AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/
Le Deal du moment : -25%
25% sur l’Ecran Gamer Hp 25MX
Voir le deal
149.99 €

Partagez

Jia Li Yan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jia Li Yan
Jia Li Yan
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 131
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Jia Li Yan Left_bar_bleue80/200Jia Li Yan Empty_bar_bleue  (80/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Jia Li Yan Jia Li Yan EmptyDim 22 Sep - 2:26

Jia Li Yan
Slogan Slogan Slogan

Jia Li Yan 1379503079052595300
GROUPE: Médiums
ÂGE: 26 ans
DATE DE NAISSANCE:
LIEU DE NAISSANCE:
METIER: Flic
DON: Ne parlez jamais a Jia Li d’un Don du ciel. Elle le considère comme une malédiction qui a failli l’envoyer a l’asile, qui a failli la rendre folle par quantité de nuit sans sommeil. Pourtant, il n’est rien comparé a certain autre. Elle ne voit pas, elle n’entend pas. Mais elle ressent. Et pas le jour ou le souvenir le plus joyeux non, elle voit les derniers instants de la mort et tout le monde sait que les fantômes…généralement…N’ont pas de mort paisible. Etrangement, elle ne voit que cela, comment ça marche ? Elle ne le sait pas. Un médium expérimenté parlerait sans doute de contact, même furtif avec un esprit errant, il aurait raison. Mais Jia Li est incapable de l’éviter, elle ne le discerne pas. Ayant passé trop de temps a tenter de l’étouffer, il n’en est qu’au stade embryonnaire ce qui fait d’elle une proie facile pour toute tentative de possession, elle n’a pas appris a s’en protéger…Le seul bouclier qu’elle pourrait dans ce cas soulever serait sans doute sa volonté mais cela n’est pas dit que ce soit suffisant...

AVIS SUR LES ESPRITS:
AVIS SUR BELAAM:
L'AVEZ-VOUS REJOINT?:
AVIS SUR L'ASSOCIATION DE MEDIUMS:
L'AVEZ-VOUS REJOINTE?: (uniquement médiums, sorciers, et exorcistes - dans de rares cas humains et esprits) - pourquoi?
ET LA MAGIE DANS TOUT CA?: dîtes nous en un peu plus sur vos croyances à la Nouvelle Orléans

Caractère
Jia Li avait tout pour devenir une fille à papa parfaite, féminine, délicate qui s’évanouit si son vernis s’écaille. Malheureusement, ce n’est pas le cas ou peut être heureusement, tout dépend de quel côté de la barrière vous vous situez. Elle était une enfant adorable, polie, rompue aux bonnes manières. Mais maintenant, il n’existe pratiquement plus rien de cela. Elle s’est endurcie suite a son enlèvement il y a 16 ans. Un évènement qui l’a traumatisée enfant. Elle a suivi une longue thérapie pour apprendre à juguler ses crises de panique évitant de peu l’hôpital psychiatrique, s’est découvert un besoin presque maladif de tout contrôler autour d’elle, des TOC aussi, même si elle tente de les contrôler la plupart du temps. Bannie par son père, elle n’entretient plus que des rapports froids et distants avec lui, mais si elle met un point d’honneur à lui donner de ses nouvelles aussi souvent que possible. Aussi pudique que lui, elle est bien incapable de lui avouer qu’il lui manque et qu’elle regrette. Parce que pudique, elle l’est, ne dévoilant pas tellement ce qui se cache derrière la plaque qu’elle brandit, on pourrait la qualifier de bourreau de travail si elle n’était pas aussi amoureuse de sa maison et n’y passait des heures, une petite merveille qu’elle s’est offerte elle-même sans l’argent de papa. Diplomate a un degré embryonnaire, elle estime qu’un mensonge blessera toujours plusn qu’une vérité, ou du moins, l’adage toute vérité n’est pas bonne à dire est totalement injustifié a ses yeux et elle en a fait les frais, pourtant, elle ne changera pas cette ligne de conduite. Elle porte ses blessures cachées, dissimulées, comme beaucoup d’ailleurs. Elle ne s’estime pas exceptionnelle ni même différente mais l’approcher est du domaine de la gageure tant elle peut être méfiante, constamment sur ses gardes, stressée a un niveau tel qu’elle en a développé de légers traumatismes, rien qui ne l’empêche de travailler mais juste assez pour être gênant. Elle les combat a sa manière, seule le plus souvent ne se confiant réellement qu’a son thérapeute. On pourrait la prendre pour quelqu’un de froid et sans doute l’est elle mais le plus amusant étant qu’elle joue parfaitement la comédie du sourire et du rire parce que cela ne lui vient pas spontanément. Pourtant, elle aime avoir du monde autour d’elle, mais une partie d’elle n’est jamais totalement là, comme une dissociation étrange. Enfant, elle avait de violente crise d’angoisse, maintenant, elle possède un calme presque affolant, une maitrise absolue ou presque de ses émotions. Mais maitrise ne veut pas dire qu’elle ne ressent rien évidement, elle a juste apprit a…les ignorer ?

Histoire
Le carton atterrit sur la table avec un son mat. Momentanément épuisée par l’effort, Jia Li souffla sur une mèche de ses cheveux venue se perdre sur son front. Mains sur les hanches, elle considéra l’objet durant de longues secondes avant de sourire légèrement, de se pencher et de souffler dessus, envoyant dans l’air un nuage de poussière qui la fit éternuer. Qui avait dit qu’un déménagement était une chose facile ? Décidant qu’une pause lui ferait le plus grand bien, elle s’installa sur l’unique chaise déballée de la cuisine, s’empara d’une tasse et se servit un thé chaud. Curieuse, elle considéra le carton, dessus, en écriture presque enfantine était marqué « Souvenirs ». Jia Li ne savait pas pourquoi elle l’avait pris mais elle n’avait tout simplement pas pu le laisser derrière elle. Attrapant un couteau, elle défit le scotch et l’ouvrit, découvrant ses trésors, tel qu’un album photo, une vieille peluche crasseuse a force d’avoir été trainée derrière l’enfant qu’elle était alors, un paquet de dessins maladroits…Pensive, elle but une gorgée de thé et fini par se saisir de l’album. Elle l’ouvrit à la première page et sourit. C’était son acte de naissance, écrit en mandarin. Après tout, elle était née à Taipei. Passant un doigt sur l’empreinte de son pied. Elle n’y avait pas vécu longtemps, à peine trois ans avant que son père ne transfère ses affaires aux Etats Unis. Néanmoins, il avait tenu à ce qu’elle parle mandarin et après cette langue, l’anglais lui avait tellement paru facile à apprendre…Elle tourna la page ety secoua la tête en voyant une photo d’elle avec une magnifique coupe au bol, son uniforme tout neuf et prête a entrer dans une prestigieuse école privé de New York. Après tout, sa famille était très aisée, voir riche. Elle n’avait fait sa scolarité que dans les meilleures écoles de la ville. Elle se souvient de cette époque avec désinvolture, elle ne manquait de rien, sauf peut-être de l’affection de son père, mais elle avait appris depuis longtemps qu’elle passait après ses affaires et en avait fait son deuil.

La photo suivante était sensiblement la même, sauf sans doute qu’elle avait quelques années de plus, il lui manquait même deux dents. Sur la page de droit s’étalaient maintenant des articles de journaux…Et son regard s’assombrit en les contemplant, un froid lancinant creusant son estomac. La peur n’avait pas totalement disparue malgré les années…Un titre accrocha ses yeux : « La fille d’un magnat asiatique enlevée à la sortie de l’école ! » Encore maintenant, ses mains tremblaient légèrement lorsqu’elle s’en souvenait. La terreur. La douleur aussi. On l’avait frappée, tellement fort qu’une de ses côtes avait cassé, s’enfonçant profondément dans son poumon. Ses ravisseurs n’avaient rien vu et sans doute s’en fichait. Son agonie avait durée dix-huit heures. Une éternité. On lui avait coupé une oreille, une preuve comme ils avaient dit, qu’ils ne plaisantaient pas. Ils n’avaient eu aucune considération pour leur jeune otage de huit ans. Elle avait eu froid, la poitrine comprimée par le sang. Machinalement, elle porta sa main à son oreille mutilée. Maintenant, il ne restait plus rien, quelques cicatrices mais c’était tout. Le reste de ses blessures était ailleurs. Elle était morte durant 17 secondes lorsque les secours l’avait retrouvée, la rançon avait été payée depuis trois heures. Ses ravisseurs l’avaient simplement laissée là et s’étaient enfuit, ils ne l’avaient retrouvé que parce qu’ils avaient laissé leur cellulaire…Pathétique lorsque l’on y pense, tout l’argent du monde ne protège rien. Mais grâce a lui, elle eut les meilleurs chirurgiens du pays. Ironique n’est ce pas ? C’était l’argent qui l’avait condamnée et c’était l’argent qui lui avait sauvé la vie.

Jia Li se secoua, elle n’aimait pas ces souvenirs là et tourna la page. Les photos changeaient. Son sourire avait lentement disparu, peu à peu. Pour soigner son traumatisme, elle suivit une longue thérapie, frôlant de peu l’hopital psychiatrique parce que c’était a ce moment-là que tout avait commencé. Enfant, elle ne savait pas, elle était juste morte de peur. Ces images, ce sang qu’elle voyait. C’était comme des flashs qui la saisissaient n’importe où n’importe comment. Apeurée, elle avait cherché de l’aide auprès de son père qui, désemparé, n’avait rien pu faire, sauf sans doute suivre aveuglement l’avis de son médecin qui conseillait un internement provisoire. Alors, elle avait appris a se taire, a mentir aussi, à serrer les dents et fermer les yeux très fort en espérant que tout disparaisse. Elle n’était pas folle point à la ligne. Certes, on aurait pu songer le contraire tant son caractère avait changé, elle avait développé des TOC et un besoin irrépressible de tout contrôler autour d’elle mais cela n’était pas de la folie… Paranoïaque ? Elle aurait pu mais son père le fut pour elle, lui collant un garde du corps 24h/24 qui ne la quittait pas. Elle s’était sentie étouffée et en même temps, rassurée par cette présence. C’est grâce a lui qu’elle prit des cours de self defense, mais elle ne s’arrêta pas là, poussant le vice jusqu'à d’autre sport de combat, trouvant un apaisement étrange dans ces gestes violents mais non dénués de calme et de maitrise, elle avait ainsi l’impression d’être rassurée. Ce n’était sans doute pas totalement faux. Naturellement perfectionniste, elle mit un point d’honneur a être la meilleure, stupide non ? Mais au moins, cela avait le mérite de l’épuiser a un point tel qu’elle ne faisait plus de cauchemars. Un mal pour un bien. Aujourd’hui, les crises d’angoisse n’était plus qu’un mauvais souvenir, mais elle n’était pas totalement sortie indemne. Elle grandit ainsi, cachant ces visions cauchemardesques, n’en parlant plus, tentant de les oublier, d’étouffer ce qu’elles étaient. Elle n’y arriva jamais totalement encore maintenant…Un frisson la parcouru. Oublier…Un mot qu’elle ne connaissait finalement plus. Résolue, elle tourna la page…Lycée, université…Ecole de police…

Elle sourit. Son père n’avait jamais compris. Avait il seulement essayé ? Rien n’était moins sûr. Il aurait voulu la voir mariée, de préférence au fils d’un de ses partenaires. Elle avait refusé. Elle voulait sa vie. Une vie qu’elle avait failli perdre. Elle ne se voyait pas mariée, surtout pas avec un type tiré a quatre épingle qu’il fusse américain ou taiwanais. Cela n’avait pas d’importance. Pour finir, son père lui avait coupé les vivres après une énième dispute, un énième refus. Fière, elle avait relevé la tête et avait fait comme tout le monde. Petit boulot, studio miteux, bien loin de la vie dorée qu’elle avait pu avoir. Elle en s’en était pas plainte, au contraire…Elle contrôlait sa vie. Pleinement. Malgré tout, son entrée a l’académie de police ne fut pas si confortable que cela. Elle était petite, voir frêle. Elle était souvent chariée a cause de cela, son visage sans âge trompait, son gabarit aussi. On lui donnait facilement 10 ans de moins alors qu’il lui semblait avoir vécu dix vies en une seule. On la bouscula, la heurtant, il lui fallut faire ses preuves et pas toujours de manière calme et diplomate mais toujours est il qu’elle sortit de l’école avec mention. Elle était efficace, tenace, calme, pointilleuse, peut-être trop. Son long travail sur elle-même, a endigué les crises d’angoisses, les visions, les arts martiaux, tout cela avait fait qu’elle pouvait maintenant appréhender la vie avec un calme relatif. Enfin, du moment qu’elle avait toute les cartes en main évidemment. C’était cela son problème et cela l’est toujours.

Elle est devenue inspecteur à New York. C’était bien. Jusqu'à ce qu’elle fasse tout foirer. Enfin façon de parler. Trop d’honnêteté peut être aussi nocif que pas assez. Alors oui, il y avait de la corruption et non, elle n’avait pas fermé les yeux. Peut être qu’elle aurait dût voir même y participer non ? Détourner de la drogue ou même de l’argent non ? Will avait juste besoin d’argent pour son fils malade. Cela, elle pouvait encore comprendre mais qu’en était il de la hiérarchie ? Avaient ils les mêmes excuses ? Au final, elle avait tout découvert et c’était elle qu’on avait débarquée. Proprement cela dit, pour ne pas faire de vague, on ne peut pas risquer la réputation de la police n’est ce pas ? Il s’agit de l’argent du contribuable, alors oui, on l’avait félicitée, mais pas de la façon dont on le penserait. Non, en fait, il était plus commode de la muter. On ne pouvait pas la virer au regard de ses états de service, quel magnifique choix cornélien. Encore maintenant, elle a un rire ironique en y repensant. Elle avait obéit comme un brave toutou, tout en rongeant son frein. On lui avait clairement fait comprendre qu’elle n’avait pas le choix. La politique avant tout non ?

Finalement, elle se retrouvait ici, en Nouvelle Orléans, elle aurait pu tomber sur pire, c’était un fait. Un quartier tellement malfamé qu’une balle était rapidement perdue. Et puis…Elle laissa son regard erré autour d’elle…Cette maison était celle qu’elle avait toujours voulu avoir, sa prime lui avait permis de se l’offrir…Maintenant, il fallait qu’elle téléphone à son père, au moins pour le tenir au courant. Une conversation rapide, sans vraiment de chaleur mais qui les rassurait tous les deux sans froisser leur fierté respective. C’était idiot non ? Demain serait un autre jour.
Elle referma son album.

Test RP
-Assieds-toi Jia Li.

La jeune femme referma la porte derrière elle et pénétra le bureau de son supérieur. Comme il le lui avait demandé, elle s’installa dans le fauteuil face à lui, considérant d’un œil neutre l’homme d’une cinquantaine d’années. Ses cheveux était poivre et sel et, même astreint a un poste de bureaucrate, il avait toujours une carrure des plus imposantes, bien loin de l’image débonnaire et enrobée que l’on véhiculait dans les séries. Elle le regarda croiser ses doigts longs sur le porte main.

-Sais tu pourquoi je t’ai convoquée ?

Elle haussa les épaules. Voyons, est ce que ça avait quelque chose à voir avec l’affaire Will ? Il voulait la féliciter ? Non certainement pas. Du moins pas de la manière dont on aurait pu s’y attendre. Si elle avait sauvé un bus plein d’orphelins on l’aurait couverte d’éloges, mais débusquer un gang de flic corrompu…surtout au sein de son propre commissariat, ce n’était pas quelque chose d’élogieux. Alors adieu médaille et trophée hein ? Elle ne se faisait pas d’illusion, elle avait bien remarqué comment on la regardait dorénavant. Plus personne ne lui ferait confiance, elle avait juste trahit une éthique officieuse, une loi que l’on ne voyait dans aucun bouquin de droit mais qui existait bel et bien, on ne le lui pardonnerait pas. Alors si les têtes devaient tomber, la sienne suivrait le même chemin ou presque. Elle porta son regard par la fenêtre. Il pleuvait. C’était au diapason de son humeur au moins, c’était toujours ça de gagné.

Elle reporta son regard sombre sur son chef.

« Je suppose que je ne vais pas avoir une jolie médaille et ma photo a la une du journal local pour service rendu hein ? »

Au moins, il eu la grâce de rougir légèrement, mais Jia li n’aurait su dire si c’était par colère face a son ironie ou par une réelle culpabilité. Il soupira :

-Tu sais comment ça marche, Jia Li. Tu as toujours été douée mais franchement…Pas empathique pour deux sous. Tu sais que tu es grillée ici, plus personne ne voudra bosser avec toi. Tu es intègre, je ne te le reproche pas, mais tu ne réfléchis pas assez. Tu vas être transférée.

La jeune femme eut un sourire ironique.

« Dans quel trou paumé ? »
-Ne le prends pas comme ça ! Dans l’état actuel des choses tu sais pertinemment que c’est la seule possibilité…A moins que tu ne veuille rejoindre la police des polices évidemment, ils m’ont proposé de te prendre.
« Non merci, ça ira. »

Jeta-t-elle sèchement. Ben voyons, les bœufs carottes…Ils s’étaient dit qu’elle n’avait plus de scrupules ? Peut-être en donnait elle l’impression mais ce n’était pas le cas ! Elle se mordit l’intérieur de la joue, refoulant une paire d’insultes au fond de sa gorge et conservant son calme.

« Alors ? Quel trou paumé ? »
-Nouvelle Orléans.

Elle étouffa un ricanement, bah au moins, ce n’était pas Brooklyn ou le Bronx tiens, c’était juste a des centaines de kilomètres d’ici, c’était par-fait.

« Sympa, je pourrais toujours m’acheter un grigris contre la poisse. »

Fit elle, laconique en soupirant. Est-ce qu’elle regretterait New York ? Peut-être mais au final, mieux valait sans doute prendre tout cela comme un signe. Le verre a moitié plein en somme. Ne pas le voir comme une sanction dissimulée mais comme une nouvelle chance. Au moins, elle partirait avec une prime substantielle, c’était déjà pas mal hein. Elle se leva, défroissa sa veste en jean avant de s’incliner légèrement devant son…ex chef ?

« Bon, il me semble que l’on s’est tout dit. Je crois que j’ai encore des vacances à prendre et des bagages à faire. Envoyez-moi l’adresse et ma notification de transfert. Au plaisir Chef, j’ai adoré bosser ici. »

Le pire étant que ce n’était pas totalement faux mais c’était une page tournée maintenant non ? Autant aller de l’avant.

Hors Jeu
PSEUDO: Rïamy
ÂGE: Pouet
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU BM?: *pointe Chase et Lucas du doigt sans parler des admins tentateurs*
DEPUIS COMBIEN DE TEMPS VOUS RP?:
VOTRE IMPRESSION SUR LE FORUM?:
DESIREZ-VOUS UN PARRAIN/MARRAINE?: Ca devrait aller ^^
FREQUENCE DE CONNEXION? 6/7
AVATAR: Ivy Chen
UN COMMENTAIRE?:
ACCEPTEZ-VOUS L'INTERVENTION DE JOUEURS ESPRITS DANS VOS RP'S?:

Revenir en haut Aller en bas
Lucas A. Duplessis
Lucas A. Duplessis
Infos de baseÂge du personnage : 29 ans
Messages : 895
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Jia Li Yan Left_bar_bleue40/200Jia Li Yan Empty_bar_bleue  (40/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Jia Li Yan Jia Li Yan EmptyDim 22 Sep - 10:03

Bwahahahaha, bienvenue chère collègue ! Les psychopathes n'ont qu'à bien se tenir cheers 


Open your eyes.
don't get too close, it's where my demons hide. @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Sophya A. Turner
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Jia Li Yan Left_bar_bleue130/200Jia Li Yan Empty_bar_bleue  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Jia Li Yan Jia Li Yan EmptyDim 22 Sep - 10:30

Bienvenue officiellement Jia! (ouais moi jsuis une rebelle je dis qu'un des noms bwahahahah).

J'allais te dire "couraaaaaaaaaaaaaage pour la fichette" mais elle est finie (me semble-t-il? xD) donc on s'en occupe au plus vite! =D

bienvenue 



Jia Li Yan Tumblr_nvka3jrxHB1twe2lto6_250
Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Jia Li Yan Jia Li Yan EmptyDim 22 Sep - 10:41

Keupine de bol de riz ! #PAN#

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Jia Li Yan
Jia Li Yan
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 131
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Jia Li Yan Left_bar_bleue80/200Jia Li Yan Empty_bar_bleue  (80/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Jia Li Yan Jia Li Yan EmptyDim 22 Sep - 10:43

J'mets les menottes aux rebelles moi ><

Sinon, ouais finie et je suis prête pour les modifications o/


*va bouffer un bol de riz avec Billie*
Revenir en haut Aller en bas
Sophya A. Turner
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Jia Li Yan Left_bar_bleue130/200Jia Li Yan Empty_bar_bleue  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Jia Li Yan Jia Li Yan EmptyDim 22 Sep - 10:48

Grrrrrrrrr XDDD

D'accord! On passe dessus au plus vite et on te dit quoi alors ♥



Jia Li Yan Tumblr_nvka3jrxHB1twe2lto6_250
Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Jia Li Yan Jia Li Yan EmptyDim 22 Sep - 11:37

Bienvenue m'dame la flic ! *va essayer de se tenir à carreau xDD*
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Jia Li Yan Jia Li Yan EmptyDim 22 Sep - 12:00

Bienvenue^^
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Jia Li Yan Jia Li Yan EmptyDim 22 Sep - 14:54

Oh la jolie fliquette, jolie histoire j'aime beaucoup ! ^^ Tu es validée =D

N'oublie pas de remplir tes fiches de demandes de lien, téléphone, e-mail, journal de bords et rps, ainsi que de faire un tour dans le rp extra! Je suis sûr que quelqu'un ce fera un plaisir de jouer avec toi. ♥

Bon jeu sur BM =D
Revenir en haut Aller en bas
Jia Li Yan
Jia Li Yan
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 131
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Jia Li Yan Left_bar_bleue80/200Jia Li Yan Empty_bar_bleue  (80/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Jia Li Yan Jia Li Yan EmptyDim 22 Sep - 15:34

Merci beau gosse ♥


Jia Li Yan 1396874210002280300
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Jia Li Yan Jia Li Yan EmptyLun 23 Sep - 13:27

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Jia Li Yan Jia Li Yan Empty

Revenir en haut Aller en bas

Jia Li Yan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: 
PREMIERS PAS
 :: Le Rite d'initiation :: Fiches Validées
-