AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/

Partagez|

A special meeting (Ft Ammilda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 28 ans
Messages : 36
Localisation : La Nouvelle Orléans
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
110/200  (110/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: A special meeting (Ft Ammilda) Dim 1 Nov - 23:22

Joshua revenait à lui. Il regarda autour de lui : il se trouvait dans une grande pièce sombre et vide. Il ne comprenait pas ce qui lui arrivait mais une chose était sûre : quand il émergeait comme ça sans savoir ce qu'il avait fait la seconde précédente, cela ne présageait rien de bon. Henry lui avait fait faire des recherches. La dernière fois qu'il en avait fait pour retrouver des descendants, ou des amis, ou des alliés de Delphine, il avait tué trois personnes, laissant derrière lui des corps disloqués et torturés.
Il avait utilisé un marteau.
Là, il se « réveillait » dans un endroit inconnu, un sac marin à ses pieds. Il tenait une truelle de maçon dont le bout n'était pas maculé de ciment comme il l'espérait, mais de sang. Qu'avait-il encore donc fait ? Il s'assit sur le sol nu, sachant maintenant qu'il ne tarderait pas à revoir la scène. Le pire est qu'il ne savait pas si Henry avait obtenu ce pourquoi il l'avait manipulé de manière si horrible et ...sanglante. Il ne le laissait pas savoir.
Effectivement, l'horreur de ce qu'il avait infligé, cette fois à une seule victime, « heureusement », un homme d'une quarantaine d'années, le fit hurler et vomir tripes et boyaux. Il ne s'accoutumait pas aux agissements de son encombrant passager. Un laps de temps qu'il ne mesura pas s'écoula avant qu'il ne reprenne le dessus, difficilement, et en ayant par intermittence le rire moqueur mais un peu inquiet d'Henry dans la tête. Son possesseur avait peur de ses réactions post-meurtres. Joshua réagissait mal : catatonie, poussée d'adrénaline qui le poussait à conduire sa moto à fond en se penchant bien dans les virages, escalades à mains nues, déprime profonde, stress aigu, paranoïa… Il avait subi tout ça, sans pour autant réussir à décramponner l'esprit. Il rêvait que celui-ci, dégoûté par son hôte, parte en chercher un plus fort et pourquoi pas aimant ses activités, une sorte de symbiote en somme.
Il avait fini par découvrir deux choses qu'Henry n’aimait pas et qui l'obligeaient à desserrer son emprise, voire à s'éloigner quelques minutes ou quelques heures, c'était variable : la musique à plein volume et l'alcool. Il avait donc, lui qui n'aimait pas ça, fait le tour de toutes les boîtes de nuit de NOLA (ça faisait beaucoup et Joshua en saisissait toutes les terribles implications) et s'était avec application soûlé au bruit de rythmes syncopés qu'il détestait, découvrant un monde inconnu de lui, goûtant des cocktails aberrants, des substances illicites, testant ce qu'Henry pouvait bien détester le plus, sans tenir compte des effets sur lui.
Il en était pourtant revenu et préférait depuis quelques mois passer la soirée dans un bar. Le bon whisky, les gens, les matches de foot mis trop fort, la musique par-dessus suffisaient à abrutir et à faire fuir Henry et Joshua préférait de loin. Parfois, il venait le chercher et l'obligeait à quitter le bar séance tenante , le privant de sa détente et de sa maigre vengeance. Il avait donc souvent changé d'endroit…

Il ouvrit le sac marin, y découvrit des lingettes, une serviette, un miroir de poche et une tenue de rechange. Bien que s'étant déjà lavé avant de quitter les lieux de son crime, Henry était coquet et n'aimait pas que Joshua puisse porter des traces d'éclaboussures ou autres. Le jeune homme posa alors la truelle sur le sol après l'avoir enveloppée d'un torchon, enleva ses gants en latex (l'esprit connaissait les moyens technologiques d'aujourd'hui), sa casquette, ses vêtements et fourra le tout dans un grand sac poubelle qu'il trouva soigneusement plié au fond du bagage. Il ajouta la truelle. Il fit ensuite sa toilette dans la pénombre grandissante, envoya les lingettes rejoindre le reste et referma finalement le sac à l'aide du petit lien rouge, soigneusement.
Enfin prêt, Joshua, curieux, décida d'explorer la maison. Il ne savait pas où il était, comment il était venu. Distinguant un escalier, il l'emprunta pour gagner l'étage. Toutes les portes du vaste palier étaient ouvertes. Il déambula dans les pièces, pensif. Il reconnaissait l'endroit. Il était en plein French Quarter. Au moins un truc positif, il n'était pas perdu. Il redescendit, trouva la porte d'entrée. Il retourna dans le salon, récupéra son sac ainsi que la poubelle. Il faisait nuit maintenant et il commençait à avoir faim. Ne le jugez pas, sa séance avant d'arriver avait été longue, pénible et physique. Il ouvrit et aperçut dans l'allée sa voiture. Il ne reconnaissait pas les plaques mais lassé il passa outre. Les bizarreries maniaques et précautionneuses de l'esprit lui étaient désormais coutumières. Il referma la porte et empocha la clé, sans y penser.
Il balança ses déchets dans le coffre, s'assit derrière le volant et se regarda brièvement dans le rétro avant que la lumière ne s'éteigne. Il avait une tête de déterré: les yeux cernés, rouges, enfoncés dans leurs orbites, le regard morne. Il était pâle et sa lèvre inférieure tremblait un peu. Il serra le volant pour calmer ses mains, inspira un grand coup et démarra.

Il mit le cap sur un bar qu'il aimait bien. Les dernières fois, Henry l'avait laissé tranquille, si bien qu'au bout de quatre passages, il y avait ses petites habitudes, dirons-nous, même s'il ne venait pas souvent. Henry ne défouraillait quand même pas tous les quatre matins ! Il trouva une place à proximité. Des gens discutaient dehors, fumant et buvant par grappes devant l'entrée. Il traversa ces amas humains comme un zombie, tranchant franchement sur l'ambiance. La musique s'entendait du dehors, on était vendredi et le bar était bondé. Il entra et regarda autour de lui. Satisfait par le brouhaha et le volume sonore, il se dirigea vers le bar.
Il allait foutre Henry dehors ! Ouais, ça c'était un bon programme ! Il sourit pour la première fois. Il aperçut du coin de l’œil une table d'une douzaine de filles, rivalisant pour ses yeux de décolletés pigeonnants.

« Ma fois » pensa t-il, « je pourrais peut-être ne pas rentrer seul... » Un autre sourire, plus net, étira ses commissures, détendant ses zygomatiques crispés. Il récupéra son verre, paya et chercha une place libre. Pas de place disponible. Tant pis. Il avisa un coin tranquille, occupé par une flamboyante rousse, dont les yeux parcouraient lentement la salle, comme en recherche. Il s’avança et se mouvement fut capté par la jeune femme qui le regarda rejoindre sa table.

« Bonsoir. Accepteriez-vous de partager votre banquette avec moi ? »

Maladroit, lamentable, pathétique. Il allait se prendre une veste, c'est sûr…Henry éclata de rire avant de brusquement s'en aller, le laissant se dépatouiller tout seul. Joshua déglutit , attendant la réponse à cet abordage inélégant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: A special meeting (Ft Ammilda) Sam 2 Jan - 21:31

Bonjour!
Le rp n'a pas reçu de réponse depuis plus d'un mois. Merci de remédier à cela au plus vite, ou en cas d'absence de demander à un administrateur de le déplacer dans les rp's en attente. Dans le cas où celui-ci serait terminé, n'oubliez pas de le faire archiver sur ce sujet.
Merci d'avance =D
Le staff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 28 ans
Messages : 36
Localisation : La Nouvelle Orléans
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
110/200  (110/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: A special meeting (Ft Ammilda) Dim 3 Jan - 13:43

Bonjour

Je demande les oubliettes pour ce sujet car ma partenaire rp semble définitivement partie.... Sad

Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R. Syrah Ford
Wanted dead or alive
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 668
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
160/200  (160/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: A special meeting (Ft Ammilda) Dim 3 Jan - 14:20

J'archive alors! =D


Off in the distance, there is resistance; make me a potion Shake it all up with your mystery How come I've never seen your face 'round here? I know every single face 'round here A man on a mission, changing the vision I was never welcome here We don't have a choice to stay We'd rather die than do it your way, Ready Aim Fire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: A special meeting (Ft Ammilda)

Revenir en haut Aller en bas

A special meeting (Ft Ammilda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» London Stiller...she's a special girl
» Next - Space Marine Special Ops
» Sites special tailleurs
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Meeting with the infinity

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: Rp's-