AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/

Partagez|

Ouh la Gadou! | Connor & Sophya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Ouh la Gadou! | Connor & Sophya Lun 21 Juil - 11:26

Les mois passaient et son taux de réussite frôlait l'excellence. Il fallait avouer que retrouver des cadavres n'était pas extrêmement réjouissant, mais Sophya devait avouer apprécier la quiétude que cela lui apportait et surtout le soulagement qui pouvait se peindre sur le visage des familles d'avoir enfin une réponse à leurs questionnements, quand bien même celle-ci était négative.

Ses lèvres s'étirèrent sur un sourire satisfait tandis qu'elle tapait sur la table, heureuse d'avoir encore une fois trouvé une nouvelle personne. Vivante, cette fois-ci. Ça avait un côté plutôt réjouissant, rassurant de ne pas toujours retrouver des personnes mortes. Parce qu'il fallait avouer que même si sa quête était tout à fait louable, elle était aussi terriblement difficile à supporter au quotidien. Son regard vert se releva sur son associé, assis au bureau juste en face, et elle tendit la main pour attraper la bouteille qui se trouvait juste devant elle, avant de l'ouvrir et de boire. Maintenant, il ne lui restait plus qu'à expliquer à Connor comment elle avait trouvé exactement ses informations. La médium doutait vraiment que le «  tu sais... j'ai des capacités extrasensorielles qui me permettent de discuter avec des gens morts » passe vraiment dans leur future conversation. Et là tout de suite, la jeune femme se demandait vraiment ce qu'elle allait dire. Avant d'opter pour la source anonyme, vers laquelle elle s'était rapidement tournée, au fur et à mesure que ses recherches avançaient. Bref, la manière dont elle avait trouvé sa victime n'était pas vraiment un problème... Le tout étant d'aller patauger dans les bayous pour retrouver la demoiselle.

« Connor ? »

Elle attendit quelques secondes que ce dernier lui accorde de l'attention, rebouchant la bouteille et la déposant sur la table.

« J'ai trouvé la jeune Carter. Enfin, je pense, je ne suis pas certaine. Mais... En tout cas, la piste me semble plus que sérieuse. Je suis quasiment sure de moi. Un entrepôt, dans les bayous. Plutôt difficile d'accès, à l'abri des regards, parfait pour enfermer une gamine qui vient d'être kidnappée. »

Elle se leva précipitamment pour se positionner devant le bureau de son collègue – et ex petit ami accessoirement, avant de déposer précautionneusement plusieurs photos sur la planche de bois. Sur celles-ci des images de l'entrepôt en question, à l'allure plus qu'abandonné. Une barque boisée trônait sur l'eau devant le bâtiment, expliquant comment le kidnappeur pouvait bien s'y rendre sans le moindre problème. Son raisonnement se tenait, du début à la fin. Et son instinct ne s'était pas trompé. Maintenant comment expliquer à Connor qu'elle était aussi persuadée que cet homme, ou plutôt ce possédé, avant tué sept gamines avant celle-ci. Et que l'unique raison pour laquelle elle était encore en vie, c'était uniquement parce qu'il s'agissait d'un malade qui croyait tout simplement au chiffre magique. Mais que dans une psychose poussée, il tuerait Carter sans hésiter, et jetterait son cadavre dans les marécages.

« On a peu de temps. On devrait commencer par aller faire un tour là-devant, quelques heures, histoire de vérifier ma théorie. Et si elle est là, on la sort et on appelle les flics. T'as des bonnes chaussures ? »

La brune lui fit un clin d'oeil avant de s'asseoir sur le coin du bureau, une jambe dans le vide et désigna son dossier.

« Tu as avancé là-dessus ? »

Autant qu'ils soient au point aussi avant de partir... La communication dans ce métier était réellement plus qu'importante.



Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Ouh la Gadou! | Connor & Sophya Sam 13 Sep - 14:34

Ce sujet n'a pas eu de réponse depuis 1 mois, merci d'y remédier ou de signaler pour l'archiver. =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 30 ans
Messages : 63
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
20/200  (20/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Ouh la Gadou! | Connor & Sophya Ven 3 Oct - 19:28

Il referma son portable, pestant intérieurement contre la lenteur bureaucratique. Ce n'était pourtant pas difficile quand même ! Il ne voulait qu'un numéro de téléphone ! Bon l'affaire était basique et Connor soupçonnait surtout une fugue de l'ado en question. Fille de famille bourgeoise, ado rebelle, rien de bien extraordinaire. Non la chose qui le titillait c'était le manque de coopération du père. Sophya avait été engagée par la mère, contre l'avis de son mari et ce fait dérangeait l'ex militaire...Il lui faudrait sans doute creuser un peu plus de ce côté là...

"Hum ?"

répondit il d'un air un peu absent lorsqu'il entendit son prénom prononcé par une voix féminine. Refermant son dossier, il leva les yeux et accorda son attention a Sophya qui se jucha sur son bureau. Connor eut un demi sourire, dans cette position sa jupe remontait allègrement...Cependant, tout amusement déserta ses pensées lorsqu'elle enchaîna. Il y avait un mystère la dessous, il le savait. La manière qu'avait son ex pour trouvé ce qu'elle cherchait n'était pas naturelle. Mais comme il le faisait avec Callie, il préférait se mettre des oeillières et faire semblant d'ignorer la chose. Il se contentait très bien des enquêtes traditionnelles et de la sécurité de Sophya. Elle profitait de ses contacts dans l'armée et dans la police, c'était du donnant donnant et, cerise sur le gâteau, même s'il n'était pas vraiment dans le besoin, Sophya payait bien. Enfin, même si elle ne l'avait pas fait, il aurait continué, elle lui avait offert une occupation, quelque chose qui le détourne de ses pensées bien trop sombres et rien que pour cela, il lui en était reconnaissant. Du bout des doigts, tout en la laissant s'expliquer, il attira les photos a lui, fronçant légèrement les sourcils. Terrain marécageux, sombre et certainement pas très fréquenté.

"Mmmh...Ce serait logique, les bayoux sont généralement évité, un endroit parfait pour cacher quelque chose."

Puis, il leva les yeux sur son ex avec un sourire mi figue mi raisin...

"Je ne veux pas savoir comment tu as eu ses infos, juste...préviens moi si c'est de manière un peu..dangereuse, tu saisis ?"

Connor n'aimait pas être prit au dépourvu et aimait savoir dans quoi s'engageait Sophya, histoire de pouvoir anticiper les ennuis qui pouvaient éventuellement en découler...Par contre, il tiqua lorsqu'elle le questionna sur ses chaussures. Par reflexe, il baissa les yeux sur ses pieds...il était toujours chaussé de grosses chaussures montantes ressemblant a s'y méprendre a des boots militaires. L'habitude sans doute..

"Mouais..Enfin, un peu de boue et de flotte ne va pas les tuer si c'est ta question. Mama risque juste de hurler en voyant leur état, rien que je ne puisse pas gérer. Je suppose qu'on va patauger ?"

Puis, il soupira lourdement en jetant un regard presque haineux sur le dossier que Sophya désignait.

"on va dire ça mais le père commence a me taper sur le système à me mettre des bâtons dans les roues...Y a un truc de bizarre chez lui mais je n'arrive pas a mettre le doigt dessus - il esquissa un sourire mauvais - Seul problème, il ne sait pas que je ne lâche jamais rien."

Il se passa une paume dans ses cheveux ras et balaya ce sujet en revenant sur l'affaire de son ex :

"Tu veux aller te promener dans le bayou maintenant ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Ouh la Gadou! | Connor & Sophya Lun 6 Oct - 18:43

La brune attendit qu'il daigne lui accorder un tant soit peu d'attention. Parfois compliqué tant il disparaissait dans ses déboires personnels. Elle hocha la tête à sa remarque, tout en tirant sur sa jupe vu le sourire un chouïa pervers de son ex. De toute façon qu'il apprécie autant qu'il le pouvait, vu qu'elle n'allait pas tarder à monter se changer. Sophya finit donc par lui expliquer son cas, et surtout les conclusions qu'elle avait fini par en tirer. Elle hocha la tête à sa remarque. C'était ce qui l'avait aiguillée de prime abord vers les bayous. Ensuite le fait que l'esprit qu'elle avait contacté lui assure que son instinct était bon et qu'il reviendrait avec d'autres preuves. Preuves indéniables même si pas forcément rattachées à ce cas précis. Il leur faudrait donc redoubler de vigilance et la jeune femme tenterait sans doute de laisser un message à Lucas pour le prévenir d'où elle se trouvait.

« C'est ce que je pensais. Tout comme je suis persuadée qu'il y a sept autres gamines qui traînent au fond des marécages. Ou qu'il nourrit les crocos avec les corps. Je ne serais pas spécialement étonnée, ce gars est un vrai psychopathe. Du moins l'homme que je soupçonne et qui a été aperçu plusieurs fois dans cet endroit. »

La médium étira un sourire amusé devant sa question. Pourquoi avaient-ils tous l'impression qu'elle finirait sous le couperet d'une guillotine ? Elle n'était tout de même pas si impulsive ou stupide pour réellement se mettre en danger. Pourtant le sourire amusé devint espiègle avant qu'elle ne finisse par répondre.

«  Des contacts dans la mafia. J'ai eu quelques filons par ce biais... »

Avant de continuer.

« Bien sur que non ce n'est pas dangereux. »

Tant qu'on évitait les Enfers, tout allait bien. Après tout ce n'était pas forcément la meilleure façon de recevoir des infos mais bon, on les prenait où l'on pouvait. Et manifestement il devenait de plus en plus dur d'enquêter naturellement sur la mort de quelqu'un, spécialement vu la recrudescence d'esprits dans la ville. Et Sophya savait pertinemment ce que cela voulait dire, en matière de disparitions et de morts. Elle aurait vraiment du passer un Docteur ès en paranormal.Sans doute serait-elle millionnaire à l'heure qu'il était.

« Tu devines bien. Si on peut trouver des preuves aujourd'hui, je lance la police sur l'investigation. Sinon... On y retournera demain. »

Bornée, butée, elle était tout ce qu'on voulait, mais ne lâchait jamais son intuition en cours, spécialement lorsque celle-ci était plus que confirmée. Elle finit par lui demander tout de même comment avançait son affaire et hocha la tête.

« Il y a quelque chose de vraiment louche chez lui. Tu as creusé dans son passé ? Il cherche définitivement à nous cacher des choses. »

Elle se dégagea du bureau et souffla doucement avant de regarder l'heure, pensive.

« Ouais. Comme ça on évite de rentrer à minuit, je dois passer à l'hôpital. Je monte me changer et j'arrive. »

Le boitillement léger n'échappait à personne généralement. En même temps, se prendre une balle dans le genou n'aidait pas forcément à le plier facilement. La brune redescendit quelques minutes plus tard, grosses chaussures, jeans, et sweat-shirt enfilés. Loin du glamour qu'elle arborait auparavant.

« On peut y aller, je suis prête. On s'arrête prendre un truc à emporter sur la route ? »



Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Ouh la Gadou! | Connor & Sophya Jeu 30 Oct - 21:38

Le sujet n'a pas eu de réponse depuis plus de 15 jours, merci d'y remédier ou de le signaler au staff afin que celui-ci soit archivé =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 30 ans
Messages : 63
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
20/200  (20/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Ouh la Gadou! | Connor & Sophya Sam 1 Nov - 13:10

Connor se renversa sur son fauteuil, croisant les bras sur sa poitrine,l'oeil dardé sur son ex. Sophya avait une bonne intuition qui confinait parfois à la divination d'ailleurs. Connor ne voulait rien savoir c'était un fait mais un coin de son esprit lui susurrait sans cesse qu'il n'y avait là dedans rien de naturel.

"L'homme que tu soupçonne ? C'est quel genre ?"

Le raisonnement était bon, il ne pouvait pas le nier. De plus les photos étaient probantes, quel meilleur coin pour faire disparaitre des cadavres qu'un camp d'alligator affamé hein ? Ca avait quelque chose de dégueulasse lorsqu'il y pensait, mais comme le soulignait Sophya, il n'y avait pas qu'une seule victime. Cela dit, il ne s'attendait pas a ce qu'elle lui sortit par la suite. Haussant un sourcil inquisiteur, il l'épingla de son regard clair :

"Je rêve ou tu cherche les ennuis ? J'espère bien que tu n'iras pas fricoter avec eux, il ne manquerait plus que ça tiens !"

Il secoua la tête abdiquant, de toute manière quoiqu'il dise, elle n'en fera jamais qu'a sa tête, c'était désespérant mais ma foi. Bon, il devait tout de même admettre qu'elle savait prendre soin d'elle, le soucis étant que lorsqu'elle avait une piste, elle avait tendance a la suivre truffe au sol, avec des oeillières d'ailleurs. Enfin...Il se redressa, posant justement ses chaussures lourdes sur le sol.

"Ah je m'en doutais...Tu sais que j'ai horreur de ça."

Mais il abdiquait...Encore. De toute façon, hors de question qu'elle s'aventure dans le bayou toute seule, surtout si il y avait un tueur dans les parages. C'était plus prudent qu'il y aille avec elle, c'était sûr.

"Y a intérêt ! Si ça devient dangereux, j'aimerais autant que ce soit eux qui s'en occupe. Les mettre sur la piste, oui, le reste..rendons a César ce qui appartient a César."

Ils n'étaient pas flics et n'avaient aucun pouvoir juridique, ils pouvaient seulement réunir des preuves et les leur livrer sur un plateau. C'était déjà pas mal de son point de vue. Puis, il soupira lorsqu'elle évoqua sa propre enquête, ce n'était certes pas des meurtres mais la disparition d'une ado, le genre de truc qui pouvait s'avérer barbant, sauf que Connor sentait quelque chose de louche chez le père de famille. Si réticent a retrouver sa fille. Ce n'était pas le portrait banal d'un père qui s'inquiète, loin de là, même si il tentait de s'en donner les traits.

"Pas encore mais je pense que je vais passer quelques coups de fil."

répondit il lorsqu'elle le lui proposa. Il se leva lorsqu'elle descendit de son bureau et partait se changer. Ouvrant un tiroir, il en sortit une arme, dûment enregistrée évidemment, il vérifia si elle était chargée et la glissa dans son holster avant d'enfiler sa veste en cuir.

"Ouais - répondit il en levant les yeux sur son associée - Je vais téléphoner a Mama pour la prévenir que je risque de rentrer tard."

Il lui ouvrit gentiment et ironiquement la porte :

"Après toi."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Ouh la Gadou! | Connor & Sophya Sam 22 Nov - 23:48

La médium haussa les épaules à la question du blond, avant de pousser un long soupir. Longtemps elle avait étudié le profil de ce type et quelque chose lui susurrait que la violence dont il faisait preuve était en réalité tout à fait naturelle, mais qu'il ne travaillait pas forcément seul. Et le fait qu'obtenir des réponses dans l'au-delà ait fonctionné prouvait que sa théorie n'était pas totalement infondée. La brune mordit dans ses joues quelques instants avant d'entamer les cent pas et de commencer son laïus.

« Organisé, minutieux. Un pervers narcissique en famille, qui n'a pas peur de montrer qu'il est le patron. Je le soupçonne de battre femme et enfants. Bien sous tout rapport en société mais posède un esprit calculateur et retors. Il ne peut pas travailler seul parce que les enlèvements sont trop bien rodés pour qu'il ne parvienne à les kidnapper seul. Il doit connaître forcément la famille aussi, parce qu'il n'y a jamais la moindre trace de lutte. Peut-être même qu'il forcerait un membre de la famille à l'aider. »

Psychologiquement le parfait petit robot. À elle de prouver que le profil qu'elle avait dressé du personnage correspondait parfaitement à la description de la police. La vie de deux enfants était encore en jeu après tout. Et c'était une situation dans laquelle la jeune femme se sentait pousser des ailes. Parce qu'il était hors de question qu'elle ne laisse de pauvres petites créatures se faire avoir par une pourriture pareille. Blessée ou non, en convalescence ou pas. Parce que déjà Sophya savait pertinemment que Connor assurerait ses arrières et que Lucas débarquerait comme un forcené au besoin. Donc les inquiétudes à ce sujet-là se trouvaient bien loin derrière elle. Tout ce qui lui importait était de retrouver ces gamines vivantes et de les rendre à leur famille. Et tant qu'à faire empocher un peu d'argent parce que ses finances n'allaient pas tarder à s'écrouler si elle continuait sur cette pente. Heureusement d'ailleurs qu'elle escroquait un peu ce qui lui servait de demi-soeur.

« Relax c'était une blague Connor. Ne prends pas toujours tout au pied de la lettre... »

La brune haussa les épaules avant de se diriger vers l'escalier et monter se changer. Peut-être qu'il détestait cela mais ils n'avaient pas le choix s'ils voulaient parvenir à rassembler la moindre preuve. Comme elle l'avait dit, cet homme était bien trop minutieux pour qu'ils ne trouvent aussi facilement des pièces incriminantes. Néanmoins ils n'avaient également aucune certitude et s'ils ne partaient pas un peu en expédition, cela n'allait pas leur tomber droit dans le bec. Et puis... elle avait aussi besoin d'un peu d'action, mais ça, la jeune femme ne le dirait pas trop vite trop haut.

Arrivée devant Connor quelques minutes plus tard vêtue d'une tenue noire et d'un étui d'appareil photo, la brune leva les yeux au ciel et étira un sourire. Mama... Une femme qu'elle n'avait pas encore rencontrée mais qui lui promettait bien des surprises à en croire les discours de son associé. Et pourtant, le voir courir comme un enfant auprès d'elle l'amusait grandement. Enfin, Sophya devait être soulagée de savoir que lorsqu'il rentrait d'éreintantes journées qu'étaient les leurs, il avait quelqu'un qui le couvait et l'écoutait. Et d'ailleurs, en cet instant, elle aurait échangé n'importe quoi sur terre pour que son ex-mari puisse en faire de même, bien qu'il eut fermement condamné son changement de métier. Elle haussa les sourcils devant sa soudaine galanterie, avant de se lancer à la recherche de son pick-up et de jeter l'appareil sur la planche arrière. La route fut calme, rapide, assez étonnant d'ailleurs. La brune se parqua lentement à l'entrée des bayous.

« On va devoir continuer à pied, prends l'appareil comme si on venait en vacances... C'est notre couverture chéri. »

Elle lui lança un clin d'oeil complice avant de s'enfoncer au coeur de la jungle néo orléanaise. Un soupir s'échappa cependant de ses lèvres... Cela n'allait pas être une partie de plaisir du tout.

« Alors c'est pour aujourd'hui ou demain ? »



Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 30 ans
Messages : 63
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
20/200  (20/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Ouh la Gadou! | Connor & Sophya Sam 28 Fév - 18:12

"Un vrai enfant de choeur dis moi."

mamronna l'ex militaire en jetant un regard torve à son ex. Sérieusement, il n'y avait qu'elle pour se fourrer dans ce genre de problème jusqu'au cou. Elle avait débusqué un véritable enfant de salaud. Il claqua de la langue alors qu'elle le rabrouait gentiment.

"Je ne prends rien au pied de la lettre, je suis prudent. Tu comprends ça ? Prudent. Enfin si tu sais ce que ça veut dire évidemment...Ah j'te jure parfois Sophya j'te déculotterais pour te foutre une fessée."

Mais apparrement elle préféra filer pour se changer. Dommage, pas de fessée, songea-t-il avec un sourire amusé. Non, il n'espérait pas remettre le couvert, c'était faux. Sophya et lui, ça ne marcherait pas plus maintenant qu'autrefois et puis, il préférait l'amitié de la jeune femme, mais cela n'empêchait pas les sous entendu graveleux. Après tout, ils avaient été intimes. Mais passons, ce n'était plus d'actualité n'est ce pas ? Bref, il lui faudrait encore prévenir Mama qu'il risquait de rentrer tard et il choisit d'ignorer l'air qu'arbora Sophya à la mention de la vieille femme. Oui, oui, il était couvé comme un poussin malgré son mètre 88 et ses 90 kilos de muscles. De quoi atomiser son image de marque.

Toujours est il que quelques minutes plus tard, ils se retrouvaient au bord d'un bras du Mississipi. Et ça puait l'eau croupie. Plissant le nez, Connor s'en accomoda tout en ce saisissant de l'appareil qu'elle lui tendait.

"Touriste ? Sérieux ? Sophya va falloir qu'on parle de ton manque d'imagination. Qui irait se promener dans le bayou alors que ça pue comme de vieilles chiottes ?"

Néanmoins, il enfila la lanière de l'appareil et commença a suivre Sophya qui s'impatientait.

"J'arrive, j'arrive, excuse moi de manquer d'enthousiasme hein...Et file moi ta crème anti moustique."

Parce que ça pullulait ici. Néanmoins, il pouvait avoir l'air léger, ce n'était pas le cas du tout, rassuré par le poids de son magnum contre son aisselle. A tout les coups, ils filaient en terrain miné.


La mort est une ombre bien tendre
Et puis, il y a ceux que l’on croise, que l’on connait à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et vous hantent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
130/200  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Ouh la Gadou! | Connor & Sophya Jeu 26 Mar - 10:26

En effet, un enfant de choeur. Toutes ses recherches pointaient dans la même direction et seule une conclusion s'imposait : ce type était un fils de pute. Quoiqu'il en soit, la jeune femme n'avait qu'une idée en tête, parvenir à prouver cet instinct et le foutre une fois pour toute en taule. Parce que dans ce cas-ci elle n'était pas persuadée qu'il s'agissait d'un possédé. Beaucoup de signes indiquaient que ce serait possible mais... même l'être humain était capable des pires horreurs, elle en était parfaitement consciente. Et c'était d'autant plus compliqué de ne pas trouver d'excuses à une telle barbarie. Tout cela lui donnait sérieusement envie de vomir. Côtoyer la mort tous les jours n'était pas la chose la plus évidente à vivre et cette quête de rédemption qu'elle s'imposait était de plus en plus difficile à suivre. Heureusement elle n'était plus seule à gérer tout cela désormais et il ne lui était pas forcément désagréable d'avoir un semblant de compagnie. Même si celle-ci se résumait à des sous-entendus graveleux et des prises de décisions parfois trop lente. Sophya était quelqu'un de plutôt tête brûlée et Connor quant à lui montrait bien trop de précautions. Certes, il ne pouvait pas comprendre que la jeune femme ne craignait pas grand chose en terme de surprises. Entendre chaque pensée d'un esprit dans sa tête relevait d'un avantage certain, c'était indéniable. Mais son partenaire n'était pas encore capable de comprendre cela malgré tout. Bien loin de là.

Et ils étaient à présent arrivés dans les Bayous. Pas l'endroit le plus amusant de la terre – bien loin de là – mais celui qui devait receler du plus de secrets et de cadavres. Et de futurs cadavres aussi, mais ils n'étaient pas en mesure de sauver tout le monde non plus. Les Bayous c'était grand, et parcourir l'ensemble ne serait pas vraiment des plus évidents. Au moins ici ils avaient une destination certaine et les choses en seraient beaucoup plus évidentes. Parce que commencer à grimper, se battre contre les bestioles et surtout trouver une piste serait de la pure perte de temps.

« Si tu n'es pas content, trouves-en une autre ! Pour ta gouverne, le bayou doit être beaucoup plus fréquenté que tu ne le penses. Ce n'est pas parce que monsieur ne sort jamais de sa tanière que d'autres ne le font pas. Tu serais surpris de voir le nombre de soirées qui ont lieu ici. »

Les hommes, c'était toujours comme ça à contredire les idées féminines. C'était lassant à force. Il n'avait qu'à faire des propositions si c'était comme ça, elle ne demandait pas mieux ! Franchement... Rah ce que ça l'énervait. La détective privée s'avança alors dans les branchages en quête du sentier tandis que monsieur se plaignait parce qu'il n'avait pas de crème anti-moustique. Mais c'était pas possible... Vraiment.

« T'as été militaire et tu me demandes de la crème anti-moustique. Bon dieu, ta Mama te couvre vraiment trop hein. Et tu ne veux pas non plus que je t'asperge de parfum pour qu'on nous repère à l'odeur ? On a affaire à un malade mental Connor, pas à un gentil mouton. Alors tu te passeras de crème et tu feras avec. »

Non mais franchement. Qu'il hurle aussi le fait qu'ils allaient se taper devant chez lui pour prendre autant de photo que nécessaire. Voire entrer chez lui s'il n'était pas là. Non mais vraiment. C'était d'un ridicule tout ça... La brune s'enfonça davantage dans la broussaille, tandis que le blond la suivait. C'était quand même fort que la fille doive passer devant non ? Enfin, au moins il n'était pas question d'un quelconque sexisme entre eux. C'était déjà ça. Perdue dans la contemplation du sol, elle ne vit pas la silhouette qui se dressait déjà devant elle avant qu'elle ne la percute de plein fouet. Déséquilibrée, elle se rattrapa in extremis avant de se figer devant le visage devant elle. Okay, une chose était certaine, il n'était pas possédé. Ce qui rendait la chose carrément plus flippante qu'elle ne le pensait de prime abord.

« Je peux savoir ce que vous foutez chez moi ? »

... Pour la discrétion tu repasseras.

« On s'est perdus, désolés. Il faut dire, vos bayous sont quand même grands... On ne s'attendait pas à ça quand on est partis en promenade. »

« Ouais bah c'est une propriété privée ici. Foutez moi l'camp. »

Charmant jusqu'au bout. La brune se retourna, adressa un sourire crispé à Connor avant de souffler.

« Viens chéri, on va rentrer. Je pense que c'est le plus sage à faire. On n'est définitivement pas des aventuriers on dirait. »

Elle se détourna vivement, attrapa la main du blond et rebroussa chemin.

« Appelle Duplessis. Il vient tout juste de les tuer...»


Ce n'était pas juste l'instinct qui parlait, c'était surtout le fait que son t-shirt était imbibé de sang désormais. Et s'il y avait des chances que certains soient encore en vie autant les prendre. Mais là tout de suite, la seule chose à faire c'était de se mettre en sécurité et de rentrer directement en ville.



Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Ouh la Gadou! | Connor & Sophya Lun 4 Mai - 11:07

Le sujet n'a pas reçu de réponse depuis plus d'un mois, merci d'y remédier ou de demander à archiver le cas échéant.

Le Staff.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Ouh la Gadou! | Connor & Sophya Jeu 2 Juil - 18:49

Bonjour!

Ce rp n'a pas reçu de réponse depuis un minimum de 15 jours, merci de ne pas le laisser tomber dans l'enfer des rp's oubliés et d'y répondre au plus vite ou de nous prévenir s'il faut l'archiver =D

Le staff
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Ouh la Gadou! | Connor & Sophya

Revenir en haut Aller en bas

Ouh la Gadou! | Connor & Sophya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Connor Rankin
» (M/LIBRE) CONNOR JESSUP ♫ a passed life.
» Compte en banque de James O. Connor
» La WWE rend hommage a Connor Michalek
» [TUTO] Deviantart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: Rp's-