AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/

Partagez|

Drink, drank, drunk [Pearl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Drink, drank, drunk [Pearl] Ven 28 Fév - 14:18

La vie d’adulte n’est pas aussi charmante qu’elle n’y parait. Lorsque l’on est petit, c’est la seule chose auquel on rêve : devenir grand. Grandir, c’est ce que l’on a en tête, du reste, ou on passe son temps à jouer à s’amuser, ce qui largement moins possible une fois devenu adulte. Alors on attend que les choses bougent pour donner un sens à sa vie. A l’adolescence, on ne pense qu’à quitter les parents parce qu’ils nous énervent, et une fois étudiants, on veut gagner notre propre salaire. Une fois adultes, avec une situation et un salaire, on ne rêve que de redevenir petits. C’est peut-être la raison pour laquelle les humains fondent une famille, pour retrouver cette insouciance à travers leurs enfants, et petits-enfants, celles qu’ils ont perdu enfants. Et parfois, on est jeune et ce que l’on espère, c’est seulement profiter de cette jeunesse qui file bien trop vite à notre goût. Après mon service, nous étions un ami et moi passé prendre un verre tous les deux. Un moyen comme un autre de respirer un peu et de ne pas penser à cette part de responsabilités que nous avions au quotidien. Je prenais plutôt au sérieux mon métier, car beaucoup comptaient sur nous et nos compétences, et cette image s’était renforcée quand il y avait eu l’ouragan Katrina. Nous étions appelés pour de nombreuses raisons, et il ne s’agissait pas à chaque fois de venir en aide aux personnes mais de régler un problème ou veiller à leur sécurité personnelle. Parfois, les appels étaient sans importance première et pourtant certains civils se sentaient alerter les pompiers au moindre petit pépin, comme ils iraient aux urgences pour une égratignure.

Certaines journées étaient même plus longues que d’autres et celle-ci avait été des plus ennuyeuses. Pas beaucoup d’appels et au final, j’en avais un peu marre, alors mon collègue m’avait proposé de boire une bière au comptoir avant de rentrer. Pourquoi pas, lui avais-je dit, et il m’avait fait découvrir le One Eyed Jack’s dans lequel je n’avais encore jamais mis les pieds. Je ne fréquentais pas les bars de la ville avec assiduité, j’étais plutôt le genre soirée entre amis dans une sphère plutôt privée que partager mon verre en compagnie d’autres personnes. Je devais noter que beaucoup étaient ivrognes, on les reconnaissait plutôt facilement. Le regard perdu et solitaire devant un verre qui n’était jamais vide, ils étaient perdus dans ce monde et condamnés à y errer jusqu’à ce que la mort les emmène avec elle. Accoudés au comptoir, nous bûmes notre breuvage, jusqu’à plus soif, quand un appel contraint mon ami à partir. Vas-y lui dis-je, je peux terminer ma bière tranquillement, ça ne me dérange pas. Je restais accoudé au comptoir, sentant l’air de fumée. Dans ces endroits, la cigarette avait toujours une place de premier choix, on ne pouvait échapper à son odeur.

« Est-ce que vous pourriez me servir une autre bière s’il vous plait. Celle que vous jugez la meilleure »

Je m’adressais à la serveuse que j’avais hélée au loin. Ne croyez pas qu’un gars seul se fait chier dans un bar, c’est faux. Ce que l’on puisse bien penser de sa solitude n’avait pas d’importance non plus.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Drink, drank, drunk [Pearl] Mer 26 Mar - 17:11

Une journée de plus, une journée de plus passée au service des autres, au service de ceux qui avaient le temps de venir boire quelque chose. Mais il n'est d'esclaves que lorsqu'il y a une obligation. La force de Pearl, c'était son amour du travail bien fait, ce qui avait d'ailleurs failli lui être ôté par ce grand con brun aux manières singulières. Mais il était passé juste à côté, de peu. Encore une fois, peut être un peu plus et elle se serait perdue dans cet enfer extérieur. Il ne pouvait rien lui apporter de bon, si ce n'est un vent d'air frais. Mais croyez moi, quand on a affaire à la crème de l'horreur tous les jours, on a pas vraiment besoin des vents de l'enfer pour se recoiffer. Enfin, elle ne pensait pas à tout ça en essuyant les verres, loin de là. Elle pensait à son repas de ce soir. Seule depuis quelques temps maintenant, elle avait à s'occuper de tout. Ménage, courses, repas. Heureusement qu'elle n'était pas très difficile et surtout très adaptable. Elle se contentait du minimum et ne se plaignait que rarement. C'est une qualité rare et très appréciée de nos jours. Elle faisait feu de tout bois comme on dit. Une vieille branche souple en somme.

« Hé, il est assez propre celui là ! »
Elle sortit de ses considérations gastronomiques un instant.
« On est jamais sûrs de rien ! »

Il était déjà parti, elle avait le sourire . Elle posa donc son verre sur l'étagère et en prit un autre, avec autant de ferveur. Et encore, toujours, l'intérieur, l'extérieur, les bords, et on recommence, et on pose, et on en prend un autre. Et cette fois son esprit s'était évadé entre les murs de la pièce. Il y avait assez de monde pour l'occuper. Elle avait entendu l'histoire de deux ou trois d'entre eux. Des femmes parties, des enfants un peu difficiles mais adorables . Des hommes fiers, d'autres perdus. Et elle au milieu qui s'en souciait juste assez pour que ça reste agréable pour tout le monde. Nouveau verre, son sourire un peu effacé par l'évasion. Et puis, une tête de plus. Elle lança un sourire à leur attention, ils discutaient plus ou moins, elle était restée courtoise, mais sans être intrusive . Elle eut le temps de s'occuper de quatre clients avec charme et distinction avant que l'un des deux, servis par le patron en personne ne quitte le navire. Elle revint derrière le comptoir pour rincer les trois pintes vides qu'elle venait de ramener.

Affairée, elle gardait toujours un sourire pour les quelques monsieurs présents. Ils le lui rendaient bien, d'ailleurs. Et, le nouveau solitaire sollicita son sens du choix. Elle le gratifia d'un clin d'oeil signifiant à lui seul « Compris, chef, de suite ! » Et après quelques gestes parfaitement maîtrisées, il se retrouva avec une bouteille semblable aux autres, sur l'étiquette on pouvait voir un poisson fumant un cigare. Un poisson avec un chapeau. Après l'avoir décapsulée avec l'assurance d'une professionnelle, elle le posa devant le nez du client à surpendre.

« De la Kingfish Ale, une bien de chez nous ! »

Elle s'accouda de son côté du comptoir, guettant sa réaction. Le « vous m'en direz des nouvelles » était has been depuis super longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Drink, drank, drunk [Pearl] Jeu 24 Avr - 15:20

Je n’étais pas un fervent habitué des bars. Je suivais les collègues de temps en temps après le service, mais on ne pouvait pas dire que je m’y rendais bien souvent. Il s’agissait d’un petit coup de temps en temps, n’étant pas le genre d’homme à profiter des plaisirs de la vie. Je crois bien que cela remontait à mon enfance, à partir du moment où j’avais cessé d’être un enfant. Mes parents m’avaient quitté lorsque j’avais six ans, et j’ai longtemps ruminé cette mort que je n’accepterai certainement jamais. J’ai grandi, trop vite. J’ai compris, à six ans, que la vie était une enfoirée de première qui vous ferait souffrir tout au long. Pourtant, je ne fuyais pas devant tout ce qu’on pouvait me faire subir : je le vivais réellement et l’assumais pleinement. Je finissais toujours par passer à autre chose au bout d’un moment. Et ce soir-là, j’étais cool, assis au comptoir, et je restais là, tranquille, peu enclin à devenir un habitué des lieux, je passerai inaperçu puis disparaitrait au lendemain. C’est ce que je préférais dans les bars, cet anonymat. Si mes vêtements étaient susceptibles de me trahir, personne n’allait me demander une identité ou qui j’étais. Nous étions tous des inconnus et conservions notre anonymat, permettant de mêler toutes les classes sociales, sans exception. Pas de jugement possible, rien qui puisse nous mettre dans le désarroi, nous étions au départ des êtres humains, vivants tous au même endroit, cette Nouvelle Orléans d’où les esprits vivaient avec nous.

La bière que j’avais demandée, une que je ne connaissais pas d’ailleurs, me fut servie par cette jeune serveuse à qui j’adressais un sourire de remerciement lorsque le verre me fut placé sous mon nez. Je regardais sa robe, comme j’aurais regardé un vin prestigieux avant d’y goûter. Je n’étais pas un pochtron de service, loin de là, et je savourais ce que l’on me donnait sous la main. Quelques gorgées plus tard et je hochais la tête à la serveuse.

« Très bonne. C’est une bière locale ? »

J’étais évidemment curieux, trop même, cependant je m’étonnais même à entreprendre une conversation avec cette jeune femme. Nullement coureurs de jupons ni même extraverti, je m’étonnais même à parler. N’ayant pas l’habitude de converser, mon naturel peu bavard n’était pas au rendez-vous ce soir-là. Je ne savais pas sur quel pied danser, ni ne me voyait adopter une conversation avec cette jeune femme pour la connaître. Elle était présente dans le cadre de son travail, et ne voulait nullement la déranger, même si elle me semblait qu’elle devait trouver le temps long étant donné le calme qui y régnait. On ne m’avait rien dit concernant ce lieu et je me disais qu’une fréquentation pareille ne devait pas être très bonne pour les affaires. Je me permis tout de même de le demander à la jeune femme, en guise d’information car mes intentions n’avaient rien de mauvaises. J’avais l’impression d’être un touriste de passage dans la ville tant je semblais ne pas être au courant de ce qu’il se passait dans cette ville. Quand on se met à travailler, le temps pour les distractions vient à manquer et puis il y avait Jillian avec qui j’habitais en colocation, que je ne pouvais me permettre de laisser toute seule le soir sauf exception.

« J’espère que vous avez davantage de monde ! Vous devez trouver le temps long à cette heure-ci. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Drink, drank, drunk [Pearl] Mer 7 Mai - 19:36

Pearl avait toujours eu le contact facile. Il paraît que c'est parce que ses parents se sont bien occupés d'elle. On dit que sans une base familiale sécurisante c'est quasiment impossible de faire quoi que ce soit dans la vie. Et de ce côté là elle était sacrément dotée. Une lignée riche, bien qu'il ne faille pas en parler trop , et des parents équilibrés. Bon, il y avait eu une parenthèse qui n'avait, elle, rien de bien reluisant, mais on fait tous des erreurs. Après, elle avait toujours eu le goût du risque, mais c'est pareil, une grotte sombre avec des bruits bizarre, on ne l'explore qu'avec un fusil et une bonne lampe torche, sinon c'est du suicide. Et elle n'avait jamais eu envie de mourir. Enfin, si l'on excepte...Bref. Elle avait goûté celle la une fois, elle lui avait pas laissé un mauvais souvenir. Loin de là. C'est certainement pour ça que c'était la première sur laquelle elle avait jeté son dévolu. Si elle était de si bon conseil c'est pour la simple et bonne raison qu'elle goûtait toujours avant de proposer. Certes elle n'avait pas des goûts universels mais au moins elle pouvait conseiller en fonction du type de goût préféré du client demandeur. Un peu trop professionnel peut être, peut être? Certainement pas, c'était la base du métier .

Enfin, pas de grimaces, rien qui ne ressemble à du dégoût, elle n'avait pas tapé trop mal de toute évidence. Parce que même lorsqu'on sert mal, ils sourient. Ils ont ce sourire plein d'espoir qui marque leur foi en la vie, leur foi en ce réconfortant de l'aube des temps. Ils pensent qu'on va leur apporter quelque chose que la vie leur refuse. Ouais, dans ce sourire il y a tous les espoirs du monde. Et ça se gâche si facilement l'espoir. Le temps qu'il faut aux muscles du visage pour se contracter. Et voilà, un hochement de tête approbateur, mission accomplie ! Elle lui sourit, pas peu fière de sa proposition.

« Ouep, du coin ! Autant aider les petits producteurs du coin ! Les autres ont d'autres moyen de se faire de l'argent ! »

Il y avait regardé instant avant de la boire quand même. Elle s'était retenue de plaisanter sur le fait que ça ne servait à rien de la regarder, il n'y avait pas de poison. Après tout elle ne le connaissait pas encore, et elle ne se permettait ce genre de choses qu'avec les habitués, le patron lui avait conseillé. On sait jamais. Il avait raison. Ca pouvait être mauvais pour le business. Mais bon. C'était plus fort qu'elle, il fallait qu'elle soit agréable, avenante. Elle se redressa pour jeter un regard circulaire sur la salle. Peu de monde, et ce peu était bien occupé. Pas de quoi s'affoler. Elle regarda son dernier interlocuteur environ quatre secondes et s'éloigna quelques instants. Elle revint quelques instants pus tard avec un petit bol rempli de cacahuètes. Elle le posa devant lui avec un sourire.

« J'ai jamais testé, dis moi si ça va bien avec. »

Elle jeta un regard derrière et ajouta. 

« Le patron veut que je fasse quelque chose pour la vente de cacahuètes, si je trouve une bière qui va bien avec ou qui donne envie d'en manger, j'aurai peut être une promotion »


Un clin d'oeil et un petit sourire amusé vinrent brouiller les pistes. Qu'est ce qui était vrai ? Qu'est ce qui ne l'était pas ? Peu importait au fond. Il avait des cacahuètes en plus, au frais de la princesse, et dans ce cas là, la princesse : c'était Pearl.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Drink, drank, drunk [Pearl] Jeu 26 Juin - 22:36

Ce sujet n'a pas eu de réponse depuis 1 mois, merci d'y remédier ou de le signaler pour le faire archiver =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Drink, drank, drunk [Pearl] Ven 18 Juil - 18:30

Parler en public, s’exprimer, n’avait jamais été facile pour moi. J’avais tellement souvenir de ces discussions autour de moi sans que je puisse interagir que j’avais appris à écouter et non m’exprimer. Je m’étais amélioré au fur et à mesure des années mais cette tendance de mon enfance avait tendance à revenir. C’est d’ailleurs pour cette raison que parfois j’attendais une réaction de la part de mon interlocuteur avant de réagir – un sourire, un regard, ou même un geste n’importe quoi. Je n’étais pas avenant, pas le genre à emmerder une fille qui n’avait rien demandé pour qu’on la fasse chier. En général, le phénomène inverse se produisait, les femmes venaient me parler. La serveuse semblait assez à l’aise dans les conversations, ce qui ne me faisait pas de mal, moi qui galérait à aligner deux mots comme il faut. Ecouter c’est bien, mais sans communication, les gens ne vous connaissent pas, ignorent ce que vous êtes et vous oublient. Elle était plutôt mignonne et agréable à regarder, et surtout me semblait sympathique. Parler, pour parler. Il n’y avait rien derrière, si j’avais une occasion je la saisirai, en homme que j’étais, auquel cas, je ne jouerai les Dom Juan pour l’amusement.

« Vous avez bien raison ! C’était votre idée de la vendre ici ? »

Mon côté un peu rêveur me poussait à des questions parfois étranges. J’ai toujours cette impression de dire des conneries à chaque fois que j’ouvre la bouche envers des inconnus. Ce n’est que le reflet du manque en confiance en moi que j’ai. L’expression musicale me semble en revanche tellement plus simple… cependant peu de personnes n’y comprenne le message qu’elle transmet réellement. L’on préfère aujourd’hui la musique sans âme. Je me retrouvais étrangement goûteur de cacahouètes avec bière, allons donc ! Cela avait le même goût que celles que l’on achète en grandes surfaces. Quant à les marier avec de la bière pourquoi pas, ce n’était pas la première fois que je le faisais.

« Les cacahouètes sont servies à l’apéro, la bière également, personne ne s’en est jamais plaint, aucune raison que cela n’aille pas ! »

Je n’étais pas la personne au palais compliqué. Si c’était bon, je mangeais sans problème. J’avais cette tendance à être un ventre sur pattes, avec le sport que je pratiquais au quotidien, ce n’était guère étonnant. Par contre, je n’avais aucun problème pour correctement me nourrir, étant cuisinier à mes heures perdues. Le meilleur moyen de manger ce que l’on veut, c’est de le faire soi-même.

« Vendez-là comme l’accompagnement indispensable aux apéritifs. Pendant vos happy hour par exemple, dans le genre « cacahouète hour » et qui propose une bière à tarif plus avantageux pour l’achat d’un petit bol à grignoter. Quelque chose dans ce genre peut-être ! »

Je n’avais pas été formé à être vendeur de tapis je ne savais pas vraiment les techniques de marketing, ce genre de choses. Je savais ce que je voulais par contre et je n’aurais certainement pas refusé une offre pareille si on me l’avait proposé ! Avec un peu d’imagination on pouvait créer pour peu : j’avais juste dit la première bêtise qui avait traversé mon esprit, le tout agrémenté d’un sourire amusé. L’alcool même à petite dose rend plus confiant en soi : mais cela, ce n’est qu’un reflet. En la connaissant mieux, ce serait plus simple. Autant se lancer sans se poser de questions ou l’on ne vit jamais, on ne fait rien et l’on finit par regretter. Et puis j’étais lancé sur cette histoire de cacahouète !

« Une fois vendue vos cacahouètes seront le mal, une de manger et on ne peut plus s’arrêter !»

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Drink, drank, drunk [Pearl] Jeu 31 Juil - 13:34

On pouvait lui reprocher pas mal de choses, mais s'il y en avait une pour laquelle on ne pouvait rien trouver à redire, c'est bel et bien son professionnalisme. Non pas au sens mercantile de la chose, mais au plutôt au niveau efficacité. Elle n'était pas du genre à donner des mauvais conseils pour entuber- pour le dire de manière crue- les pauvres touristes ou habitués qui aiment conserver leurs petites habitudes. Non, Pearl voulait rester de bon conseil, et fidéliser la clientèle par la gentillesse et la justesse des avis donnés. Et elle s'y appliquait chaque jour de travail. Elle compensait d'ailleurs cette bonté toute samaritaine en restait religieusement enfermée chez elle les jours de congé. Enfin, non, il lui arrivait parfois de se rendre chez Nitzan histoire de boire un peu de l'alcool de sa grand mère et de changer le monde à coup de protestations amicales. C'était ce qui se rapprochait le plus de sa seule et meilleure amie. Voilà ce qui traversait parfois son esprit pendant les heures de boulot, mais ça ne suffisait heureusement pas pour la détourner de l'efficacité au travail dont on vantait les mérites dans la ville. Le chef était chanceux de l'avoir, certains autres patrons venaient parfois la voir pour lui proposer du travail ailleurs. Non que ce fut elle qui faisait la réputation du bar, mais elle y contribuait modestement, à sa propre échelle.

Le geste était à moitié commercial. Ou du moins, c'est comme ça qu'elle le justifierait si on lui posait des questions. C'était pour montrer au petit nouveau qu'ici les gens sont gentils et qu'il faut revenir souvent leur acheter des bieres au poisson. Mais au fond, elle n'avait fait ça que pour lui être agréable, le pauvre avait l'air d'être aussi à l'aise que chez le dentiste. Et c'était plus fort qu'elle, Pearl n'aimait pas vraiment laisser les gens dans leur malaise, la vie est assez difficile comme ça . Pas la peine d'en rajouter. Il posa une question sensée, elle se plongea un instant dans ses souvenirs. Ca faisait combien de temps déjà qu'ils la vendaient ici déjà ? Quelques mois c'est sûr. Mais de là à dire qui avait proposé l'idée.

« Disons que j'ai soufflé que ce serait mieux pour l'image du bar de vendre des boissons de chez nous »

Elle prit quelques secondes de plus pour réfléchir.

« Faut dire, comme ça les producteurs viennent ici, vérifient qu'on sert bien leur biere, et en commandent une autre pour voir ce que fait la concurrence. Malin non ? »

Si elle avait été moins gentille, peut être qu'elle aurait pu réussir dans le business. Elle avait souri. Autant on lui demandait souvent son numéro, ou pourquoi elle n'était pas mannequin, autant, on avait jamais pensé à lui demander si elle était avisée au point de donner des bons conseils à son propre patron, jamais. Ce n'en était que plus appréciable. Elle sourit un peu plus lorsqu'il énonça qu'il n'y avait pas de raison que ça n'aille pas. Il avait raison, c'était un peu comme réunir le soleil couché trop tard et la lune couché trop tôt, il y avait un concept, une idée, un truc à creuser. Elle hocha la tête,signifiant par là : « pourquoi pas ! ». Les cacahuètes n'étaient pas un produit de la région, elle n'aurait de toute façon pas pu en faire acheter des meilleures. Par contre, la seconde idée qu'il proposa la sortit de cette impasse. Ses yeux s'arrondirent légèrement.

« Mais, c'est génial comme idée ! Bouge pas.»

Elle lui fit signe de ne pas bouger d'un coup d'index et rejoignit l'autre côté du comptoir pour y récupérer un bloc note et un stylo. Elle fit demi-tour rapidement et revint à sa hauteur pour griffonner l'idée rapidement.

« C'est génial » Murmura-t'elle pour elle même. « T'es un génie » Ajouta-t'elle en le regardant, un large sourire aux lèvres. Elle se mit finalement à rire.

« Imagine, les gens n'iront plus en centre de désintox pour la cocaïne, mais pour la cacahuète ! L'horreur ! »

Elle avait du mal à s'arrêter de rire.

« Remarque, ça ne peut pas être aussi mauvais que la Coke..Au final, on aura peut être un prix nobel.. »

Elle s'arrêta net. Comme frappée par l'illumination. Elle le regarda.

« J'ai peur de parler en public..Tu viendras chercher le prix avec moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Drink, drank, drunk [Pearl]

Revenir en haut Aller en bas

Drink, drank, drunk [Pearl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» DRINK DRANK DRUNK
» Cause everybody's drunk, loud and pissed off {Feat. June
» black pearl raffle
» Black Pearl - équipe de 5 à Calais 12-12 mars
» Black Pearl, changeante comme le vent...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: Rp's-