AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/

Partagez|

I’ve got secrets and lies that would blow your mind ▬ Giu & Zéèv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: I’ve got secrets and lies that would blow your mind ▬ Giu & Zéèv Mer 30 Juil - 19:05


Il attendait depuis une dizaine de minutes ; pas un coup de fil. Il serrait les dents, tant pis. C’était sa journée de taxi « privé » et les clients impolis on en trouvait partout. Avec la chance qu’il a ils s’étaient peut-être fait racoler par des escrocs. Qu’importe ; il avait été payé d’avance qu’est-ce que ça pouvait bien faire ? Attendre. Vola ce qui lui restait à faire. Il en profita pour garer son taxi et entrer dans la gare s’acheter un sandwich avant de venir s’installer sur l’un des quais ; profitant des bancs et des timides rayons de soleil d’une fin d’après midi sans encombre jusque là. Son téléphone sonne. Les clients sont plus polis cette fois. Ils ont raté leur train. Très bien, sa journée était donc bouclée. Il soupirait d’ennui ; peut-être trouverait-il un client avec les prochains trains qui arriveront. Il tourne la tête ; il voit la porte des toilettes s’ouvrir et voit alors un visage qui ne lui est pas inconnu. Il enfourne sa dernière bouchée de sandwich dans sa bouche, ses doigts tapotaient doucement l’accoudoir du banc alors qu’il s’empressait de mastiquer pour ne pas l’aborder la bouche pleine. Elle traine une valise derrière elle ; probablement était-elle partie en week-end. Mais bon, ce n’était pas ses oignons. Il se souvenait de leur précédente rencontre. Il se souvenait de sa peur et lui… Le monstre.

Il déglutit, puis se lève. Elle ne semble pas l’avoir vu. Probablement aurait-elle fait demi tour ; ce qui était compréhensible. Il s’approchait d’elle ; chassa quelques miettes de pain qui gisaient sur sa chemise noire. Il presse le pas et l’interpelle « Mademoiselle ! Mademoiselle… Attendez… » Elle lui jetait un regard ; elle ne masque pas sa surprise ; son appréhension. Il a l’impression d’être un ogre à ses yeux. Peut-être l’était-il. Elle n’a aucunement envie de lui parler ; c’était normal après tout. Probablement n’en éprouverait-il aucune volonté à sa place non plus. Il arrivait cependant à sa hauteur ; il ne se dégonflait pas. Skyler s’en voulait de son comportement déraisonnable et puisque Yaâqov n’avait donné signe de vie depuis le début de la journée ; il songeait que le moment était idéal pour tenter de… Se rattraper ? « Oh… Euh… Vous vous souvenez de moi… » Malheureusement manquait-il d’ajouter. Putain qu’est-ce qu’il faisait. Il était flagrant qu’elle était sur le point d’hurler à l’aide pour que al sécurité l’éloigne de sa jolie personne. Oui belle ; elle l’était diablement.

Il ne veut pas s’imposer à elle ; d’ailleurs il lui laisse bien assez de place pour qu’elle s’en aille si elle le voulait. Mais elle restait là ; il ne savait pas si c’était la peur qui la retenait ou juste parce qu’elle voulait entendre ce qu’il voulait dire. Idiotie. Bien sur qu’elle était morte de trouille. « Ecoutez… Je ne sais pas ce qu’il m’a pris l’autre soir ; je le regrette vraiment. J’aimerais pouvoir me racheter. » Il lui adressait un pauvre sourire ; il était loin d’être le mec sur de lui qu’elle avait pu voir la dernière fois, celui qui vous briserait la nuque sans le moindre remord. Il avait l’allure d’un type franchement mal dans sa peau, rien de plus. Un pauvre et minable chauffeur de taxi. Il se demandait lui-même ce qu’il faisait là, il ferait bien mieux de se jeter sous les roues du prochain train qui passerait par là. Mais c’était plus fort que lui, Yâaqov le faisait vivre. Il le rendait plus fort et c’était effrayant toutes ces choses qu’il le forçait à faire. Il était fou c’était bien ça le problème. Il passait nerveusement sa main dans ses cheveux qui s’ébouriffaient au passage ; il avait l’air complètement paumé. Il l’était. Ses yeux bleus finissent par se planter dans celui de la jeune femme ; ce n’était pas le même regard. Pourtant elle l’attire. Il n’ose pas lui avouer qu’il a beaucoup pensé à elle. Mais sa peur éveillait sans qu’il ne s’en rende compte Yâaqov qui attendait avec patience sa proie. « Je ne vous ferais pas de mal. Laissez-moi une chance. » Insistait-il maladroitement. Chance qu’il allait gaspiller bien évidement, il mettait toujours tout par terre. Quoi qu’il fasse ; c’était une catastrophe.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: I’ve got secrets and lies that would blow your mind ▬ Giu & Zéèv Ven 1 Aoû - 11:45


La semaine avait été dure. Non pas parce que j’avais eu des cours mais plutôt parce que je ne m’étais toujours pas remise de ce qu’il s’était passé avec ce chauffeur de taxi. Ma demi-sœur avait bien vu que quelque chose ne tournait pas rond mais je ne lui avais rien dit. S’était un peu comme si j’avais peur qu’il l’apprenne si j’en parlais. Alors je n’avais rien dit. L’excuse que je lui avais donnée à la place était que j’étais archi stressée pour mes cours. Elle avait décidé de me payer un week-end à Miami pour que j’évacue tout se stress. J’avais commencé par refusé, puis me rappelant que ce chauffeur de taxi ne quitterait certainement pas la Nouvelle-Orléans, j’avais finis par accepter. Elle avait tout prévu : l’hotel, le spa, les restaurants. Elle n’était pas venu avec moi parce qu’elle a jugé bon que je me retrouve un peu seule. Partir sans elle s’était bizarre mais pas désagréable. Seulement le week-end passa beaucoup trop vite et je dus redescendre sur Terre. Reprendre le train, retourner à la Nouvelle-Orléans et surtout revivre dans la peur de me faire égorger. En fait, je ne savais s’il était capable d’aller jusque-là mais sait-on jamais. En descendant du train, j’avais appelé ma sœur pour qu’elle vienne me chercher mais elle avait un empêchement : je serais donc condamnée à prendre le taxi puisqu’il était hors de question pour moi de prendre les transports en commun. Je ressortis des toilettes et commençait donc à me diriger vers la sortie de la gare. C’est alors que j’entendis une voix m’interpeller, qui ne m’était pas totalement inconnue. Je me retournais et le vit, lui. Je fronçais les sourcils : qu’est-ce qu’l me voulait encore ? Il en avait pas marre de s’en prendre toujours à la même ? A mon avis, la peur devait se lire sur mon visage. Mais comment auriez-vous réagit, vous franchement ? Il me demande si je me souviens de lui. J’arque un sourcil et répond sur un neutre, presque froid :

« Après ce que vous m’avez fait, j’pense pas que j’ai pu vous oubliez… »

Je continuais de le regarder. Il était hors de question que je monte dans son taxi si jamais il me le proposait. Pourtant, à ce moment précis, il avait tellement l’air… gentil, désolé, désemparé, désespéré, tout ce que vous voulez. Il avait l’air d’être sincère. Je restais planté à la regarder. Je savais qu’il y avait peu de chance pour qu’il me fasse quoi que ce soit en plein milieu de la gare. Malgré tout, je n’osais pas bouger. Je baissais légèrement les yeux. Pourquoi face à lui j’arrivais à être méchante comme je pouvais l’être d’habitude ? N’importe quel autre guignol qui s’excuse avec une tête de chien battu, je l’enverrais sur les roses sans passer par la case départ. Pourquoi avec lui, je n’y arrivais pas ? Je soupirais quelques secondes et releva les yeux vers lui :

« Pourquoi je devrais vous croire ? » Je marquais une brève pause et ne lui laissa même pas le temps de répondre : « Parce que, je tiens quand même à vous signaler que la dernière fois aussi, vous vous êtes excuser et la dernière fois aussi vous m’aviez promis de ne plus rien me faire. Et résultat des courses ? Ca ne vous a pas empêché de recommencer. »

Je ne l’avais pas agressé. Je lui avais parlé sur un ton neutre. Je tenais ma valise fermement au cas où il faille partir en courant le plus vite possible. Courir en taon n’a jamais été facile mais pour lui échapper je savais que mes forces seraient décuplées. J’attendis alors sa réponse et regarda l’heure sur mon portable. La soirée commençait tout doucement à arriver et il fallait vraiment que je sois chez moi avant la tombée de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: I’ve got secrets and lies that would blow your mind ▬ Giu & Zéèv Sam 2 Aoû - 20:45

Pourquoi est-ce qu’elle devait le croire ? Il n’a pas vraiment d’argument à lui proposer. Elle lui fait remarquer qu’il lui avait déjà demandé de lui laisser une chance. Il devait avouer qu’elle faisait mouche. Ceci dit, ce n’était pas à elle qu’il avait explosé le genou. Mais il se passait de faire ce genre de commentaires qui n’étaient évidement pas le bienvenue comme argument. Elle s’agrippait à sa valise avec un air désespéré. Il s’en voulait ; il se pinçait les lèvres. Ne ferait-il pas mieux de la laisser tranquille tout simplement ? Mais… Il aurait voulu qu’elle puisse s’en remettre ; qu’elle puisse marcher dans la rue sans craindre qu’il surgisse de nulle part pour la violenter. Ouais ; il pensait bien qu’elle le considérait comme un tel monstre. Une idée assez insoutenable. Doucement alors ; il approchait d’elle ; Pose ses doigts sur ceux de la jeune femme ; elle retenait sa valise. Il plongeait ses yeux bleus dans les yeux noisettes de l’étudiante, gagnant un peu d’assurance avant de lui dire « Croyez moi, je m’en suis voulu. J’étais… Surmené. Je me comportais comme un possédé. Laissez-moi-vous prouver que vous n’avez plus rien à craindre de moi. » Il ne sait pas s’il était très convainquant. Inutile de dire qu’il voulait lui offrir la course ; l’argent n’était pas le problème de cette fille. Cette… Petite fille. Oui, elle avait l’air si fragile face à lui… Il aurait voulu la rassurer. Sa rencontre avec Amélia lui avait-elle remit les idées en place ? Il l’espérait.

Il eut alors une toute autre idée. Il n’osa la formuler dans l’immédiat. Mais. Qu’avait-il à y perdre après tout ? « Je sais que c’est… Déplacé… Mais… Je connais un café pas très loin. Et si après une boisson vous n’êtes toujours pas convaincue de monter dans mon taxi ; je vous assure que vous n’entendrez plus jamais parler de moi. » Une promesse assez vague ; il était difficile d’éviter les coïncidences ; mais elle le savait cela n’est-ce pas. Une coïncidence comme ce jour. Mais il s’engageait avant tout, de ne jamais plus l’aborder. Alors ; le jour où la pluie s’abattra sur elle et qu’un taxi libre lui passera devant sans s’arrêter ; alors elle saura que c’était lui. Mais il pensait bien la convaincre. Mais elle demeurait septique ; il lui adressait un léger sourire avant de lui dire histoire de l’encourager à prendre la ‘bonne’ décision « Allons, vous ne craindrez rien. Je ne prendrais pas le risque de vous faire quoi que ce soit sur une terrasse pleine à craquer… Acceptez ; je serais ravi de vous le demander à genoux si mon patron ne m’avait pas refiler un costard pareil pour la journée. » Il ne sait pas vraiment s’il a su l’amuser par ces mots. Il fallait dire que les journées de transports privés ; il devait s’habiller dans les règles de l’art et au bout de trois costumes esquintés autant dire que son patron commençait à en avoir sérieusement plein le dos et avait juré de lui facturer la blanchisserie la fois prochaine. Alors ; il tentait d’y faire attention.

Il était prêt à porter ses bagages et la conduire où bon lui semblera. Il ne sait pas pourquoi il se plie en quatre pour cette gamine. Elle l’obsède voilà tout. Il avait de nombreuses fois repensé à elle tout simplement. Envouté par ses beaux yeux oui voila. Elle était trop jeune. Puis Amelia après nous, n’étais guère plus âgée. Putain, il se sentait sale. Il avait besoin d’aide… Terriblement besoin d’aide. Il la fixait de ses yeux clairs ; il ne veut pas insister davantage. Elle a le droit de refuser ; comment lui en vouloir ? Il est prêt à abandonner maintenant, il avait juste espéré beaucoup trop fort qu’elle veuille bien le pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: I’ve got secrets and lies that would blow your mind ▬ Giu & Zéèv Mer 6 Aoû - 21:20


La meilleure solution aurait sûrement été de courir le plus loin et le plus vite possible. Fuir, ne pas l’affronter, aller s’enfermer chez soi et espérer se réveiller d’un mauvais rêve. Seulement, plus j’espérais me réveiller chez moi, plus je me rendais compte que cette scène était bel et bien réelle. Je m’agrippais à ma valise, comme si elle pouvait me sauver. En fait, il faudrait un tour de magie : avoir la capacité de disparaître comme un fantôme. Il s’approchait de moi et posa ses doigts sur les miens. Je le laissais faire, complètent tétanisée et le regardais dans les yeux. Je déglutis lentement. Est-ce qu’il allait m’agresser en pleine gare ? Après tout, je ferais la Une des journaux : il fallait voir le bon côté des choses. Il m’était sur le compte du surmenage. Je ne répondis rien. Je ne savais pas s’il disait la vérité. Il pouvait très bien mentir. Avec le temps, j’avais appris à me méfier : les gens trop gentils sont souvent les pires hypocrites qui existent. Il me proposa ensuite d’aller boire un café dans un endroit que lui connaissait. Ma raison me disait de ne pas accepter mais d’un autre côté, il n’avait pas tort… Il n’était pas fou au point de m’agresser sur une terrasse pleine à craquer.

« Je… J’en sais rien, sincèrement j’pense pas que… ce soit une bonne idée. »

Il essaya de ma convaincre. Ces derniers mots me firent sourire. Après tout, qu’est-ce que je perdais ? S’était risqué mais… Il avait tellement l’air gentil. Et sincère. Il avait l’air d’être complètement différent. Peut-être qu’il avait agi comme ça parce que j’étais une cliente qu’il ne supportait. Peut-être que sa rage s’était abattu sur moi parce que la énième cliente à lui hurler pour pas grand-chose. Peut-être que sa réaction était de ma faute… J’en savais rien. J’étais complètement perdue. Je sais que je peux être vraiment exécrable quand je m’y mets mais est-ce vraiment une raison pour m’avoir fait subir ça la dernière fois ? J’étais persuadée que s’il avait pu m’étrangler il l’aurait fait. Néanmoins, je finis par lâcher :

« J’vois pas ce que ça changera pour vous mais j’accepte. » Je venais certainement de faire la plus grosse connerie de ma vie. Et Dieu seul sait à quel point j’en ai fais des conneries mais celle-là était sans doute monumentale. J’ajoutais ensuite : « Après j’veux pas que vous fassiez des idées, j’veux pas que vous pensiez que je suis le genre de fille qui pardonne facilement parce que c’est absolument pas le cas. Si j’accepte, c’est juste parce que j’veux comprendre pourquoi vous pouvez aussi bien très gentil comme… cruels. » Je n’avais pas trouvé d’autres mots, même si ça pouvait être violent : « Il est où votre café ? »

J’espérais que ce n’était pas trop loin de la gare. J’espérais aussi qu’il ne se trouvait pas dans un trou à rat où je pourrais me faire agresser. J’avais peur mais j’avais pris une décision : celle de me jeter dans la gueule du loup. En même temps, mon demi-frère serait venu me chercher, j’aurais pas eu choisir : j’aurais rejoint sa voiture et l’histoire aurait été réglé. Je continuais néanmoins à m’agripper à ma valise, le temps qu’il me montre où se trouvait l’endroit auquel il pensait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: I’ve got secrets and lies that would blow your mind ▬ Giu & Zéèv Ven 8 Aoû - 22:55

Il avait réussit à la faire sourire, ce qui sembla alors à ses yeux déjà une victoire. Chassant sa crainte ne serait-ce qu’un instant. Elle lui disait ne pas comprendre ce que ça changerait pour lui qu’elle accepte de lui donner un peu de son temps ; il ne répondait pas. Elle enchaina dans l’immédiat pour l’avertir qu’elle ne le pardonnerait pas aussi facilement. Il ne s’attendait guère à mieux. Il avait même pensé qu’elle s’enfuirait en courant auprès d’un agent de sécurité ; donc il s’en sortait plutôt bien. Il se contenta alors de l’observer. Cruel… Il baissa les yeux un instant avant de se laisser voir son beau visage juvénile « Entendu. » Répondait-il tout simplement, qu’aurait-il pu dire de plus après tout ? Skyler pensait que ça valait la peine d’essayer. Elle avait l’air que peu rassurée, mais prenait un peu plus d’assurance que la dernière fois dans son taxi. On aurait pu difficilement faire pire en y pensant. Le chauffeur répondit à sa dernière question alors qu’il remarqua une fois de plus ses doigts se crisper sur sa valise « Rassurez vous, c’est en sortant de la gare. » Une artère principales de la ville ; elle devrait n’en être que bien plus rassurée soit dit en passant. Alors qu’ils allaient se mettre en route ; il attrapa sa valise qui faisait son poids tout de même « Je vous en prie, je vais la porter pour vous. » C’était bien dommage qu’elle n’ait pas l’une de ces valise que l’on traine sur le sol ; ceci dit il savait que l’on perdait beaucoup de place par ce mécanisme et qu’elle avait vraisemblablement énormément de bagage. Mais c’était bien la moindre des choses qu’il épargne son dos le temps d’un trajet qu’il lui avait quelque peu imposé.

Ils passaient devant les contrôleurs qui les observaient quand ils sortaient comme s’il venait de racoler un client de façon illégale. Mais il n’avait pas parlé d’argent. D’ailleurs, pourquoi faire ? Sa journée était bouclée et il avait économisé essence. Ils prennent le chemin d’une agréable terrasse et la laisse choisir sa place. Quand ils sont installé ; il sait qu’il n’a pas besoin de lui dire qu’elle peut prendre ce qu’elle veut parce qu’il pensa bien qu’elle n’était pas du genre à se déranger de ce coté là. Un serveur approche rapidement et… Comme toujours, rien ne se passe comme prévu « Hey ! Zéèv mon vieux ! Et bah, on dirait que ça va mieux. C’est réglé tes problèmes de… ? » Alors le chauffeur fit mine de tousser. Suis bien mon regard crétin. Il fixa sa ‘cliente’ et le serveur se ravisa par un petit rictus gêné. « Emh… Oui, je n’ai plus de problèmes de voiture, merci. » Corrigeait-il alors ; bien sur… Problème de voiture. Il n’avait guère trouvé mieux. Il était clair que la dernière fois qu’il était venu dans ce bar, il avait manqué de finir sur un brancard des urgences ; il avait omis ce petit détail. Il fallait avouer qu’il se souvenait que très peu de ce qu’il c’était passé. Une grotesque erreur d’alcoolique toxicomane en plus de ça…

Les deux hommes fixaient l’Italienne qui finissait par passer commande ; Skyler opta pour un café. Très bon pour les nerfs… Putain quel abruti. Qu’importe. Quand le serveur s’éloigna ; il se sentait juste atrocement gêné de la scène qui venait de se produire. « Merci d’avoir accepté. » Lui disait-il enfin avant de répondre véritablement à sa première remarque « Parfois, c’est un bien de se sentir encore… Humain. Je comprends bien que vous ne devez pas avoir beaucoup d’amis avec un tel comportement ; seulement… Vous ne méritiez pas que je vous traite de la sorte. En fait, personne ne le mériterait. Je ne suis pas une brute ; je tenais à vous présenter mes excuses… Pour ce qu’elles valent. C’est à vous seule d’en juger. » Le serveur arrive ; leur servait leurs boissons et un air désolé. Le chauffeur lui adressait un sourire qui se voulait rassurant ; ils n’allaient pas en faire tout un plat après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: I’ve got secrets and lies that would blow your mind ▬ Giu & Zéèv Jeu 30 Oct - 21:40

Le sujet n'a pas eu de réponse depuis plus de trois mois, merci d'y remédier ou de le signaler au staff afin que celui-ci soit archivé =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: I’ve got secrets and lies that would blow your mind ▬ Giu & Zéèv

Revenir en haut Aller en bas

I’ve got secrets and lies that would blow your mind ▬ Giu & Zéèv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» One day more with secrets and lies
» (fb) Family, secrets and lies
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: Rp's-