AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/

Partagez|

A l'assaut des chariots de fer [Maddox]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: A l'assaut des chariots de fer [Maddox] Ven 28 Fév - 15:00

La petite se perdait dans les endroits les plus atypiques que cette ville offrait. Tout était si étrange ! Alors elle marchait, s’évadait là où ses pieds l’emmenaient ; il n’y avait plus de maison, plus de visage familier, plus personne. Elle était perdue et sans famille. Personne ne faisait attention à elle, hormis cet inconnu dont elle avait presque zappé le nom. Il finirait par revenir dans sa tête, enfoui au fin fond de son crâne. La mémoire lui jouait parfois des tours, mais les choses les plus importantes restaient. Enfin du moins, c’est ce qu’elle croyait. Devant l’étalage de fruits frais et de produits, elle s’extasiait. Tout avait lire si bon et si appétissant ! L’enfant ne pouvait pas croire qu’on ne l’avait emmené dans des endroits de ce genre, la nourriture arrivait toujours dans son assiette sans qu’elle n’ait eu une seule fois à se poser de questions sur leur provenance. Parmi les fruits et légumes, elle en reconnut beaucoup et s’en réjouit. Pour une fois que les couleurs et les formes lui semblaient familières et non tout droit de son imagination ! Des gens étaient encore présents, s’achetant leurs provisions pour la journée et ne voyait pas cette gamine qui passait entre eux. Les femmes revêtaient toujours des pantalons qu’elle trouvait des plus affreux, pourquoi ne portaient-elles pas de robes ? C’était exprès pour l’embêter, son cauchemar la contrariait. Qu’il aille en enfer ! Elle ne se laisserait pas berner.

A petits pas, elle parcourut les autres rayons avec amusement, découvrit des boissons de toutes les couleurs dans des bouteilles aux formes étranges et au verre incassable. Le fromage était enfermé dans des tubes et parfois les emballages lui semblaient étranges. Voulant se saisir de l’un d’eux, elle le fit tomber et voulut le ramasser. Un cri s’éleva dans la pièce, celui d’une femme qui venait de voir le produit bouger tout seul. Relevant la tête pour comprendre ce qu’il se passait, il vit cette femme courir à toutes jambes et crier au démon. Sa tête fit 360° et l’esprit ne remarqua rien d’anormal. Une folle. Point de danger, point de menace. La petite fille reprit son exploration comme si rien n’était anormal jusqu’à ce qu’elle manque de se prendre un chariot en plein visage. L’esquivant de justesse, elle se mit à courir. Le chariot de fer avait manqué de la tuer, et elle avait eu très peur.

« Il va me tuer ! »

Elle criait comme une fille apeurée. Dans ces moments où ses émotions étaient trop fortes, elle apparaissait au commun des mortels pour ensuite disparaître aussi vite qu’elle leur était apparue. Alors elle courut, et vit à nouveau le chariot de fer, sans avoir compris qu’il y en avait plusieurs dans le magasin, une armée même ! On l’attaquait de tout part et ils avançaient lentement mais sûrement vers elle, pendant qu’elle les esquivait tant bien que mal pour ne pas finir écrasée par l’un d’eux. Elle en fit piler un, devant une femme qui crut tomber sur une petite fille, qui finalement avait disparu en un quart de seconde, ses mains devant ses yeux, attendant que le drame se passe. Et rien. Le chariot de fer venait de s’arrêter devant elle et ne bougeait plus, immobile, devant la stupeur d’une femme qui se rendit compte qu’elle avait certainement rêvé. Elianor s’enfuit en courant puis percuta un homme, avant de se rendre qu’un chariot de fer approchait à nouveau. Se blottissant derrière lui, elle attendait que le danger passe.

« Il va me tuer, il va me tuer, il va me tuer…. »

Elle ne criait plus, mais ses paroles ressemblaient davantage à un sanglot. Elle avait peur, très peur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: A l'assaut des chariots de fer [Maddox] Dim 16 Mar - 18:26

Attends moi ici… Alors il attendait. Sage, ne se sentant pas vraiment en sécurité à cet instant. Fixant l’étalage de salades en face de lui, l’air franchement perdu. Pourquoi est-ce qu’il devait attendre ici ? Qu’est-ce qui allait se passer maintenant ? Il attendait à coté du panier de course encore vide posé au sol. Les cheveux quelque peu décoiffés et l’allure peu soignée du type qui n’a pas vraiment prit le temps de passer correctement sa chemise dans son pantalon et de faire ces lacets ; il attendait toujours aussi stressé quand tout à coup il entendait une petite fille hurler. Relevant le museau pour regarder ce qu’il se passait, mais il ne voyait que des rangée de tomates rouges et des choux fleurs biens rangés dans leurs caisses ; les cris approchaient dans sa direction et il se sentait de plus en plus mal à l’aise. Reculant jusqu’à heurter le rayon, faisant tomber un melon qui roula au sol pour venir glisser sous l’étagère où s’exposaient de beaux fruits rouges à la vue des acheteurs avec pour argument une ligne de bombe de chantilly qui promettait un instant alléchant. Il l’aperçu enfin, criant à tout bout de champs ; penchant doucement la tête pour l’observer alors qu’une femme venait de lui passer au travers avec son cadis et cela sans avoir la politesse de s’excuser ; la pauvre enfant avait tellement peur. Pourquoi personne ne venait à son aide ? C’est alors qu’il la vit se cacher dans les jambes d’un type qui tâtait les oranges tout en reniflant l’une d’elle, ignorant la pauvre enfant qui cherchait son soutient de toute évidence.

S’approchant lentement de celle-ci, il regardait autour de lui avant de s’accroupir pour être à la hauteur de cette petite fille et de lui demander dans un souffle « Qui veut te tuer ? » Maddox avait beau avoir l’air d’être une grande personne, il était loin de l’être. Le type qui examinait les oranges se tournait vers Maddox, le regardant de haut en se demandant ce que celui-ci faisait derrière lui avant d’aller voir les cerises un peu plus loin s’éloignant de celui qu’il considérait comme fou. Baissant les yeux, il n’y avait rien de mal à parler à cette petite fille n’est-ce pas ? Regardant autour d’eux alors qu’un cadis passait pas loin et qu’elle semblait être terrifié. Prince lui adressait un léger sourire avant de lui demander « T’es perdue ? » Le dément était ce genre d’individu particulièrement influençable capable de croire en se réveillant qu’il était sur mars si quelqu’un le lui annonçait, qui était capable de croire qu’il s’appelait Mark et non pas Prince si quelqu’un lui en faisait la révélation. Cette absence de personnalité construire et solide le laisser devenir un peu tout ce qu’on lui demandait d’être pour finalement n’être rien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: A l'assaut des chariots de fer [Maddox] Dim 23 Mar - 12:56

Elle s’était cachée de la menace, guettant autour d’elle qu’elle ne revienne. Les chariots de fer allaient la tuer, ils avançaient lentement, cessaient leur course pour ensuite la reprendre. Elianor avait peur, très peur, alors elle se dissimulait de leur champ de vision derrière tout ce qu’elle pouvait trouver, étalages comme personnes. Ils allaient la tuer, alors elle se battait pour s’en sortir en vie. La sortie, elle ne savait plus où elle était, alors elle la cherchait, essayant vainement d’éviter tous les obstacles et l’ennemi.

Une âme charitable accepta de l’aider, une personne qui avait entendu son appel, une personne qui la remarquait, contrairement aux autres qui ne la voyaient. Se précipitant vers lui, elle se cacha dans un coin, se blottissant là où elle le pouvait pendant qu’il se mettait à sa hauteur afin certainement de l’aider. Elle le regarda, le dévisageant avec intérêt afin de comprendre si ses intentions étaient mauvaises ou non. On lui avait toujours dit de se méfier des inconnus, de faire attention car ils pouvaient être nuisibles. Et pourtant, la petite fille voulait croire que c’était une âme charitable venue l’aider dans son cauchemar, alors elle se montra beaucoup moins méfiante et voulut croire en lui et ses bonnes intentions.

« Les chariots de fer…. Ils sont méchants, ils veulent me tuer »

Pointant du doigt un des caddies au loin, elle tremblait de cette peur qui ne pouvait s’en aller. Ils voulaient sa peau et il n’était pas possible de les fuir comme elle en aurait eu envie. On la menaçait et cet homme sans chapeau aurait pu être un paysan ou un fermier, mais elle se fichait bien de son rang car il pouvait être en capacité de l’aider. Qu’on la sorte de là, c’était au fond tout ce qu’elle demandait, car elle ne souhaitait pas davantage.

« Je veux sortir d’ici »

Elle était perdue depuis bien longtemps, mais pour le moment, ne cherchait personne, ni père ni mère vers qui aller. C’était uniquement elle et elle seule. Son chemin, elle finirait par le retrouver une fois la menace éliminée. Pour le moment, ce n’était que cela qui importait, ces chariots aussi féroces les uns que les autres, qui lui donnaient envie de courir, la peur au ventre. On voulait la tuer, l’ensevelir sous ces bêtes mouvantes. A cela elle donnerait n’importe quoi pour en sortir, n’importe quoi qui puisse l’éloigner de tout ça. Un bruit métallique se fit entendre au loin, faisant tressaillir la petite fille. Le cauchemar recommençait, non pas eux !

« Ils reviennent ! Cachez-moi monsieur »

Car cette petite fille d’une autre époque se montrerait des plus polis avec n’importe quel étranger, le considérait au-dessus même de son rang. On lui avait appris les bonnes manières, et jamais elle ne se permettrait le tutoiement, même pas à son mari. Ce type de langage n’existait pas selon elle, ce qui pouvait paraître des plus étranges. Cependant, elle n’en avait pas terminé avec toutes ses menaces, et se mit alors à courir pour s’éloigner au mieux des chariots, entraînant avec elle cet allié qui voulait l’aider. Où iraient-ils, comment feraient-ils pour s’en sortir vivants ? Elianor l’ignorait mais ferait tout pour en sortir, car au fond, sa famille l’attendait, quelque part, dans un endroit qu’elle n’avait pas trouvé. Alors pour eux elle allait se battre et vaincre ses peurs, pour avoir le courage de rester en vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: A l'assaut des chariots de fer [Maddox] Dim 13 Avr - 17:54

Le sujet n'a pas reçu de réponse depuis 15 jours, merci de ne pas l'oublier =D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: A l'assaut des chariots de fer [Maddox] Sam 26 Avr - 6:18

Ils se dévisageaient l’un et l’autre, tous ces gens sourds qui refusaient de la voir. Et eux, au milieu de nulle part, songeant alors que lui non plus ; personne ne pourrait le voir. Lui demandant qui voulait lui faire du mal ; elle parlait alors des chariots de fer ; suivant alors ce qu’elle désignait du doigt. Pourquoi diable les cadis voulaient tuer une aussi adorable petite fille ? Il ne comprenait pas pourquoi les choses se passaient d’une telle ou telle manière. Quoi qu’il en soit, une personne sensée lui aurait probablement répondu que ces objets étaient inoffensifs car enfin ils étaient inanimés. Mais Maddox était loin d’être une personne sensée. Elle voulait sortir, alors ses yeux bleus se dirigeaient vers les caisses, il avait toujours vu qu’il fallait acheter quelque chose pour passer par là et les barrières pour entrer étaient bloquées dans l’autre sens comme s’il était décidément impossible de sortir. C’est alors qu’elle se mit à crier à la vu d’un cadi poussé par une vieille dame, Maddox se relevait pour la suivre sans trop savoir où ils allaient. Bien sur, les regards se tournaient vers lui, un homme qui courrait dans les rayons était assez inhabituel. Une fois la course achevée au rayon des produits de beautés ; il voulu prendre la main de la petite fille mais il passait au travers ; une sensation glaciale et ô combien désagréable le parcourrait. Oh non… Encore une de ses personnes qu’il ne pouvait pas toucher, fixant ses mains assez dubitatif avant de regarder la blondinette et de lui dire « Je ne sais pas pourquoi… Je ne peux pas toucher les gens… » Oh bien sur qu’il le pouvait… Les gens vivants. Pauvre logique décousue d’un homme divisé entre deux mondes.

Une mine assez triste avant de lui dire « Moi je ne sais pas comment on peut sortir d’ici sans argent. Et moi, je n’ai pas d’argent du tout. » Oh il connaissait quelqu’un ici qui pouvait lui en donner mais il ignorait où elle se trouvait à cet instant, le magasin était si vaste. Une jeune femme l’observait de façon assez étrange, se demandant si ce type lui parlait. Le regard fuyant de Prince lui signifiait alors qu’il ne lui parlait aucunement et que vraisemblablement il discutait seul, elle semblait assez déçue. Maddox ne se rendait pas compte d’être un homme parfaitement séduisant qui attirait les regards ; il n’était qu’un enfant au fond de lui bien qu’affreusement adulte.

Pointant du doigt la caisse visible au bout du rayon avant de dire « Il faut passer là, avec quelque chose sur les étagères. Il faut le donner à la dame sur le tapis roulant et payer pour partir. » Tirant nerveusement sur la manche de sa chemise, relevant lentement le nez pour observé autour d’eux quand un cadi armé d’un chihuahua passait par là ; faisant signe à la petite de déguerpir. Oh il n’y avait personne à la caisse… « Vite… » Courant jusque celle-ci, passant les barrières sans payer avant avoir balancé un déodorant à l’hôtesse faisant sonner les barrières. Il était à présent coursé par un vigil comme un vulgaire voleur « Viiiite !! » Lui disait-il, pauvre enfant avec ces toutes petites jambes ; Maddox courrait à vive allure et manqua de renverser une pauvre petite mamie qui arrivait avec son petit cadis au motif écossais. Sur le parking se fut un ballet de chariots de fer, sans oublier le vigil qui continuait à les (ou plutôt le) courser. Ça ressemblait donc à ça l’enfer ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: A l'assaut des chariots de fer [Maddox] Jeu 26 Juin - 22:41

Ce sujet n'a pas eu de réponse depuis 1 mois, merci d'y remédier ou de le signaler pour le faire archiver =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: A l'assaut des chariots de fer [Maddox] Ven 8 Aoû - 21:07

Ce sujet n'a pas eu de réponse depuis 1 mois, merci d'y remédier ou de signaler pour l'archiver. =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: A l'assaut des chariots de fer [Maddox]

Revenir en haut Aller en bas

A l'assaut des chariots de fer [Maddox]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Kopters - Assaut - Tour 1
» liste 4500pts assaut planetaire
» [Evènement] : L'Assaut du Temple
» Rolle... Rolle... Rolle... font les chariots.
» Modif. de Assaut sur Black Reach !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: Rp's-