AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/
Le Deal du moment : -36%
Bose QuietComfort 20 – Écouteurs ...
Voir le deal
159 €

Partagez

Pitiful Party [ Matt Cox ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jupiter Bell
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue115/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptySam 24 Oct - 17:23

Ce soir était un peu particulier. Le Rock'N'Bowl organisait une soirée Rock, en vue de l'arrivée de la fête d'Halloween. De mon point de vue, il s'agissait plutôt d'une tentative de faire remonter la courbe des affaires, qui descendait dangereusement. En même temps, il fallait dire que la clientèle s'évaporait semaines après semaines. Les gens n'avaient plus vraiment le cœur à la fête. Ils n'avaient de toute façon plus le cœur à rien. Je devais cependant admettre que cette fois-ci, ils avaient vraiment fait fort. Un véritable coup de maître. La publicité avait été telle, dans toute la Nouvelle-Orléans, que la salle était bondée de jeunes en mal de sensations et d'adultes bien destiné à se la mettre à l'envers. Tout le monde, je dis bien tout le monde, s'était prêté au jeu ; Maquillage charbonneux, cheveux en pétards, T-Shirt à l'emblème de groupes de métal ... Un véritable vent de liberté soufflait dans le bar, et ça me faisait un bien fou.

Moi aussi, je m'étais plus ou moins laissé aller. J'avais sorti du placard ma bonne vieille veste en cuir, mon pantalon déchiré et complètement déglingué ... Seul ma paire de chaussures, typée "converse", ne me sortait pas de l'ordinaire. J'adorais ces pompes, je les portais quasi tout le temps.

Ce qui était drôle, c'était combien l'ambiance, rythmée par la musique beaucoup trop forte, était parvenue à me laisser sombrer. Comment était-il possible, en venant seul, de commander et surtout de CONSOMMER autant de verres ? Je passai ma main sur mon front. La réponse était évidente : la déprime. Mais je préférais tout simplement l'ignorer, tandis que je bus d'une traite mon énième shot de Tequila. Heureusement que je tenais bien à l'alcool, et que je savais me tenir, car il m'en fallait désormais peu pour définitivement me ridiculiser. Je n'avais vraiment pas pour habitude de me bourrer la gueule. D'ailleurs, je n'y arrivais jamais. En plus de vingt ans d'existence, je n'avais jamais connu la moindre cuite ... Et pourtant, on pouvait dire que j'avais essayé, à maintes reprises, dans ma jeunesse.

Peut-être que ça allait être différent, cette fois ?

J'haussai les épaules et décidai de sortir fumer une cigarette. Un peu d'air frai allait me faire du bien. Je passai au travers des gens, ondulant entre les corps mouvant au rythme de la chanson qui passait, manquant même de me faire renverser un verre de bière dessus. Ce passage dans la foule me sembla interminable, tant la salle était bondée. Il y avait tellement de fêtards qu'il serait impossible de retrouver un ami qu'on aurait perdu de vue dix secondes avant.

Une fois sur le devant du bar, je fouillai la poche de ma veste, à la recherche de ma farde de cigarette. Ce n'était pas chose simple, sachant qu'il s'y trouvait mes cartes de tarot, mes clefs de voiture, un paquet de mouchoirs et ... Des bonbons à la menthe ? Je roulai des yeux. Moi et le rangement ...

Lorsque je l'eût enfin trouvé, je portai une cigarette à mes lèvres et l'allumai. Je sentais à peine la fumée passer. L'alcool que j'avais avalé anesthésiait ma gorge ...


Pitiful Party [ Matt Cox ] Oai2
Revenir en haut Aller en bas
Matt Cox
Matt Cox
The runaway fighter
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue70/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptySam 24 Oct - 17:48

Pitiful Party
Jupiter & Matt
“Je pense donc je sue. De trouille, évidemment.” ▬ Jacques Sternberg

Halloween. Matt Cox n'avait jamais été un grand fanatique de cette fête qui était aussi ridicule que glauque à ses yeux, juste une fête bien commerciale, juste pour les enfants. Petit, il avait été traumatisé par le costume de son père, en vampire, qui lui avait sauté dessus par surprise alors que le petit bambin qu'était Matt gambadait naïvement dans les couloirs de la maison. Il avait hurlé de frayeur avant d'éclater en sanglots pour ensuite courir se réfugier dans les bras de sa mère qui avait, dès lors, engueuler le père comme il fallait. S'en était suivie une dispute monumentale qui avait gâché toute la soirée. Peut-être était-ce une des raisons qui faisaient que Matt Cox n'aimait pas cette fête sordide et la définissait rapidement comme débile, ou alors, tout simplement, se déguiser ne lui plaisait pas. Il avait sa fierté, merde, quoi.

Pourtant, ce soir, malgré qu'il n'ait aucun costume, il fit l'effort de pointer le bout de son nez dans la fraîcheur du mois d'octobre. Le vent était doux mais bien présent, l'air humide à souhait, des feuilles mortes jonchant les abords des trottoirs en gros monticule qui puaient déjà l'humus... Ah, l'automne ! Ici, cependant, il était moins rude que dans son pays natal ; à la même période de l'année, il avait normalement déjà une écharpe de laine autour du cou. Ici, pas besoin, l'atmosphère restait à une température agréable, quoiqu'il doive tout de même enfiler un pull. C'est vêtu ainsi, comme tous les jours, qu'il décida de s'engager sur le chemin vers le lieu où, selon une publicité qu'il avait vu, il devait se dérouler des festivités. Il redoutait une ambiance puérile, certes, mais y allait quand même ; il en avait quelque peu marre de pourrir dans sa solitude chez lui... Un peu d'animation dans son quotidien, n'importe quelle animation, ne lui ferait pas de tort, pour changer.

Arrivé à l'endroit voulu, il y vit une foule immense et agitée, avec une part importante de personnes déjà quelque peu éméchées. Un demi-sourire étira sa bouche. Que des adultes, habillés ridiculement ; en effet, toutefois, aucun enfant. En gros, en dehors de la règle de se costumer, c'était une soirée tout à fait normale. De l'alcool, des rires, et sûrement quelques bagarres à un moment donné. Parfait. Depuis son arrivée à la Nouvelle-Orléans, c'était la première fois que Matt voyait autant de monde faire la fête ensemble, et il se sentit ragaillardi. Son appréhension s'envola et il se dirigea, jouant des coudes dans la foule, vers le bar, pour se commander une bonne ambrée. Sa chope en main, tout content, il décida d'éviter tout de même la chaleur suffocante à l'intérieur de la salle et retourna dehors. Là, au bord du trottoir, il sortit son paquet de cigarette et fouilla ses poches à la recherche de son briquet. Avec un léger juron, il se rendit compte qu'il n'en avait pas, l'ayant certainement oublié sur sa table de chevet, et regarda autour de lui à la recherche d'un éventuel propriétaire de briquet, un fumeur, donc. Il en vit un et, sans hésiter, alla se camper devant lui d'un pas ferme, avec un air aussi avenant qu'il le put.

"Hi, dude. T'aurais pas du feu, s'il te plait ?" fit-il, mâchonnant à moitié sa clope à la commissure de sa bouche.




© Gasmask


Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
Jupiter Bell
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue115/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptySam 24 Oct - 18:52

Je fumais plus ou moins tranquillement ma cigarette, tandis que la sono faisait gronder le bitume. Comme je m'y attendais, l'air frai avait pour effet d'éclaircir un peu mes pensées. J'ignorais si c'était effectivement une bonne chose ou non, mais je tentais de malgré tout profiter de la fraîcheur du vent. Il faisait abominablement chaud à l'intérieur, ça n'allait pas être facile d'y retourner ensuite. Je laissai donc traîner l'instant, observant les rares fumeurs qui m'entouraient. Ils n'avaient pas vraiment bonne mine. Leurs joues, chauffée par l'alcool, se décoraient d'une teinte rosée un peu ridicule, tandis que leurs yeux cerné et vitreux brillaient à la lune. J'esquissai un sourire moqueur, avant de me souvenir qu'il était possible que je ressemble à ça, moi aussi.

Afin de m'en assurer, je fît un pas de coté et m'examinai discrètement dans le reflet du pare-brise de la voiture stationnée en face. Je n'étais pas de la première fraîcheur, mais je m'en sortais franchement bien. Tant mieux. Je voulais avoir un minimum d'allure devant les autres. J'étais venu seul pour boire seul, et ça, c'était franchement pitoyable. Je devais garder au chaud mon amour propre. Pourtant ... J'avais tellement envie de me laisser glisser sur la mauvaise pente.

Non. J'allais rester digne. Ou tout du moins, il fallait que j'essaie. Je portai ma cigarette à ma bouche, aspirai la fumée, et la soufflai doucement, tandis qu'un homme, d'une carrure imposante, s'approchait.

"Hi, dude. T'aurais pas du feu, s'il te plait ?"


Je restai une seconde planté devant l'inconnu, déstabilisé par la masse conséquente de muscle qu'il arborait. Ses yeux étaient sombre, son visage harmonieusement taillé. Je n'étais pas particulièrement fan d'armoire à glace, mais je devais admettre qu'il avait un certain charme. Et puis ... L'accent. Je souris doucement, un peu intimidé, et tendis mon briquet. Un beau zippo, couleur métallique.

" Si, si. Bien sûr. Tiens, répondis-je avant d'avoir l'air complètement débile "

Je levai les yeux au ciel, examinant les nuages éclaircis par la blancheur de la lune. C'était peut-être le moment de me faire un ami, et par la même occasion, d'avoir l'air un peu moins pathétique. Pfff ... Des excuses. Je crevais de solitude, et je ne voulais pas me l'admettre.

" C'est fou le monde qu'il y a ... Si t'es habitué à l'endroit, tu dois savoir que c'est rare, surtout ces derniers temps. "


Je secouai la tête doucement, de façon presque imperceptible. Je n'avais jamais été doué pour les phrases d'accroche, et ça ne s'arrangeait pas en vieillissant Merde, il me fallait autre chose. Je remarquai ensuite que l'inconnu n'avait pas pris le temps de se déguiser.

" Pas fan de déguisements ? J'ai hésité aussi, avant de venir, puis finalement, je me suis laissé avoir. J'aurais peut-être pas dû, j'ai froid, avec tout ces trous, mentis-je en désignant mon jeans du menton"

C'était absolument faux. Il ne faisait pas si froid que ça, et de toute façon, la Tequila et le Whisky me chauffait bien plus que n'aurait pu le faire une veste plus épaisse, ou un jeans entier. Un sourire amical se dessina sur mon visage, tandis que je regardais l'homme dans les yeux ( Ou plutôt entre les deux yeux, ça me semblait moins agressif ). Ça allait peut-être le faire.


Pitiful Party [ Matt Cox ] Oai2
Revenir en haut Aller en bas
Matt Cox
Matt Cox
The runaway fighter
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue70/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyLun 26 Oct - 10:04

Pitiful Party
Jupiter & Matt
“Je pense donc je sue. De trouille, évidemment.” ▬ Jacques Sternberg

Matt avait l'habitude de laisser pantois les personnes à qui il s'adressait dans la rue, surtout les autres hommes. Déjà adolescent, il arborait une corpulence conséquente, amplifiée par le fait qu'il n'était pas tellement grand, enfin, il avait une taille moyenne. Avec sa largeur d'épaules, il avait l'allure d'un vrai bœuf, auquel son regard aux sourcils constamment froncés n'arrangeait rien pour ce qui était d'inciter la sympathie et la confiance des ces interlocuteurs. Pourtant, le mec en face de lui, les quelques secondes de surprise passées, lui répondit avec une certaine chaleur et lui tendit un zippo reluisant, de toute évidence neuf. Arquant un sourcil mi-étonné mi-dédaigneux, il prit le briquet en marmonnant un mot de remerciement bourru avant de faire sortir la flamme qui vint lécher l'extrémité de sa clope. Il tira une longue bouffée, retira d'un geste nonchalant la cigarette de ses lèvres avant de rendre le zippo à son propriétaire. Celui-ci affichait toujours un air sympathique et Matt se força à lui rendre un demi-sourire, histoire de ne pas passer pour un gros ballot. Les américains devaient être moins impressionnables, c'était peut-être une bonne chose.

La théorie se confirma clairement lorsque l'autre fumeur se mit visiblement à entamer la conversation, sur le sujet anodin qui les entourait : la fête qui battait son plein, une musique aux lourdes basses rythmant les corps à l'intérieur du bar. Matt, portant avec une frénésie sa clope à sa bouche en alternance avec son verre de bière, trahissant sa nervosité - il était toujours un peu nerveux, même sans raison apparente - jeta un regard sur la foule grouillante. Expirant un nième nuage de fumée pâle, il dit d'un ton blasé :

« Nan, j'suis pas trop habitué. Je viens d'arriver en ville. Mais, ouais, j'ai pu remarquer que c'était franchement mort, en général, même les vendredis et samedis soirs. »

Il reporta son attention sur le gars à ses côtés. Il essaya d'adoucir son regard, pour ne pas donner l'impression qu'il avait toujours de vouloir bouffer les gens, mais, soyons honnêtes, il n'y réussit pas trop. On ne change pas le visage qu'on a depuis des années et des années en deux semaines. La prison n'ayant pas aidé à se forger un physique de gentilhomme. Matt était un gars de Liverpool, un dur, une bête de somme, un cerveau conçu pour répondre aux coups reçus et non à la courtoisie d'autrui. Ses efforts l'empêchaient tout juste de faire fuir les gens, mais de là à se faire des amis... Toutefois, Matt reconnut en son compagnon de fumoir une certaine jugeote qu'il apprécia. Il ne l'avait regardé qu'un court instant comme une bête de foire ; à présent, il ne le jaugeait plus et Matt se sentait normal, ni effrayant ni stupide. C'était plutôt rare et, de ce fait, agréable. Le boxeur se détendit inconsciemment et but une bonne gorgée. Il s'essuyait la bouche du revers de sa main tenant sa cigarette à moitié consumée, tandis que l'autre discutait à propos de son absence de costume. Matt haussa ses grosses épaules et émit un ricanement bref, sardonique.

« Vraiment pas mon truc. Même tout gosse, j'me déguisais pas. » Il regarda brièvement le jeans troué de l'autre gars avant de le fixer à nouveau dans les yeux. « Si t'as froid, tu devrais rentrer. »

Un petit silence accueillit sa remarque, Matt s'interrogea alors sur cette incohérence de situation ; il avait froid mais il restait planté dehors... ? Avec pour seule compagnie lui-même ? Aucune logique là-dedans. On ne peut pas dire que Matt donnait envie d'engager une relation amicale, en tout cas, ce n'était pas à cela qu'il était habitué et ce qui se passait l'intriguait sincèrement. Alors qu'il aurait peut-être du s'en réjouir, au contraire, il s'en sentit embarrassé. Le blanc dans leur discussion laissa libre cours à ses pensées et il revint sur un bout de phrase qu'avait dit le type quelques minutes plus tôt.

« Hum... T'as dit que c'était normal qu'il y avait quasi personne dehors en ce moment. Comme je t'ai dit, j'suis nouveau par ici... Je suis pas au courant. Y a quoi ? »

Sa cigarette brûlée jusqu'à l'embout doré chuta sur le dallage de béton, écrasée par le talon de Matt.



© Gasmask


Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
Jupiter Bell
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue115/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyLun 26 Oct - 12:36

L'inconnu m'informa qu'il était nouveau en ville. Une légère froideur me noua alors l'estomac l'estomac. Pauvre mec ... Je ne sentais rien de surnaturel en lui, pas l'ombre d'un esprit, juste une chair banale et vulnérable. Il pouvait bien être musclé au point d'en faire peur tout imbécile tentant de jouer au plus malin, ça n'allait pas l'aider à survivre à tout les malheurs qui s'abattait sur la Nouvelle-Orléans. Il n'aurait probablement jamais dû venir ici, j'ignorais comment il s'était échoué en ville, mais c'était définitivement pas une bonne idée. Je gardai néanmoins tout cela en moi, sans laisser transparaître dans mon attitude le moindre tracas. Quand on était un simple mortel à Nolan, la meilleure façon de survivre était peut-être d'en savoir le moins possible.

« Vraiment pas mon truc. Même tout gosse, j'me déguisais pas. Si t'as froid, tu devrais rentrer. »


Touché. Mon mensonge n'était pas tout à fait passé. En même temps, il ne figurait pas parmi mes plus brillantes idées non plus. J'haussai les épaules, toujours souriant, et planta mon regard dans le sien, tout sourire.

" Non. Il faut croire que j'aime souffrir. A moins que toi, tu ne veuilles rentrer. Là je n'aurais aucune excuses pour poireauter tout seul ... "


Merde ... A quoi je m'attendais ? A ce qu'il me paye un verre, peut-être ? Je m'insultai intérieurement quelques secondes, le temps d'un blanc relativement pesant, et fût soulagé de voir que l'inconnu voulait poursuivre la conversation. Ce qui, d'ailleurs, m'étonnait assez. Moi qui pensait passer pour un boulet ... J'observai l'homme un instant et remarquai que son visage s'était légèrement adouci. Tant mieux. C'était assez stressant d'avoir l'impression de déranger.

Il me demanda donc pourquoi le peu de monde habituel dans les rues de la ville. Je baissai légèrement les yeux, piétinant du bout de ma semelle un bout de verre qui craqua sous le poids de mon pied et jetai ma cigarette au loin d'une petite pichenette. Tout juste le temps qu'il me fallait pour trouver les mots sans trop en dire.

" Oh, ce serait long à expliquer en détail, mais disons que la ville connait actuellement une crise sans précédents et ... difficile à comprendre. Les gens ont peur de sortir, et n'ont de toute façon pas le cœur à s'amuser, déclarais-je d'un ton relativement serein "


Je passai doucement ma main dans mes cheveux avant de la planter dans ma poche. Je me rendis alors compte que nous entamions une conversation sans même nous être présenté. Et puis ... Je mourrais d'envie de connaître son nom. J'ignorais d'où il venait précisément, mais certainement pas d'ici. Peut-être que son prénom allait me donner un indice ?

" Au fait, moi c'est Jupiter. Jupiter Bell, précisais-je en lui présentant ma main, et toi ? "

Je regardai ma main et espérai secrètement que l'inconnu n'allait pas la broyer. Si je détestais les poignées de mains molle, j'appréciais en revanche garder mes os intacte.


Pitiful Party [ Matt Cox ] Oai2
Revenir en haut Aller en bas
Matt Cox
Matt Cox
The runaway fighter
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue70/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyMar 27 Oct - 13:59

Pitiful Party
Jupiter & Matt
“Je pense donc je sue. De trouille, évidemment.” ▬ Jacques Sternberg

Apparemment, c'est ce que Matt déduisit de sa réponse, le gars avait barboté une sorte d'excuse bidon au fait qu'il reste planté bêtement, seul, sur le trottoir, et Matt trouva ça assez bizarre. Sa précision sur le fait que si, lui, voulait rentré, il le suivrait volontiers, le fit tiquer. Malgré lui, il arqua un sourcil interrogateur, quelque peu inquiet. Ça faisait que cinq minutes qu'ils causaient ainsi, ne savaient rien l'un de l'autre et il était déjà à deux doigts de le suivre, comme ça, sans raison évidente ? Matt connaissait peu de personnes qui colleraient ainsi autrui aussi rapidement, ce qui lui fit très étrange. Mais, peut-être qu'ici, à la Nouvelle-Orléans, ça n'avait rien de si singulier. Matt, d'un naturel plutôt méfiant, se força à se rassurer et à se dire qu'il devait encore se familiariser avec les coutumes et mœurs en société du coin, qui devaient sûrement, par certains côtés, être très éloignés de ce en quoi il était habitué. Il ne devait pas rester sur ses acquis et fermé dans sa culture britannique, et garder l'esprit assez ouvert pour accepter des comportements qui, à la base, l'auraient dérangé. Il roula des épaules, fit craquer sa large nuque et reprit son paquet de cigarette pour s'en griller une seconde, même s'il venait d'en fumer une.

« J'ai pas froid. » dit-il, laconique, avant de demander du regard s'il pouvait ravoir le zippo.

Le temps qu'il allume sa clope et qu'il en tire une grosse bouffée qui fit rentrer ses joues, l'autre type lui décrivit les problèmes actuels qui faisaient que les gens préféraient rester chez eux. Cela dit, il resta vague, bien trop au goût de Matt qui, au final, était totalement insatisfait de cette réponse. Il n'en savait strictement rien de plus, seulement qu'il y avait eu et avait encore des événements qui rendaient la situation délicate et critique, de ce qu'il en comprenait. Voire dangereuse. Pour la vie des habitants ? Matt, s'étant déjà construit sa propre hypothèse sur le peu d'informations que lui légua son compagnon de trottoir, aurait bien juré pour exprimer à quel point il se sentait stupide et malchanceux. Il avait déménagé dans une foutue ville à problèmes, génial ! De ce qu'il en comprenait, c'était assez grave pour plonger la ville toute entière dans une espèce de terreur mêlée de dépression. Matt voulut interroger davantage son interlocuteur mais celui-ci lui tendit sa main, d'un air avenant qui contrastait avec les menaces pesant sur la Nouvelle-Orléans qu'il venait d'énumérer. Lui, pour sa part, ne paraissait pas si inquiet que ça. Soit il le cachait bien, soit il se savait hors de danger. Matt décida de mettre provisoirement de côté ses questions pour rendre la pareille à celui qui avait un nom des plus drôles. Jupiter. Quelle idée de s'appeler comme une planète !

« Moi, c'est Matt Cox. J'viens de Liverpool. »

Joignant le geste à la parole, il serra la main de Jupiter. Durant une fraction de seconde, le temps de lui donner une poigne vigoureuse et de décoller sa paume de la sienne, il se demanda s'il allait reconnaître son nom. Cela dit, si son visage ne lui revenait pas, pourquoi se serait-il attardé sur son patronyme ? Il avait beau avoir été célèbre il fut un temps, être un boxeur célèbre faisait qu'on ne l'était, en général, qu'au sein de ceux pratiquant ou étant fans de ce sport. Pour ceux s'en fichant totalement, son nom n'évoquait rien. Ce Jupiter n'avait pas la dégaine d'un sportif du genre boxeur ou d'un supporter. Il avait plutôt la tête à bouquiner, même si rien n'empêchait de faire les deux, certes...



© Gasmask




HRP:
 




Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
Jupiter Bell
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue115/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyMar 27 Oct - 16:26

Matt Cox ... Me répétais-je, dubitatif, tandis que je luttais contre l'envie de fumer à nouveau. C'était à cause de l'alcool. Dans ces cas-là, je pouvais fumer à l'infini, je ne sentais pas la fumée de cigarette me piquer la gorge et emplir mes poumons. Une clope devenait un simple cône d'air, mais en nettement plus cher. C'est d'ailleurs ce fait qui me retint d'en allumer une autre. Sans être à la rue, les finances étaient loin de bien se porter, si bien que je culpabilisais d'avance par le simple fait de m'être rendu ici. D'avoir autant bu. Combien de clients allais-je devoir rencontrer pour équilibrer mes dépenses ? " On s'en fout, pensais-je, profite ... ". C'est alors que je tiquais vaguement sur le nom de mon interlocuteur. Il me disait quelque chose, sans vraiment me parler. Matt figurait parmi les noms du quotidien, ne donnant pas la moindre information sur une quelconque racine ethnique, ... Je plaçai mon étrange " Déjà-vu" ou plutôt " Déjà-entendu" sur le compte de cette banalité. De plus, il venait de Liverpool, aucune chance qu'il ne me vienne du passé donc, surtout pour moi qui n'avais jamais quitté la ville.

Par ailleurs, je souris bêtement en entendant " Liverpool ". La terre natale de mes ancêtres les plus éloignés. Berceau de la Wicca, originellement basée sur le Nord de l'Europe, puis inspirée par le chamanisme des natifs américains. Liverpool. Ça, en revanche, ça me parlait nettement plus. Voilà qui pouvait faire un bon tremplin vers la discussion, à condition de faire profil bas. Je ne voulais pas passer pour je ne sais quel illuminé, ou en tous cas, pas tout de suite ...

" La Grande-Bretagne ... Une véritable terre sainte, dis-je avec anthousiasme, parcouru d'un léger frisson ".


Je fis un pas en arrière et, dans mon élan d'optimisme, louchai légèrement sur le verre de mon ami. Le simple fait de converser avec une nouvelle tête me mettait d'humeur joviale. Typiquement le genre de sensation que je tenais à étirer le plus possible dans le temps, généralement par le biais de l'alcool. Non. J'aurais tout le temps plus tard. Ici au moins, on était tranquille. Au dépit de me faire servir un verre, je craquai pour une cigarette. Rapidement, l'une d'elle s'alluma au bout de mes lèvres humide. Je tournai ensuite poliment la tête et soufflai ma fumée sur le coté, épargnant le visage de Matt.

" On peut dire que la Nouvelle-Orléans détient un nouvel atout ... Exotique, en quelque sorte ".




Pitiful Party [ Matt Cox ] Oai2
Revenir en haut Aller en bas
Matt Cox
Matt Cox
The runaway fighter
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue70/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyMar 27 Oct - 16:40

Pitiful Party
Jupiter & Matt
“Je pense donc je sue. De trouille, évidemment.” ▬ Jacques Sternberg

Par simple souci de politesse, Matt laissa Jupiter s'engager dans un nouveau sujet ; il ne sut, cependant, s'il ignorait consciemment l'idée d'éclairer un peu plus la lanterne de Matt concernant les drôles d'événements récents qui mettaient aussi mal la ville, ou s'il avait tout simplement envie de penser et discuter d'autre chose. Matt n'était pas bien placé pour lui en vouloir. C'était le premier à nier en bloc tout ce qui pouvait le faire broyer du noir ou l'énerver - surtout avec son tempérament à s'emporter, physiquement s'entend, à celui qui avait le malheur d'être près de lui. La boxe avait pu canaliser son agressivité d'ado, il n'en restait pas moins un cogneur de nature. Du coup, Matt, rongeant son frein, garda le silence pour laisser Jupiter papoter à son aise. C'était pas trop son genre, de papoter, en vérité, mais il n'était pas venu ici pour faire le gros asocial louchant sur son verre plein, vide, plein, vide, encore plein et encore vide, et s'en aller sans avoir piper un seul mot avec personne. Pour ça, autant rester chez soi.

Apparemment, l'énoncé de son pays d'origine plut à Jupiter, qui eut un grand sourire en l'entendant dire sa ville natale, Liverpool. Etait-ce un fan des Beatles ? Il allait le lui demander, soulignant là un petit trait d'humour caché derrière une feinte d'intérêt pour ses goûts musicaux, mais Jupiter prit soudainement la parole pour parler de l'Angleterre comme d'une terre sainte. Matt n'avait jamais entendu son pays être appelé ainsi et fut tout d'abord surpris avant d'émettre un rire franc, un brin moqueur.

« Sainte ? Tu t'fous de moi, là ? Enfin, je sais pas ce que t'entends par "sainte", mais moi, d'là où je viens, y a pas grand-chose qui vaut la peine de se garnir d'une auréole ou d'un truc du genre, tu vois... »

Matt manquait terriblement de tact et avait une culture discutable, un peu limitée, et il le savait. Malgré tout, qu'y faire ? Il n'aimait pas trop lire et les films, il s'endormait toujours devant. La radio l'emmerdait et musicalement il aimait les mêmes choses depuis des années. Pas super curieux, le lascar, autant l'admettre. Du coup, autant assumer ça chez lui et son côté gros ballot, il en était un de toute façon. Il rit à nouveau, voulant transmettre son amusement à Jupiter, ce qui ne marcha qu'à moitié. Son humour avait toujours été particulier, un peu trop personnel. Dommage. Continuant de fumer en se sentant un peu idiot, il acquiesça vaguement lorsque l'autre clopeur insinua son exotisme. Il sourit franchement, eut un rire bref en haussant les épaules.

« Vous n'avez pas beaucoup d'étrangers qui viennent vivre ici ou quoi ? » demanda-t-il, réellement intrigué d'être appelé "exotique" en dépit du fait que c'était assez marrant ; ça devait être pour la seule et unique raison que peu de gens emménageait en Nouvelle-Orléans.



© Gasmask





Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
Jupiter Bell
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue115/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyMar 27 Oct - 17:11

Je lâchai un rire sonore face à la remarque de Matt, qui pourtant, avait plutôt lancé sa réplique sur un ton qui manquait cruellement de légèreté. Je ne me moquais pas, non. Loin de là. Au contraire, mon éclat de joie avait plutôt une consonance joviale, presque niaise. Son ignorance, si je pouvais la nommer ainsi, avait vraiment quelque chose de mignon. En même temps, comment pouvait-il savoir ? A moins d'être un passionné d'ésotérisme ou d'Inquisition, ce n'était pas franchement le type de culture que tout le monde possédait. Si je n'étais pas moi-même Wiccan, je n'aurais certainement jamais rien su au sujet l'histoire Anglaise.

Je restais là, silencieux, comme un joyeux imbécile, pendant une seconde ou deux, avant de me reprendre ma dégaine habituelle. Je ne voulais pas rendre ma nouvelle connaissance mal à l'aise, loin de là. C'était typiquement le genre d'effet que j'essayais de ne pas provoquer chez les autres. Je croisai les bras, faisant rouler ma cigarette entre mon index et mon majeur, et dis :

" Oh, si, crois-moi, c'est vraiment une terre magnifique pour quiconque sachant quoi y trouver. C'est une terre regorgeant d'une histoire qui serait encore plus belle, s'il n'y avait pas eu ces foutus catholique. "


Je secouais doucement la tête, perdu dans des pensées profonde. Une partie de mon Coven vivait là-bas. Une branche de mon arbre mère, attachée à ses racines. Si l'armée ne barricadait pas les entrées de la villes, je sauterais dans le premier avion pour leur faire un petit coucou. Pour profiter du grand air, ressentir de vraies énergies pure. Le samhain, qui d'ailleurs approchait, avait un cruel goût de manque depuis qu'il n'était plus possible à mon clan au grand complet de se rallier physiquement. Heureusement, nous avions trouvé d'autres moyens de rester connecté ...

« Vous n'avez pas beaucoup d'étrangers qui viennent vivre ici ou quoi ? »


Ces mots tranchèrent mes pensées. Je plantai mes yeux dans les siens, un demi-sourire aux lèvres. Si seulement il savait tout ce qu'il planait ici. Il ne serait peut-être jamais venu.

" Non, clairement pas. Plus maintenant. C'est dans l'air, tu comprends ... "


Bien sûr qu'il n'allait pas comprendre, mais c'était la façon la plus simple que j'avais trouvé de le diriger vers le surnaturel, à savoir la véritable cause du cimetière que devenait Nolan. Lui, ne le sentait pas, mais je pouvais l'affirmer. Il y avait une véritable lourdeur, principalement énergétique, dans l'air dans la Nouvelle-Orléans. Mes pouvoirs augmentaient, comme ceux de tout les autres sorciers de la ville, et ce, pour une seule et unique raison : Nous étions en temps de crise. C'était la guerre.


Pitiful Party [ Matt Cox ] Oai2
Revenir en haut Aller en bas
Matt Cox
Matt Cox
The runaway fighter
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue70/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyMer 28 Oct - 11:37

Pitiful Party
Jupiter & Matt
“Je pense donc je sue. De trouille, évidemment.” ▬ Jacques Sternberg

Matt écouta les explications, toujours aussi vagues, de son acolyte du soir, lui décrivant alors l'intérêt qu'avait l'Angleterre à ses yeux, sans vraiment être précis. Doucement, mais sûrement, ce petit détail, cette manie qu'avait ce gars à tourner autour du pot, lui fit monter la moutarde au nez et son regard, posé sur Jupiter, s'assombrit sensiblement sous des sourcils à nouveau froncés. Le voilà avec son air habituel, oubliant totalement d'afficher l'air amical qu'il essayait de se construire depuis son arrivée dans cette fichue ville. Matt joua des mâchoires, petit tic nerveux dont il n'avait jamais pu se débarrasser totalement et qui trahissait, pour ceux le connaissant assez bien, qu'il n'était pas très content de ce qui se déroulait autour de lui. Le boxeur tira davantage sur sa cigarette, la consumant alors entièrement et la jeta d'un mouvement un peu brusque avant d'enfoncer ses mains dans les poches de son treillis de déménageur. Allait-il lui parler toute la soirée comme ça, sans jamais lui donner de réponse satisfaisante, le laissant sur sa faim constamment ? Matt, s'il n'était pas une lumière, avait assez de dignité et d'intelligence pour s'imaginer qu'on lui manque de respect. Ce n'était peut-être pas le cas mais, pour lui, à titre strictement personnel, il avait l'impression que Jupiter se foutait légèrement de sa gueule...

Mais lui, il riait. Alors que Matt était partagé entre le rejoindre dans son rire et son naturel grognon qui refaisait surface, il finit par tordre sa bouche en un simulacre de sourire, feignant l'amusement, mais très mal. Encore une fois, à sa deuxième question sur la venue d'étrangers en Nouvelle-Orléans, il se fit imprécis. Bon. Il n'allait pas s'énerver sur ce pauvre garçon pour si peu, non plus. Il se força à respirer profondément et dit d'une voix qu'il força à être la plus calme possible :

« Je t'avoue, mec, que je comprends pas grand-chose à ce que tu dis. »

Ça avait au moins le mérite d'être clair. Sa franchise allait peut-être le cogner aussi sûrement que s'il avait choisi son poing au lieu des mots, toutefois, ce n'était pas son problème. Il n'avait aucune envie de continuer à discutailler ainsi si c'était pour ne rien piger de son blabla. N'attendant pas que Jupiter ouvre la bouche pour donner sa réplique, s'il en avait une, il reprit rapidement la parole d'un ton plus sec, histoire de bien faire comprendre qu'il n'était pas un idiot à qui on pouvait se contenter de balancer quelques miettes en espérant assouvir sa curiosité et combler son ignorance sur les faits divers de la Nouvelle-Orléans.

« Tu m'parles de mon pays comme d'une terre sainte et tu suggères quelque chose comme si j'serais incapable d'y percuter un truc... Puis, surtout, tu m'causes de ce que vivent les habitants d'ici et qui fait fuir d'éventuels nouveaux résidents, mais, au final, j'en sais rien de plus qu'avant. C'est quoi ? Il s'passe quoi ? Et concrètement, cette fois. »

Ses trois derniers mots furent prononcés avec encore plus de dureté, soulignant à quel point il ne rigolait pas à ce sujet. La bête était de retour. Il voulait savoir et il allait savoir. A défaut d'avoir apporté un éclaircissement à Matt, Jupiter avait plutôt attisé son besoin de connaître les véritables raisons de tout cet étrange chamboulement dont il était totalement étranger. Matt aurait pu essayer d'éviter de prendre ses airs de fauve enragé, de taureau fou, mais il était comme ça, M'sieur Cox. Il ne savait rien faire dans la dentelle et le tact, il ne savait même pas ce que c'était. Intérieurement, cependant, il se promit de rassurer - et remercier - son compagnon en lui payant un verre. S'il n'avait pas pris ses jambes à son cou d'ici là.



© Gasmask




Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
Jupiter Bell
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue115/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyMer 28 Oct - 13:37

L'homme ne rigolait plus. Quelque chose avait changé dans sa façon de parler, alors qu'il me demandait d'être plus clair. Bien qu'il ait parlé sur un ton qui n'avait absolument rien à voir avec la sympathie, j'éprouvais malgré tout énormément de difficulté à me sentir menacé. Un feu léger, à peine ardent, s'alimentais alors à l'intérieur de moi-même. Il ne comprenait pas que c'était pour la protéger, que je me la fermais ? Je crevais d'envie d'hurler au monde de partir, de quitter la ville, de laisser l'association se battre. Mais non ... Il y avait les humains, au plein milieu du champ de bataille, tampon de la guerre. C'était dans leur clan à eux que les pertes étaient les plus conséquente, pas dans le nôtre ... Je fis un effort pour me contrôler. Si je ne doutais pas des compétence de Matt pour me réduire en miette, il aurait en revanche beaucoup plus de mal à me tuer. Il y avait trop de témoins, trop peu de raisons ... Du moins, je m'en persuadais. Puis merde ... Si je lui disais tout simplement la vérité, sans trop de détails ?

Je m'arrêtai net dans ma pensée. C'était peut-être la meilleure façon de l'énerver et de me risquer au massacre. S'il se mettait à croire que je me foutais de lui ? Non ... Si je lui expliquais avec sérieux, ça n'arriverait pas. Je risquais simplement de passer pour un illuminé, un malade mental ... Tant pis. Qui vivra verra. Je tirai sur mon clope et l'envoyai valser au loin.

" Tu crois aux esprits ? Demandais-je avec le plus grand sérieux "


Je soupirai doucement, réunissant le courage nécessaire pour sembler le plus crédible possible. C'était ironique de se donner autant de mal, alors qu'au final, je ne disais que la vérité. Je posais ma main sur son épaule avec douceur, afin de créer un lien, et tentai de transmettre un peu de mon calme au jeune homme. J'ignorais si ce genre de choses fonctionnaient, mais je ne pouvais rien faire de mieux dans l'immédiat pour m'assurer que je n'allais pas rentrer avec des bleus.

" Parce que c'est ça, le fléau de la ville. Les morts. Ils sont nombreux dans les rues. Ils vous parlent, vous tourmentent, vous tuent. "


Je regrettai instantanément d'avoir parlé. Mon emploi de la troisième personne du pluriel risquait, si mon interlocuteur avait un peu de jugeote, de le lancer vers un premier pas vers mon identité. Non. Peut-être que ça allait passer incognito. Peut-être que je n'aurais pas à nier ...



Pitiful Party [ Matt Cox ] Oai2
Revenir en haut Aller en bas
Matt Cox
Matt Cox
The runaway fighter
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue70/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyMer 28 Oct - 14:37

Pitiful Party
Jupiter & Matt
“Je pense donc je sue. De trouille, évidemment.” ▬ Jacques Sternberg

« Tu crois aux esprits ? » lui balança Jupiter de but en blanc.

De toute évidence, il avait saisi l'importance quasi vitale d'en finir avec ses demi-révélations et ses mystères à deux balles, ce qui n'était pas bien compliqué à comprendre vu l'air menaçant que Matt pouvait prendre, malgré lui parfois. Cela dit, cette question venue un peu de nulle part fit hausser les sourcils du boxeur qui, éberlué, ne pipa mot. Il n'avait aucune idée de comment prendre ce revirement de sujet. Était-il con au point de se moquer encore plus de lui et essayer de lui avaler de telles salades ? Impossible. C'était une crevette face à un requin, une mouche face à un crapaud-buffle, un papillon face à un volcan, un... Enfin bref, il ne faisait pas le poids si Matt se prenait l'envie de lui raccourcir le cou. Ce serait dommage, il était plutôt mignon et devait avoir de belles aventures à l'horizontal avec les donzelles du coin, mais s'il continuait à lui souffler des âneries pareilles, son poing atterrirait dans sa face avant même qu'il n'ait le temps d'y penser. Pas très diplomate, ni très patient, Matt avait vite envie de cogner sur ce genre de gars, si Jupiter se confirmait comme étant de ces crapules qui pensaient que c'était marrant de titiller ses nerfs. Étrangement, ça arrivait plus souvent qu'on pouvait le penser. Un tas de suicidaires, ni plus ni moins...

En tout cas, son truc sur les esprits, les morts et compagnie, il n'en démordait pas. Jupiter semblait très sérieux quand il en parlait et Matt aurait pu le croire aveuglément si ça ne semblait pas si absurde. Il lui posa même une main sur l'épaule, en un geste qui se voulait... Quoi ? Rassurant ? Apaisant ? D'un mouvement brusque, il se dégagea de cette marque de sympathie et s'écarta en poussant un juron des plus grossiers, avec son gros accent de Liverpool. Son calme de surface ne revint que grâce à un grand effort de sa part, mais sa voix grondait tout de même.

« Fuckin' bullshits ! J'suis pas né dans une famille de superstitieux, et je n'en suis pas un ! C'est pas parce que c'est Halloween que, ça y est, tu vas me faire avaler le coup des Poltergeits qui font planer les objets d'la maison et effrayent les gens la nuit ! » lui cracha-t-il au visage en pointant un doigt sur lui, se retenant visiblement de l'empoigner. « Tu sais pas qui j'suis ! Si tu l'savais, tu t'amuserais pas à m'balader comme ça ! »

Il avait envie de le planter là, de se barrer de cette fête et de fuir la présence de cet olibrius. Il devait bien se marrer, au fond de lui, à le voir s'énerver pour si peu. Matt avait conscience qu'il aurait été plus intelligent de rester calme. Toutefois, il n'y pouvait rien, il avait le sang bien trop chaud. Il poussa un gros soupir, sans discrétion.

« C'est quoi ton problème ? » Il essaya d'y voir un humour douteux, mais un humour tout de même, et de se calmer réellement cette fois. « Tu peux pas m'dire c'qu'il y a vraiment maintenant ? » acheva-t-il, en tentant de donner l'impression qu'il allait passer outre sa blague stupide.





© Gasmask



Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
Jupiter Bell
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue115/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyMer 28 Oct - 15:18

Comme je le craignais, l'homme s'emporta, débutant une rengaine bruyante, accompagnée de grands gestes. Je restai stoïque, intérieurement anxieux. Je n'avais jusqu'à présent jamais rencontré personne d'aussi sanguin, et c'était typiquement le genre de comportements que je détestais. Je ne ripostais cependant pas, trop intelligent pour me risquer à la bataille. Je ne pouvais pas lui en vouloir. Il n'était pas coupable de sa réaction qui, au delà des débordements, restait parfaitement logique. Il n'y avait aucune place pour la logique ici. Il valait mieux chasser le cartésien et le terre à terre pour survivre à la Nouvelle-Orléans. Tandis que je me sentais comme une minuscule souris faisant face à un dragon, je répondis d'un calme imperturbable et parfaitement maîtrisé :

" Pourtant, je ne suis pas en train de te mentir, ou de blaguer. Les esprits, les démons et tout le tintouin, c'est bel est bien réel ici. "


Je caressai doucement ma main, qui avait été violemment écartée par Matt. Il m'avait fait mal, ce con. Je fis abstraction des picotements qui trônaient sur le dos de ma main et allai l'enfuir au fond de ma poche, là où elle ne pouvait plus être maltraitée. C'est alors que j'entourais mes cartes de tarots de mes doigts, sentant leurs pouvoirs me piquer l'épiderme. J'avais cruellement besoin de force. S'il me " hurlais " encore dessus, je n'étais pas certain de tenir mon calme encore longtemps, et dans ces cas-là, outre un terrible élan de colère, je finissais souvent par pleurer comme une mauviette. Il ne fallait pas que ça arrive cette fois. Mes yeux allèrent ensuite sur les rares clopeurs restant sur le devant du bars, et remarquai qu'ils nous regardaient avec soucis. Je tentai de les ignorer, et poursuivis :

" Depuis que tu es arrivé ici, oses me dire que tu ne t'es jamais senti observé, que tu n'as jamais rien entendu, que tu n'as jamais été bousculé alors qu'il n'y avait personne. Et si malgré tout ça tu ne me crois toujours pas, je peux m'arranger pour te le prouver, terminais-je en plantant mes yeux dans les siens, sans agressivité, sans peur. Juste de la persuasion. "

Je me tournai ensuite vers nos voisins de cigarette, qui nous regardaient toujours. Sur les quatres imbéciles qu'il devait y avoir, deux d'entre eux souriaient, moqueur. Je leurs lançai un regard noir, qui voulait certainement dire " Dégagez, crétins ", et revint à Matt, dans l'attente d'une réponse que j'espérais plus raisonnée.


Pitiful Party [ Matt Cox ] Oai2
Revenir en haut Aller en bas
Matt Cox
Matt Cox
The runaway fighter
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue70/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyMer 28 Oct - 16:04

Pitiful Party
Jupiter & Matt
“Je pense donc je sue. De trouille, évidemment.” ▬ Jacques Sternberg

Il avait vraiment du cran, ce gars, Matt devait l'admettre et lui donner au moins ce mérite. Malgré son manque évident de masse musculaire suffisante pour lui éviter une sérieuse casse de sa part, il soutenait son regard et lui parlait avec une sérénité telle qu'il semblait en mesure de le réduire en pâté si cela lui chantait. Matt, dans ce genre de situation, se sentait maladroit, car il avait rarement l'occasion de rencontrer quelqu'un qui ne couinait pas dès qu'il haussait un peu le ton. A moins que ce soit un type particulier, ou un boxeur sur le ring dont la profession était, de toute façon, de s'en prendre plein la gueule et de tartiner de grumeaux sanguinolents le tapis, pour le bon plaisir du public. Peut-être que ce Jupiter avait plus d'un tour dans son sac, et qui faisait qu'il se sentait si sûr de lui. Finalement, tel un chien dominant étant en face d'un autre chien dominant, Matt eut la réaction primaire de faire profil bas sans plus rouler de mécaniques. Bon, il restait un humain, et susceptible qui plus est, donc il ne faudrait pas non plus retenter le diable, toutefois, il s'assagit visiblement. Cela sembla inciter Jupiter à parler à nouveau, lui posant une semi-affirmation sur des faits qu'il aurait pu vivre. Pensif, Matt fit craquer ses doigts puis sa nuque, grommelant pour lui-même à la recherche d'un tel souvenir.

« Là, comme ça... Non. Après, tu vois, je bouge tout le temps, je picole pas mal, je dors vite et j'ai le sommeil lourd, et... »

Il se souvint alors de quelque chose, d'un coup. Un soir, passablement éméché, il avait entrepris de traverser le parc en espérant y trouver là un raccourci. Il se rappelait vaguement qu'une forme humaine menaçante lui avait ordonné de déguerpir et l'avait même empoigné pour le pousser loin de là où l'apparition lui était venue. Mais il était bourré. Il avait clairement mis tout ce qui s'était passé ce soir-là dans le domaine de l'onirique, n'y croyant pas du tout lui-même. Il avait trop bu, avait imaginé tout ça - ce qui lui avait valu d'arrêter l'alcool... durant une semaine - ou il avait un rêve complètement taré. Sauf que, là, le gars en face de lui semblait rendre ce souvenir-rêve en quelque chose de bien palpable, réaliste, tout à fait plausible. Matt, qui avait un air nonchalant sous une ombre d'agacement, eut tout à coup les traits agrandis par la stupeur. Tout aussi rapidement, un déni total s'afficha sur son visage et il secoua la tête de droite à gauche, comme pour refuser ce que lui révélait Jupiter.

« Impossible. C'était... J'suis sûr que j'ai rêvé. C'était pas réel. »

Il n'avait fait que murmurer tout ça, comme s'il lui disait un secret. Attentif, il ne rata pas le regard en biais de son interlocuteur qui vint fusiller un groupe de quatre blancs-becs, apparemment très intéressés par leurs messes basses et leur tête-à-tête. Matt les regarda un long moment, le visage totalement tourné vers eux, d'un air faussement interrogateur, en mode « Qu'est-ce qu'tu veux, toi ? Tu cherches la merde ? » ce qui eut pour effet que trois de ces guignols baissèrent les yeux. Le quatrième le regarda un peu plus longtemps mais finit par bougonner et feindre de l'ignorer. Matt avait l'habitude d'être le centre de l'attention mais il n'appréciait vraiment pas que cette attention soit sous le règne de la moquerie. Surtout qu'il ne voyait pas pourquoi ils se riraient de Jupiter et lui. Qu'avaient-ils donc de si marrant, hein ? C'était pas un rencard entre tantouzes, non plus, alors quoi ? Enfin, lui, en tout cas, ne l'était pas. Pour ce qui était de Jupiter... L'ancien champion lui jeta une œillade étrange. Et s'il en était un ? Ça expliquerait cette sympathie peu commune... Néanmoins, il se tut. Il n'avait rien contre les homosexuels. Si une telle situation, qui n'était qu'une supposition pour le moment, s'avérait justifiée, c'était en effet très gênant ; cela dit, en l'absence de preuves, Matt n'allait pas engager ce sujet quelque peu délicat. C'était déplacé, selon lui.





© Gasmask


Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
Jupiter Bell
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue115/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyMar 3 Nov - 13:12

L'homme commença à baragouiner, probablement au sujet d'une expérience vécue à la Nouvelles-Orléans. Il semblait traversé par le doute, une mine mal à l'aise sur le visage, expression j'avais efficacement appris à reconnaître grâce à mon métier peu commun. J'étais parvenu à l'atteindre, à me faire entendre, et le sentiment inconnu qui le submergeais suscitait en moi quelque chose de très apaisant. Cela signifiait que c'était à mon tour de briller. Que c'était moi qui prenait l'ascendant sur l'autre, ce qui, plus simplement expliqué, signifiait que ma carcasse avait ses chances de rentrer indemne chez elle.

L'homme opta ensuite pour le déni, autre réaction tout à fait naturelle. Elle surgissait quasi toujours lorsque j'affirmais à mes clients que leur mal-être était de nature surnaturelle. Qu'elle était provoquée par quelque chose, vivant souvent chez eux, ou par un mauvais sort lancé par un sorcier peu scrupuleux. C'était une phase où les gens pouvaient se montrer désagréable, mais rarement violent, car j'étais au final le seul leur ayant apporté une explication correcte.

Soucieux de connaître le fond de sa pensée, je m'approchais doucement du jeune homme jusqu'à ce que nous arrivions à un parfait face à face. Je m'inquiétais peu de ce qu'allaient penser les autres clopeurs. De toute façon, l'intervention de Matt semblait les avoir bien calmé. Cet homme était finalement une sécurité. Si l'on parvenait à l'atteindre, à le toucher, à le surprendre et le conserver ... Peut-être pouvait-on obtenir son affection ? C'était une façon animale de voir mon interlocuteur mais après tout, n'étais-ce pas la nature ? Je mis un terme à mes pensées, mes yeux rivés sur ses lèvres dessinée, puis sur son regard. Je n'étais pas certain qu'il allait apprécier mon intrusion, mais je m'accrochais à l'espoir que son désir d'en savoir plus était plus fort que son envie de me broyer les os.

" Et pourquoi ça ne le serait pas ? Dis-je tout bas, mes yeux toujours fixé dans les siens "

J'étais assez près de lui pour sentir une chaleur s'échapper de son corps. Une profonde et vorace anxiété me rongeait les tripes. Je ne comprenais pas très bien ce que je faisais, ni ce pourquoi je le faisais mais ... C'était ce qu'il fallait faire. C'était en m'approchant et en faisant preuve d'une audace respectueuse que je pouvais l'apprivoiser, et de là, je pourrais peut-être me faire entendre ...

J'espérais ne pas me tromper, autrement, j'étais dans de beaux draps. Je ne décrochais pas mon regard du siens, un feu d'angoisse brûlant mon cœur, dans l'attente d'une réaction qui, je l'espérais, se montrerait positive.


Pitiful Party [ Matt Cox ] Oai2
Revenir en haut Aller en bas
Matt Cox
Matt Cox
The runaway fighter
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue70/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyMer 4 Nov - 22:45

Pitiful Party
Jupiter & Matt
“Je pense donc je sue. De trouille, évidemment.” ▬ Jacques Sternberg

Perturbé, Matt essayait de remettre ses souvenirs en place et, ce faisant, il fut inattentif par rapport à Jupiter pendant un court instant. Il ne vit pas la chaleur qui venait d'apparaître dans le regard sombre de son acolyte de soirée, et s'aperçut à peine qu'il se fut rapproché. Il lu posa une question, bourrée de mystère, qui fit papillonner des yeux Matt. L'ex-champion se gratta la nuque, se l'étira, se raclant la gorge d'un air embarrassé ; il ne croyait pas à tout ça mais il était face à un type qui semblait porter sur ce genre de choses un intérêt profond et sincère. Il ne pouvait pas envoyer paître ses croyances en bloc comme ça, sans jamais se demander s'il pouvait le blesser. Il le trouvait vraiment bizarre, ce gars, d'ailleurs, et lorsqu'il cessa enfin de penser tout seul dans sa tête et qu'il releva le visage, il remarqua enfin à quel point il était proche de lui, à présent.

Matt eut un mouvement de recul, à la fois de surprise et de répulsion, une espèce de réflexe primaire qu'il regretta aussitôt. Voyant la mine légèrement déconfite de Jupiter, il se sentit plus con que jamais et essaya de changer de sujet, histoire qu'ils ne s'attardent pas sur leur comportement mutuel qui pouvait prêter à confusion. Le boxeur mit tout cela sur le compte de l'alcool, du froid, du fait qu'il murmurait et que Jupiter voulait sûrement l'entendre correctement, ce genre de petits détails débiles qui faisaient qu'il avait cru une chose qui n'était en rien la réalité. Enfin, il espérait. Il posa un regard incrédule sur Jupiter, malgré lui, et sa voix se vit incertaine, butant sur chaque mot comme un enfant bègue :

- Parce que... ce n'est pas réel parce que... J'y crois pas. Merde, jura-t-il, d'un coup, en haussant les épaules et en haussant un peu plus le ton. C'est juste pas possible !

Les mecs, un peu plus loin, les lorgnèrent à nouveau en ricanant, agaçant au plus haut point Matt qui ne put se retenir de leur faire face et de crier par-delà les quelques mètres les séparant.

- 'voulez quoi, là, vous ? Mon poing sur la gueule p't'être ? s'exclama-t-il en s'avançant vers eux d'un pas lourd ; ils firent un pas en arrière, essayant d'afficher de l'assurance, en vain. C'pas croyable ! On vous a pas éduqués, hein, dites ? postillonna Matt en empoignant l'un des types avec la furieuse envie de l'envoyer valdinguer dans les airs.

Mais il ne le put pas. Mais s'il l'avait voulu, il n'aurait pas pu le faire, car une main légère mais ferme se posa sur son épais avant-bras. Cette main n'avait pas plus de force qu'une plume sur une enclume, mais avait un geste tellement plein de détermination que Matt relâcha son emprise malgré lui et ses yeux se tournèrent vers la personne à qui appartenait cette main.




© Gasmask
[/quote]


Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
Jupiter Bell
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue115/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyVen 20 Nov - 18:40

L'homme eût un brusque mouvement de recul ( qui me fît sursauter également ) tandis qu'un froid épais se rependait insidieusement en moi. J'avais merdé, et maintenant, je passais pour une imbécile. Je fis un léger pas de recul, laissant se dessiner sur mon visage un léger sourire qui n'appartenait en rien à la joie. Il s'agissait plutôt du type d'expression faciale qui se tenait quelque part entre l'incompréhension, la confusion et la déception. Matt sembla le remarquer puisque, une seconde à peine suite, il lança plus ou moins délicatement :

" Parce que... ce n'est pas réel parce que... J'y crois pas. Merde, C'est juste pas possible ! "

Mes épaules firent la moue, presque d'elle-même, tandis que je revenais doucement à moi. Je devais admettre que l'alcool me tapait légèrement dans le crâne, si bien qu'il me rendait un peu stupide. Une chance pour moi, je me sentais desaoûler lentement, au fur et à mesure des minutes qui s'écoulaient depuis ma pause clope. Là se trouvaient les effets bienfaiteurs de l'air d'Automne. Comme pour me rattraper, je fis un pas vers le jeune homme et entrepris de lancer un autre sujet, loin du surnaturel. Je n'en eût cependant pas le temps, puisque mon partenaire de cigarette se lança dans un sermon tout aussi bruyant que violent envers les quelques abrutis qui nous entouraient. Sa large main empoigna l'un d'eux et, tout à fait simultanément, un terrible frisson me parcouru l'échine.

Typiquement le genre de frisson qui annonçait la mort. Ou plutôt la présence d'un mort. En même temps, avec autant de monde, il m'aurait semblé étrange que cela n'arrive pas. L'occasion était rêvée se manifester et, si possible, semer la panique. Et comme si ça ne suffisait pas, il fallait qu'un esprit vienne perturber ma soirée pile au moment où cette dernière commençait à m'échapper. Je soufflai longuement, péniblement, luttant contre la mauvaise sensation qui me tordait les tripes et avançai d'un pas vif vers Matt.

" Matt, dis-je en posant ma main sur son bras, on devrait aller à l'intérieur maintenant, terminais-je en insistant sur le dernier mot. "


Je n'étais pas convaincu que se foutre au milieu de la foule était la plus brillante des idées, mais je ne pouvais pas non plus me permettre de l'inviter chez moi, et encore moins de le laisser seul. Si jamais quelque chose devait advenir je pouvais au moins me porter garant de sa protection à lui. Ou du moins je l'espérais. Je tirai doucement sur son bras, insistant, mon regard pointant vers l'intérieur du bar où la musique commençait déjà à crépiter ...


Pitiful Party [ Matt Cox ] Oai2
Revenir en haut Aller en bas
Matt Cox
Matt Cox
The runaway fighter
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue70/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyVen 20 Nov - 20:11

Pitiful Party
Jupiter & Matt
“Je pense donc je sue. De trouille, évidemment.” ▬ Jacques Sternberg

C'était Jupiter, dont le contact sur son bras avait bien plus d'emprise que ce que l'homme en lui-même le laisserait suggérer. Matt tourna la tête vers lui, le regarda de haut en bas comme s'il le découvrait pour la première fois, avant de pousser un léger soupir. Presque de soulagement. On peut dire que ce type venait de lui sauver la mise, il était peut-être un ancien champion de boxe, il n'en restait pas le seul à se battre contre tous ces mecs. Il lâcha celui qu'il avait menacé physiquement et ne lui décocha qu'un regard assassin avant de pivoter des talons et, sous l'insistance indéniable de son compagnon de fumoir, il le suivit jusqu'au cœur même de la fête.

A l'intérieur, la chaleur était étouffante, rivalisant avec la musique assourdissant, ce qui donnait une ambiance où il y avait de quoi rapidement suffoquer. Matt joua des coudes dans la densité de la foule, se frayant avec difficulté un chemin parmi les gens se trémoussant ou sautillant sur le son dont la mélodie était discrète derrière l'éclat des basses. Jupiter, qu'il ne reconnut qu'avec de sérieuses complications puisqu'il lui tournait le dos, se dirigea visiblement vers le bar et Matt trouva l'idée alléchante. Il lui emboîta le pas sans hésiter et, enfin, ils purent s'extirper de la masse grouillante et respirer plus librement. Matt posa ses fesses sur un haut tabouret au simili cuir bordeaux déchiré et s'étira, les bras en l'air, avant d'installer lourdement ses coudes et avant-bras épais sur le comptoir. Il héla le barman qui rappliqua au bout d'un moment, attentif à leur commande.

- Whisky, fit-il d'une voix assez forte pour se faire entendre.

Matt regarda Jupiter exprimer son propre choix et le barmaid venir les servir, gardant un silence embarrassé. Fort heureusement, le bruit alentours les empêchait de toute manière de tenir une conversation assidue. Une fois son verre de whisky sou le nez, Matt le prit et but une longue gorgée, claquant de la langue pour en savourer l'arôme, et le reposa sur le bois avec une brusquerie maladroite. Il s'excusa, ayant éclaboussé Jupiter au passage, et lui frotta la manche avec vigueur et méticulosité, avant de reprendre sa main chez lui, l'air songeur, intrigué et gêné. Son regard croisa celui de l'autre jeune homme et il le baissa aussitôt. Matt se racla la gorge, essayant de s'éclaircir la voix, s'aidant d'une gorgée supplémentaire :

- Je pense devoir m'excuser... Je me suis comporté comme un ours. Je... Enfin, bref. Désolé.

Un autre regard, plus audacieux, qui perdura cette fois, plongé dans celui de son vis-à-vis.

- C'est vrai, alors, tout ça ? Vrai de vrai ? Tu m'racontes pas de conneries ?




© Gasmask
[/quote][/quote]


Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
Jupiter Bell
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue115/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyVen 20 Nov - 20:43

Nous avancions au travers de la foule d'un pas difficile. Il n'était pas simple d'avancer normalement au travers de tout ces corps suant et ondulant au rythme d'une musique au son beaucoup trop élevé. Par ailleurs, une forte odeur de sueur et de plastique brûlé trônait dans la pièce, se mêlant dans une parfaite puanteur à la chaleur de la salle. Heureusement pour moi, ce n'était pas vraiment le genre de détails qui pouvaient m'importuner. Encore moins sur le moment, puisque je ne pouvais m'empêcher de tourner la tête dans tout les sens, à l'affût d'un changement quelconque. Je pouvais sentir une énergie, plus ou moins forte, planer entre les murs, faisant mousser la légère peur qui s'était immiscée en moi. Je décidai de ne pas m'en inquiéter pour le moment, sans pour autant perdre en vigilance. Je ne négligeais pas le danger, mais je sentais bien, pas après pas, que la menace n'était pas imminente. L'esprit qui dominait la pièce ne possédait pas ( Ou en tous cas pas encore ) la force nécessaire pour se manifester de façon utile et intelligente. Probablement se nourrissait-il de la peur, justement ... Si toutefois c'était le cas, sa démarche était compromise. Les gens s'amusaient trop, ce qu'ils ne faisaient plus vraiment depuis un certain temps désormais. Il faudrait vraiment quelque chose de gros pour gâcher ça, cette fois.

Lorsque nous arrivâmes au bar, je posai directement mes fesses sur un haut tabouret un peu délabré. L'humidité qui en émanait me laissai supposer qu'un liquide, probablement une bière vu l'odeur, avait été répandue dessus quelques temps auparavant. Super. Décidément, c'était ma soirée. Je tournai doucement la tête vers Matt, qui commandait un Whisky, dans l'attente qu'il ne me dise quelque chose, et tentai de discrètement déplacer mon derrière vers un coté plus sec de mon tabouret. Je remarquai alors le barman, qui attendait ma commande avec gentillesse.

" Pour moi ce sera ... Je ne sais pas, hésitais-je, allons pour un mojito. "


Étais-ce vraiment une bonne idée ? Noyer mon taux d'alcoolémie en pleine diminution par un autre verre ? Je dévisageai Matt, qui avait commencé à parler.

- Je pense devoir m'excuser... Je me suis comporté comme un ours. Je... Enfin, bref. Désolé.


Je ne savais pas si j'avais correctement entendu, tellement il était difficile à la fois d'écouter et d'être audible, si bien que décidai de me rapprocher de lui. Quoi qu'il en soit, les mots qu'il venait de prononcer eurent pour effet de déclencher un profond élan d'empathie de ma part envers mon interlocuteur. Il avait dit ça sur une tonalité qui me semblait rayonner d'une culpabilité sincère. J'aimais le goût du remord, surtout venant de sa bouche. Cela me donnait l'impression d'avoir un véritable impact sur un mec qui, selon l'idée que je me faisais de lui, n'avait en tant normal pas grand chose à foutre des autres. C'était ... Je ne sais pas ... Mignon ?

" Oh, il ne faut pas, dis-je en parlant assez fort pour être compréhensible, en fait, c'était même plutôt agréable. C'était cool de ta part de me ... Enfin, de nous défendre. "


Je faisais tourner doucement mon verre entre mes doigts, le froid de la glace pillée endormissant ceux-ci. Je me sentais soudainement gêné et il devait en être de même pour Matt. Il poursuivit néanmoins la discussion en revenant sur le sujet de l'occulte.

" Vrai de vrai, dis en approchant ma tête de la sienne pour ne pas à avoir à hurler, j'en ai même fait mon métier. T'as le droit de te moquer, si tu veux. "


Je portai mon verre jusqu'à mes lèvre et bu une gorgée pseudo-brûlante de mon Mojito. J'appréciais l'électrique arôme de menthe qu'il dégageait sur mes papilles, alors que je tentais d'éteindre en moi l'anxiété surnaturelle qui me grignotait doucement. Peut-être suffisait-il que je me laisse aller ? Que je me contente de profiter, tout en gardant un œil bienveillant sur les événement et sur Matt ? Je fermai les yeux et les massai doucement du bout de mes doigts gelé. Combien de verres me faudrait-il pour ne plus avoir les idées claire ?


Pitiful Party [ Matt Cox ] Oai2
Revenir en haut Aller en bas
Matt Cox
Matt Cox
The runaway fighter
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue70/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyLun 30 Nov - 22:58

Pitiful Party
Jupiter & Matt
“Je pense donc je sue. De trouille, évidemment.” ▬ Jacques Sternberg

Il leur était affreusement difficile de discuter correctement dans une telle cohue, avec cette horrible musique électronique qui vous vrillait les tympans et rendait pire qu'un murmure les paroles de son vis-à-vis. En soi, ils étaient bien dehors, malgré le froid humide qui perçait leurs vêtements ; le silence, au moins, s'accordait à leur laisser le temps de faire connaissance. Mais voilà, Matt n'avait pas pu se retenir de faire le con, et son altercation avec les autres types qui avait failli tourner au vinaigre était une des raisons de leur arrivée au sein du bar. Il ne pouvait s'en vouloir qu'à lui-même. Buvant son whisky avec de longues gorgées, trahissant son goût immodéré pour l'alcool fort et ses effets, l'ex-taulard accorda une attention de son mieux à Jupiter, les yeux un peu froncés sous l'effort qu'il dut faire pour bien l'entendre. Il perçut tout de même la fin de sa phrase, ce qui étonna franchement Matt. Celui-ci, n'ayant pas acheté de cerveau entre temps, eut un rire sardonique qu'il n'étouffa que vers la fin.

- Pardon... En effet, il y a de quoi en rire. 'fin... Je veux dire... Me balancer ça comme ça, c'est...

Ok, tais-toi, pauvre con, s'injuria-t-il. Il se serait volontiers gifler pour sa stupidité. Et il buvait, en plus ! On ne peut pas dire que cela allait s'arranger au fil de la soirée, en tout cas. Matt acheva son verre en un mouvement sec, destiné à le faire agir pour ne pas rester sans rien foutre, tant il se sentait mal à l'aise de ne pouvoir que rétorquer des imbécillités pareilles. Il héla le barmaid, se fit resservir, et il se remit à boire sans aucune modération.

- Et... heu... C'est quoi ce métier ? Tu chasses les fantômes ? Tu les invoques pour les familles des défunts, ou un truc du genre ? demanda-t-il, s'efforçant de paraître sérieux alors que sa propre question lui semblait dénué de tout bon-sens.

Après que Jupiter lui ait répondu, il garda un peu le silence avant de lâcher de but en blanc :

- Il y a une semaine, j'ai vécu une drôle de chose... Peut-être que je peux te raconter. Franch'ment, j'ai pensé jusqu'ici que j'avais juste fait un rêve totalement barré, mais... Mais t'as l'air de croire à tout ça, du coup j'peux t'en parler.

Il se racla la gorge, but, acheva encore son verre et le fit sonner sur le comptoir. Il buvait vite, trop vite, et le troisième verre rempli avait déjà atteint ses lèvres avant qu'il ne continue le début de son histoire.

- J'ai été pris dans une sorte de bagarre. Il y avait deux nanas avec moi... L'une d'elle avait, comme toi, des sortes de... prédispositions à l'occulte, on va dire. Elle nous a protégé avec des trucs, du sel mis en cercle, des objets qui m'avaient l'air normaux mais qui effrayaient les... les esprits. Et l'autre, t'aurais du voir ! L'air si fragile, si mignonne... Quand on a été entouré par les ombres, elle s'est changée en furie ! Crois-moi ou non, j'ai cru avoir affaire à une toute autre fille.

Matt se frotta les paupières, ses yeux voyant doucement un peu trouble. Il ne savait pas trop pourquoi il balançait tout ça, mais le flot de paroles sortait d'un coup. Cela faisait des semaines qu'il ne s'était pas laissé autant à parler, surtout de lui, à être aussi bavard qu'une pie sous amphétamine. Dans le fond, ça faisait du bien.

- Je ne sais plus trop comment ça s'est terminé. Je sais juste que le lendemain, je me suis réveillé dans mon lit. Tout paraissait normal, du coup j'ai cru que j'avais juste rêvé. Ceci dit... Ca avait l'air franchement réel, cette foutue histoire ! fit-il, les yeux agrandis comme s'il revivait l'épisode, portant encore et encore son verre à sa bouche de plus en plus molle.




© Gasmask


Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
Jupiter Bell
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue115/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptySam 12 Déc - 11:18

L'homme se laissa porter par une vague de rire, me vexant par la même occasion. Je me laissai aller à une mine boudeuse tandis que mon regard traversa la pièce. J'avais toujours ce malaise, au fond des tripes, ce truc qui me disait que quelque chose de surnaturel se tramait entre les quatre murs du bar. Quelque chose qui nous observait, passif, dans un coin quelconque de la pièce, peut-être à l'affût d'une opportunité. Comme pour accompagner mes pensées, la musique sauta une nouvelle fois dans une vague de crépitements, avant de redémarrer de plus belle.
Entre temps, Matt s'était resservi un verre. J'en profitais pour boire une gorgée du mien, toujours planté dans un silence boudeur. Puis, comme pour se rattraper, le jeune homme m'interrogea ensuite sur mes fonctions.

" Des choses comme ça, oui, mais pas que ... J'évite de jouer avec les morts, c'est plus dangereux que partout ailleurs ici, à Nolan. "

Je portai une seconde fois mon verre ( Qui arrivait petit à petit à sa fin ) jusqu'à ma bouche, laissant un blanc. Je plantai ensuite mon regard dans celui de Matt, qui semblait un peu gêné.

" Je fais aussi en sorte de rétablir un semblant de paix et de bonheur chez les gens qui appellent mes services. Je modifies favorablement les événements de leurs vies, ou répare ce qui a été cassé ... "

Je ne savais pas vraiment pourquoi j'avais poursuivi mes explications. De toute évidence, mon nouvel ami n'était pas vraiment réceptif. Au contraire, le sujet semblait même l'amuser. Néanmoins, en y jetant un furtif coup d’œil, le visage de Matt avait arboré une autre expression. Plus sérieuse. Peut-être même soucieuse.

Comme de fait, il s'élança dans une rengaine occulte, après avoir achevé son nouveau verre d'une traite. Peut-être que l'alcool l'aidait à quitter terre, à ouvrir son esprits à d'autres explications que celles dont on nous gavait dans les médias locaux. Une histoire de jeune fille, ou plutôt de sorcières, qui l'avaient protégé, bien que l'une d'entre elle me semblait bien nocive malgré tout. Je le laissai achever, jusqu'à ce qu'il en vienne à la conclusion du rêve, puisqu'il s'était réveillé au petit matin dans son lit, mine de rien.

Je ne pût donc pas m'empêcher de sourire en le regardant. Je lui en voulais toujours un peu, mais je devais admettre que sa façon de parler de sa mésaventure avait quelque chose de mignon. Une sorte de naïveté enfantine suintait de son récit. Un regard d'homme "Normal" face à quelque chose de "Pas trop normal". Je secouai la tête en regardant le sol, un peu amusé.

" Je ne crois pas que se soit un rêve. Je pourrais t'endormir là, tout de suite, sans même bouger de ma chaise. T'as eu de la chance de tomber sur des ... Jeune fille avec un minimum de savoir faire, dis-je en me rattrapant in-extremis. "

Le mot "sorcière" avait failli sortir de ma bouche. Ce simple nominatif qui faisait partie de mon quotidien, que j'employais peut-être même chaque jour, mais qui était pourtant si étranger à l'ensemble de l'humanité. Il fallait que je le préserve de mon monde. Il n'était pas encore prêt à une nouvelle vague de "bizzare", ou en tous cas, il n'avait pas assez bu pour ça. C'est ainsi que je me commandais un verre ( Un Martini, c'était moins cher ) et renouvelais le verre de mon ami.


Pitiful Party [ Matt Cox ] Oai2
Revenir en haut Aller en bas
Matt Cox
Matt Cox
The runaway fighter
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue70/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyJeu 17 Déc - 21:59

Pitiful Party
Jupiter & Matt
“Je pense donc je sue. De trouille, évidemment.” ▬ Jacques Sternberg

Il réparait ce qui était cassé dans la vie des gens ? Malgré les effluves d'alcool qui commençaient sérieusement à lui embrouiller l'esprit, Matt avait été très attentif à cette phrase... Sa propre vie ayant pris une tournure peu agréable, s'étant de lui-même exilé pour fuir un passé tumultueux et désastreux, il se sentait comme encore prisonnier malgré sa sortie de prison. Il vivait reclus, loin de sa famille et des rares amis qu'il avait eu. Peut-être était-ce un mal pour un bien, cela lui évitant de sombrer à nouveau dans ces habitudes destructrices en compagnie de personnes pas spécialement idéales pour avoir une vie saine... Ceci dit, à peine eut-il eu cette pensée que son regard de plus en plus hagard loucha sur son verre que Jupiter venait de remplir, pour la cinquième fois déjà depuis qu'ils étaient au comptoir. Il eut un rire bête, graveleux, et froid de toute once d'humour. Une vie plus saine... Tu parles ! Il était toujours à se noyer dans l'alcool, cette foutue drogue vendue comme de l'eau partout dans le monde. Matt savait qu'il pouvait essayer d'y croire, ce serait se mentir que de se dire qu'il revenait sur le droit chemin. Il filait un mauvais coton, encore et toujours, et était bien loin de se remettre totalement de son ancienne vie d'excès en tout genre.

Malgré ces sermons silencieux qu'il se faisait, il n'abandonna pas le moins du monde sa boisson, et continua à déverser dans son gosier le liquide ambré qui brûlait de moins en moins sa gorge anesthésiée. Il claqua de la langue, savourant cet arôme piquant, et ses yeux se voilèrent d'humidité. Bon sang qu'il était fort, il se sentait déjà tanguer sur son tabouret ! Il écouta Jupiter encore un moment, un détail qu'il dit le fit rire à nouveau.

- M'endormir ? Pour sûr, c't'à peine si j'tiens encore debout là... Va p't'être falloir qu'j'traîne pas trop ici, y a pas d'plumard pour moi...

Ses lèvres s'étirèrent en un large sourire. L'univers tout entier semblait s'illuminer sous ses chaudes paupières. Malgré lui, il se pencha un peu trop et se retrouva vraiment proche de Jupiter. Il recula un peu fortement, le tabouret faisant un aller-retour sur deux pieds, ce qui arracha un petit cri de surprise à Matt. Il se pencha à nouveau cependant, prenant un soin exagéré à ne pas recommencer sa maladresse précédente. Son haleine empestait l'alcool mais il était bien loin de s'en soucier, ni de se demander si cela gênerait son acolyte du soir. Il déposa même une de ses larges mains de boxeur sur l'épaule de l'autre homme, qui lui parut bien frêle sous ses doigts parfaits pour éclater un tronc d'arbre.

- Et à part endormir les gens, t'sais faire d'autres choses ? Allez, dis-moi tout. J'suis pas à une surprise d'plus ou d'moins, tu vois... Il regarda autour de lui, aussi bien qu'il le put à travers le brouillard devant ses pupilles. Personne va t'entendre d'façon.




© Gasmask


Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
Jupiter Bell
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue115/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyVen 18 Déc - 12:31

Le jeune homme fît allusion à son été d’ébriété qui, de toute évidence, devenait dangereusement haut. Un sourire amusé et naïf s'étira sur mes lèvres. Je n'étais plus de la première fraîcheur non plus. Par ailleurs, je ne l'avais jamais vraiment été depuis ma rencontre avec Matt. Je secouai la tête doucement, mimant le désespoir, avant de laisser un rire léger s'échapper de mes lèvres.

" Ah non, interdiction de partir maintenant ! Surtout si tu conduis, ce serait dommage de te crasher, dis-je comme si j'étais d'avantage en état de lui d'être au volant d'une voiture. "


L'ennui, c'est que j'étais réellement obligé de conduire pour rentrer chez moi. Je tentai d'éloigner ce petit problème de mes pensées et rassemblai mes esprits. Simultanément, la porte d'entrée du bar s'ouvra toute seule dans un fracas sonore, laissant entrer dans la bâtisse l'air frai de l'automne. Ce courant d'air, froid et nocturne, me caressa le visage doucement. Ça faisait du bien. Deux seconde après, le bar-man, visiblement dubitatif concernant l'étrange phénomène, referma la porte avec suspicion.

Ce bref instant d'inattention m'empêcha de remarquer l'étrange proximité de mon nouvel ami. Lorsque je le vis si proche de mon visage, je ne pût m'empêcher de m'accrocher à ses grands yeux clairs, pris d'un léger sursaut. Malheureusement, l'instant ne dura pas, et l'homme reculai jusqu'à une distance respectable pour deux nouvelle connaissance. Un peu sceptique quant au comportement de mon partenaire, je restais muet, un rictus déformant mes joues. D'étranges pensées commençaient doucement à loger dans ma tête, tout particulièrement depuis que l'une de ses grandes mains chaude et puissante s'était posée sur mon épaule.

Je m'approchai donc doucement du visage de l'homme, de légers papillons au ventre, afin d'être le plus audible possible :

" Ca ne vas pas être facile à énumérer, dis-je en feignant l’innocence, mais si quelque chose te fais envie, il ne faut pas hésiter à le dire. "


Matt avait raison sur un point. Personne ne pouvait nous entendre. L'échange que nous entretenions depuis un moment restait entre lui et moi, parfaitement confidentiel, ce qui était ironique compte rendu de la foule qui nous entourait. Quelque fois, la meilleure façon d'être invisible était justement de s'exposer au danger. Et là, j'avais pris de gros risques. D'énormes risques, même.


Pitiful Party [ Matt Cox ] Oai2
Revenir en haut Aller en bas
Matt Cox
Matt Cox
The runaway fighter
Infos de baseÂge du personnage : 36 ans
Messages : 121
Localisation : Bruxelles
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue70/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (70/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyVen 18 Déc - 14:12

Pitiful Party
Jupiter & Matt
“Je pense donc je sue. De trouille, évidemment.” ▬ Jacques Sternberg

Matt était bien trop bourré pour saisir le sens caché de ce que venait de dire Jupiter. En guide de réponse, il rit puis, aussi soudainement que l'éclair tonnant dans un ciel d'orage, il fronça les sourcils et fit une moue de sa bouche pâteuse. Il fixa son verre, étrangement encore vide, qui lui glissait d'ailleurs entre les doigts sans qu'il ne s'en rende compte. Il se racla la gorge, s'éclaircissant la voix pour répondre enfin :

- Ouais, ouais ouais ouais. Y a bien z'un truc qu'j'aimerais qu'tu fasses, ça m'ferait franchement plaisir...

Il ne vit pas le regard gourmand, presque lubrique, de son compatriote de comptoir ; il voyait plus indistinct qu'un myope sur le Titanic juste après s'être pris l'iceberg meurtrier. Le rustre lâcha un rot sonore qui lui arracha un rire des plus débiles. Le fait que ses pensées s'embrouillaient dans un méli-mélo lui était commun et il ne chercha même pas à se chercher d'excuses à son goût fort prononcé pour le whisky qui lui faisait avoir une attitude discutable. Matt se leva ensuite de son tabouret, s'y accrochant stupidement comme si le petit meuble léger comme du bois flotté aurait pu retenir sa carrure de gorille en cas de chute. L'ancien boxeur jeta un regard circulaire (ou ce qui s'en rapprochait) dans la salle et poussa un soupir exagéré, ses lèvres pulpeuses faisant plutôt le bruit d'un cheval impatient...

- M'gave c't'endroit. Puis c'que je veux te demander j'le ferais pas ici parce que... parce que tu pourras pas m'aider là de suite. Faut sortir. Besoin d'calme, tu comprends ?

Matt n'avait strictement aucune idée du malentendu auquel il participait, bien malgré lui. S'il avait pu le comprendre, il aurait sûrement payé l'addition avant de partir, en saluant le plus poliment possible Jupiter mais avec l'envie urgente de fuir dans le fond des yeux. Dans de telles circonstances, ceci dit, il pensait que son compagnon de soirée accepterait tout bonnement de l'aider, lui qui avait tellement envie de mettre vraiment derrière lui son passé qui lui donnait encore des rêves absurdes, ce qui foutait ses journées en l'air. Qu'il l'aiderait, et à cela il ne doutait pas. Il ne lui venait pas du tout à l'esprit que Jupiter pourrait tout simplement comprendre autre chose que ce à quoi il pensait réellement...

Naïf ou juste innocent, Matt l'enjoignit de le suivre et ils se frayèrent à nouveau un chemin parmi la foule, plus imbibée d'alcool que jamais. Il dut jouer des coudes, voir des poings, pour qu'on daigne lui laisser assez de place à ses larges épaules et, une fois dehors, Matt huma l'air humide et sentant les feuilles mortes moisies. Lui qui se fichait bien en général de ce genre de détails de la nature, là, il apprécia et ne s'en cacha pas. Il tituba sur le trottoir puis alla s'adosser à un mur, tirant une clope de son paquet. Ce même paquet qui tomba sur le béton, frôlant une flaque. L'ex-taulard jura, se pencha, faillit tomber la tête en avant et se rattrapa de justesse. Il riait quand il alluma sa cigarette, pendant au coin de ses lèvres. Son regard se dirigea sur Jupiter, qui l'avait suivi, et il attendit qu'il vienne à lui pour lui quérir son aide. Peut-être aurait-il mieux fait de parler tout de suite...




© Gasmask


Buck, the puppy
« LES CHIENS N’ONT QU’UN DÉFAUT : ILS CROIENT AUX HOMMES. »
Revenir en haut Aller en bas
Jupiter Bell
Jupiter Bell
// Art is witchcraft \\
Infos de baseÂge du personnage : 24 Automnes.
Messages : 166
Localisation : Somewhere in the world
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Pitiful Party [ Matt Cox ] Left_bar_bleue115/200Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty_bar_bleue  (115/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] EmptyVen 18 Déc - 14:54

L'homme, qui semblait avoir compris le tournant que prenait notre conversation, m'entraîna jusqu'au dehors. Je traversai la foule sans encombre, Matt m'ayant largement ouvert la voie à l'aide de sa large carrure, alors qu'une boule de feu dévorait mon estomac. Une étrange sensation, complètement surréaliste, rythmait le moindre de mes pas. C'était une sorte de terreur, mélangée à une fièvre qui me semblait alors toute nouvelle. Un terrible danger qui avait le goût du plus défendu des fruits. Quelque chose clochait, pourtant. Mon instinct, qui hurlait au fond de mon crâne de ne pas faire ça. D'arrêter. De dire au revoir, et de partir dans la plus parfaite des confusions, mais le chariot était en marche et il m'était impossible de le quitter.

Nous arrivâmes à l'extérieur du bâtiment, un peu plus loin dans la rues, là où les lampadaires n'éclairaient pas grand chose. L'homme tira une cigarette de son paquet, qui tomba au sol. Dans un réflexe terriblement diminué par l'alcool, il tenta de le rattraper en vain. Il s'abaissa donc afin de récupérer sa farde de cigarette qui avait de peu échappé à la noyade, sans parvenir à se relever, et alluma sa cigarette. Ses yeux plongeait dans les miens, demandant de l'aide avec une innocence troublante.

C'est à cet instant précis que j'hésitai de la nature de l'instant. Était-il vraiment ce qu'il semblait être ? Oui, sans le moindre doute. Ou du moins, c'était ce que l'alcool me disait, tant mes esprits étaient embrumé. Mes joues étaient rouge, et l'air frai ne parvenait en rien à me sortir de mes convictions. Je m'abaissai doucement, à peine en équilibre, jusqu'à ce que le visage de Matt et le mien se fasse front. Je plantai mon regard dans le sien, terriblement hésitant. C'était exactement la même sensation que l'on ressentait avant de descendre le premier pic d'une montagne russe. Une terreur débordant sur l'excitation. Et tout comme la machine, je ne pouvais plus faire marche arrière.

C'est ainsi que mes lèvres se posèrent sur celle de Matt, après une seconde de terrible crainte. Et lorsque se fût fait, un soulagement terrible se répandait alors en moi, mélangée à la tension de l'instant. Ses lèvres étaient chaude, agréable au toucher. Même l'odeur d'alcool que nous dégagions, qui en temps normal m'aurait dégoûtée, me semblait tout à fait désirable. Mais rapidement, la tournures des événement changèrent de visage ...


Pitiful Party [ Matt Cox ] Oai2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Pitiful Party [ Matt Cox ] Pitiful Party [ Matt Cox ] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Pitiful Party [ Matt Cox ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: 
La Nouvelle Orléans
 :: Mid-City :: Rock'n'bowl
-