoir une démonstration. C'est à travers sa magie, qu'un sorcier se définit le mieux, n'est-ce pas ? »

Et que l'on voyait surtout la nature de ce dernier. Elle n'était pas très au fait de la sorcellerie Wicca, bien au contraire. Grandire à Nola, l'avait forgée au Vaudou. Être la pupille du Houdoun de la cité également.

« J'ai besoin de preuves. Je ne crois que ce que je vois. »

A sa requête la brune hocha la tête positivement. Non, ça ne la dérangeait absolument pas, que du contraire. Elle n'était pas dérangée par la fumée ou quoique ce soit, et si ça pouvait lui, le mettre à l'aise, elle n'y voyait aucune objection.

« Avant que l'on ne commence quoique ce soit. Quelle est votre position jusque maintenant concernant notre ville ? »

En gros, était-il aussi limpide qu'on lui avait laissé sous-entendre ou n'en avait-il tout simplement rien à foutre de leur situation  ? C'était toujours bon à savoir non?



Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
avatar
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
115/200  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Un vrai faux rendez-vous [ Sophya A. Turner ] Jeu 22 Oct - 14:20

La jeune femme m'informa qu'elle n'était pas particulièrement tournée vers l'humour. C'était dommage ... Il fallait bien prendre le temps de s'amuser de temps en temps, et je ne crachais pour ainsi dire jamais sur ce type d'occasions. Ce n'était en revanche pas particulièrement le cas de notre rencontre. Il y avait quelque chose de solennel dans notre échange, ce que j'appréciais. C'était une froideur respectueuse, qui devait me faire autant de bien à moi qu'à elle. Après tout, nous étions tout les deux en train de travailler.

Elle en vint ensuite aux sorciers. Elle déclara que pour avoir une preuve de ma fiabilité, je devais impérativement être testé. Que c'était à ça que se mesurait la puissance d'un sorcier. J'haussai légèrement les épaules. Oui, un sorcier se mesurait à ses pouvoirs, mais surtout à ses connaissances. Que serait-il capable de faire, s'il ne connaissait rien des lois de la nature ? Je préférai cependant m'abstenir . Je savais que je connaissais beaucoup de choses. Que j'étais calé dans mon domaine, et qu'une petite démo suffirait à le prouver. Je n'avais pas cependant pas tout mon matériel à disposition, juste le nécessaire. Ouais, ça allait le faire.

" C'est vrai qu'on est pas si nombreux que ça, dans cette ville, à posséder de vrais pouvoirs. Mais je pense aussi que l'on doit beaucoup aux charlatans. S'ils n'étaient pas là, on serait peut-être déjà tous mort. "

La Grande-Bretagne, Salem, la Nouvelle-Orléans ... L'inquisition. Des frères, des sœurs littéralement réduit en cendre devant les foules. Heureusement qu'ils étaient cons et qu'il y avait beaucoup d'accusés à tort.

« Avant que l'on ne commence quoique ce soit. Quelle est votre position jusque maintenant concernant notre ville ? »


Je portai ma cigarette jusqu'à ma bouche et aspirai la fumée. J'aimais la sentir descendre jusqu'à mes poumons ( Même si eux ne devaient pas trop aimer ) et remonter jusqu'à l'air libre. J'observai la fumée s'élever dans les airs et se dissipant. C'était ma façon à moi de me préserver, juste quelques instants, d'une question sensible.

" Mon Coven a peur. Ils préfère se tenir loin de toute cette histoire, tentant d'éviter des pertes peut-être inutile. Je devrais normalement suivre le courant mais ... Je déteste voir des innocents mourir. J'adore ma ville, et elle est en train de sombrer. Je trouverais un moyen de les faire changer d'avis. "

Une chance sur deux. Soit, j'étais peut-être engagé dans la défense dans la ville, soit j'étais un futur cadavre. Il fallait que je l'accepte. C'est le jeu.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Un vrai faux rendez-vous [ Sophya A. Turner ] Lun 16 Nov - 23:31

Un sourire s'étira sur ses lèvres tandis qu'elle hochait la tête. C'était vrai, on ne pouvait pas le nier. Quoiqu'il en fut, Sophya attendait juste des résultats avant de se prononcer sur quoique ce soit. Voila pourquoi Pa'Obi l'avait envoyée ici, sans aucun doute. Parce que sa méfiance naturelle et son envie de ne pas voir n'importe qui rejoindre les rangs de leur résistance déjà bien entamée était extrêmement forte. Les orbes vertes ne se détachaient donc pas de celles de son vis à vis, tandis qu'elle le laissait lui répondre avec une certaine ironie qu'elle ne put s'empêcher d'apprécier.

« J'imagine qu'il faut de tout pour faire un monde ? »

Et de la chair à pâté pour éviter de se faire avoir par les premiers trouducs du coin. Mais tout cela était une question de perspective bien entendu. Ses cours d'histoire étaient suffisamment pointus que pour savoir que si l'on trouvait un aspect plutôt sympathique aux médiums et à ceux prétendant avoir un contact avec l'au-delà, ce n'était pas le cas de la sorcellerie. Chasses, meurtres, génocides avaient été le lot de tous les membres de cette ségrégation durant bien des années. Et si désormais la paranoïa semblait avoir cessé, ce n'était pas forcément les personnes les plus chanceuses du monde.

Pourtant, elle-même n'était que peu encline à faire confiance à des sorciers de pacotilles, qui ne pensaient pas vraiment au bien-être de leur ville avant le leur. Traiter avec des sorciers avait toujours un attrait plutôt négatif du point de vue de la médium. Une sorte de rivalité qui était de plus en plus présente, ne serait-ce qu'au sein de l'Association. Un léger sourire apparu sur les lèvres de la brunette tandis que ses yeux sondaient le visage de son interlocuteur.

« Vous êtes donc prêt à vous engager, tout en sachant que vous rétracter ne vous mènera à rien et serait extrêmement mal perçu ? »

La médium croisa les bras sous sa poitrine, légèrement défiante. Elle n'acceptait pas de ses recrues qu'elles ne fuient devant un danger potentiel. Elle était elle-même quelque peu tête brûlée, n'avait que rarement peur de se rendre en mission quelle que soit cette dernière. Le recrutement n'était pas son point fort – elle n'était pas spécialement douée en relations humaines, ce qui ne rendait pas les choses réellement faciles – mais au moins, les personnes qui rejoignaient l'Association avec son commandement étaient fiables. Peut-être parce qu'elle essayait de les tester au maximum. Peut-être parce qu'elle n'appréciait que très peu de les voir tourner le dos à une cause qui valait vraiment la peine d'être défendue.

« Je suis médium. C'est la raison pour laquelle nous nous trouvons dans ce lieux. Mon don est une sorte de télépathie spirituelle, qui fonctionne malheureusement dans les deux sens. Si je peux les entendre, constamment, dans ma tête, ils ont accès à tout ce que je pense également. »

Elle décoinça l'un de ses bras pour passer une main dans ses cheveux, repoussant l'une des boucles qui lui tombait devant le visage.

« Je fais aussi partie de l'Association qui cherche à protéger la Nouvelle-Orléans. Et nous avons désespérément besoin d'aide. Est-ce que vous voulez vraiment prendre les devants et changer les choses, Jupiter ? »

Les deux opales fixèrent sans ciller leurs jumelles tandis qu'un léger sourire en coin, un peu sarcastique.

« Je suis la clé pour cela. J'ai été désignée pour voir ce que vous valez, et je compte rendre un avis positif. Mais pour cela, vous devez me convaincre. Pas par un petit tour de magie insignifiant. Je veux que vous soyez capables de bloquer mes capacités. Je veux que vous puissiez couper toute communication entre moi, et notre chère amie ici présente. »

La brune déplaça alors ses yeux vers la droite, juste à côté du brun.

« Tu peux te montrer, Harper. Le jeu va bientôt commencer. »

Un esprit d'une douzaine d'année se présenta alors devant eux, le regard espiègle, la moue amusée, se précipitant contre Sophya, le visage enfoui contre son ventre.

« Elle est un peu timide. Elle et moi avons un lien un peu spécial. Elle est toujours occupée à fouiner là où elle ne doit pas. Si votre sort, potion ou autre fonctionne, Harper nous le dira. »



Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
avatar
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
115/200  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Un vrai faux rendez-vous [ Sophya A. Turner ] Sam 5 Déc - 15:52

Oui, il fallait de tout pour faire un monde. C'était même une nécessité, sans quoi la vie aurait bien peu de buts. Et comme dans toute forme d'équilibre, il fallait deux extrême. Il fallait de l'ombre à la lumière, des orages à l'été, de la haine pour un brin d'amour ... Il s'agissait exactement de la même chose dans ce cas-ci, à la différence près que la balance était mal boulonnée, qu'elle basculait lentement vers les ténèbres. Peut-être étais-je le contrepoids ? L'élément utile qui permettrait de retourner dans un état de fragile équilibre, tant aimé par les sorciers. Je souriais doucement, acquiesçant. La phrase de Sophya prenait tout son sens, même si je doutais du fait qu'elle aie poussé l'idée aussi loin que je l'avais fais moi-même. Ce n'était pas de ma faute ... Manifestement, me prendre la tête était l'un de mes plus grands talents.

La jeune femme me demanda ensuite si j'étais réellement près à m'engager, laissant ses mots frôler le ton de la menace. Je portai une nouvelle fois ma cigarette à mes lèvres avant souffler une fumée épaisse qui s'éleva doucement dans les airs. Je jetai ensuite ma cigarette au sol et la piétinai. Je passai ma main dans mes cheveux, haussai doucement les épaules, et dis :

" Evidemment. De toute manière, seul, nous finirions tous par mourir à un moment ou un autre. La vie de tout être vivant habitant dans cette ville maudite est soumise à un terrible chronomètre, et je n'ai pas peur de dire que je suis de ceux voulant à tout prix stopper le compte à rebours. Le Coven Bell, comme tout sorcier qui se respecte, d'ailleurs, a un goût prononcé pour l'équilibre naturel. Je suis le premier à oser m'engager, mais je vous garantis qu'en gagnant les premières batailles, ce sera l'arbre entier qui viendra prendre racine du coté de la lumière. Pas pour vous, ni pour nous, mais pour la Nature."


Si la médium connaissait un minimum l'organisation des Sorciers et de leur Coven, elle devait probablement savoir que ma simple présence représentait un délit grave. Passable de graves sanctions ou pire, de mon exclusion de l'assemblée. Cette dernière, par ailleurs, était loin d'être des moindres. Le clan Bell, plus familièrement nommé " Cercle des Bayous " était assez réputé pour ses cérémonies traditionnelles au cœur des marécages.

La jeune femme m'informa ensuite de ses dons de médiumnité. Un large sourire se dessina sur mon visage. Je n'avais que trop peu côtoyé ce genre de personnages dont les talents m'avaient toujours intrigués. Nous autres, sorciers, n'avions que l'unique pouvoir de ressentir les esprits errants. Pour pouvoir en voir un, il fallait soit l'invoquer, soit que l'un d'entre eux soit d'accord et apte à se dévoiler à nos yeux.

Elle poursuivit en affirmant son allégeance à l'association, ce qui eût pour effet de m'apaiser. Evidemment, je commençai à me douter que ses intentions étaient bonne mais le fait de l'entendre rendait ce fait tangible et rassurant.

" Oui, définitivement, dis-je avec conviction. "


Comme satisfaite de ma réponse, Sophya commença à m'expliquer ce qui semblait être mon test d'admission. Je l'écoutai attentivement, concentré sur sa requête, ce que mon métier m'avait entraîné à faire.

Peu de temps après, une fillette se matérialisa sous nos yeux. Ou plutôt sous les miens uniquement, puisque c'était la médium elle-même qui avait commandité son apparition. Lorsque je vis l'enfant, une légère mine triste décora mon visage. Je n'aimais pas vraiment les gosses, mais pas de là leur souhaiter la mort. La pauvre petite fille était trop jeune pour mourir. Je n'en fis cependant aucune remarque. Je devais rester de marbre et concentré.

" Et bien ... En avant, dis-je en regardant la petite Harper. "


J'ouvrai le sac qui contenait mes affaires et fît un rapide inventaire de ce qu'il conservait avant de dresser la liste des possibilités. Il existait pas mal de sortilège capable de lier les capacités d'autrui, mais très peu susceptible de ne pas nuire à l'enfant. J'optai finalement pour le rîte de l’Enclume Fertile.

Je traçai un cercle autour de nous avec le bout d'une branche trouvée non loin et emplis son sillon avec du gros sel.

" Sel, particule pure de la Terre Mère, toi qui protège et purifie, dresse ta puissance dans une barrière protectrice. Puisse ce dôme être imperméable aux forces profanes et malfaisante. Que les hautes, puissantes et lumineuses énergies se lèvent. "


Immédiatement, l'air sembla s'intensifier d'un je-ne-sais-quoi que je connaissais par cœur désormais. Il s'agissait des énergies qui commençaient à vibrer, s'intensifier, au cœur de mon cercle. Je me demandai ensuite si mon interlocutrice, elle, était capable de sentir ce changement, elle aussi. Je renonçai à l'idée de lui demander au profit de la continuité du rituel.

Raisons pour laquelle j'allumai des bougies aux quartes point cardinaux avant de dessiner un pentagramme quasi-parfait au cœur du cercle tracé au sol. Face au Nord, je plaçai ce qu'il me restait de sel. Face à l'est, j'allumai des grains d'encens au Jasmin. Au sud, une seconde bougie et à l'Ouest, une coupe d'eau de bouteille ( Que j'avais miraculeusement trouvé au fond de mon sac, alors que j'étais convaincu de ne plus rien avoir à boire ). Je pris ensuite un cristal d'améthyste qui m'avait coûté une fortune à l'achat, et recommençai à incanter.

" Eau, Terre, Feu, Terre, vous qui formez le Tout, je vous invoque et vous réunis. J'attends de votre part la consécration de cette améthyste. Puisse-t-elle devenir un réceptacle de pouvoir, aspirant et contenant le pouvoir et les dons de celle ou de celui que j'aurais désigné. J'en deviendrais alors le gardiens et me porte garant de sa protection, de sa destruction ou de sa dissimulation. Le retour de toute ces énergies sera alors également réglementé à ma volonté. Ainsi soit-il, merci de votre présence, et je vous remercie."


Je répétai ainsi l'incantation trois près, presque au mot près. Durant toute la durée du rituel, les énergies présente s'étaient fortement intensifiée, excitée. Les flammes des bougies étaient plus grande, plus vive. Malheureusement pour moi, autant de pouvoirs était très fatiguant. Une violente migraine me barrait le front et mes yeux devenaient rouge, comme sous le poids de la fatigue. Je me sentais courbaturé, usé des pieds à la tête. Je n'avais pas fait dans la dentelles, pour impressionner Sophya, et je le payais désormais. La consécration de ce genre d'artefact n'était pas chose facile. Je tentais cependant de ne pas trop en montrer.

" Améthyste, toi qui possède désormais le pouvoir de contenir l'essence d'autrui, capture et remplis-toi des pouvoirs de celle que je pointe du bout de mon doigts, prononçais-je en désignant Sophya. "

A mes mots, la pierre devint tiède entre mes doigts et le mauve qu'elle ornait était alors comme intensifié. Il ne restait maintenant plus qu'à voir si le rituel avait véritablement fonctionné et ... Fermer le cercle. Quoi qu'il en soit, j'allais avoir besoin de m'asseoir.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Un vrai faux rendez-vous [ Sophya A. Turner ] Dim 20 Déc - 12:40

Un fin sourire prit place sur les lèvres de la médium. Bientôt, elle finirait par lancer un concours pour celui qui ramènerait les meilleures recrues et pourrait avouer sans détour qu'elle détenait ce talent. Mais en tout cas Jupiter lui apparaissait comme quelqu'un de suffisamment déterminé, et de téméraire, pour réussir à impressionner au moins quelques membres de l'Association. Il suffisait de voir comme il lui répondait avec aplomb et sans aucune arrière pensée pour savoir qu'il ne les planterait pas comme des abrutis lorsque quelque chose dégénérerait. Du moins, Sophya l'espérait sincèrement parce que sinon, elle serait celle qui lui ferait passer un très mauvais quart d'heure.

« Peu importe vos motivations en réalité. On recherche juste de la fiabilité et de la puissance. Des personnes sur qui compter, qui ne nous abandonneront pas lorsque le danger réel sera là. »

La médium invoqua ensuite le fantôme à se montrer, sa main glissée autour de sa jambe et le regard mi-amusé, mi-effrayé. Elle put percevoir sans grande difficulté le sentiment de Jupiter à l'égard de la jeune décédée. Amèrement, elle ne put s'empêcher de penser que s'il savait les circonstances de sa mort, il serait réellement désolé pour la petite. Ce à quoi la gamine redressa la tête pour observer Sophya qui lui adressa un sourire triste avant de passer une main dans ses cheveux et de lui glisser une légère caresse sous la joue. Harper devait sans doute être le seul esprit à avoir su attirer sa sympathie et sa tendresse – peut-être était-ce même un exploit en soi que de briser la carapace de Sophya Turner – et de pouvoir rester autant dans ses pieds. L'esprit était venu réclamer asile, perdue, quelques jours après sa mort. Elle avait conduit des membres de l'Association – dont Sophya – sur les lieux de son meurtre où ils avaient retrouvé son cadavre encore frais. Et l'horreur les avaient à nouveau frappés.

Sa main se glissa dans celle d'Harper tandis que Jupiter commençait à préparer son rituel. Tentant de calmer l'angoisse compréhensible de l'enfant, la brune lui glissa un clin d'oeil, lui expliquant mentalement et autant qu'elle le pouvait, ce que le sorcier était occupé de faire. La gamine se colla ensuite à elle, serrant sa jambe avec force comme si les gestes effectués par l'homme l'effrayaient au plus haut point. À nouveau alors le vent souffla avec force et la brune ressentit comme une chape de plomb qui tentait de prendre à mal son esprit. Fronçant les sourcils et grimaçant avec douleur, avant de secouer la tête légèrement et de souffler avant d'ouvrir des yeux rougis face à Jupiter.

Ce dernier finit par s'asseoir et la brune en conclut que le sortilège devait avoir pris fin. Son regard se posa sur Harper qui écarquillait des yeux et la regardait comme si l'apocalypse était arrivée. Lentement, comme si l'on lui avait enlevé un voile du crâne, la brune sembla recouvrer ses esprits. Ses yeux s'éclaircirent légèrement et elle finit par souffler doucement.

« C'est... plutôt efficace. Quelques mots filtraient encore, mais vu les conditions je pense que c'est tout à fait normal. Vous êtes plutôt impressionnant Monsieur Bell. »

Sa main serra celle d'Harper tandis qu'elle reprenait.

« Est-ce que cela vous dirait de passer quelques jours à l'essai et de continuer à travailler sur ce sort bien précis ? L'idée serait d'y apporter quelques modifications, afin de l'affiner et de me permettre de toujours pouvoir entrer dans la tête de tout esprit sans que celui ne puisse partager mes pensées. Ou du moins, me permettre une sorte de cape d'invisibilité des mes pensées propres... Au moins pour quelques minutes. Tout est bon à prendre.»

Elle adressa un sourire à Jupiter avant de sortir une cigarette de son paquet et de l'allumer avant de la lui tendre.

« La balle est dans votre camp, désormais. »



Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
avatar
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
115/200  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Un vrai faux rendez-vous [ Sophya A. Turner ] Lun 4 Jan - 19:44

Le rite avait pris fin fin. Mes esprits étaient dissipé, mon corps était lourd et mes muscles flasque mais j'avais réussi. L'Enclume Fertile avait été accomplie non sans mal, mais néanmoins avec un brio que je ne faisais qu'espérer. Fier de moi, je marchai lentement jusqu'à atteindre une stèle où je pût m'asseoir doucement. Je n'aimais pas l'étrange sensation que procurait le trop peu d'énergie et m’efforçai de me concentrer sur le fait que ce n'était que temporaire. Surtout ces temps-ci, où nous autres, détenteur de pouvoirs, pouvions voir la crise occulte affluer sur nos pouvoirs qui semblaient alors s'amplifier. Je souris à la jeune femme avec sincérité, le souffle un peu court, et répondis à ses compliment :

" Merci, soufflais-je, mais il faut dire aussi que j'avais de bons sujets "


Sophya repris alors en me proposant de perfectionner le sortilège, afin de rendre les pouvoirs de ce dernier parfaitement imperméable. Un rictus se dessina alors au coin de ma bouche, relevant une touche de défi. Ce n'était pas un rituel des moins coûteux en énergie, si bien que s'en servir à un rythme trop soutenu comportait des conséquences dont je me passerais volontiers. Néanmoins, dans un élan patriotique, je me levai et retournai auprès de la jeune femme qui me tendait une cigarette.

" C'est d'accord, dis-je après avoir pris une bouffée de ma cigarette, mais il me faudra deux choses : Un peu de temps et quelques fonds. "


J'avais levé deux doigts en énumérant mes pseudos-conditions, comme un enfant l'aurait fait en demandant un service. Une pointe de virulente malice, mais néanmoins respectueuse, pouvait se lire sur mon visage.

" J'ai besoin d'améthyste de ce type et de cette taille, en tout cas pour le moment, pour accomplir ce rite. Et malheureusement ce n'est pas donné. S'il était possible que l'association m'aide dans cette démarche financière, ce serait beaucoup plus simple. "


Je pris une seconde bouffée de cigarette avec une lenteur calculée. Ma demande était simple et sincère, loin de moi l'idée de passer ça pour une fraude pure et simple. Alors, comme pour me justifier, je passai aux aveux :

" Depuis que la bataille a commencé, mes finances comme celles de mon clan ne se portent pas au mieux. Et puis surtout, je ne touche presque plus de droits d'auteurs, et comme un deuxième bouquin n'est pas à prévoir pour le moment ... J'ai du mal, achevais-je avec un certain malaise. ".


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Un vrai faux rendez-vous [ Sophya A. Turner ]

Revenir en haut Aller en bas

Un vrai faux rendez-vous [ Sophya A. Turner ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» rendez-vous mystérieux
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: 
La Nouvelle Orléans
 :: Treme :: St Louis Cemetery
-