AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/

Partagez|

Caractère de chien [ Matt Cox ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
115/200  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Caractère de chien [ Matt Cox ] Jeu 14 Jan - 22:10

J'ouvris la porte de la petite bâtisse, faisant sonner la clochette accrochée dessus dans un bruit strident et répétitif. Je ne savais pas vraiment ce qui m'avait poussé à franchir le cap de l'adoption. Je savais simplement que depuis les problèmes rencontré avec April, son abandon, je manquais cruellement de repères et de sécurité. Ma vie me semblait étrangère, comme si elle ne m'appartenait plus. L'idée m'était venu ainsi : Si je ne trouvais plus de sens à ma vie, peut-être pouvais-je en donner à la vie de quelqu'un d'autre ? Quoi qu'il en soit, j'étais à l'intérieur. Il faisait chaud, l'air sentait le poil mouillé et la paille. Lorsque je balayai l'endroit du regard, je me rendis compte que j'étais momentanément seul. Peut-être que la personne postée à l’accueil était partie s'occuper d'affaire plus urgente, dans une autre pièce.

Je déambulai donc dans les allée, découvrant des chien, très jeune pour la plupart, s'appuyer de leurs patte contre la vitre qui nous séparait. Cette dernière était juste assez haute pour ne pas leur permettre de s'enfuir mais pas assez pour m'empêcher d'y glisser les mains. Ainsi, j'offrais des caresses aux plus désireux d'entre eux, me faisant successivement lécher les doigts. Un sourire, un peu débile, s'étirait sur mon visage pâle. Je ne me sentais pas spécialement en forme, ces temps-ci. J'avais laissé les jours s'écouler sans sortir, ni prendre de nouvelle de qui que ce soit. Seul le visage de Matt avait quelque fois traversé mon esprit mais la timidité m'empêchait de composer son numéro. Lui non plus ne m'avait toujours pas appelé alors que moi, je demeurais trop timide pour risquer de le déranger.

Au bout d'un moment et une multitude d'hésitations, mon dévolu se jeta sur un chiot au pelage noir et feu. Quand je l'ai vu, il me regardait déjà de ses grand yeux noir tandis que sa gueule laissait filtrer quelques filets de bave. Un rottweiler, impossible de douter. Je passai donc ma main sur son crâne lisse et doux et remarquai au toucher qu'une légère croûte ornait sa nuque.

Un coup de croc. Si jeune, et déjà bagarreur ... A moins qu'il ne soit qu'une simple victime ? Quoi qu'il en soit, son regard adorable et son animalité n'avait pas manqué de me charmer. Je me retournai donc, marchant jusqu'au "guichet", les yeux rivé sur le carrelage. Lorsque mes yeux se levèrent, ce fût comme un rêve éveillé.

" Matt ?! ... Heu ... Quel surprise ! Tu travailles ici ? Je pensais que tu aidais pour des déménagement ... ! demandais-je, incontestablement surpris."


Je ne m'attendais absolument à le voir ici, et encore moins dans ces circonstances. Si j'avais su, peut-être aurais-je déjà pu construire un petit dialogue, que j'aurais méthodiquement répété dans ma tête avant de le déblatérer. Malheureusement pour, ce n'était pas le cas.

Seul mes yeux avaient capturé les siens dans un regard où brillait encore la malice de nôtre nuit à deux. Rien n'avait changé ... Il m'éblouissait toujours autant.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matt Cox
The runaway fighter
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
70/200  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Caractère de chien [ Matt Cox ] Jeu 14 Jan - 23:08

Un caractère de chien
Jupiter & Matt
“Un mauvais caractère n'est pas un mauvais cœur...” ▬ Anonyme

La journée avait commencé normalement pour Matt. Une espèce de routine s'était installée dans sa nouvelle vie à la Nouvelle-Orléans, il commençait à bien s'y faire. Il n'avait peut-être pas encore vraiment d'amis chez qui aller se changer les idées, faire la fête ou quoi, mais depuis qu'il avait adopté Buck, ce genre de détails passait en second plan. Cette petite boule de poils aux yeux bleus lui accaparait tout son temps et demandait beaucoup d'attention, et la déprime de Matt s'était quelque peu envolée. Buck l'empêchait aussi de ressasser indéfiniment cette nuit où tout avait basculé pour lui, où plus rien n'avait le même goût, la même forme, depuis. Il fermait un peu les paupières et, aussitôt, apparaissait ce visage amoureux au regard embrasé, et cette bouche qu'un pouce venait essuyer après l'avoir... Penser à cette scène le foutait dans tous ses états. Il passait d'un état de manque, d'incompréhension, qui devenait rapidement une forme de colère contre lui-même. Vulgairement, on pouvait dire que Matt partait en couille.

Sauf que Buck était là, petite vie quémandant amour et soins, choses que Matt s'empressait de lui prodiguer. Il passait son temps dehors, se concentrant sur l'éducation du chiot, mettant de côté toutes les vilaines pensées qui l'assaillaient, toutes liées à Jupiter. Une seconde à divaguer et il se revoyait derrière le sorcier, en lui, et le plaisir immense, ce qui avait parfois le don de lui foutre la gaule en pleine rue. Cette situation était affreuse pour lui et, à cause de cela, il ne composa jamais le numéro de Jupiter. Matt n'osait pas, lâche, comme toujours... Il se mettait, depuis ce soir-là, corps et âme dans le refuge, plus actif que jamais et désireux de se rendre utile à chaque instant. Sur place, il râla lorsque le patron le plaça à la réception pour accueillir les arrivants. C'était le rôle le moins passionnant, le moins actif également, et il ne pouvait pas s'empêcher, de ce fait, de retourner à ses éternelles élucubrations au sujet de cet amant d'un soir. A la moindre occasion, il s'éclipsait, allait jouer avec un chien ou l'autre, essayait tout le temps de ne pas s'enfermer dans sa tête. A un moment, il alla aux toilettes, et, à son retour, il manqua de faire une crise cardiaque.

Dans l'entrée, près du comptoir de la réception, se trouvait la nature de ses tourments. Matt ne lui avait jamais dit qu'il travaillait ici comme bénévole, et se demandait si le hasard pouvait réellement créer de telles coïncidences. Ou alors il l'avait pisté, ou avait fait des recherches sur lui, ce qui rendrait la relation extrêmement malsaine. Matt hésita un court instant puis se dirigea d'un pas ferme vers lui, le visage froncé en une mine sévère, prêt à l'envoyer paître s'il lui avouait ce qu'il craignait. Néanmoins, ce ne fut pas de la satisfaction qu'il vit sur le visage de Jupiter, mais de la surprise, et il paraissait sincère. Matt, pris de cours, essaya de se construire une expression moins farouche sur le visage, tout en gardant cependant une distance respectueuse entre eux deux. D'une voix qui ne dissimulait pas son trouble ni son mécontentement, il lui répondit :

- Je suis bénévole, ici. Dès que j'ai un jour de congé, je viens m'occuper de ces pauvres cabots abandonnés... fit-il en montrant d'un mouvement large les vitres derrière lesquelles se trouvaient une multitude de chiens tous très différents, racés et bâtards confondus. D'un air suspicieux, Matt regarda à nouveau Jupiter, droit dans les yeux, ayant repris sa mauvaise habitude de brute. Tu viens pour adopter ? Ou tu viens pour... ?

Le mot "moi" mourut dans sa gorge. Il n'avait aucune envie, finalement, d'étaler ses doutes ainsi. Un regard circulaire, furtif, trahit sa peur qu'on ne comprenne le sens de sa demi-phrase, et il alla derrière le bureau, histoire de placer davantage d'obstacle entre Jupiter et lui. Matt croisa ses mains puissantes, les épaules voûtées, la mine revêche, dans une attitude qui prouvait toute son impatience.


© Gasmask


Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
115/200  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Caractère de chien [ Matt Cox ] Jeu 14 Jan - 23:27

Matt m'avait répondu d'un ton sec. Toute la froideur du monde émanait de ses mots, comme si, soudainement, nous étions devenu de parfait étranger. Dérouté, mes yeux devinrent rond et mes muscles se crispèrent. Ouaw ... Ça faisait vraiment un choc. Instantanément, mon cœur s'était retrouvé pincé. Le peu de plaisir que j'avais trouvé, en compagnie de ces quelques toutous, m'avait subitement quitté. Je m'approchai du comptoir, posai un mains sur celui-ci, et me touchai la nuque avec l'autre. N'importe quel imbécile pouvait voir que j'étais embarrassé. Néanmoins, après un raclement de gorge sonore et saccadé, je tentai de retrouver un peu de contenance.

" Pour adopter, dis-je, achevant ses propres mots. "


Si la seconde partie de sa phrase n'avait pas fait allusion à notre nuit enflammée, et si la tension n'était pas aussi palpable ... J'aurais volontiers pu croire à la rencontre de deux parfait inconnus. Clairement hésitant et pataud, je tentai de mettre la distance que l'homme nous imposait sur le compte du professionnalisme. Combien de choses pouvaient-ils se dérouler en si peu de temps ? Combien de changements radicaux allais-je devoir supporter avant de retrouver un semblant de paix ? April qui me poignardait, puis Matt qui enchaînait sur une seconde forme de trahison ... Je ne pouvais clairement plus me raccrocher à quoi que ce soit. Je tournai la tête, balayant du regard la pièce. Nous étions seul, Matt pouvait donc un peu éclaircir ma lanterne ... Non ?

" Pourquoi d'autre je viendrais ici ? Ca va pas ? T'as pas l'air content de me voir ... "


Le ton de ma voix trahissait clairement une certaine tristesse, mêlée à de la culpabilité. Pourquoi, d'ailleurs ? Je n'avais rien fais, que je sache. J'étais venu pour un chiot, pas pour lui. Je ne savais même pas j'allais le trouver là, derrière un bureau. Merde ... C'était tellement tendu. Je secouai la tête furtivement. J'avais déjà les épaules trop large. S'il y avait un responsable, c'était bien lui. C'est Matt qui était ... bizarre. Pas moi.

C'était parce que j'étais un mauvais coup ? Non ... Ou alors, il simulait très bien, ce qui me semblait assez peu probable compte rendu de sa condition d'homme. Difficile de mentir, sur ce sujet. Ou alors ... ? Ça m'était apparu comme une évidence. Il avait honte de moi, ou de lui, au choix. Encore pris dans des ritournelles d'hétéro en mal de virilité. C'était franchement lourd, à force, ses changements d'humeur. Un jour il m'aime, puis il me cogne. Juste après, on couche ensemble. On s'abandonne, on se perd, juste après on se retrouve et puis ... On se nie ? Elle est où, la logique, là-dedans ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matt Cox
The runaway fighter
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
70/200  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Caractère de chien [ Matt Cox ] Ven 15 Jan - 0:03

Un caractère de chien
Jupiter & Matt
“Un mauvais caractère n'est pas un mauvais cœur...” ▬ Anonyme

Matt savait, au fond de lui, qu'il était en train de se comporter comme le roi des cons. Cependant, il lui semblait impossible d'agir avec la même passion... Ni même feindre l'amitié. Que penseraient les autres en le voyant ainsi converser avec ce type, qui... Matt le regarda fixement, un regard inquisiteur, pénétrant, sans une once de sympathie. Tel un laser l'analysant, il essaya d'avoir un regard externe et de voir si on pouvait observer quelque chose, un infime détail, qui montrerait que Jupiter était homosexuel. Il n'y réussit pas. Il savait que Jupiter l'était et, depuis ce soir, peut-être que lui aussi... Non ! Impossible. Matt, plongé dans de telles pensées, poussa une exclamation rageuse, maugréant dans sa barbe. Bon sang, il n'aurait pas pu vouloir adopter un chat, plutôt ? Foutu destin. Matt n'avait jamais eu l'intention, en simulation, de nier Jupiter, mais pas non plus de vivre de chaudes retrouvailles. Pour ainsi dire, à part tourner en boucle cette fameuse soirée, il n'avait pas réfléchi à grand-chose à leur sujet. L'avenir de tous les deux ne lui avait jamais traversé l'esprit et, de ce fait, on pouvait dire qu'il aurait continuer sa vie en laissant ce passage dans un passé ténébreux, un épisode de plus parmi d'autres. Meurtrier, gay,... Quelles autres étiquettes disgracieuses pouvait-il encore supporté, et encore plus assumé publiquement ?

Il espérait que Jupiter s'en tienne à la raison de sa venue en ces lieux, toutefois, il eut l'air d'avoir envie d'éclaircir cette tension dont Matt était la source. Ce dernier, en réponse à la question de Jupiter, feignit une totale surdité. Il se leva de sa chaise d'un bond nerveux et dit d'une voix sonore, souhaitant que, si un collègue se trouvait non loin, il l'entendrait :

- Veuillez me suivre. On va faire le tour des cages pour faire votre choix, vous pourrez en rencontrer quelques-uns pour vraiment faire connaissance.

Sans plus de cérémonie, il tourna le dos à l'autre homme et avança le long des vitres, le dos rond en une attitude bourrue. Tandis qu'ils déambulaient ainsi, Matt tint à garder cette distance entre eux et s'obstina à ne plus lui faire face, encore moins croiser son regard qu'il devinait dépité, malheureux, rempli d'incrédulité. Dans son ventre fourmillaient une honte grandissant davantage à chaque seconde passé auprès de lui et il trouva le temps affreusement long.

- Dépêche-toi, fit-il à mi-voix. On va bientôt fermer.

C'était là un léger mensonge ; si les bénévoles limitaient les visites d'ici une demi-heure, ils restaient encore une heure ensuite pour nettoyer les cages et encore plus, en soirée, pour la balade du soir. Puis les nourrissaient. Il n'était donc pas improbable ni inhabituel qu'un bénévole continue avec un potentiel adoptant, le but du refuge étant tout de même de trouver un foyer à chacun de ces pauvres résidents. Devant la vitre derrière laquelle couinait un jeune rottweiller, d'à peu près cinq mois, qui intéressait visiblement Jupiter, Matt se planta tel un piquet vers la porte, les mains dans les poches. Il en sortit une clef, ouvrit la porte vitrée et rentra précipitamment à l'intérieur pour prendre la boule de poils qui faisait déjà son poids en croquettes. Matt l'amena dehors, à l'extérieur, dans une cour, pour permettre au futur maître de se lier au chiot et de décider ensuite. Il plaça le petit animal, jappant joyeusement, aux pieds du sorcier puis s'éloigna de quelques pas et se contenta de croiser les bras sur son large torse, évitant avec soin les yeux tristes de Jupiter. S'il pleurait, s'il le voyait pleurer auprès de lui, de quoi aurait-il l'air ? Qu'il se retienne, qu'il fasse ce qui devait être fait et basta. Matt se trouva odieux mais persista dans son comportement d'idiot. Une fois, juste une fois, il osa regarder vers Jupiter, ce qui ne manqua pas de le déchirer ; il lui paraissait au bord du gouffre, la peine déformait son visage, malgré qu'on put voir qu'il tentait de faire l'effort de ne pas se formaliser. Matt revit ses yeux amoureux et torrides posés sur lui, il y a de cela quelques jours. La honte le submergea, et la honte le tint en place, incapable qu'il était d'avouer son tort. Pauvre con... s'intima Matt, une ombre de chagrin dans ses propres yeux.


© Gasmask


Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
115/200  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Caractère de chien [ Matt Cox ] Ven 15 Jan - 14:14

J'avais suivi Matt au cœur des allée de chiots, jusqu'à lui désigner le petit être que j'avais décidé de prendre sous mon aile. La petite boule de poil noire me regardait avec sympathie, sautillant à nôtre vue. De toute évidence, la petite créature connaissait bien Matt. Il en avait, de la chance ... Moi, j'essayais toujours. Quelques fois, je pensais le cerner et puis, la seconde d'après, j'avais quelqu'un d'autre devant les yeux. C'était drôle, cette situation ... Moi, sorcier, maître de la ruse et de la manipulation depuis ma naissance faisait preuve d'honnêteté sans faille tandis que Mat ... Homme de franchise me tournait sournoisement le dos.

C'était l'idée que je m'étais fais de lui, en tous cas. Il avait ignoré ma question au profit d'une conduite irrationnelle basée sur ... Sur quoi, d'ailleurs ? Il se contentait de m'ignorer, me faisant passer pour un sombre inconnu. Ses airs bourrus et son manque de pitié commençait sérieusement à me tordre le ventre. Mon visage avait commencé à se déformer dans une série de traits tristement pitoyable. Je n'avais plus l'air de rien ... Les déceptions s’enchaînaient et je n'étais pas certain de pouvoir en encaisser beaucoup d'autres.

Lorsque nous fûmes dehors, je n'avais clairement plus aucune envie de m'amuser. Pourtant, la procédure l'obligeait, je me devais me forcer de jouer un peu avec le chiot. Je lui accordai donc quelque caresses et fît quelques pas à ses cotés, l'animal me suivant d'un trot vif et amusé. On ne pouvait pas vraiment dire la même chose de moi ... Je luttais de toute mes forces pour ne pas laisser la tristesse s'imposer mais déjà mon nez s'encombrait et mes yeux rougissaient. Encore une pique ou deux, et il en était fini de mon masque de contenance. Je tournai ensuite mon regard humide vers l'homme. J'avais besoin qu'il me ramasse. Qu'il me dise, même de façon détournée, quelque chose laissant une trace de l'affection qu'il avait pour moi.

" Quelque chose de particulier à partager, concernant le chien ? Dis-je, les mes yeux humide tout en caressant le canidé, je n'ai pas envie de faire les choses de travers avec lui ... "

Ce message, de toute évidence, avait un double sens. Je voulais effectivement m'informer de l'état de santé ou du tempérament du chiot mais ... Quelque part, je parlais aussi un peu de l'homme. La métaphore, je l'espérais, allait être repérée par l'ex boxeur. Je voulais qu'il me parle, qu'il me dise les choses, même par bribes sans queue ni tête. Je n'étais pas un imbécile, loin de là ... J'étais en mesure de comprendre un tas de choses, dont ce qu'il ressentait.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matt Cox
The runaway fighter
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
70/200  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Caractère de chien [ Matt Cox ] Ven 15 Jan - 16:57

Un caractère de chien
Jupiter & Matt
“Un mauvais caractère n'est pas un mauvais cœur...” ▬ Anonyme

Qu'y avait-il de plus atroce que de voir la personne qu'on aime avec un visage aussi triste ? Savoir qu'on en est la cause... Matt savait pertinemment, en cet instant, surtout, ce qu'il ressentait pour Jupiter. Une part de lui-même aurait aimé s'en foutre de son image et courir se réfugier dans les bras de son amant, le consoler, lui promettre de ne plus se cacher, mais tout cela était au-dessus de ses forces. Il s'efforçait, contrairement à ses rêves éveillé, à tenir une distance entre Jupiter et lui, cette distance qui pourrait rapidement mettre à mort leur relation, à l'aube de son commencement. Matt se sentit mal, irrémédiablement, atrocement mal, et il ne savait s'il préférait courir jusque dans un trou de souris pour l'éternité ou bien donner un coup de pied au cul de Jupiter et l'envoyer loin de lui. Il ne savait pas dire s'il haïssait plus Jupiter, et sa présence en ces lieux, ou lui-même. Matt était perdu dans ses pensées amères lorsque la voix brisée du sorcier le sortit de sa torpeur. Matt n'avait jamais été doué pour les subtilités, pourtant, cette fois-ci, il perçut derrière cette question une seconde. Ou plutôt, la même, mais lui étant adressée. Il s'agita, nerveux, et resserra ses bras autour de son poitrail comme s'il avait froid.

- Il est peut-être jeune, et a encore connu peu de choses, mais il lui faudra du temps pour s'habituer. A sa nouvelle vie, à toi, bref, au changement radical qu'il est à deux doigts de vivre.

Le chiot, comme tous les chiots, aurait besoin de patience ; un minimum de connaissances en chiens suffisait pour le savoir. Ce conseil canin n'en était pas vraiment un, cachant ce que Matt désirait transmettre à Jupiter. En lui hurlait le désir qu'il s'en aille, se satisfasse de cette réponse tranchée et ne provoque aucun remue-ménage. Pas ici, surtout pas. Toutefois, une petite voix lui intima de laisser encore un peu de temps à cette étrange et délicate rencontre ; Matt se mit à marcher dans la cour, fixant ses poids, sans aucun but si ce n'est celui de s'apaiser les nerfs. En même temps, cela laissera le temps nécessaire à Jupiter pour prendre sa décision avec le petit rottweiler. Il lança un regard en biais, plusieurs mètres plus loin, vers le sorcier, observant ce qu'il se déroulait. Il eut beaucoup du mal à déchiffrer l'émotion qui parcourait son visage, à présent. Matt essaya de se convaincre qu'il ne pouvait pas faire mieux pour le moment, et que cela n'était pas sa faute. Et en même temps, si, c'était entièrement sa faute. Que ferait-il, lorsque Jupiter s'en irait ? Allait-il l'appeler pour mettre les cartes sur table ? Oserait-il seulement ? Il se rendit soudainement compte qu'il lui faudrait passer par là, un jour... La ville n'était pas grande, ils paraissaient vivre dans le même coin et seraient amenés à se revoir. Matt se dit qu'il pouvait rompre... Rompre ? Rompre quoi, au juste ? Ils n'avaient pas convenu d'être ensemble, à ce qu'il en savait... Il se rappela alors le "je t'aime" de Jupiter et, avec effroi, se souvint y avoir répondu favorablement. Son cœur manqua un battement. Jupiter devait penser qu'ils s'étaient liés, d'une façon ou d'une autre... Il allait devoir résoudre ce malentendu. Si cela en était réellement un, au final, car il n'en était même pas sûr. Mais comment ?


© Gasmask


Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
115/200  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Caractère de chien [ Matt Cox ] Ven 15 Jan - 17:20

J'hochais lentement la tête, buvant les mots de Matt. J'ignorais si je comprenais le sens exact de sa réponse, mais j'y vis quelque chose de relativement satisfaisant. Il n'avait pas de déclaration quelconque, ni même la moindre promesse de réflexion, et encore moins une excuse mais ... Il y avait un message que je voyais comme positif. Il admit notre instant, et inclut un délais d'adaptation, avant peut-être quelque chose ... Je restai silencieux, entouré d'ombre, les yeux rivé sur le chiot qui me tirait la manche dans de petits coups de crocs. Il mourait d'envie de jouer. Pas moi ... Pourtant, je fît l'effort d'attraper l'une des cordes que les chiens adorent, à deux bout. Lui tirait une extrémité, moi je le retenais de l'autre. Au bout d'un moment, qui fût relativement long, je me laissai tomber au sol et l'animal vint se lover entre mes jambes. C'est à ce moment que je décidai de me risquer à une autre question :

" Encore un autre renseignement : Ça me fait combien de temps, ça ? Histoire que je mette à l'abri les choses de valeurs auquel je tiens. Il faut se préparer à tout, j'ai cru comprendre que certains animaux avaient des réactions un peu brutale et avaient tendance à tout casser. "


Les mots avaient été posé. Ils étaient sorti seul et avaient longuement enflammé ma gorge avant d'éclater. Mon ton restait posé, voir dépité, mais arborait toujours cette dimension de sous entendu. Je savais qu'il ne fallait pas grand chose à Matt pour exploser, raison pour laquelle j'avais feint toute la compréhension du monde. Bien entendu, ce n'était qu'un pur tapis de mensonges puisque tout ce qui me passait par la tête portait le nom d'homicide.

Quelque seconde d'après, les remords étaient déjà présent. Je me levai après avoir réveillé le chien avec douceur, la mine déconfite. Je n'étais qu'un monstre de débilité, bon à rien, même pas au lâcher prise. Il était clair que j'étais en train de le déranger, qu'il désirait mon départ le plus succin possible. A quoi servait-il d'insister ?

" Désolé ... Je m'y connais assez bien en chien mais c'est la première fois que je vais être seul dans ce genre d'aventure ... M'excusais-je, toujours dans les sous-entendu. "


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matt Cox
The runaway fighter
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
70/200  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Caractère de chien [ Matt Cox ] Ven 15 Jan - 17:46

Un caractère de chien
Jupiter & Matt
“Un mauvais caractère n'est pas un mauvais cœur...” ▬ Anonyme

S'étant rapproché, Jupiter n'en avait pas fini avec ses questions, ce qui exaspéra quelque peu Matt. Tout en se disant qu'au moins, il serait fixé et patienterait plus facilement. Patienterait jusqu'à... Matt n'en savait rien. Ce fut d'ailleurs ce que lui demanda Jupiter, toujours derrière le faux besoin de vouloir mieux s'occuper du chiot. De toute évidence, il aurait su quoi faire avec l'animal sans ses conseils, et feignait habilement son ignorance là-dedans. Haussant les épaules d'un air faussement désinvolte, le bénévole de Without Collar répondit :

- Je n'en sais trop rien... Ça dépendra de lui. Vous... - Il baissa la voix - ... Tu n'y peux pas grand-chose, Jupiter.

En ayant prononcé son nom, enfin, il essayait de lui faire comprendre qu'il ne souhaitait pas le rejeter en bloc. Néanmoins, il murmurait presque, osant à peine lever la voix, trop effrayé qu'on puisse faire le lien entre eux deux. Il se gratta la nuque, embarrassé par la situation actuelle, et continua de parler à voix ténue, les yeux virevoltant régulièrement partout dans la cour, vers le bâtiment et au-delà du grillage entourant le lieu clos, en quête d'une silhouette débarquant auprès d'eux. Il finit par plonger ses yeux dans ceux de Jupiter, y décelant toutes les peines du monde, ce qui acheva de piétiner son coeur et il poussa un juron entre ses dents. D'un pas raide, il prit la direction de la porte d'entrée du bâtiment, de manière à ce que Jupiter le suive et, avant de pénétrer à l'intérieur, se retourna vivement face à lui. Il montra le chiot du pouce et dit d'un ton dégagé et faux :

- J'appellerai. Pour... Pour savoir si ça va avec lui. Ok ? J'appellerai, insista-il, lui faisant ainsi comprendre qu'il devrait lui laisser le loisir de choisir le moment adapté à une discussion à laquelle il ne réchapperait pas.

Ils entrèrent et traversèrent ensuite le long couloir des cages, où Matt reprit aussitôt son attitude distante avec lui, comme deux parfaits étrangers. Il lui fit signe de le suivre jusqu'à un bureau où il frappa à la porte avant d'entrer, suite à une voix l'invitant de l'intérieur. Se trouvait là un homme à lunettes, l'air franchement sympathique, à qui Matt sourit aimablement.

- Salut, Jake. Ce gars veut adopter celui-ci, tu t'occupes des papiers ? Je vais entamer la ronde des promenades. J'te remercie.

Le dénommé Jake acquiesça et invita Jupiter de la main à s'asseoir en face lui pour remplir les documents d'adoption. Pivotant vers l'adoptant, Matt lui dit avec froideur :

- Voilà, on va s'occuper de vous. Merci pour lui.

Le léger sourire qu'il eut n'avait rien de chaleureux, plus professionnel qu'autre chose et donc frisant l'hypocrisie. Il sortit de la pièce exiguë, faisant bien attention à ne même pas frôler Jupiter. Cela aurait pu leur être fatal...


© Gasmask


Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
115/200  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Caractère de chien [ Matt Cox ] Jeu 28 Jan - 18:15

Matt m'avait clairement rejeté, ne laissant dans ses sous-entendu qu'une étincelle d'espoir et une forte insistance sur son désir d'être en paix. J'hochai tristement la tête, écumant toute ma tristesse au fond de mon cœur, sans dire le moindre mot. A quoi bon servirait-il de demander d'avantage d'explication ? Il était clair que nôtre nouvelle relation était au point mort, et que rien, si ce n'est qu'un éclat de raison de la part de Matt, pouvait y changer quoi que ce soit. Pessimiste de nature, j'avançai jusqu'au dénommé Jake en jetant mentalement tout les sentiments que j'éprouvais envers mon amant à la poubelle. Sans être grand séducteur, j'avais suffisamment d'expérience en amour pour savoir que jamais il n'allait m’appeler. Que jamais je n'aurais de nouvelles de cet homme qui m'avait pourtant électrisé le cœur et les sens. Ne restait dans mon monde que des morceaux de bonheur, éclaté et parsemé dans ma vie comme les débris d'un miroir. April m'avait trahie, Matt m'écartait de sa vie et me considérait désormais comme une sorte de boulet. Seul ma famille et ma magie ornait encore mon quotidien froid et vide de sens. Non ... Il y avait aussi un chien, maintenant. Un petit être à qui il manquait un nom.

J'achevai la partie administratif avec le coordinateur du centre et sortis de la bâtisse avec le cœur plus lourd que jamais. Quelques pas à peine plus tard, d'épaisse larme chaude menaçait déjà de s'étendre sur mes joues. Je regardai la petite bête vivace qui mordillais le bout de sa laisse et lui souris dans une expression ressemblant d'avantage à une grimace.

" Comment je vais t'appeler, toi ? "


Je voulais trouver quelque chose ayant un sens. Je voulais lui donner un nom qui me rappellerais, quand les jours seront plus clairs, que quelques chose ne tournait pas rond. Que j'avais survécu. Je m'abaissai alors au niveau du chiot et lui caressai longuement la tête, plongé au fond de mes pensées.

" Breath. "


FIN.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Caractère de chien [ Matt Cox ]

Revenir en haut Aller en bas

Caractère de chien [ Matt Cox ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Avoir un caractère de chien [Aidenou
» OBI CANICHE MALE 12 ANS (SOS VIE DE CHIEN)
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» Matt Finnegan
» 5 millions près pour un chien de garde en Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: 
La Nouvelle Orléans
 :: French Quarter :: Without Collar
-