AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/

Partagez|

Man in the mirror - James et Maddox

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Man in the mirror - James et Maddox Mer 21 Mai - 1:57


 

Man in the mirror

James était perturbé depuis qu'il avait revu son ex... La plaie béante qu'il s'était lui même infligé s'était remise à saigner, ne lui laissant aucun répit dans la douleur de son absence... Il devenait fou, plus que ce n'était déjà le cas avant de le revoir...

Il tentait d'occuper son temps, bossant plus que de raison sur des collections qui ne sortiraient peut être pas... Il avait même ressorti sa machine à coudre, c'était dire à quel point il avait besoin de s'occuper les mains et l'esprit... C'était fou, cette manière de se faire du mal en restant là... Pourtant, il n'avait aucune intention de quitter Nola... Il avait peut être même pensé à récuperer son seul amour... Mais c'était trop tot... Comment pourrait il seulement prétendre de nouveau à son attachement s'il ne redevenait pas totalement stable dans sa tête... Mais ça, c'était pas gagné...

C'était le début de la soirée et ça faisait deux jours qu'il n'avait plus croisé ni la salle de bain, ni le monde extérieur... et c'était juste inadmissible pour un mec comme lui... Il en était à se saouler lui même... Franchement pathétique... Il se secoua et lacha son crayon pour aller se redonner visage humain. Après une bonne douche et un rasage de près, c'était déjà plus supportable!

Sur un coup de tête, il décida qu'il devait sortir... Ouais, après tout, il avait de comptes à rendre à personne! Il alla s'habiller et prit les clés de son appartement avant de descendre. Il déambula une bonne heure dans les rues avant de tomber sur un pub irlandais... Quelle merveilleuse idée! Une bière bien fraiche! Il s'y engouffra et se dirigea vers le comptoir, accrochant un petit sourire sympathique à ses lèvres. Il commanda sa bière et tourna la tête pour regarder le monde présent et son regard tomba sur un jeune homme qu'il ne connaissait pas, mais dont il connaissait la description... Les gens adoraient parler... et cet homme... C'était un proche d'Azazel... TRES proche apparement... Son nouveau copain? Une bouffée de jalousie monta en lui... Il prit sa bière, et avant de pouvoir vraiment réfléchir, il était à la table du monsieur...

-"Bonsoir, je peux m'asseoir? Vous avez l'air seul et moi aussi! A moins que vous n'attendiez quelqu'un?"

Mais quel sans gêne... Il se médusait lui même... Mais tant pis, il voulait savoir!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Man in the mirror - James et Maddox Jeu 22 Mai - 20:15

Assit dans un coin, il attendait devant un chocolat chaud dont le fumée dansait sous ses yeux ; sa serviette de table en papier était griffonnée d’un portrait assez saisissant. Impossible d’en déterminer le sexe, mais l’âge était plutôt avancé et le regard mélancolique. Son stylo gisait à coté de sa tasse ; il ne savait pas vraiment ce qu’il faisait dans ce genre d’endroit. Il attendait tout simplement, regardant par la fenêtre à se demander quand toutes ces personnes qui l’avaient abandonnaient reviendront. Il attendait avec cet espoir difficile à comprendre vu de l’extérieur ; il n’était pas bien loin de chez Nitzan et il savait qu’elle serait là pour le secourir… Mais pour combien de temps ? Il avait froid et toutes ces personnes qui avaient juré de rester avec lui pour toujours ne sont jamais revenues. Il ne comprenait rien à la mort, certains partaient, d’autre revenaient… C’était drôle la vie, tout ces allé venus, ces gens qui promettent et qui mentent.

Puis alors, un homme s’assoit en face de lui. Il décrochait ses yeux de la rue où les passants ne remarquaient même pas qu’il les regardait ; plantant les beautés azurés qui lui permettaient de voir dans les yeux de cet inconnu à l’allure séduisante bien qu’il sentait déjà l’inquiétude l’envahir à la vue de cet étranger qui venait là ; pour lui. Est-ce qu’il pouvait s’asseoir ? N’était-ce pas déjà fait ? Prince le dévisageait ; toutes ces questions le mettaient mal à l’aise… Est-ce qu’il attendait quelqu’un ? Il ne savait pas vraiment, cela faisait tellement longtemps qu’il attendait… « Je crois que personne ne viendra… » Répondait-il évasif, il n’y avait pas de colère chez Maddox, juste cette façon d’être éteint ; d’être passif. Comme si finalement, rien d’horrible ne pouvait arriver ; comme si rien n’était grave. C’était l’impression qu’il donnait et pourtant ; il craignait chaque pas qu’il pouvait faire ; poursuivit par cette impression que tout ce qu’il fera aboutira toujours à une pure catastrophe.

Observant cette boisson qui avait la couleur de l’urine ; tous ces gens buvaient la même chose. Baissant ses yeux sur son chocolat chaud tellement chaste à coté de ce que l’on pouvait boire ici. Chiffonnant lentement le portrait de son défunt ami, l’homme qui lui avait sauvé la vie et qui était mort pour rien, qui était mort par sa faute… Si seulement il n’avait pas émit le désir d’offrir un cadeau à Tamina, tout cela pour quoi ? Finalement pour qu’il meurt et qu’elle s’en aille. Il était stupidement amoureux, et son chagrin était trop fort pour qu’il parvienne encore à l’exprimer. Est-ce que cet homme allait rester longtemps ici ? Il se sentait plutôt mal à l’idée que cet étranger partage sa table… « Pourquoi es-tu seul ? » Demandait-il plutôt gêné ; ne sachant pas vraiment quoi dire ou faire face à lui ; n’osant boire son chocolat chaud sous ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Man in the mirror - James et Maddox Ven 30 Mai - 23:51


 

Man in the mirror

Qu'est ce qu'il foutait là? Etait il devenu si pathologiquement jaloux qu'il venait harceler un homme pour une "présomption" de relation avec son ex? C'était ridicule... Il se trouvait ridicule... ridicule, désespéré et atrocement malheureux... Le manque d'amour vous change un homme... Il se changeait un peu plus différent chaque jour... Il devenait une sorte de zombie, vivant, mais mort à l'intérieur. Il vivait par pur automatisme... Il ne se réveillait que quand il se mettait à sa table de dessin... mais ça commençait également à s'essoufler... Bientôt, il ne lui resterait plus rien pour feindre la vie et il se laisserait surement mourir... Sans soleil, une fleur fane... Sans Azazel, James ne pouvait pas survivre... Et il payait cruellement le prix de son erreur...

Mais bon, maintenant qu'il était là, il n'allait pas faire demi tour et planter le monsieur qu'il venait de mettre mal à l'aise... Il voulait bien parfois être ridicule mais là, ce serait littéralement passer pour un con et c'était pas la politique de la maison. Au contraire, il préférait qu'on ait toujours une bonne image de lui. Il ne se laissait que rarement aller hors du cadre privé, ou alors il était vraiment avec des gens qu'il affectionnait... Donc, en résumé, il ne se laissait aller qu'en compagnie de son ex petit ami... C'était un peu réduit, il fallait l'avouer...

La phrase du jeune homme l'interpella... C'était... Vague comme réponse. Comme un espoir déçu, un aveu à demi mot... Il l'observa silencieusement et vit le portrait... C'était magnifiquement croqué... et c'était... Limite impensable que l'homme éteint face à lui soit l'artiste... Il fallait du coeur et de la passion pour dessiner... il jugeait peut être un peu vite, mais cette impression de vide qui émanait de son voisin de table était glaçante... Ses yeux sans expression lui donnait la sensation d'être au bord d'une falaise à contempler un abîme sans fond... ça l'attristait même... James était un homme relativement empathique et ce jeune homme semblait... perdu... Comme si la vie l'avait usé jusqu'à la corde et qu'il n'en attendait plus rien... Alors oui, ça attristait le photographe. Il se plantait peut être totalement, mais bon... il avait perdu l'envie de faire subir un interrogatoire en règle au jeune homme...

Il but une gorgée de sa bière et put constater que l'autre buvait un chocolat chaud... C'était sage... mais bien plus réconfortant que l'alcool au fond... Il n'était pas un gros buveur et ne s'offrait que rarement le "plaisir" d'un verre... Ici, c'était une envie un peu étrange, il pouvait l'avouer, mais ça ne faisait pas de mal...

Il se rendit compte qu'il était perdu dans ses pensées quand l'homme face à lui posa une question... Question anodyne... Enfantine? Peut être... Une grande douceur émanait de lui, et James ne voyait aucune malice dans cette question... Et pourtant, elle lui faisait mal... Son sourire disparut doucement et son regard se teinta de tristesse en plongeant dans les saphirs face à lui.

-"Parce que je suis un imbécile... J'ai rejeté la seule personne qui me faisant me sentir... vivant et jamais seul... Maintenant que je l'ai abandonné... Je le suis... et je le serais toujours..."

Pourquoi lui racontait-il tout ça? Il n'en avait pas la moindre idée. Il était peut être plus facile de se confier à un inconnu? Même si celui ci était en relation étroite avec l'homme de ses pensées...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Man in the mirror - James et Maddox Lun 2 Juin - 9:00

Maddox ne savait pas vraiment ce qui l’attendait de cette nouvelle rencontre, il n’aimait pas appréhender le pire bien qu’il ne pouvait plus l’exclure après tout ce qu’il avait vécu. Cet homme en face de lui, il avait l’air réel et les autres aussi semblaient le voir. Alors ce n’était l’un de ses délires n’est-ce pas ? Et personne ne l’accuserait d’être ou et de parler seul ? Pourquoi un type normal était seul alors ? Une question qui avait fini par franchir ses lèvres innocentes quand les yeux tristes de l’homme se plantaient dans le sien, Prince fut parcouru d’un frisson invisible qui le glaçait pourtant. Sa réponse en fut des plus troublante et Maddox finissait par fuir son regard comme pour réfléchir à ce cet individu venait de lui dire. Maddox et sa conception particulière du monde, il vivait dans un monde parallèle où les horreurs étaient plus horribles encore et le bonheur plus intense. Les émotions tiraillées entres deux extrême ; baignant dans cette crainte de basculer d’un instant à l’autre du mauvais coté. Pourtant, le bonheur ces derniers temps semblaient de plus en plus rare, semblait éteins et alors que son monde s’éparpillait et se déchirait ; il restait planté là çà attendre la fin des jours.

Enfin, il reportait son regard dans celui de cet inconnu avant de « Je ne sais pas pourquoi les gens abandonnent les autres… Mais ceux qui sont abandonnés alors, regardent par la fenêtre et espèrent que ceux qui sont partis avec des bouts de leur cœur reviennent… » Il espérait encore, il espérait que ces parents décédé reviennent, que son premier psychologue reviennent à lui, que son médecin orthopédiste et ami revienne d’entre les mort lui aussi, que Tamina revienne… Il continuait d’espérer parce que ça le tenait en vie. Des fois, quand c’est trop long… Il voulait juste sauter par cette fenêtre. Il voulait que l’on recolle les morceaux de son cœur, un vœu étrange pour un homme spécial. « On se sent seul abandonnés ; pourquoi alors s’abandonner si c’est pour tous se sentir seul… Je ne comprends pas ; tout le monde me prend pour un idiot, mais je n’aime pas souffrir. » Pour les gens, il semblait normal de passer par des étapes de souffrances comme le deuil et la honte. Mais Maddox aurait voulu échapper à tout ça, il aurait voulu qu’on le laisse dans son monde parfait. Il aurait voulu que jamais personne ne lève la main sur lui à lui rompre les os ; qu’on le laisse à son insouciance même si cela était au prix de l’ignorance.

Son regard fuyait de nouveau, observant les clients de se bar un à un de façon brève comme s’il appréhendait d’apercevoir une silhouette inquiétante. Maddox aussi avait abandonné des personnes ; deux pour être exact. L’homme qui l’avait battu, un homme qu’il avait fuit et laissé à sa folie. Et il avait abandonné son amie, celle qui l’avait soutenue à l’hôpital psychiatrique ; ils n’avaient pas voulu qu’elle vienne avec lui et un jour il s’était retrouvé dehors sans pouvoir la revoir et finalement il avait retrouvé Jillian par pur hasard et pur bonheur. Puis le Bel Idiot regardait de nouveau ce sublime Imbécile qui lui faisait face « Peut-être que tu devrais voir cette personne, c’est vrai après tout…Toutes ces choses que l’on peut casser ; on doit pouvoir les réparer… » Il serait stupide de casser les choses si c’était définitif n’est-ce pas ? Maddox, malgré ses raisonnements de personne dérangée pouvait apporter de bons conseils sans le savoir. Ils disaient tous que quelque chose était brisé dans son esprit à lui, mais apparemment personne n’était encore parvenu à le réparer lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Man in the mirror - James et Maddox Dim 8 Juin - 14:36


 

Man in the mirror

Comment, en quelque minutes, sa "rage" de savoir avait elle put se transformer en abattement? L'homme face à lui l'avait profondément troublé... il faisait remonter le fond du problème... James ne cherchait pas à tirer les ficelles de la vie d'Azazel dans l'ombre... Il voulait redevenir acteur de sa vie, partager la scène avec l'homme qui faisait battre son coeur... Mais le pourrait-il? Sa peur de ne pouvoir revenir auprès de sa muse le rendait fou et paranoïaque...

Les propos du jeune homme, ajouté à son regard le fit imperceptiblement frissonner... Il avait la certitude qu'il parlait d'expérience... L'abandon... C'était de la vaste connerie... On ne devrait jamais abandonner ou être abandonné... Parce qu'au fond, ça n'était que de la souffrance... D'un côté comme de l'autre... Il suffisait de voir son cas... Il avait abandonner son amant, pensant que ça serait mieux pour lui... et maintenant, il se sentait seul et malheureux et tentait de le récupérer... Il aurait mieux fait de réfléchir sur le moment et de ne pas faire l'imbécile...

-"Je ne sais pas pourquoi... Il y a surement mille raisons... Mais il n'y en a surement aucune de valable... ce sont des excuses idiotes..."

Est ce qu'Azazel avait espéré son retour? L'espérait-il encore? Il ne savait pas... il priait pour que ce soit oui, mais il le méritait si peu... Quitter un homme comme Azel, c'était se rendre coupable d'hérésie pure... James se jugeait inapte à le soutenir, mais n'avait il pas simplement eu peur face à son incapacité? Avait il été trop fier pour soutenir le fait de son ignorance? Foutue fierté... Foutus principes... Il ne faudrait pas aimer... Ni s'attacher... et encore moins douter... Parce que malgré tout... James avait avant tout douter... Et ça, il n'aurait jamais dû le faire.

La suite des mots de son partenaire de table le poussa à la reflexion... Il eut un petit sourire vague avant de répondre.

-"Parce que nous sommes incapable d'avancer seuls... Alors on espère trouver la personne qui nous donnera l'envie et le moteur pour avancer, on y croit de toutes nos forces... même si ça nous conduit à avoir mal... à être seul... Il ne faudrait pas s'attacher ou aimer... mais c'est impossible..."

Il n'avait pas compris sur le moment... Il n'avait pas pu l'empêcher non plus. Son coeur lui avait été arraché d'un simple regard et bien qu'il ai mit du temps à s'en rendre compte, il avait la profonde certitude qu'Azazel serait le dernier à qui il appartiendrait... D'ailleurs, il en était encore l'unique propriétaire... alors qu'ils avaient rompus depuis pas mal de temps... James ne pourrait pas se sevrer du modèle... Alors soit il arriverait à retourner avec lui, soit il finirait sa vie seul... et elle serait surement pas bien longue...

Il observait Maddox alors que celui ci fuyait son regard. C'était un bel homme, mais dévasté, pas physiquement, mais cela se voyait qu'il y avait quelque chose de brisé en lui... L'abandon dont il avait été victime? Par qui? C'était des questions qu'il ne lui poserait pas, mais ça l'interpellait... Vraiment... Mais dans un sens, ça le rassurait aussi... Il était bien trop perdu pour être en relation amoureuse, et donc, ce n'était pas le nouveau petit ami d'Azazel... C'était mesquin de penser à ça, mais après tout, c'était pour ça qu'il était venu...

Il hocha légèrement la tête et but une gorgée à son verre avant de le reposer doucement sur la table, observant le liquide amer avant de reporter son regard sur l'homme face à lui.

-"Tu penses que j'ai le droit d'essayer de réparer ce que j'ai brisé? Qu'il acceptera que j'essaye? Je l'ai revu... Je suis venu vivre ici pour lui... Même s'il était parti loin de moi pour essayer de moins souffrir... Ne suis je pas tellement égoïste de vouloir recoller les morceaux?"

Il ne connaissait même pas son prénom, mais il se livrait sans la moindre hésitation... Peut être le brun ferait il la connexion entre Azazel et lui? Enfin, encore faudrait il que son ex se soit confié à lui...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Man in the mirror - James et Maddox Jeu 12 Juin - 10:36

L’homme répondait qu’il ne savait pas également pourquoi ; des milliers de raisons. C’était si effrayant toutes ces causes qui pourraient mener les gens à s’abandonner. Il était humain lui aussi, ils ne devraient pas faire ça. Des excuses idiotes ; probablement. Peut-être que Tamina ne l’aimait plus, peut-être qu’Alexey avait raison et qu’elle ne l’avait jamais aimé. N’en voulait-elle qu’après l’argent ? Comment continuer de vivre quand l’on ne sait plus si les gens s’occupe de vous parce qu’ils veulent vous aider ou parce qu’ils sont payé pour le faire ? C’était horrible, il n’avait jamais eut conscience de toute cela avant de fuit Alexey. L’argent, l’achat, vendre… Cela n’avait jamais fait partie de sa vie, il y était confronté dans cette nouvelle vie. Un choc brutal entre la réalité du monde et son insouciance passée. Puis l’étranger poursuivis ses explications, les yeux bleus de Maddox se posaient sur sa boisson ; gêné qu’on l’observe faire ne bougea pas. Incapable d’avancer seul, il le savait. Mais pourquoi quitter les gens alors ? C’était se résoudre à la solitude, à son contraire. Le dément fixait cet homme étrange, ce qu’il disait n’avait pas vraiment de sens à ses yeux. Probablement n’était-il qu’un imbécile.

Il se sentait plutôt mal à l’aise avec cet inconnu à sa table ; pourquoi restait-il ici maintenant ? Pourtant, un peu de compagnie ne lui faisait pas de mal. Mais apprendre à connaître quelqu’un était toujours assez effrayant et Maddox avait beaucoup d’appréhension quant aux intentions d’autrui. C’est alors que l’homme lui posa des questions étranges. Pourquoi n’aurait-il pas le droit ? Prince se sentait étouffer ; que pouvait-il répondre ? Que savait-il de la vie lui ? Il avait passé son temps à la subir. Qu’il était étrange cet inconnu, comme s’il croyait tout ce qu’il disait, comme s’il ne le prenait pas pour un fou.

« Je ne sais pas. Je crois que l’on pardonne toujours… Même après des choses… Atroces… » Il fut parcouru d’un léger frisson, ses pensées allèrent pour Alexey. Cet homme qui l’avait battu, privé, humilié… Oui… Il le pardonnait. Lui en avait-il seulement voulu une seconde ? Probablement, mais s’il l’avait dénoncé, c’était juste parce qu’il en avait été épuisé et non pas dans l’idée de nuire à cet homme qui avait veillé sur lui. Le si bel Alexey en prison… L’idée lui faisait mal, c’était de sa faute. Le regard fuyant, observant les clients du bar presque craintif que quelqu’un l’ait entendu. Fixant quelque instant une ombre assise au bar, dévorant des yeux la serveuse qui ne le voyait pas. L’on s’accroche quand on aime. Est-ce qu’Alexey l’aimait ? La réponse quelle qu’elle soit lui faisait peur. « Comment tu t’appelles ? » Demandait-il enfin ; serrant sa tasse entre ses doigts fins, fixant le type apeuré sans vraiment savoir pourquoi. Son dernier séjour en psychiatrie avait amplifié certains de ses troubles du comportement notamment en présence d’autrui. Il ne voulait plus aller là bas, il préférait mourir et rejoindre sa mère dans l’Eden. Rejoindre, Harry et toutes ces personnes qui étaient mortes dans sa vie.

« Moi… C’est… C’est Maddox. » Expliquait-il, bien sur qu’il s’appelait Prince, mais son second primait depuis la mort brutale de ses parents. Esquissant alors un léger sourire ; enfantin et cruellement adorable. Son allure de gamin complètement paumé, décoiffé et cette attitude innocente en déconcertait plus d’un. Il n’était pas comme les autres, ça dérangeait ou fascinait. Mais il y avait des fanatiques qui s’intéressaient beaucoup trop à sa différence au point de le détruire. « Est-ce que tu es seulement venu pour me parler ? » Demandait-il alors, une franchise déconcertante. Il avait peur, mais les intentions de ce type l’angoissait sérieusement et puisque le monde entier lui voulait du mal…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Man in the mirror - James et Maddox Dim 6 Juil - 18:56


 

Man in the mirror

James était de plus en plus perdu au fur et à mesure que la conversation avançait... Il voyait que l'homme face à lui n'était pas à l'aise... qu'il n'était pas "normal" au sens du commun des mortels, mais qu'importait au fond? Ce qu'il lui disait n'était pas moins intelligent... Que du contraire... Il n'y avait pas de faux semblants ou de reflexions trompeuses chez cet homme, juste la sincérité candide et cruelle d'un enfant... Il ne savait pas pourquoi, c'était l'impression qu'il lui donnait... D'être un petit garçon dans un corps d'adulte, qui ne savait pas trop bien ce qu'il se passait, ou il en était, s'il faisait les bonnes choses... en décalage complet avec son environnement quoi... Et lui, il se confiait, lui posait des questions réthoriques... A croire qu'au fond, James se sentait aussi décalé que son vis à vis..

Sa réponse lui donna matière à penser... Peut on vraiment tout pardonner? Il se le demandait... C'était parfois tellement difficile... Plus que de craindre les foudres éternelles d'Azazel, il avait peur de ne jamais se pardonner lui même. Se pardonner d'avoir pu l'abandonner, d'être revenu, d'être lâche... mais aussi dépendant... Jugerait-il un jour qu'il le méritait? qu'il avait le droit de l'aimer? Il ne le savait pas... la conversation qu'il avait eut avec son ex l'avait grandement perturbé... Et il ne savait pas, ne savait plus ou il en était... il savait qu'il voulait le récupérer, et c'était déjà ça... Parce qu'il avait au moins un but dans le bordel qui habitait sa tête...

Le brun lui demanda son prénom... En même temps, il le voyait nerveux, stressé... Il aurait du laisser ce pauvre diable et retourner se terrer dans son appartement à ruminer sa déprime et ses erreurs...

-"James... Je m'appelle James."

Pourtant, ce n'était pas comme ça que son ancien amour l'appelait le plus... James, c'était le nom conventionnel qu'il donnait à tout le monde parce que c'était plus simple, plus américain que Nikolaï... mais Azel l'appelait comme ça... alors ça lui convenait que personne d'autre n'utilise ce patronyme... L'homme se présenta à son tour, provoquant un petit sourire chez le photographe.

-"Enchanté Maddox."

Qu'est ce qu'il pouvait dire de plus? C'était étrange comme il avait totalement changé de façon de voir la conversation, l'homme face à lui... C'était perturbant pour lui qui était tellement sûr de lui, qui avait l'habitude de mener les choses... Depuis quelque temps, il ne controlait plus rien... C'était vraiment difficile pour un homme comme lui... Et il comprit qu'il devait tout doucement écourter la conversation... Il perdait pied et allait se retrouver très con... Il but une grande gorgée de sa bière et reposa le verre sur la table avant de reposer son regard dans celui, tout aussi bleu, de Maddox. Qui lui fit un sourire... ça aussi, c'était perturbant... Il hoche doucement la tête à sa question.

-"Oui. Seulement pour ça. Je n'ai aucune mauvaise intention à ton égard. J'ai... Simplement appris que tu étais en contact avec l'homme dont je te parlais tout à l'heure et je voulais savoir s'il était bien entouré... Rien de plus..."

C'était pas tout à fait vrai, mais il ne lui voulait aucun mal, dans tous les cas... Il lui offrit un nouveau sourire, espérant le rassurer un peu comme ça.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Man in the mirror - James et Maddox Lun 14 Juil - 10:14


James ; c’était un prénom que l’on entendait beaucoup. Il n’aimait pas vraiment quand les gens s’appelaient de la même façon ; comme si finalement ils n’étaient pas assez spéciaux pour avoir leur nom à eux. Maddox ne comprenait pas vraiment que l’on puisse porter le même prénom que quelqu’un d’autre ; il était probablement bien trop faible d’esprit pour comprendre ce genre de chose. Une chose certaine, il serait très triste d’apprendre qu’un jour que quelqu’un s’appelait comme lui. Maddox osa une question et la réponse lui parut alors étrange. Il n’avait que très peu d’amis le petit Prince et quand James lui confia qu’il connaissait l’homme dont il était amoureux ; il fut plutôt mal à l’aise. Avait-il dit quelque chose de mal ? Il ne voulait pas être puni. Pas encore une fois, il était fatigué des coups ; il pensait qu’un jour il n’arriverait plus à se relever. Doucement Maddox souleva sa tasse pour la première fois ; mit toute sa concentration pour ignorer le regard de l’autre de bu quelques gorgées qui manquaient de passer de travers tant celui-ci était angoissé.

Il la reposait lentement comme s’il craignait en renverser en chemin ; comme s’il était le personnage le plus maladroit qui soit ; comme si tout ce qu’il faisait se terminait en catastrophe : c’était le cas. Il se rehaussait un peu ; repliant doucement les bras. Ses mains quittant la table ; il le fixait de ses grands yeux bleus « Est-ce que… C’est qui ? » Il avait peur que cet homme lui parle d’Alexey ; il en frissonnait déjà. Est-ce que cet homme était la personne dont il s’occupait maintenant ? Maddox avait encore du mal à accepter l’idée qu’Alexey n’ai plus le droit de s’occuper de personne après ce qu’il lui avait fait. Alexey restait quelqu’un de bien à ses yeux parce qu’il lui avait beaucoup donné par le passé ; et beaucoup reprit. Il était peut-être jaloux qu’il ne s’occuper de quelqu’un d’autre ; mais c’était de sa faute à lui. Alors c’était comme ça, il devait se faire à l’idée. Et puisqu’ils étaient encore amis. Mais pas ce fait ; il voulait en savoir un peu plus sur cet homme.

Il n’avait pas l’air trop maigre ou d’avoir des bleus partout ; alors il avait vraiment changé. Il souriait légèrement, presque soulagé. Mais s’agissait-il vraiment d’Alexey, toutes ces choses qu’il avait dites étaient si tristes. Il n’avait que très peu d’amis hommes. Il y avait Alexey, Azazel et le lapin. Est-ce que Lapin était triste à cause de ça ? Oh non, Lapin était particulier. C’était son lapin à lui ; son ami tout doux. « James ? » Demandait-il alors ; il semblait tellement pensif. Il avait tendu la main et osa toucher celle de l’homme ; craintif. Il rougissait de plus bel ; leurs regards s’affrontaient et il se sentait assez mal à l’aise. « Je veux pas que tu sois triste à cause de moi… Dis-moi comment je peux t’aider… » Voila qu’il s’enfermait de nouveau dans cette relation qu’il entretenait en général avec les esprits ; à toujours vouloirs se plier en quatre pour faire plaisir aux autres ; pour qu’on l’aime tout simplement. Il faisait tout ce que les esprits lui disaient de faire tant ça ne lui faisait pas mal ; ou aux autres. Il le fixait avec insistance. Allé dis moi comment je peux t’aider, je ne suis pas si horrible n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Man in the mirror - James et Maddox Jeu 24 Juil - 3:28


 

Man in the mirror

Il l'avait enfin dit... Il avait reussi à sortir cette foutue raison du pourquoi il était là à importuner un pauvre homme qui ne demandait qu'à boire son chocolat chaud en paix... Il se rendait compte de ce que l'amour pouvait faire faire à un homme... Il l'avait transformé en inquisiteur paranoïaque, venant passer le jeune homme à la question dans le but de savoir s'il se tapait son ex... Pour finalement se laisser rattraper par son bon fond et avouer le pourquoi il était là... Le brun avait inversé les rapports de force sans même le vouloir, déstabilisant James de façon assez profonde... Il se confiait maintenant à Maddox sur un sujet des plus personnels alors qu'il ne le connaissait pas du tout...

Il fut bêtement content que l'homme face à lui arrive à boire une gorgée de son chocolat... Il avait bien remarqué qu'il le mettait très mal à l'aise et que l'autre avait des tocs qui ressortait... Alors voila, c'était... bien, en quelque sorte... James n'était pas un homme mauvais ou malveillant... Perturbé car malheureux, tout au plus... mais il ne ferait jamais du mal à autrui pour servir ses intêrets...

Son vis à vis finit par lui demander de qui il était question, même s'il se ravisa sur sa phrase avant de poser sa question... Avait il eu une idée? bref, s'il lui demandait, dans tous les cas, c'est qu'il voulait être sûr...

-"Azazel..."

Rien que de prononcer son nom lui donnait la chair de poule... Azazel... L'homme de sa vie... son modèle, sa muse... Le seul qui pourrait jamais le rendre heureux... Il n'imaginait pas que Maddox puisse être un obstacle à une possible reconquête de son amour... Cet homme était aussi profondément gentil... Peut être même innocent... et James concevait une certaine culpabilité à être venu ainsi...

Il termina son verre et reposa ses mains sur la table, se perdant un peu dans ses pensées... Il se livrait quasi sans détour et pourtant... Ce n'était pas forcément son genre. Il sursauta légèrement en sentant une main effleurer la sienne. Il releva la tête et sourit doucement... Innocent et bienveillant... Il n'avait pas d'autres façons de décrire cet homme légèrement pas comme les autres, mais bien plus sensé que d'autres... Il fronça doucement les sourcils en l'écoutant... Il attrapa doucement sa main et lui sourit en soutenant son regard.

-"Ce n'est pas toi qui me rend triste Maddox... Je suis le propre artisan de mon malheur... Mais... Tu m'as aidé... Tu m'as redonné un peu d'espoir... Tu m'a fait réalisé que j'avais le droit de tenter l'impossible... et tu n'imagines pas comme c'est important à mes yeux..."

Il ne voulait pas qu'il se sente coupable pour une chose qu'il n'était certainement pas responsable... James était peut être con parfois, mais il ne s'était jamais caché derrière quelqu'un d'autre pour assumer les fautes à sa place... Et ça n'allait certainement pas commencé avec Maddox.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Man in the mirror - James et Maddox Mer 30 Juil - 22:03

Azazel… Ce prénom ne lui était pas vraiment venu à l’esprit. Il se pinça alors les lèvres, nerveux. Comme de la culpabilité ; celle de ne pas avoir songé à celui-ci. Une culpabilité qui pourrait être interprétée autrement aux yeux de son vis-à-vis. Il vit la tristesse dans le regard de James ; il eut peur mais osa le toucher. Ce contact ne le rassurait vraiment pas ; mais il l’acceptait. Il s’inquiéta et James lui adressa un sourire sincère qui rassura son cœur apeuré d’avoir causé tant de tristesse dans de si jolis yeux. Il répond ; il le rassura. Ce n’était pas de sa faute. James prit sa main de façon plus franche ; il avait peur. Il n’avait pas l’habitude. Prince se mordillait doucement la lèvre, il fixait leurs mains jointes ; il suffoquait bien qu’il n’en montrait rien. Pitié ne me fais pas de mal James…

Mais il n’eut aucune douleur. Il se calmait doucement. Alors ses yeux bleus osent remonter sur son visage, il voyait sa sincérité et cela le confortait dans l’idée que l’inconnu ne lui ferait pas de mal. Après tout, c’était lui qui l’avait touché le premier sans lui demander sa permission. Il ne sait pas pourquoi. Le contact avec les autres lui fait peur ; les souvenirs l’accablaient de douleur. Oui, la peau était douce et pourtant pouvait faire si mal. « Ne me frappes pas… » Soufflait-il alors. C’était plus fort que lui, ses craintes prenaient le dessus. Et il sent les doigts de James libérer sa main qu’il récupère à la hâte. Il est surpris des mots de Maddox, mais c’est trop tard. Le pauvre fou se sentait mal. Trop mal. Une lueur anxieuse au fond des yeux, sa main se collait devant ses lèvres. Il avait peur. C’est l’angoisse qui l’oppresse. Alors il se lève. Il oublie son chocolat ; il s’enfuit. Il arrive à la porte ; mais un groupe de ce qui ressemble à des bikers fait son entrée. Il ne sait plus vraiment ce qu’il se passe dans sa tête. Il se retourne. Tout s’embrouille ; le barman lui parle mais il n’entend pas. Il se refugie derrière cette porte. C’est les toilettes des dames. Il avait bien trop peur pour sortir. Il grelotte ; il s’appuis contre la porte et s’assoit par terre.

« Au secours… Au secours… » Répétait-il à mi voix à travers le bois de la porte. Il est juste en face du toilette ; heureusement c’est propre. Il pleure. Il entend frapper doucement à la porte ; quelqu’un pousse la porte. Il tente de se calmer. Il sait que c’est dans sa tête… Tout ça… C’était parce qu’il était complètement fou. Il se laissait pousser ; quelqu’un entre. Il cachait son visage entre ses mains ; il avait si honte. Il avait cette allure insoutenable de gosse battu ; pourtant… Il était plutôt bien avec Nitzan ; oui elle était si gentille. Plus rien d’horrible ne saurait lui arriver n’est-ce pas ? Il voit entre ses doigts ; une main qui s’approchait de lui ; il se tassait comme il le pouvait contre le mur. Craintif ; dans sa bulle. « Ne me fais pas de mal… » Suppliait-il. Le barman a quitté sa place ; il est derrière la porte et l’appelle pour lui assurer que tout irait bien ; qu’il pouvait sortir maintenant. Il était assez habitué à l’étrange personnage ; il lui offrait souvent un chocolat et parfois une délicieuse gaufre. Il était comme un enfant à ses yeux ; c’était ce qu’il était dans le fond. Mais cette voix familière ne parvint à le rassurer de cette main qu’il pensait maltraitante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Man in the mirror - James et Maddox

Revenir en haut Aller en bas

Man in the mirror - James et Maddox

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» Présentation de James-Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: Rp's-