AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/

Partagez|

Hi, I'm your little sister - Sophya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 22 ans
Messages : 598
Localisation : Nouvelle Orléans
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
80/200  (80/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Hi, I'm your little sister - Sophya Mer 16 Avr - 18:36

Immobile, Tessa s'était arrêtée en pleine rue, observant derrière ses lunettes de soleil l'immeuble dans lequel, elle s'apprêtait à rentrer. Une légère appréhension lui nouait les tripes. Les mains moites, elle essayait de se rassurer et de positiver. Tout allait bien se passer. Il n'y avait pas de raison que cela tourne au désastre. Étonnant, elle n'arrivait pas à se convaincre. Toujours sur le bitume, Tessa était à la fois nerveuse et impatiente de pouvoir se retrouver en face de sa soeur. Une parfaite inconnue, mais qui avait néanmoins beaucoup de traits de ressemblance avec sa propre mère. Une génitrice qui ne s'était pas montrée, depuis qu'elle avait emménagé à la Nouvelle Orléans. Comme si elle craignait de remettre les pieds dans cette ville.

En tout cas, la jeune femme se décida à entrer dans cet immeuble, après de longues minutes d'hésitation sur le trottoir. Les marches étaient montées. La voila, devant la porte du détective Sophya A. Turner. Elle se respira un grand coup, se félicitant d'avoir convaincu ses grands parents de ne pas venir avec elle.

Une heure plus tôt...

" - On devrait venir avec toi ! " ne cessait de lui répéter son grand-père
"- Ce ne serait pas une bonne idée. Il faut mieux que j'y aille toute seule " argumentait Tessa à son tour, tout en finissant de se préparer. Elle rajustait sa tunique, ses bracelets, avant de se brosser les cheveux.

" Tu es sûre ?"
" Oui, votre prise de contact n'a pas fonctionné. C'est à moi de me déplacer. Comme ça, je pourrais la rencontrer et essayer de nouer un dialogue. En plus, comme elle est détective privé, elle pourra chercher mon père. Puisqu'il y a quand même une chance que celui ci soit compatible." Préoccupé par sa chevelure brune, à savoir si elle devait les attacher ou les laisser détacher, elle ne vit pas tout de suite le visage défait de papy Irving.

" Ne perds pas ton temps avec un type, dont on ne sait rien. Chérie, ta meilleure chance, c'est Sophya. "

C'était des yeux remplis de perplexité qui se posèrent sur son grand-père. Parfois, son manque d'objectivité nuisait à sa rationalité.

" Pourtant, je n'en sais pas plus sur Sophya que sur mon père ! Et rien ne dit qu'elle sera compatible ou qu'elle voudra me donner son rein. "
" Mais tu es sa soeur! "
" Alors,pourquoi je ne la connais pas ? Qu'elle n'ait jamais venue au repas de famille ? "

Tessa posait ses questions, en sachant pertinemment qu'elle n'aurait pas de réponse. Pour l'instant, le silence lui satisfaisait, mais un jour ou l'autre des réponses devront être donné. Elle ne comprenait pas pourquoi ils n'aimaient pas parler de Sophya. Devant l'air mi-peiné mi- gêné de son grand-père, elle rajouta simplement.

" Sur le papier c'est ma soeur, mais pas dans les faits... Pas encore du moins, un jour ça changera peut être."

Changement qui se produirait peut-être jamais ou trop tard, mais elle ne voulait pas y penser. Tessa avait fini par se préparer et s'était lancée dans le quartier français. Laissant ses grands parents s'inquiétaient pour elle, au point d'aller prier et d'allumer un cierge à la cathédrale.

Maintenant...

Devant la porte, Tessa sortit un miroir de son sac, pour vérifier que son teint n'était pas trop blafard. Heureusement non, aujourd'hui, tout allait bien, aucune douleur insupportable et en plus elle avait presque bien dormi. Une journée presque parfaite en soi ! Elle quitta ses lunettes de soleil, qu'elle préféra mettre dans son sac. Passant une main dans ses cheveux, qu'elle avait laissé détaché, elle inspira une dernière fois, avant de frapper énergiquement à la porte. Trois coups. Elle entra dans le bureau, après y avoir été invitée. Sourire aux lèvres, Tessa avança devant le bureau, tendant la main pour saluer Sophya en se présentant.

" Bonjour Miss Turner. Tessa Irving."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Hi, I'm your little sister - Sophya Jeu 17 Avr - 14:00

Elle s'était installée à son bureau, attrapant le premier dossier de la pile. Sa dernière expérience n'avait pas été spécialement la plus sympathique et son petit voyage l'avait laissée dans une interrogation profonde. Reprenant alors toutes ses données dès le départ, avant de contacter toute personne susceptible de la renseigner. La jeune femme s'était montrée extrêmement sceptique sur certains détails de l'enquête, ne manquant d'ailleurs pas de les remettre en doute. La détective avait donc repris toutes les feuilles, avait tout relu et commencé à taper son propre rapport, ses propres conclusions, les détails lui sautant aux yeux. Elle doutait réellement sur la possession de l'homme, penchant plutôt sur une hantise profonde de l'être. Un paradoxe qui lui avait valu d'entendre des voix, de se sentir observé, poursuivi. L'analyse psychologique ne montrait pas de dédoublement de personnalité, loin de là. Une terreur semblait le prendre, mais en aucun cas, il n'avait montré de trouble en soi. C'était ça qui avait monté les conclusions de Sophya alors qu'elle refermait la page concernant le premier corps retrouvé. Et au fond d'elle, la médium savait que ce serait encore ce genre de choses qu'elle allait découvrir.

La porte d'entrée vibra et Sophya releva un regard surpris vers cette dernière. Les gens ne se bousculaient pas vraiment à sa porte, préférant des détectives plus expérimentés. Son regard détailla la nouvelle venue, tandis qu'elle restait assise, peu encline à se lever cependant. Ses lèvres finirent par étirer un rictus poli, gros effort venant d'elle tandis qu'elle sentait le piège se refermer lentement autour d'elle. Cette femme n'avait pas l'air de venir chercher quelqu'un, mais plutôt de trouver quelqu'un. Les yeux verts rencontrèrent les prunelles noisette et la médium sentit du plus profond de son être que quelque chose n'allait vraiment pas lui plaire dans cette journée. Et que cette chose était cette demoiselle devant elle. Plutôt grande, le visage avenant et sympathique, un teint légèrement pâle mais sans exagération, une tenue plus que correcte, plus jeune qu'elle sans aucun doute. Ses yeux la détaillèrent sans aucune gêne alors que la nouvelle venue tendait vers elle une main qu'elle ne serra pas dans un prime abord – et qu'elle ne s'apprêtait pas du tout à serrer pour être honnête.

Finalement la brune se présenta à elle et l'ancienne juriste haussa un sourcil avant de se caler dans le fond de sa chaise et de croiser les bras dans une attitude plus que fermée. Irving. Le nom de la femme qui l'avait mise au monde, de sa génitrice. L'attitude de la jeune femme lui semblait tout à coup beaucoup plus claire tandis qu'une moue dégoûtée prenait place sur son visage. N'avait-elle pas été claire lors de leur tentative de rapprochement sur le fait qu'elle ne voulait avoir strictement rien à voir avec eux. Les grandes réunions de famille, ils n'avaient qu'à les faire entre eux. Pendant vingt-cinq, presque vingt-six ans elle n'avait pas compté, avait été abandonnée sans même la moindre idée de son identité. Que leur devait-elle sinon d'avoir passé plus de dix ans de rejet et de douleur, de sentiment de non affection, loin de tout témoignage d'amour ? Ne pouvaient-ils pas la retrouver à cette époque où une famille aurait pu lui être bénéfique, plutôt que de l'imposer maintenant qu'un équilibre s'était créé dans sa vie ?

Un silence gênant s'épaissit au fur et à mesure que les minutes passaient. La médium toisait sa cadette avec un dédain non feint. La vérité c'était que la jalousie lui brûlait les veines. Ils l'avaient gardé elle, l'enfant prodigue. L'avaient élevée, choyée. Cela se voyait sur chacun de ses traits, tandis qu'elle semblait respirer la bonté incarnée. Son visage à elle, ne reflétait qu'une explosion prête à retentir à la moindre parole de travers, au moindre geste qui pourrait sceller la future colère. De qui tenait-elle ce tempérament si violent par moment ? Cette rage qui vivait en elle n'était saine pour personne, certainement pas pour elle et la seule personne capable de la calmer n'était pas dans cette pièce.

Son regard balayait la jeune femme sans retenue, tandis qu'elle finissait par le déposer derrière elle, prête à voir deux autres personnes rentrer dans son antre, dans sa cachette.

« Que me vaut le déplaisir ? »

La voix était basse, grondante, comme un félin se sentant menacé.

« Comme tu peux le voir j'ai du travail. Je vais être claire directement, je ne veux rien avoir à faire avec toi ou ta... famille. »

Le dernier mot avait été jeté avec dédain et au fond la brune sentait une vieille blessure se rouvrir tandis qu'elle retournait son regard sur sa demi-soeur..

« Tu as trouvé la porte pour entrer, tu peux la prendre pour sortir, je ne te retiens pas. »



Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 22 ans
Messages : 598
Localisation : Nouvelle Orléans
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
80/200  (80/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Hi, I'm your little sister - Sophya Dim 27 Avr - 19:32

A peine entrée dans le cabinet de la détective, Tessa sentait une certaine tension dans l'atmosphère. L'affaire n'allait pas être simple. Mais elle fit front ! Tel un chevalier devant affronter un dragon. Ce n'était peu flatteur l'image du dragon pour Sophya, mais c'était la seule idée qui lui venait à l'instant. La cadette sentait le regard inquisiteur de la détective sur elle. Ne bronchant pas, Tessa l'observait tout autant. Toujours impressionnée par sa ressemblance avec leur mère, la même chevelure, la même couleur des yeux et certains traits du visage, c'était bluffant au point d'être troublant. Sa main tendue n'eut guère de succès. Ce n'était pas grave, non elle n'allait pas se vexer pour si peu voyons. Ramassant sa mimine pour la passer dans ses cheveux, qui avaient tendance à tomber sur le visage.

L'attitude de Sophya devenait clairement inamical surtout quand elle se présenta. Cela ne fit que confirmer les appréhensions de la jeune femme. Tessa croisa les bras à son tour, montrant qu'elle était déterminée. Ses mirettes continuaient d'observer son ainée, tout en jetant des coups d’œil sur le bureau. Pour tenter de percer un peu la personnalité de Sophya, outrele fait qu'elle ne semblait pas très avenante pour le moment. Il n'y avait pas grand chose pour l'aider. Elle capta le regard de Sophya vers la porte, comme si elle attendait que d'autres mauvaises surprises surgissent. Heureusement que Tessa avait dissuadé ses grands parents de venir.

Le ton employé par la détective était loin d'être chaleureux, remarque cela allait bien avec son accueil.


"Ayant appris ton existence récemment, je voulais te rencontrer. Et je suis venue seule."

La précision était essentielle, pour éviter qu'elle ne psychote sur la possible apparition d'autres Irving. Tessa espérait que son grand père n'en fasse pas qu'à sa tête et débarque dans ce bureau. Il était assez buté dans son genre. Laissant l'ancêtre de côté, la demoiselle ne plia pas face aux remarques de Sophya. Elle tourna la tête pour observer la dite porte que sa soeur l'inviter à prendre. Cependant, ses pieds ne bougèrent pas, hormis pour se décaler légèrement devant une chaise. Et sans attendre l'invitation à s'asseoir, Tessa prit ce droit, posant son séant sur le fauteuil faisant face au bureau. Le dos appuyé sur le dossier, ses jambes se croisèrent, ainsi que ses mains, prouvant qu'elle n'avait pas l'intention de partir dans l'immédiat.


" Je ne suis pas seulement venue pour des retrouvailles familiales. Même si personnellement, cela ne me dérangerait pas. Mais aussi parce que j'aurais un travail pour toi. "


Le ton était posé, la voix était claire sans aucune pointe d'agressivité, contrastant avec la tonalité de la détective. Sans oublier que la bonne humeur illuminait son sourire. Ce n'était pas une attitude négative qui allait avoir raison d'elle et de sa détermination. Les premières secondes de cet entretien étaient importantes, pour la suite de leurs relations potentielles.

" J'aimerais retrouver mon père."




TESSA RAE IRVING
❝ The Sound Of Silence...❞



[color=darkcyan]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Hi, I'm your little sister - Sophya Ven 2 Mai - 13:44

La jeune femme tenta de ne pas déglutir violemment, ni de tout envoyer valser. Son regard quitta instantanément celui de sa cadette alors qu'elle soufflait qu'elle n'avait appris que son existence récemment. Ils l'avaient abandonnée, cachée aux yeux du monde, comme quelque chose dont on avait honte, que l'on voulait absolument oublié. Ils avaient réussi. N'avaient juste besoin d'elle que pour servir de donneuse. Un peu comme ces bébés éprouvettes que l'on ne créait que le temps d'obtenir des cellules souches. Elle n'était que la bouée de sauvetage que l'on s'empresserait de jeter dans les flots une fois qu'elle aurait accompli sa tâche. C'était cela, uniquement cela. Elle était l'erreur. On ne cessait de lui rappeler cela ces derniers temps.

Pourtant elle imposa un regard de glace à la demoiselle qui prenait place dans le fauteuil en face d'elle. Apparemment Tessa semblait être un chouïa bouchée. Ses yeux lui lancèrent des éclairs tandis que l'autre gagnait en assurance. Foutue famille. Ils n'étaient là que pour l'emmerder et lui pourrir la vie apparemment, tous autant qu'ils étaient. C'était à croire qu'ils faisaient exprès de se montrer dans les moments les plus difficiles de sa vie par ailleurs. Elle peinait à monter sa boîte, et n'avait pas vraiment envie d'avoir de contact avec eux.

« Pas uniquement pour une réunion familiale ? Pour avoir une réunion familial, faut-il que nous soyons de la même famille. Comme tu l'as dit avant, tu n'as appris mon existence que récemment. Alors désolée gamine, mais ta vie ne m'intéresse absolument pas. La porte est là-bas, pas sur cette chaise. »

Elle désigna à nouveau la porte d'entrée, son visage entièrement fermé. Venir la narguer de la sorte n'était pas forcément la meilleure idée du siècle, loin de là. Pour l'instant la médium se contenait mais la crise de colère allait finir par exploser dans peu de temps. Cependant, sa demi soeur décida de continuer sur sa lancée et d'enfoncer le clou. La jeune femme eut un moment de doute, où elle eut l'impression d'avoir mal entendu. Tessa avait-elle le culot extrême de venir la chercher elle, pour lui demander une telle chose ? Quand elle-même ne savait rien sur son propre géniteur, alors que sa génitrice avait dénié toute son existence même ? Les Irving n'avaient-ils donc aucune conscience des choses, de la douleur qu'ils pouvaient insuffler aux autres ?

Mais non, la brunette semblait réellement sérieuse. Cette famille était complètement dégénérée. Vraiment et entièrement givrée.

« Laisse-moi résumer. Tu viens de m'apprendre qu'il y a quelques temps je n'existais pas pour toi. On t'a exprimé ma présence simplement parce que mon corps pourrait t'être d'une quelconque aide. Et maintenant tu voudrais que je retrouve ton père ? »

Ses yeux verts balayèrent la pièce avant qu'elle ne se lève et ne commence à faire les cents pas, haussant la voix sans s'en rendre compte, prête à se laisser glisser dans une colère totale.

« Mais pourquoi je ferais ça Tessa ? Je ne voulais pas que vous retrouviez ma trace, je ne voulais pas de vous dans ma vie. Je n'en veux toujours pas. Pourquoi est-ce que je ferais ça pour toi ? Hein ? Qu'est-ce que les Irving ont bien pu faire pour moi, hmmm ? Vas-y, dis-moi pourquoi je t'aiderais ? »

Elle croisa les bras, s'arrêtant avant de l'observer.

« S'il ne t'a donné aucune nouvelle jusque maintenant, je vais être franche, c'est parce qu'il ne veut pas de toi. Sinon, il se serait déjà manifesté. »

La médium poussa un soupir las avant de reprendre.

« Je ne travaille pas sur les cas d'abandon et ce genre de choses, compte tenu mon propre passé. Pas de cas de proches ou familiaux. C'est une question de garder la tête froide. Je ne l'aurais pas te concernant. Je ne veux pas avoir affaire à toi, ou à aucun membre de ta famille, c'est aussi simple que ça. A moins que tu n'aies des arguments percutants, je pense que ce sera tout pour le moment pas vrai ? »



HJ : désolééééééééééééééééééée... So' est pas contente >> xD




Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 22 ans
Messages : 598
Localisation : Nouvelle Orléans
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
80/200  (80/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Hi, I'm your little sister - Sophya Lun 19 Mai - 23:40

L'ambiance s'alourdit dès qu'elle refusa de prendre la sortie. Au lieu de prendre la porte, ses fesses s'étaient posées sur la chaise devant le bureau. Attendant le courroux du dragon, et espérant que la tension ne disparaisse rapidement. Se rendant compte en observant Sophya, qu'elle pouvait ranger son espoir dans sa poche. Les choses auraient été trop simple sinon. La mini Tessa à l'intérieur de la vraie, était blasée. Elle sentait qu'elle allait payé pour les conneries de sa mère et de ses grands parents. Ce qu'elle pouvait les maudire à ces moments là. Pourtant, elle gardait toujours un visage avenant, avec un léger sourire posé sur ses traits , essayant de cacher le soupçon de nervosité, elle se tordait les mains.
Et voila les hostilités continuaient. Mais elle ne bougea toujours pas, même si on lui montra la porte à nouveau. Décidément, elle avait toutes les indications en main pour retrouver la porte l'instant voulu. Ce n'était pas le cas dans l'immédiat. Elle ne s'était pas coltinée des révélations et un déménagement, juste pour partir dès qu'on lui montrait la porte. Tessa sut que jouer sur la corde sensible du même sang et tout, ne mènerait à rien. Et sa proposition de travail ne semblait rencontrer un franc succès. Mais elle tiqua sur les paroles de Sophya, ainsi ses grands parents lui avaient dit pourquoi ils avaient besoin de la jeune femme. Chose que Tessa ignorait.

" Ah. Ils t'ont donc dit que je pourrais avoir besoin d'un de tes organes pour survivre, à condition d'une potentielle compatibilité. J'aurais aimé te le dire moi même. Cela n'en reste pas moins un sujet délicat, que j'aurais aimé de jamais à avoir abordé avec quiconque. Trop tard. Sont ils rentrés dans les détails ? "

Plus que délicat, la jeune femme trouvait le sujet sensible et épineux. Tessa détestait savoir que sa vie était lié à l'organe d'un autre. C'était dérangeant de savoir qu'elle était condamnée à attendre une partie du corps d'un parfait inconnu, qui serait surement mort. Un bout de cadavre qui pourrait lui sauver la vie, l'éloigner des hôpitaux pour un moment. Une perspective qui la dérangeait réellement. Mais entre ça, ou être une habituée du service de dialyse d'un hosto du coin, c'était pas mieux. Rangeant ses considérations dans un coin de son esprit, là où la mini Tessa pourrait ruminer à son aise, la jeune femme écoutait Sophya. Se rendant compte que c'était peut-être maladroit de lui avoir demander de trouver son paternel. Mais bon, il fallait bien commencer par quelque chose. Tenter une approche, sans savoir si c'était la bonne. Mais Tessa était au point de se demander si il y en avait une bonne.


" Parce que je suis une cliente qui pourra te payer un maximum, pour t'aider à lancer ton affaire. Et qu'on peut se tenir au cadre strictement professionnel, tu n'auras à faire qu'à moi et pas aux autres Irving."

Elle restait calme en apparence, n'ayant pas de recette miracle ou de manuel pour savoir comment réagir face à ça, elle improvisait totalement, sans filet.

" Je penche plutôt pour le fait qu'il ne soit pas au courant de mon existence. Vu l'habilité pour les secrets des Irving, cela ne m'étonnerait pas. Puis même si tu as raison et qu'il ne veut pas de moi, je veux quand même le connaitre. "

Elle regardait sa sœur, l'observant faire les cent pas, sentant bien la tension s'exacerber.

" J'ignorais que tu avais de telles restriction dans tes affaires. Je les comprends et si tu ne veux vraiment pas m'aider, je trouverais quelqu'un d'autre. Je n'ai rien à t'offrir, hormis de l'argent. "

Tessa se leva, mais sans esquisser un pas vers la sortie.

"Écoute. Je suis désolée de débarquer comme ça et en plus de te proposer une affaire qui te met mal à l'aise. Je me doute et j'ai compris que tu n'avais envie de voir aucun Irving. Si tu ne veux pas de cette affaire, très bien, je partirais. Mais je ne compte pas faire comme si tu n'existais pas. C'est ce qu'ils ont fait pendant des années, pour une raison que j'ignore, et je ne veux pas faire comme eux ! J'ai envie de te connaitre, même si cela n'est pas réciproque pour le moment. Et pas seulement parce que tu pourrais peut être être compatible et me permettre de m'en sortir. Sur ce point, je ne compte pas te harceler tout les quatre matin ! "

Seulement toutes les semaines, Tessa se tut un instant avant de rajouter.

" Par contre, les autres risquent de se montrer insistant."

Surtout son grand père, le connaissant, un vrai chien enragé en ce qui concernait sa famille.

HS : La vilaine So' XD ! Pardon du retaaaard!




TESSA RAE IRVING
❝ The Sound Of Silence...❞



[color=darkcyan]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Hi, I'm your little sister - Sophya Mer 21 Mai - 14:15

Têtue. C'est ce qu'était sa jeune soeur en cet instant. Beaucoup trop insistante pour que Sophya puisse conserver son calme relatif. Les yeux de la médium flamboyèrent tandis qu'elle offrait un regard sombre à sa cadette. Inutile d'entrer dans des débats incessants et désagréables, la jeune femme ne voulait pas continuer à lui parler. C'était tout. S'ils l'avaient abandonnée comme un chien, ils avaient accourus aussitôt pour pouvoir venir mettre sa vie en danger pour sauver leur petit enfant prodige. Celle que l'on avait gardée, gâtée et aimé. Elle n'était que l'ombre d'un passé que l'on avait voulu enterrer et que l'on déterrait uniquement parce qu'il pouvait s'avérer utile. En cet instant plus que jamais, la brune sentit une amertume lui saisir la gorge tandis que sa jalousie ne faisait que grandir. Bon sang, ce que c'était douloureux dans le fond, d'être face à ce que vous auriez pu être. Si les Turner n'avaient pas fini par l'adopter, sans doute que sa vie aurait été encore bien différente de ce qu'elle avait pu vivre jusque maintenant. Beaucoup moins chanceuse. Ils étaient sa famille et les Irving ne représentaient rien pour elle. Elle aurait été prête à donner ses deux reins, son coeur même pour son frère, s'il avait été dans la situation de la jeune femme... mais la vérité était que pour Tessa, Sophya n'envisageait même pas pour le moment de passer un quelconque examen tant la colère lui vrillait le coeur et l'empêchait de penser clairement.

« Ils n'en ont pas eu l'occasion. Et je ne veux pas les connaître. Je ne ferais pas les tests. »

Le ton était ferme, presque agressif et la détective reprit ses cent pas de long en large. La présence de Tessa devenait réellement problématique pour elle. Et lorsque celle-ci évoqua son envie de retrouver son père, par son biais, la médium crût réellement qu'elle allait sauter par-dessus la table pour l'étrangler. Peut-être qu'elle n'allait pas résister longtemps à cette envie... Car après tout ce serait rendre service à la gamine, que d'abréger ses souffrances pas vrai ? La jeune femme pinça sèchement les lèvres avant d'exposer son refus à son interlocutrice, le regard flamboyant, le visage fermé et coléreux. Dur pour elle de garder en dedans ses émotions face à sa cadette. Parce que celle-ci remuait toute la douleur qu'elle avait connu tout au long de sa vie. Et maintenant qu'elle était face à des difficultés, elle venait réclamer son aide à quelqu'un qui ne désirait pas la lui donner. Pathétique.

« Tu es une Irving. Ce qui fait de toi une indésirable dans ma vie. Je ne veux pas briser tes espoirs, mais je n'ai pas envie de te connaître. On ne jouera pas à la famille parfaite et heureuse. On ne jouera pas à un amour fraternel immense et sans limite. Je ne t'aime pas. Et ce n'est pas près de changer. Tu es une étrangère à mes yeux. Peut-être que nous partageons le même sang, mais ça s'arrête là. »

Dure. Intraitable. La respiration rapide, le visage presque rougi sous l'impulsion de la colère. Ses yeux se détournèrent tandis qu'elle observait l'extérieur.

« T'es-tu seulement renseignée sur mes occupations ? Je ne m'occupe pas des affaires qui ont une chance de se résoudre dans un happy ending. Je veux apporter du réconfort à des gens qui connaissent de vraies douleurs, celle de ne pas savoir s'il y a encore un espoir pour leurs proches ou non, leur donner la paix nécessaire pour continuer à avancer. Et si j'ai conclu plusieurs affaires ces dernières semaines, les personnes que j'ai retrouvées étaient toutes mortes. »

Pas besoin de lui préciser ses méthodes ou même lui parler de ses capacités, l'humaine ne comptait tout de même pas lui donner quoique ce soit qu'elle veuille.

« Je ne t'ai pas demandé des moyens, mais des arguments. Tu veux le retrouver, mais pourquoi ? Juste pour le connaître ? J'ai un doute là-dessus. Tu as beau avoir l'air d'un ange, tu dois cacher quelque chose au fond de toi.... Dis moi réellement pourquoi tu veux savoir qui il est ? Qu'est-ce que ça t'apportera ? »

Elle pencha la tête sur le côté avant de lui répondre.

« Ce n'est pas l'affaire qui me met mal à l'aise, c'est ta présence, votre présence. Pendant vingt-cinq ans, je n'ai eu aucune idée de qui j'étais, de quelle famille je venais. C'est l'Orphelinat qui m'a donné un nom, pas même ceux qui m'ont mise au monde. Je ne compte pas pour vous, je ne suis qu'un pion pour te permettre de vivre, une sortie de secours en quelque sorte. Je ne veux pas vous connaître parce que tous autant que vous êtes dans cette famille de tarés, vous avez perdu ce droit, dans cet hôpital. Il y a quatorze ans, j'étais adoptée par les Turner. Ils sont ma famille. Pas vous, mais bien eux. Alors oui, fais comme si je n'existais pas. Je ne devrais pas exister pour toi. Ils ont bouleversé les choses uniquement parce que tu as besoin de ce rein, parce que je suis peut-être ta seule garantie de survie. J'ai été claire là-dessus, je ne passerais pas les tests. Simplement pour une chose, si les rôles étaient inversés, je n'aurais jamais pu vous retrouver. Parce que je n'avais pas de famille, je n'avais pas de géniteurs. Je n'en ai toujours pas et je ne veux pas en avoir. Je ne veux pas de toi, Tessa. »

Elle se mit enfin face à elle, séparée par le bureau sur lequel elle travaillait précédemment.

« J'étais juriste avant ma reconversion. Si je demande une injonction, je l'aurais dans l'heure. Alors je vous conseille sincèrement de ne pas trop venir m'emmerder sur mon lieu de travail et de vie. En fait, je vous conseille de rester loin de moi. Ce choix, c'est tes grands parents et ta chère mère qui l'ont fait en m'abandonnant, Tessa. Et je ne peux pas fermer les yeux là-dessus. Je ne compte pas fermer les yeux là-dessus. »

Les mains à plat sur les planches de bois, la jeune femme reprit.

« Je chercherais ton père. Pour que tu ne meures pas. Il peut être compatible. Mais c'est surtout pour te prouver que nous ne sommes pas de la même famille. Ce n'est pas parce que tes grands parents t'ont dit que j'étais ta soeur que je le suis réellement. Après tout, l'accouchement était sous X. Je ne sais pas le prénom de ma génitrice, ou même son nom de famille. Je n'ai aucune preuve de ce que tu me dis. Et je n'en crois pas un seul mot. »



Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Hi, I'm your little sister - Sophya Jeu 26 Juin - 22:36

Ce sujet n'a pas eu de réponse depuis 1 mois, merci d'y remédier ou de le signaler pour le faire archiver =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 22 ans
Messages : 598
Localisation : Nouvelle Orléans
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
80/200  (80/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Hi, I'm your little sister - Sophya Mer 23 Juil - 19:09

Le refus était clairement exprimé. Heureusement que dès le départ, Tessa n'avait pas fondé de grands espoirs sur cette rencontre. L'idée de demander de l'aide à cette inconnue la débecquetait, mais il fallait qu'elle le fasse. C'était l'un des seuls moyens qu'elle avait pour trouver un donneur compatible. Avoir une réponse lui permettrait de passer à autre chose, de tourner la page. Même si la négativité de la réponse n'arrangeait pas les choses. Elle laissait l’orage des mots de Sophya passer. Sans pour autant baisser le regard ou se sentir fautive, d'après Tessa, elle était en droit de venir la voir pour la rencontrer. Une simple rencontre sans aucune promesse d'avenir, la manière était surement maladroite, mais c'était ainsi.

Nous serons toujours des étrangères l'une envers l'autre, faillit elle, trouvant plus sage de tenir sa langue. Parce qu'elle ne voulait pas être une étrangère pour Sophya. Mais elle n'était pas en mesure de l'obliger à la fréquenter ou la connaitre. Elle ne pouvait s’empêcher de trouver dommage qu'on la rejette jusqu'à cause de son nom de famille, de l'erreur de ses grands parents. Tessa portait déjà sa propre erreur, alors celle des autres Irving elle n'en voulait pas. Elle laissait couler pour le moment.


"Oui je me suis renseignée. Mais je n'allais tout de même pas planquer un cadavre, puis venir te voir pour que tu me le retrouve. Ou bien inventer une personne disparue, dans le seul but de louer tes services. J'ai quand même un minimum d'éthique et de considération; j'ai préféré joué franc jeu..."


Bien que la franchise n'ait pas été d'une grande aide, jusqu'à présent.

" Parce que je veux le connaitre ! C'est aussi simple que ça. Je veux savoir qui c'est ! Savoir si c'est un menteur pathologique comme notre chère mère ou mes grands parents, ou si c'est juste un pauvre type qui a laissé trainé son sperme dans l'utérus de notre mère et à qui on a rien demandé après. Tu sais à chaque fois que je pose des questions sur lui, j'ai le droit à une seule réponse Cela ne te regarde pas, ça appartient au passé. Alors que c'est mon géniteur ! J'estime que c'est mon droit de savoir qui il est ! Je ne dis pas que je vais débarquer dans sa vie pour lui faire le coup ' salut je suis ta fille'. Je veux juste savoir parce que j'en ai marre, qu'on me cache l'existence de certaines personnes, comme toi ou mon père, pour d'obscures raisons, ou tout simplement parce qu'on estime que c'est mieux pour moi. "


La jeune fille indépendante qu'elle était, en avait simplement marre qu'on décide à sa place. Il était largement temps qu'elle fasse la lumière sur son géniteur, surtout qu'elle n'avait plus toute sa vie devant elle. Et revoilà que Sophya lui redisait qu'elle était indésirable. Décidément depuis le début de la rencontre, elle ne pouvait pas oublier que sa présence gênée. Et à nouveau, la litanie recommençait. Tessa avait l'impression d'être jugée pour une chose qu'elle n'avait pas commis. Ce qui avait tendance à l'énerver quelque peu et à la dépiter. Dieu comment pouvait on être aussi obtus..Un soupir franchit ses lèvres, contre ce mur qu'était Sophya. D'un coté, elle ne pouvait blâmer la jeune femme, elle était la première à reconnaitre que sa famille a merdé. Mais de l'autre cette obstination la dépitait.


" Okay. Je poste le même nom qu'eux, mais pourquoi tu me reproches ce qu'ils t'ont fait subir ? Surtout que je ne les défends ou je ne cautionne pas leurs actes... Je suis juste la fille qui a eu l’audace de naitre après toi et surtout de ne pas être abandonnée par cette famille de taré.. Alors est ce une raison suffisante pour me mettre dans le même panier qu'eux ?"


Tessa n'avait pu s’empêcher de poser la question, quitte à s'attirer à nouveau les foudres de Sophya. Mais elle n'était pas à ça près après tout. Elle ne s'était pas départie de son sourire tentant d'afficher un visage bienveillant, parce qu'après tout elle n'avait rien d'une méchante.

" Oh rassure toi, comme je l'ai déjà dis, je ne viendrais pas t'harceler. "

Ou peut être pas aussi directement, les rencontres fortuites arrivent après tout. Mais Tessa n'avait pas forcément envie de fomenter des plans pour approcher Sophya par hasard. Mais si ses grands parents décidaient de la harceler, c'était leur problème et non le sien. Elle se détachait de plus en plus de leurs choix.


" Merci pour la recherche. Je n'ai pas de preuve à proprement parler, juste la parole de mes grands parents. Mais je ne vois pas pourquoi ils me mentiraient et inventeraient l'existence d'une demi-soeur si c'était faux. Et puis.."


Elle s'arrêta afin de plonger sa main dans son sac. Tessa en ressortit un portefeuille, où elle en sortit une photo, celle de sa mère. La photo fut posée à l'envers, de manière à laisser le choix à Sophya de la regarder ou non.


" Je trouve que tu lui ressembles énormément. Certes, ce n'est pas une preuve scientifique. Mais c'est la seule que je puisse te proposer. Vu que tu es réfractaire au test biologique, et ce n'est pas une manœuvre pour te pousser à en faire un."


La jeune femme prit un stylo, nota son numéro de téléphone au dos de la photo. Puis elle se leva. Cette rencontre l'avait fatiguée, plus qu'elle ne l'aurait pensé. Alors Tessa décida de prendre congé.


" Je te laisse la photo et mon numéro, à toi de voir ce que tu veux en faire. Au revoir Sophya. "



HS: Pardooooon pour ce retard monstrueux.. *pluie de cookies * xD




TESSA RAE IRVING
❝ The Sound Of Silence...❞



[color=darkcyan]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Hi, I'm your little sister - Sophya Mar 19 Aoû - 23:26

La colère la menait réellement par le bout du nez, tandis que Tessa tentait d'établir un semblant de relation et de conversation avec elle. La nuance près, étant que Sophya n'en avait juste rien à foutre de la présence de sa demie-soeur dans cette pièce. Aveuglée par la rage qui l'animait, rendue sèche et agressive par la douleur qui pointait le bout de son nez et les souvenirs qui remontaient à la surface. De quel droit cette pimbêche venait lui agiter son malheur, alors qu'elle n'en avait strictement rien à faire ? Chacun sa merde, personne ne s'était jamais préoccupé de ce qu'elle avait pu ressentir, de ce qu'elle avait pu vivre. Elle, on l'aurait laissé crever, dans son coin, pourvu qu'elle ne fouine pas dans l'histoire de cette génitrice adolescente. L'erreur. Que l'on voulait absolument cacher. Voila comme elle s'était sentie dès le moment où elle avait lu son dossier. Cette mère, accouchant sous X, pour pouvoir continuer sa vie tranquillement loin des conneries de son adolescence.

«  Ça pue la confiance chez vous, dis donc... »

Le ton ironique ne pouvait échapper à personne tandis que la brune se rasseyait avec précaution, tentant de ne pas lui sauter à la gorge. Pauvre petite gamine pourrie gâtée, qui n'avait pas les réponses qu'elle désirait auprès des gens qui l'avaient assez aimée pour la garder. Sa vie avait franchement dû être désastreuse donc. Un rictus déforma finalement les traits coléreux de son visage tandis que ses yeux verts se déposaient avec dépit sur Tessa. Pauvre enfant qui n'avait connu que le confort toute sa vie et se retrouvait désormais au pied du mur, obligée de venir réclamer un rein à une personne qui ne lui donnerait que de l'indifférence en retour.

« Et donc parce que tu as décidé qu'on devrait être une happy family, je devrais te serrer dans mes bras et t'inviter à ma prochaine soirée d'anniversaire ? Désolée, Tessa, mais rien ne se passera ainsi. Ce n'est peut-être pas de ta faute, mais mon droit de ne pas vouloir de toi est légitime. Jusqu'il y a quelques semaines, tu n'existais pas. Et crois-moi, dès que tu auras passé cette porte, tu n'existeras plus. »

C'était cruel, froid, calculé. Mais le pire dans tout cela, était que ce serait la vérité. Sophya n'était pas de ces gens qui ressassaient pendant des siècles ce qu'ils voulaient mettre de côté. Ça venait et ça passait, c'était ainsi. Mettre de côté le fait qu'on avait été abandonné était cependant impossible. Spécialement lorsqu'on venait vous l'agiter sous le nez, d'autant plus lorsqu'on était la preuve de ce que l'amour inconditionnel d'une famille biologique pouvait donner. Ils se battaient pour elle. N'avaient même pas honte de l'utiliser comme une sorte de cobaye, dans le seul but de la sauver, peu importaient les conséquences pour elle. Troubler l'équilibre que les Turner lui avait apporté, remuer ce passé sombre que la médium tentait péniblement d'enfouir. Elle n'appartenait pas à leur famille, et elle ne lui appartiendrait jamais. Ils avaient été particulièrement clairs lorsqu'ils l'avaient laissé comme un chien sans nom, qu'on aurait apporté à la SPA. Pas de mère, pas de père, pas de soeur. Pas de modèle de famille parfait, avant que les Turner n'arrivent. Ils étaient sa famille, sa bouée de sauvetage. C'était à ça qu'elle se raccrochait alors qu'elle se demandait ce que Tessa cherchait dans son sac.

Son visage acheva de se fermer lorsque Tessa déposa une photo sur la table de son bureau, finissant le travail commencé auparavant. C'était indéniable. Ça la rendait encore plus malade. Remuait quelque chose au fond de ses tripes, de particulièrement dérangeait. Sa cadette avait franchi sa limite. Jamais l'aînée ne lui avait laissé penser qu'elle voulait une preuve, savoir. Au contraire, le rejet était la seule chose que Sophya eut été capable de lui donner en retour.

« Reprends cette fichue photo avant que tu ne franchisses le pas de cette porte. Et sors de ma vie, aussi vite que tu y es entrée. Mon associé s'occupera de toi, je... Je ne peux pas. »

Son regard se releva, froid, empli de haine.

« Vous êtes tous pareils hein ? Pas l'un pour rattraper les autres dans votre foutue famille. Vous venez bousiller tout ce que vous pouvez, pas vrai ? On n'aime pas, on jette, et quand on a besoin, on vient reprendre. Devine-quoi, Tessa, je ne suis pas votre jouet. Tu ne représentes rien pour moi, et eux encore moins. Tu es juste la preuve qu'ils ne valent rien. Tu crois que tu peux venir agiter ce truc devant moi, comme si c'était la meilleure chose à faire ? »

Elle se leva alors contournant le bureau pour s'appuyer dessus, tendant la photo en avant du bout des doigts sans pour autant y jeter un seul regard.

« Vous venez remuer la souffrance, la colère, l'abandon. Tout ça pour quoi ? Parce que tu aimerais une famille unie, une grande soeur sur laquelle te reposer... et à qui tu pourrais pomper un unique rein. Qui pourrait retrouver ton père au cas où elle ne serait pas compatible. Tu viens donc lui agiter sous le nez le visage d'une parfaite inconnue, qui n'a fait que la mettre au monde pour l'abandonner en moins de temps qu'il ne lui a fallu pour signer les papiers. Tu crois réellement que ça me fait la moindre chose, que ça évoque un sentiment... fraternel en moi ? Non... Pas le moindre. Mais reprends la photo tant chérie de cette femme qui causera probablement ta mort. Je ne passerais aucun test. Et dès demain vous recevrez les papiers d'injonction. Le premier d'entre vous qui entrera dans mon champ de vision se retrouvera en taule. C'est clair ? »



Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 22 ans
Messages : 598
Localisation : Nouvelle Orléans
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
80/200  (80/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Hi, I'm your little sister - Sophya Ven 26 Sep - 11:27

Par cette simple visite, Tessa avait fait le plein de reproches, de haine, de colère et toutes autres émotions négatives dégagées par sa demi-sœur. Avec tout ça, elle avait de quoi s'habiller pour la saison à venir, voir pour plusieurs années. Ses espoirs d'établir un lien avec Sophya étaient anéantis pour le moment. Tessa ne s'attendait pas à être accueillie les bras ouverts, loin de là, mais Sophya avait vraiment mauvais caractère et semblait bornée comme pas possible. Trait de caractère qu'elle se serait bien passée de partager avec elle. Observant cette femme, cette inconnue qui ne partageait que la moitié de ses gènes, mais que la colère semblait habité et tourné vers les Irving au complet. La demoiselle avait la désagréable impression d'être mise sur la touche pour une chose qui ne la concernait pas. D'être punie pour une action avec qui elle n'avait rien à voir. Cette injustice la dépitait et l'énervait. Serrant les dents, les lèvres de la cadette ne se descellerait pas.

Écoutant les arguments de Sophya, encore les mêmes, au moins elle aura compris le message. La gamine adoptée en voulait à celle qu'on avait gardé, élevée et chérie. Une logique tout à fait compréhensible même par la jeune femme, même si c'était un peu léger de lui en vouloir pour ça, elle ne voyait pas vraiment comment lutter cette idée. Parce qu'elle n'avait rien fait pour ne pas être abandonnée. Pour le moment, elle laissait tomber. Bien sûr, ce n'était pas un abandon total, juste provisoire. Pour aujourd'hui, Tessa sentait qu'elle n'arriverait à rien. Donc à quoi bon continuer si c'était pour foncer dans un mur ? Sans compter que son temps n'était pas infini, ainsi que sa patience. La demoiselle Irving était prête à partir, mais avant cela, elle laissa une photo pensant -naïvement surement- que Sophya serait curieuse ou intriguée de voir le visage de cette femme qui lui a donné la vie. Apparemment, elle avait mal supposé une fois de plus. Un jour, elle demanderait le mode d'emploi pour renouer avec une demi-sœur aigrie ou comment aborder une personne qui a été abandonné à la naissance et qui en voulait à tout le monde. Oui Tessa devrait se renseigner pour la prochaine rencontre.

La jeune femme ne pensait clairement pas que la photo provoquerait une telle réaction. Décidément, elle avait le don d'appuyer là où ça fait mal avec son aînée. Malgré l'ordre donné sèchement, Tessa ne bougea pas. Que ce soit l'associé de Sophya qui prenait les recherches, elle ne voyait pas d'inconvénients. Elle se taisait encaissant encore les reproches de Sophya, mais son silence n'allait pas durer.

« Mais pour l'amour du ciel, arrête de mettre tout le monde dans le même sac à la fin ! Je ne suis pas venue te faire le moindre mal ! Si je t'ai blessé d'une quelconque manière, j'en suis réellement navrée, ce n'était en aucun cas mon attention. Alors, arrête de me voir comme la méchante sorcière qui cherche un nouveau jouet ! Et encore moins une nouvelle famille ! Ma famille est ce qu'elle est et je fais avec, sans forcément vouloir inclure d'autres personnes en un claquement de doigts ! Excuse moi d'être curieuse, de ne pas avoir l'esprit étriqué et de vouloir connaitre les gens qui partagent les mêmes gènes que moi !! Mais c'est bon j'ai compris le message, tu veux rien avoir à faire avec les Irving, ils sont tous diaboliques, pourris et mauvais et que sais-je encore ! Et vu que j'ai été élevée parmi eux, je suis logiquement mauvaise et diabolique ! Evidement.... Ce n'est pas un peu réducteur cette manière de pensée ? !»

Le ton était plutôt blasé, alors qu'elle restait debout à deux pas de la porte. Cette façon étriqué de la voir l'énervait de plus en plus.

« Et je te laisse cette photo, parce que je n'ai aucune intention de te la reprendre ! Ce n'est pas pour te torturer, c'est pour te laisser le choix de mettre un visage sur cette femme. Mais tu peux très bien la jeter sans même la regarder, la brûler, en faire des confettis, du vaudou ou une cible pour tes fléchettes... Tu en fais ce que tu veux ! Je n'oblige en rien à la regarder ou à la conserver. Et je te le redis, je ne fais pas ça pour débloquer un quelconque sentiment en toi ! J'ai bien compris que c'était peine perdue. Mais je voulais te donner la possibilité de mettre un visage sur Elle ! Désolée si c'est tellement méchant de te donner ce putain de choix ! »

Lui laisser le choix de connaitre le visage de sa génitrice, et avec toutes les meilleurs intentions, Tessa ne voyait pas cela comme maléfique ou particulièrement cruel. Certes, la démarche était surement maladroite. Mais le mal était fait et la situation était bien envenimée pour se calmer dans l'instant.

« Fais ces foutus papiers si ça te rassure. Je t'ai déjà dit que je ne comptais pas te harceler et je n'en ai toujours pas l'intention. »

Tout comme, elle n'avait pas l'intention de rester cloitrée chez elle à l'avenir, il ne restait plus qu'à espérer de pas la croiser dans un lieu public, sinon ça serait ballot de se faire arrêter pour s'y peu. Mais d'un autre coté, au moins elle pourrait expérimenter la prison. Sur ces dernières pensées assez étranges, Tessa regardait toujours Sophya qui ne semblait pas avoir décoléré.

« Je crois que cela ne servirait à rien de poursuivre cette discussion. Au revoir Sophya.»

A la prochaine, manqua de rajouter la cadette, parce qu'elle était persuadée qu'elle se reverrait bien un jour. Et cette fois, elle tourna les talons et sortit du bureau de la détective. Libre à la détective de lui courir après si le cœur lui en disait ou si elle voulait encore l'accabler de tous les malheurs du monde.

Un grand besoin d'air frais se faisait ressentir pour Tessa , afin de se calmer et de réfléchir à tout ce qui c'était dit. Sans compter, qu'en rentrant chez elle, une autre joute allait avoir lieu avec ses grands parents..Cela l'épuisait d'avance.

HRP : Pardoooooon du retard ! rougi cookie cookie cookie cookie




TESSA RAE IRVING
❝ The Sound Of Silence...❞



[color=darkcyan]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Hi, I'm your little sister - Sophya Dim 5 Oct - 17:32

RP TERMINE ♥



Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Hi, I'm your little sister - Sophya

Revenir en haut Aller en bas

Hi, I'm your little sister - Sophya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» REE ϟ la meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder.
» “A best friend is a sister that destiny forgot to give you.” (ft. Cassiopée) [terminé]
» [Ile de Ronapura] Sister Act I : Une soeur appelée à prier
» Hey Sister, do you still believe in love I wonder ? [Ellie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: Rp's-