AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/
-25%
Le deal à ne pas rater :
APPLE Écouteurs sans fil AirPods 2
135 € 179 €
Voir le deal

Partagez

Liam Hewson - Losing my Soul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Liam Hewson
Liam Hewson
Tale of Revenge
Infos de baseÂge du personnage : 40 ans (mort à 32)
Messages : 915
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Liam Hewson - Losing my Soul Left_bar_bleue168/200Liam Hewson - Losing my Soul Empty_bar_bleue  (168/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyMer 9 Avr - 20:13

Liam Hewson
« Celui qui s'applique à la vengeance garde fraîches ses blessures. »

Kettricken
GROUPE: Esprits
ÂGE: 40 ans (mort à 32)
DATE DE NAISSANCE: 22/05/1974
LIEU DE NAISSANCE: Nouvelle-Orléans
PARTICULARITES: Liam chassait les personnes possédées ; médium, son don lui permettait de voir la véritable apparence de l'esprit à travers celle de l'hôte.

NOM D'ESPRIT & CLASSE: Scáth - Dibbouk ; Esprit majeur, Scáth n'avait pourtant jamais hanté la Terre. Descendu en Enfer dès sa mort, il ne l'avait jamais quitté et pensait y passer l'éternité. Loin de s'y plaire, il n'avait simplement jamais trouvé de faille ; les damnés murmuraient à propos d'échappatoires, de passages vers la surface qui permettraient d'abandonner la désolation. Des rumeurs énoncées à demi-mots lorsque les gardiens étaient loin. Des rêves de prisonniers, des espoirs qui aidaient à rester debout. Scáth avait fini par admettre que les terres chaotiques n'avaient aucune sortie.

Durant ses huit années infernales, il devint un bourreau. Évitant ainsi la torture, sa venue sur Terre fera de lui un esprit puissant.
AVIS SUR LES ESPRITS: S'il ne se mettra pas en devoir de tourmenter les vivants, il sera néanmoins débordant de rage envers les spectres. Particulièrement, il cherchera à retrouver celui qui avait torturé sa mère et sa sœur, ainsi que le meurtrier de son père. Il ne pourra pas les tuer, mais son séjour au Tartare lui avait appris l'art de faire souffrir.
AVIS SUR BELAAM: Liam le considère comme une menace, en plus d'avoir une rancune contre lui. La rancune, parce qu'arrivé en Enfer, on lui a fait des promesses au nom de Belaam que Liam n'a jamais vu se concrétiser. On voulait qu'il rejoigne son armée en échange de la liberté, or la fuite de Tartare n'est aucunement due à Belaam. Ces promesses n'ont été qu'une forme de plus de torture. Maintenant que Scáth est libre et a pleinement conscience des intentions du Dibbouk, il se refuse tout simplement à redevenir un esclave.
L'AVEZ-VOUS REJOINT?: Inimaginable.
AVIS SUR L'ASSOCIATION DE MEDIUMS: Il a du mal à se faire une idée de son efficacité, mais préfère l'action qu'une passivité fataliste.
L'AVEZ-VOUS REJOINTE?: Oui, en échange d'être exempt d'exorcisme.
ET LA MAGIE DANS TOUT CA?: Liam n'a jamais cru à la magie et s'est toujours tenu éloigné de toutes ses fantaisies. Aujourd'hui, s'il est toujours sceptique, il ne peut plus totalement la nier...

Caractère
Liam a longtemps cru avoir des troubles mentaux. Sa famille n'était pas médium et ne croyait pas au surnaturel, ainsi elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait lorsque son don commença à se manifester. Leur attitude, les séances chez le psychologue, le traitement que celui-ci lui fit suivre le poussèrent à cette conclusion. A partir de ce diagnostic, il travailla à détruire ses hallucinations et à avoir une vie parfaitement lambda. Son don fut étouffé. Cela le poussa à devenir d'un réalisme affligeant, refusant de cautionner n'importe quelle fantaisie et particulièrement pour son fils. Celui-ci ne devait pas croire à une quelconque magie, aux créatures surnaturelles ou aux mondes imaginaires ; son père craignait qu'il ne développe les mêmes symptômes que lui.

Enfant hyper-actif, il s'est canalisé en grandissant dans le travail manuel et le sport. Le sport l'a également aidé pour sa propension à la violence. Ce n'est pas qu'il appréciait taper sur les gens, mais impulsif brutal, les coups partaient... Et ça soulageait. La cible n'était pas forcément une personne, il pouvait très bien se défouler sur une porte ou sur un sac de sable. D'ailleurs, quand il était sur les nerfs, direction salle de sport. Même sa femme l'y envoyait quand elle sentait qu'il était d'une humeur de chien. Malgré tout, il a passé quelques heures en cellule pour des bagarres.

L'exact contraire du bavard, il n'avait au surplus rien de quelqu'un d'excentrique. Sans le connaître, on ne le trouvait pas avenant du tout, il paraissait être surtout une brute à qui on ne demanderait pas le chemin si on le croisait en rue même s'il était la première personne que l'on rencontrait après avoir erré pendant des heures. En effet, il n'était pas avenant, mais pas antipathique pour autant. Il était méfiant, taciturne, un peu rude, autoritaire, avait des avis tranchés et définitifs mais pas de tact. Il ne se souciait pas des inconnus. Il montrait souvent une mauvaise foi sans borne. Sinon, il s'agissait de quelqu'un de sympa.

Liam ne renonçait jamais, il allait au bout de ce qu'il entreprenait. On lui avait appris dès l'enfance à ne pas mentir et il s'y appliquait. Son père lui avait appris qu'il devait être fort pour protéger sa famille et lui-même car personne ne le ferait pour lui. En parallèle, il avait insisté que la défendre n'était pas suffisant : il devait veiller à son bien-être, s'assurer qu'elle s'épanouisse. Il assumait ses responsabilités, il se montrait patient, parfois compréhensif, de temps en temps attentionné.

En Enfer, il s'est oublié. Il n'est plus que l'ombre de lui-même, une ombre silencieuse et impassible qui fait souffrir les faibles pour ne plus en être un. Torturer les victimes qu'on lui présente ne lui procure aucune émotion, aucun plaisir sadique, rien si ce n'est le soulagement et la satisfaction de ne plus être à sa place. Sa vie est en lambeaux dans ses souvenirs, elle semble remonter à des siècles si bien qu'il est tenté de croire qu'il n'a jamais existé que dans la cité infernale.

Histoire

1982

« Quel âge as-tu, Liam ? »

Le psychologue se comportait de façon à rassurer un gamin qui le dévisageait. Celui-ci semblait attendre quelque chose, et le craindre. Comme rien ne se passait, il répondit enfin.

« - Huit ans.
- Oh tu es un grand garçon. Je parie que tu n'as peur de rien.
- De rien. Sauf des monstres. »

A ces mots, l'enfant observa la pièce, sans oublier derrière lui. Puis il revint à l'homme qu'il ne lâchait pas des yeux.

« Tu vois des monstres ? »

On lui avait dit de tout raconter, mais il avait tellement l'habitude qu'on le réprimande qu'il ne préférait pas trop s'avancer. Pourtant, le médecin l'encouragea à poursuivre. Liam regarda autour de lui : ses parents n'étaient pas présents, restés dans la salle d'attente, ni sa petite sœur.

« Ils sont pas beaux, ils ont plein de sang sur eux ! Même qu'ils sont méchants. Mais ils sont transformés en nous, alors personne les voit. »

Le dernier qu'il avait vu ressemblait à une femme. Seulement, elle était trempée, avait les yeux rouges et de l'hémoglobine dégoulinait le long de ses bras. Elle lui avait adressé un sourire effrayant avant qu'elle ne disparaisse à travers les traits d'une jeune femme anodine. Il avait hurlé. S'était réfugié auprès de sa mère en affirmant que la dame allait le tuer. Une claque de son père stoppa la scène. Mais Liam surveillait toujours l'apparente demoiselle. Sa sœur était venue lui prendre la main et il lui avait juré de la protéger.

« - Pourquoi tu les reconnais, toi ?
- J'ai peut-être des yeux de super-héros. Tu me crois ? Papa et maman disent que ça existent pas, ils veulent pas me croire que je vois les monstres.
- Je te crois, mais on va trouver un moyen pour que les monstres ne t'ennuient plus. Pense qu'ils n'existent pas, ça t'aidera. »



1982, plusieurs mois plus tard

Il trouvait l'homme gentil au début. Rigolo même. Ses playmobiles ! Dire qu'il avait partagé ses playmobiles avec un monstre ! Il était fou de rage. Il aurait dû le voir plus tôt. Ses parents ne le croyaient pas une nouvelle fois, l'avaient puni. Siobhán avait pleuré et papa l'avait encore plus rouspété. En parallèle, le monstre continuait de faire celui qui ne comprenait pas. Ses parents lui avaient expliqué, gênés, que leur fils suivait un traitement depuis plusieurs mois, mais des crises se manifestaient encore parfois. Qu'il ne devait pas le prendre mal. Liam savait qu'il ne devrait plus voir les monstres. C'était mal. C'était comme s'il en était un aussi. Ce n'était pas normal.

Puni dans sa chambre, l'enfant balançait ses jouets du pied quand la porte grinça. Lui. Le faux humain avança vers lui, l'innocence couvrant ses traits. Le garçon recula.

« Pourquoi tu as peur de moi ? »

L'homme semblait réellement curieux de la réponse. Liam le fixa quelques instants, méfiant et en colère.

« - Parce que... t'es un monstre. Avoue !
- Je crois que tu as trop d'imagination, Liam.
- JE MENS PAS ! », hurla-t-il en jetant une petite voiture contre un mur.

Il en avait marre qu'on le traite de menteur. On lui avait appris que mentir ne se faisait pas. Il n'était pas lâche, alors il ne mentait pas. L'ami de la famille suivit le jeu du regard, interloqué.

« Je ne dis pas que tu mens. », répondit-il finalement d'un ton calme avant de s'accroupir devant la gamin. « Pour toi, c'est peut-être vrai, mais tu es grand, tu dois vivre dans le monde réel. Si tu t'obstines, c'est toi qu'on va prendre pour un monstre. On risque de t'enfermer. »

Les paroles démontraient de la bienveillance, et surtout de la fermeté. Faire peur au petit pour qu'il cesse ses bêtises. Il fallait étouffer un don si dangereux.

« M'enfermer ? »

L'hyper-actif ne voulait certainement pas se retrouver reclus. L'interrogé acquiesça de la tête, d'un air faussement triste. Liam l'examinait, mais rien ne se passa. Plus rien d'anormal.

« Tes parents et ta petite sœur seraient plus heureux si tu arrêtais de leur faire peur. » Il se releva et tendit une main vers le garçon. « Prêt pour le dessert ? »

Sans bouger, l'intéressé réfléchit, puis opina du chef. Il suivit le faux monstre en silence. Sans attraper la main tendue.



1989

Son sac de boxe sur l'épaule, Liam passa la porte d'entrée. L'entraînement s'était mal passé : les rumeurs circulaient et les adolescents avaient bien sûr pris un malin plaisir à le provoquer à leur sujet. Résultat, les assauts étaient devenus plus agressifs que nécessaire. L'irlandais avait passé la fin de la séance sur le banc. Autant dire qu'il avait une humeur de chien. L'énorme œil au beurre noir qu'allait ramener Kyle à l'école le lendemain l'emplissait cependant de satisfaction. Il comptait monter directement dans sa chambre, mais sa mère contrecarra ses plans.

« Liam ? »

Il souffla. « Ouais. »

« - Viens dans le salon.
- J'ai des devoirs à faire, 'man. », maugréa-t-il.

En réalité, il ne tenait pas à les faire. Depuis qu'ils avaient appris que sa petite amie était enceinte, ses parents en avaient sans cesse après lui. Cela faisait deux semaines qu'ils le harcelaient pour qu'il rende visite à ses « beaux-parents ». Néanmoins ceux-ci avaient décidé que leur fille ne le fréquenterait plus et, si avant ils ne l'appréciaient tout simplement pas, à présent ils le haïssaient.

« Tu les feras après, viens. »

S'il ne fallait surtout pas tenir tête au paternel, on ne discutait pas plus avec la mère. L'ado laissa tomber son sac avant de se diriger vers le salon. Son père siégeait dans le fauteuil, impassible. Pourtant, ce visage fermé cachait une réprobation sans mesure, il le savait bien. Son fils avait à peine mis un pied dans la pièce que sa mère entama les hostilités.

« - Tu as été les voir ?
- Ils veulent pas.
- As-tu fait un effort au moins ?, interrogea monsieur Hewson, sourcils froncés.
- J'ai essayé plusieurs fois, ils m'écoutent même pas ! Ils me claquent la porte au nez et ce que dit Elaine change rien. Ils la surveillent pour qu'elle ait plus de contact avec moi, ces...
- Ton vocabulaire.
- Désolé, 'man. Mais ils m'énervent. Ils me détestent et ils veulent qu'Elaine aussi, me déteste. Je fais comment ? »

Dans ces circonstances, comment assumait-il ses conneries ? Ses parents avaient beau lui répéter qu'il n'avait pas le droit de laisser la jeune fille subir la situation seule, ses parents à elle ne le permettaient pas. L'inimité avait évolué sans mesure. Elaine et lui ne se voyaient plus qu'à l'école, où ils n'avaient pas vraiment la paix non plus. Depuis la découverte de sa grossesse, tout allait de travers. Le patriarche prit la parole :

« Les parents d'Elaine nous ont appelé pour demander que tu arrêtes de les ennuyer et de détruire la vie de leur fille. Et ils ne l'ont pas dit de façon aussi calme, tu imagines bien. Nous te croyons. La situation étant ce qu'elle est, ta mère et moi avons pris une décision, Liam. Puisque tu ne peux pas assumer tes responsabilités, tu vas t'éloigner de NOLA. Je n'aime pas le tournant que tu prends, mon garçon, tu subis une mauvaise influence. Mon cousin, Ryan, va te recadrer en Irlande. Tu partiras après Noël. »

Les décisions parentales restaient sans appel. Inutile de protester, ça ne ferait qu'aggraver son cas.

« - Combien de temps ?
- Le temps nécessaire. »



1999

« Tu es bien pensif depuis quelques jours. »

Sa femme s'assit à côté de lui dans le canapé, lança un regard vers la télévision allumée puis vers le visage de Liam. Aucun doute, il ne regardait pas l'émission de sport qui était en train de passer. Et pour qu'il ne prête pas attention aux résultats du football américain, quelque chose le tracassait sérieusement.

« Qu'est-ce qu'il se passe ? »

L'homme l'observa d'abord sans un mot, hésitant. Il n'était pas pressé de révéler le sujet de ses pensées. Mais il devait le faire. Deux ans qu'ils étaient mariés, s'il attendait plus longtemps, la réaction serait pire. L'horreur serait qu'elle l'apprenne de quelqu'un d'autre.

« Ça ne va pas te plaire, chérie. »

L'expression de l'intéressée se modifia. En silence pour inviter à poursuivre sans attendre.

« - J'ai un enfant. En dehors de Tristan, je veux dire.
- Je crois comprendre ce que tu veux dire, répondit-elle froidement allié à un mouvement de recul, Depuis quand est-ce que tu me trompes ?
- Quoi ? Non ! Enfin je te trompe pas !
- Et tu l'as eu comment, ton gamin, dis-moi ? Elle t'a violé ? »

Sarcastique, comme à chaque fois qu'elle était en colère. Le champion de boxe, 1m89, tout en muscles, être mis à terre par une donzelle en manque, la vision choc. Sienna se leva, suivie par son mari qui eut la mauvaise idée de poser une main sur son bras.

« Ne me touche pas ! »

La main fut brusquement écartée et des yeux sombres foudroyèrent le géant.

« Écoute-moi, bon sang ! »

Son haussement de voix fit sursauter le bébé, qui venait de fêter ses deux ans, occupé à jouer avec ses blocs en bois à côté. Ses pleurs résonnèrent dans la pièce, sa mère gifla son père avant d'aller le rassurer. Liam maîtrisa sa voix pour ajouter :

« Je vois personne d'autre, Sienna. Si tu me laissais parler, tu saurais que le gamin à 10 ans. On se connaissait pas il y a dix ans aux dernières nouvelles. »

La jeune femme afficha une expression de franche surprise avant de répliquer.

« T'as de ces entrées en matière en même temps ! Et je suis quand même en colère, Hewson ! C'est une info que j'aurais voulu apprendre avant de me laisser passer la bague au doigt, tu vois. Maintenant, tu m'expliques. »

Ce soir-là, Liam dormit sur le canapé. Cependant la discussion avait conduit à une décision, soutenue étrangement par son épouse : il devait retrouver l'orphelin.



1999, trois semaines plus tard

Le soir tombait sur la Nouvelle-Orléans quand Liam gara la voiture devant la maison de ses parents. Cela faisait plusieurs semaines que sa femme avait appris la nouvelle de sa première paternité. Elle ne l'obligeait plus à dormir dans le salon, mais elle ne lui pardonnait pas pour autant.

Il était revenu d'Irlande à dix-sept ans, alors qu'Elaine avait abandonné anonymement le bébé dans un orphelinat. Il n'avait eu aucun mot à dire, sinon adieu. A l'époque, l'adolescent n'était pas prêt à retrouver un gamin dont il ne saurait quoi faire. Il avait poursuivi sa vie sans penser que cet épisode viendrait le déranger des années plus tard. Il avait une femme, un fils, un métier... Son existence s'était posée, il était adulte, alors sans doute était-il temps qu'il prenne certaines responsabilités en main. Son paternel lui ferait sans doute remarquer qu'il s'y prenait tard.

Les murs de la maison laissèrent échapper un cri aigu. Puis un autre.

« Prend Tristan, allez dans la voiture. »

L'enfant quitta les bras de son père pour rejoindre ceux de sa mère. Le premier entra en trombe dans la demeure, vola de pièce en pièce jusqu'à découvrir une scène horrible. Un homme découpait le visage de Siobhán ; une joue était déjà ouverte sur la largeur, révélant une chair noyée par le sang et les larmes. Ligotée sur la chaise d'à côté, leur mère avait subi le même traitement. Sauf que l'agresseur n'avait pas été interrompu. Inconsciente, sa tête tombait lâchement sur sa poitrine.

Un coup de poing envoya le psychopathe à terre, qui lâcha le couteau dans sa chute. Liam se jeta sur lui pour le tabasser. Alors qu'il l'assommait de coups, le déséquilibré planta soudainement la lame dans sa cuisse, sans qu'il n'ait vu comment il avait pu la récupérer. L'agresseur en profita pour reprendre le dessus.

« Ttt, ne bouge pas. Si tu te laisses faire, je ne tuerais pas ta mère ni ta sœur. »

Il lui sourit. Un sourire effrayant. Un sourire sadique. Un sourire inhumain. Ce phénomène que Liam refoulait depuis des années se manifesta violemment, douloureusement pour briser les barrières qui l'emprisonnaient depuis son enfance. Comme un instinct de survie qui se réveillait en force ; vois ce que tu dois combattre. L'apparence du monstre lui écorcha les yeux. Leurs fronts se cognèrent, suffisamment fort pour que ce dernier lâche prise. Ils se retrouvèrent face à face, mais bien vite un objet assomma l'humain.

Il se réveilla à l'hôpital. Il apprit que sa mère était morte, que la police était arrivée peut-être à temps pour sauver Siobhán. Quant à lui, il avait hérité de coupures plus ou moins profondes aux mêmes endroits que celles de sa sœur, qui lui légueront des cicatrices, fines avec le temps mais toujours visibles. Son père lui avouera avoir vu le meurtrier user de télékinésie. Il était prêt à croire son fils, lui-même abandonnant l'idée d'être fou.

Les médecins sauvèrent Siobhán. Elle ne supporta néanmoins pas les conséquences de ses blessures. Elle ne supporta pas plus l'expérience qu'elle avait vécue. Quatre mois plus tard, elle se suicidait.




2006


Un entrepôt abandonné à la sortie de la ville constituait un endroit idéal pour séquestrer quelqu'un. Liam avait suspendu le dénommé Adam par les poignets le temps de lui poser quelques questions. Adam n'était pas ce qu'il semblait être. Créature sous de faux traits ou esprit ayant pris possession de l'homme – une personne lui avait un jour parlé de cette hypothèse, l'irlandais ne connaissait la vérité mais ça ne l'empêcherait pas de poursuivre sa vendetta. Celle-ci avait commencé il y avait près de sept ans, suite à l'assassinat de sa mère et le meurtre indirect de sa sœur. Depuis cette année-là, il n'étouffait plus cette étrange capacité à repérer ces monstruosités. Au contraire, il en tirait avantage. Il les détectait, les kidnappait, les interrogeait puis les tuait. Quand ils ne lui laissaient pas le choix, les deuxième et troisième étapes étaient passées. Ils étaient rarement coopératifs.

Un regard suffit à confirmer que c'était Sean, son père, qui les rejoignait. Arrivé à leur hauteur, celui-ci entama immédiatement les hostilités.

« - As-tu des informations sur John Sheppard ?
- Vous lui voulez quoi, à ce type ?
- Répond.
- Si j'en avais, j'ai aucune raison de vous les donner. »

Le poing du jeune Hewson s'abattit sur la mâchoire de l'insolent.

« En voici une bonne : sinon tu crèves. »

Les propos déclenchèrent un rire franc.

« Très drôle. Vraiment très drôle ! »

Sean adressa un signe de tête à son fils, qui sortit un poignard. En silence, il s'approcha d'Adam et enfonça la lame dans son épaule.

« Toujours rien à dire ? Je suis sûr que vous vous connaissez. Lui découpe ses victimes, toi tu en bouffes... Quelles parties tu lui demandes ? »

Il n'avait pas lâché l'arme, le remuant dans la plaie pour accentuer la douleur. Dans ces circonstances, il ne ressemblait plus à l'homme que l'on connaissait. Les années l'avaient changé. Cependant il tenait à offrir une vie correcte à sa famille. Voilà pourquoi il y avait deux versions de Liam Hewson.

« Tue-moi. »

La lame fut retirée du corps, des regards s'échangèrent. Enfin le souhait fut exaucé. Père et fils s'enfermèrent dans un mutisme dont ils avaient appris la signification. Un moyen de communication plus usité que la parole. Alors que le poignard était essuyé sur les habits du mort, il s'envola et perça le cœur du vieil homme. Trop rapidement. Impossible de contrer un ennemi invisible. Ils n'étaient pas préparés à ça. Liam s'élança auprès de son paternel. Il eut beau déloger le couteau et appuyer sur la blessure pour arrêter l'hémorragie, c'était trop tard. Il hurla.

Au même instant, une voiture de police se garait devant le bâtiment.

[...]

Sienna ouvrit les yeux. Dans l'obscurité, elle discerna une silhouette appuyée contre le chambranle de la porte de sa chambre. Elle resserra son étreinte autour de son fils.

« - Tu n'aurais pas dû revenir.
- Je voulais vous dire au revoir. »

Liam s'avança dans la pièce, face à quoi son épouse se redressa et le prévint :

« - N'approche pas.
- Tu sais que je ne vous ferais jamais rien.
- C'est ce que tu as dit aussi à Sean ?
- Je ne l'ai pas tué.
- Si tu avances, je hurle. »

Heureusement qu'il avait troqué son t-shirt imbibé de sang contre un propre. Il en restait des traces sur ses bras et son visage, mais la nuit les masquait. Il avait réussi à fuir les policiers venus sans savoir réellement ce qu'ils allaient trouver. Néanmoins, ils l'avaient vu. Ils devaient être à sa recherche. Il n'avait plus d'autre choix que de se planquer.

Tristan se réveilla et, à moitié endormi, questionna sa mère avant de voir son père.

« - Papa, tu étais où ? Qu'est-ce qu'il se passe ?
- Je dois partir.
- Quoi ? Mais je veux pas que tu partes !
- Je n'ai pas envie non plus, Tristan. Promet-moi de veiller sur maman.
- Tu reviens quand ?
- Je ne reviendrais pas. Mais vous, vous pourrez peut-être me rejoindre plus tard.
- Non, coupa-t-elle. »

Les regards de l'homme et du garçon se tournèrent en même temps vers la responsable d'un jamais. Elle ajouta :

« Tu ne nies même pas. Comment veux-tu que j'accepte ? »

L'élan de l'enfant pour approcher son père fut interrompu par Sienna. Des larmes jaillirent, bientôt soutenues par des sanglots.

« Maman ! Je veux faire un câlin à papa. S'il-te-plaît, maman. »

Elle le tenait dans ses bras, le retenant, défendant du regard Liam d'approcher.

« Va-t-en. Tout de suite. »

Et il s'en alla. Deux semaines passèrent avant qu'Adam, ou l'esprit qui possédait Adam, ne le retrouve et lui fasse subir le même sort que son père. En pratique, cela donna cinq lames transperçant sa poitrine.


2006, après la mort

L’Enfer. La juste place d'un meurtrier. Liam avait perdu la foi il y avait bien longtemps, mais de toute façon, la réalité était au-delà de tout ce que ses anciennes croyances prétendaient. Les religions ne signifiaient rien dans le monde d'en bas. Les rites, c'était les litanies douloureuses accompagnant les spectacles horrifiques devant l'autel du chaos. Voici les seules offrandes pratiquées. L'ordre chaotique n'avait cependant rien à voir avec l'indiscipline et l'insolence.

Le récent mort parcourait la cité du Tartare, accablé par le poids d'une vie réclamant réparation. Les cris déchiraient l'obscurité, celle-ci régulièrement illuminée par des jets de lave. Il saisissait parfaitement que, dorénavant, la mort n'était plus la menace ultime. Les personnes qui hurlaient avait déjà souhaité au moins milles fois la mort. Une mort définitive ; une disparition complète. Le goût des cendres envahissait déjà sa bouche.

« Suis-nous. »

Deux esprits lui barraient la route, impérieux. Ils n'étaient pas comme ceux qu'il avait croisés jusque là. Ils n'étaient pas terrifiés, ils ne regardaient pas derrière eux, ils n'étaient pas perdus. Il en avait vus dépecer une femme et même ceux-là ne paraissaient pas aussi calmes. Liam déglutit, réflexe devenu inutile mais qui prouvait que son humanité n'avait pas encore déserté.

« Pourquoi ? »

Sur la défensive, il savait pourtant au plus profond de lui-même qu'il serait forcé de les suivre. Au plus il les observait, au plus il comprenait que se battre ne l'épargnerait pas. Pourtant, il n'était pas prêt à se rendre de son plein gré à l'abattoir.

« - Obéis.
- Non. »

Mauvaise réponse. L'affrontement se termina quand ils réussirent à l'immobiliser. Un sac fut mis sur sa tête et on l'emmena loin à travers les terres infernales.

Quand on le lui ôta, il était attaché par des chaînes. La pièce était vide hormis une table sur laquelle était étalée divers instruments. Un seul homme lui faisait face. Celui-ci choisit un scalpel avant de s'approcher du rebaptisé Scáth.

« Sois heureux car tu as été choisi. »

Le disciple de Belaam lui adressait un sourire lorsqu'il commença à lui ouvrir le thorax. Un geste précis et rapide dû à l'expérience. Réitéré plusieurs fois pour assurer une ouverture jusqu'à la cage.

« Je place de grands espoirs en toi, Scáth. Il ne faudrait pas que tu me déçoives. Mais d'abord, jetons un œil là-dedans. »

Tranquillement, le bourreau alla déposer la lame pour revenir avec un étau.

Liam se joignait enfin aux litanies.

Test RP
Il y avait la douleur sans fin. Celle qui rongeait la moindre parcelle de l'âme, celle qui revenait à chaque occasion plus forte. Celle qui appelait la mort. Des suppliques pour mourir une seconde fois. Avant de se rappeler que la mort était unique et éternelle. Qu'elle était cette douleur.

Il y avait les hurlements. Ceux qui ligotaient la conscience, ceux qui déclamaient les regrets, les remords. Ceux qui chantaient l'évasion et rendaient à la fois cette douleur si réelle. Avec eux s'accompagnaient les cris des os qui cassaient, les lamentations des muscles déchirés et les gargouillis du sang libéré.

Il y avait le parfum de la damnation. Celui qui étouffait les souvenirs, celui qui capturait la fragilité des vivants. Persistaient uniquement ses essences tourmentées à l'étonnante clarté. Ce n'était pas un brouillard qui camouflait la menace d'un autre monde, oh non. C'était le parfum de l'horreur, celui qui soulevait l'âme.

Il y avait le goût du passé consumé. Celui qui reniait les anciennes saveurs, celui qui enterrait le bien jamais accompli. Celui qui semait les cendres de l'amer et tuait l'humanité à petits feux.

Enfin il y avait le poids des chaînes. Celui qui interdisait l'oubli, celui qui accusait. Celui qui creusait la tombe du bon et marquait le coupable. Jamais il ne permettait de se relever.

Jamais on ne s'habituait à l'Enfer. Sa peine durait depuis deux ans ; deux ans terrestres, presque une vie dans le monde d'en bas. Et Scáth éprouvait toujours cette douleur et hurlait encore. Il était à genoux, et les chaînes s'alourdissaient. L'espoir n'existait plus, la nuit infinie l'avait avalé. Tenter de le retrouver prouvait une folie dont les autres se servaient pour mieux détruire. Il l'avait compris. S'il avait pu croire aux fables concernant des passages permettant de fuir vers le domaine des vivants, il s'était résigné à la fatalité. Ne pas leur céder de nouvelles armes.

Son tortionnaire s'écarta, rejoignit la table. Le répit était illusoire, organes excavés et chair découpée poursuivant leur complainte. La victime respirait par saccades, difficilement, mais ce n'était qu'une façon de résister. Une façon de se figurer vivant, qu'à la fin il mourrait. L'homme saisit un tissu et essuya l'outil. Lentement, il redressa la tête pour darder sa victime d'yeux perçant.

« On continue ? »

La même question, toujours. Il avait l'impression l'avoir entendue des dizaines de millier de fois. Il y avait répondu des dizaines de millier de fois. A la première exigence, un non avait éveillé une seconde demande : « Tu es donc prêt à prendre ma place ? ». Quand son esprit malade avait saisi la signification, il avait répondu par la négative. Le sel avait électrisé ses plaies. Les face-à-face suivants, il acceptait la suite. En mémoire de sa femme et de son fils. Pour prouver à Sienna qu'elle avait tort. Les années les avaient rendu flous. Les souvenirs s'effilochaient et sa détermination saignait. Pourquoi continuer ?

« Non. »

Un grognement plus qu'un mot. Dernièrement, les oui s'étaient mués en refus. Avant de retrouver leur négation originelle. Un moment de faiblesse qu'il devait balayer. La raison devenait de moins en moins claire. Il ne pouvait pas ou il ne devait pas. C'était la seule chose qui importait.

« Tu veux prendre ma place ? »

Le visage du torturé retrouva sa position initiale, vers le sol. Il ferma les paupières, la vision de la mare de sang dans laquelle baignaient morceaux d'os et de muscles, et l'un de ses globes oculaires, imprégnée sur sa rétine restante. Quatre jours sans interruption, un record. Habituellement deux jours les contentaient avant qu'ils ne concèdent des heures d'accalmie durant lesquelles le corps se reconstituait. Scáth avait enfin compris.

« Oui. »

La faiblesse résidait dans le refus. Il devait accepter sa mort. Il devait accepter les nouvelles règles.

Hors Jeu
PSEUDO: Kettricken
ÂGE: 23 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU BM?: En étant déjà dessus ? (a)
DEPUIS COMBIEN DE TEMPS VOUS RP?: 5 ans et demi
VOTRE IMPRESSION SUR LE FORUM?: Si je fais un DC, à votre avis ? **
DESIREZ-VOUS UN PARRAIN/MARRAINE?: /
FREQUENCE DE CONNEXION? 7j/7
UN COMMENTAIRE?: Akala miam miam
AVATAR: Clive Standen
NOTA BENE: Validé, vous pourrez intervenir dans les RP's d'autres joueurs. Avant, vérifiez bien que les joueurs ont accepté cette possibilité et envoyez-leur un MP pour les prévenir.



Dernière édition par Liam Hewson le Jeu 1 Jan - 19:26, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyMer 9 Avr - 20:21

Ouuuuuh ce perso à l'air génial **

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyMer 9 Avr - 20:27

Bienvenue à toi!
Revenir en haut Aller en bas
Sophya A. Turner
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Liam Hewson - Losing my Soul Left_bar_bleue130/200Liam Hewson - Losing my Soul Empty_bar_bleue  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyMer 9 Avr - 20:29

Habemus Papiaaaaaaaaam *_*

Bienvenue parmi nous papounet! N'hésite pas si tu as une question, tu sais où nous trouver! ♥



Liam Hewson - Losing my Soul Tumblr_nvka3jrxHB1twe2lto6_250
Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
Liam Hewson
Liam Hewson
Tale of Revenge
Infos de baseÂge du personnage : 40 ans (mort à 32)
Messages : 915
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Liam Hewson - Losing my Soul Left_bar_bleue168/200Liam Hewson - Losing my Soul Empty_bar_bleue  (168/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyMer 9 Avr - 21:03

Merci o/

Maddox, ça fait plaisir à entendre ♥️ (Et tu n'en as encore vu qu'une partie mrgreen)

Sophya, tu l'as diiiiiiiit *fier*


One life so old and gray In the ruins of memories he wanders, forever bound, forever bound to death. Haunt for me in the winds, wait for me in the land where nothing lives until the day I have found revenge, into darkness  fallen
❝Tale of Revenge❞


Les awards BMiens:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyMer 9 Avr - 21:07

J'disais ça pour que tu sois gentil avec moi /SBAM/
*s'envole*

J'ai hate de lire la suite en vrai (a)
Revenir en haut Aller en bas
Liam Hewson
Liam Hewson
Tale of Revenge
Infos de baseÂge du personnage : 40 ans (mort à 32)
Messages : 915
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Liam Hewson - Losing my Soul Left_bar_bleue168/200Liam Hewson - Losing my Soul Empty_bar_bleue  (168/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyMer 9 Avr - 21:13

Tu crois quoi ? Je serais pas gentil avec toi pour autant x)


One life so old and gray In the ruins of memories he wanders, forever bound, forever bound to death. Haunt for me in the winds, wait for me in the land where nothing lives until the day I have found revenge, into darkness  fallen
❝Tale of Revenge❞


Les awards BMiens:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
Sophya A. Turner
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Liam Hewson - Losing my Soul Left_bar_bleue130/200Liam Hewson - Losing my Soul Empty_bar_bleue  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyMer 9 Avr - 21:14

Papa n'est gentil avec personne façon... * s'enfuit *

Et ouiiiiiiiiiiiiiii! je l'ai dit! xD



Liam Hewson - Losing my Soul Tumblr_nvka3jrxHB1twe2lto6_250
Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyMer 9 Avr - 21:20

Snif, pourquoi tous les amis invisibles sont méchhhannnttssssss ???
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyMer 9 Avr - 21:50

Oh bienvenue papa de mon arrière-arrière-arrière (on arrête de compter rooo !) petite fille ! x)
Revenir en haut Aller en bas
Liam Hewson
Liam Hewson
Tale of Revenge
Infos de baseÂge du personnage : 40 ans (mort à 32)
Messages : 915
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Liam Hewson - Losing my Soul Left_bar_bleue168/200Liam Hewson - Losing my Soul Empty_bar_bleue  (168/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyJeu 10 Avr - 0:08

Merci arrière-arrière-arrière-arrière-[...]-arrière grand-père de ma fille !

Mad', c'est parce qu'on est invisible justement !


One life so old and gray In the ruins of memories he wanders, forever bound, forever bound to death. Haunt for me in the winds, wait for me in the land where nothing lives until the day I have found revenge, into darkness  fallen
❝Tale of Revenge❞


Les awards BMiens:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
Jia Li Yan
Jia Li Yan
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 131
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Liam Hewson - Losing my Soul Left_bar_bleue80/200Liam Hewson - Losing my Soul Empty_bar_bleue  (80/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyJeu 10 Avr - 0:15

Oh qu'il est beau !!!

Bienvenue !  pervers 


Liam Hewson - Losing my Soul 1396874210002280300
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyJeu 10 Avr - 0:32

Pourquoi qu'ils sont tous méchants dans ta famille Soso :O
Revenir en haut Aller en bas
Sophya A. Turner
Sophya A. Turner
Fade & Glory
Infos de baseÂge du personnage : 26 ans
Messages : 3199
Localisation : Vieux Quartier
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Liam Hewson - Losing my Soul Left_bar_bleue130/200Liam Hewson - Losing my Soul Empty_bar_bleue  (130/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyJeu 10 Avr - 9:26

Parce que les gentils c'pas drôle... xDDDDDDD



Liam Hewson - Losing my Soul Tumblr_nvka3jrxHB1twe2lto6_250
Oh, our flag is tattered And our bones are shattered But it doesn't matter Cause we're movin' forward Oh, my eyes are seein' red Double vision from the blood we've shed The only way I'm leavin' is dead That's the state of my head -Shinedown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyJeu 10 Avr - 10:17

ça veut dire que j'suis po drole ? *fais les yeux tristes*
Revenir en haut Aller en bas
Liam Hewson
Liam Hewson
Tale of Revenge
Infos de baseÂge du personnage : 40 ans (mort à 32)
Messages : 915
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Liam Hewson - Losing my Soul Left_bar_bleue168/200Liam Hewson - Losing my Soul Empty_bar_bleue  (168/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyJeu 10 Avr - 12:36

Merci Jia xD

Moi on m'a forcé à être méchant ! Sophya, elle, elle est pervertie dès le départ...

Maddox, tu es quand même drôle parce que t'es incompréhensible o/


One life so old and gray In the ruins of memories he wanders, forever bound, forever bound to death. Haunt for me in the winds, wait for me in the land where nothing lives until the day I have found revenge, into darkness  fallen
❝Tale of Revenge❞


Les awards BMiens:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
Lucas A. Duplessis
Lucas A. Duplessis
Infos de baseÂge du personnage : 29 ans
Messages : 895
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Liam Hewson - Losing my Soul Left_bar_bleue40/200Liam Hewson - Losing my Soul Empty_bar_bleue  (40/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyJeu 10 Avr - 12:59

Bienvenue viking *sort*
Encore un taré >>


Open your eyes.
don't get too close, it's where my demons hide. @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyJeu 10 Avr - 13:14

Youpie j'suis drole !!
*se dandine*

(clin d'oeil, clin d'oeil *sort*)
Revenir en haut Aller en bas
Chase A. Evans
Chase A. Evans
Infos de baseÂge du personnage : 28 ans
Messages : 210
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Liam Hewson - Losing my Soul Left_bar_bleue100/200Liam Hewson - Losing my Soul Empty_bar_bleue  (100/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyJeu 10 Avr - 14:03

Re... Beau papa Razz

Faut m'aimer hein !



UC ♥️ UC

UC ♥️ UC
Revenir en haut Aller en bas
Liam Hewson
Liam Hewson
Tale of Revenge
Infos de baseÂge du personnage : 40 ans (mort à 32)
Messages : 915
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Liam Hewson - Losing my Soul Left_bar_bleue168/200Liam Hewson - Losing my Soul Empty_bar_bleue  (168/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyJeu 10 Avr - 17:57

Merci viking abruti Les tarés, c'est le bien !

On verra ça, Chase Razz

*admire Maddox même si ça le fait pas avec ce compte*



One life so old and gray In the ruins of memories he wanders, forever bound, forever bound to death. Haunt for me in the winds, wait for me in the land where nothing lives until the day I have found revenge, into darkness  fallen
❝Tale of Revenge❞


Les awards BMiens:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
Liam Hewson
Liam Hewson
Tale of Revenge
Infos de baseÂge du personnage : 40 ans (mort à 32)
Messages : 915
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Liam Hewson - Losing my Soul Left_bar_bleue168/200Liam Hewson - Losing my Soul Empty_bar_bleue  (168/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyDim 13 Avr - 22:14

Désolé pour le double post, c'est pour prévenir que ma fiche est terminée ♥

Edit: Précisions (ça peut être bien XD) : Mon premier RP sera avec Sophya qui permettra à Liam de venir sur Terre, voilà pourquoi j'en ai pas parlé^^


One life so old and gray In the ruins of memories he wanders, forever bound, forever bound to death. Haunt for me in the winds, wait for me in the land where nothing lives until the day I have found revenge, into darkness  fallen
❝Tale of Revenge❞


Les awards BMiens:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyLun 14 Avr - 9:43

J'ai le plaisir de te valider Liam! =D Quelle jolie famille qu'on va faire *_*

N'oublie pas de créer tes fiches de relations et de rps, ainsi que de générer ta feuille de personnage (dans ton profil) et de la remplir! =D N'hésite pas à passer dans le Extra Voodoo, demander un rp pré-fait, voir si il n'y a pas de rp libre, et aussi dans la partie Evolution, où tu trouveras tout ce qui pourra t'aider à faire ta petite place sur le forum et à y évoluer! =D

Bon jeu parmi nous! ballon2
Revenir en haut Aller en bas
Liam Hewson
Liam Hewson
Tale of Revenge
Infos de baseÂge du personnage : 40 ans (mort à 32)
Messages : 915
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Liam Hewson - Losing my Soul Left_bar_bleue168/200Liam Hewson - Losing my Soul Empty_bar_bleue  (168/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyLun 14 Avr - 11:50

Merciiii **

Papa rentre à la maisooooooooon viking abruti


One life so old and gray In the ruins of memories he wanders, forever bound, forever bound to death. Haunt for me in the winds, wait for me in the land where nothing lives until the day I have found revenge, into darkness  fallen
❝Tale of Revenge❞


Les awards BMiens:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reversa-rpg.com/
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyLun 14 Avr - 13:41

Bienvenue à toi, esprit sexy!

Au plaisir de te croiser sur le fo et en RP!
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul EmptyLun 14 Avr - 15:15

Wayyy l'est valiidéé !!
*se dandine*
Ne me regardez pas comme ça m'sieuuurr !! *fuis*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Liam Hewson - Losing my Soul Liam Hewson - Losing my Soul Empty

Revenir en haut Aller en bas

Liam Hewson - Losing my Soul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: 
PREMIERS PAS
 :: Le Rite d'initiation :: Fiches Validées
-