AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/

Partagez|

Intrigues du forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Intrigues du forum Dim 8 Sep - 15:21

Ghost Opera
8 Septembre 2013

Ah la Nouvelle Orléans, son ambiance festive et joyeuse, pleine de couleurs. Ici, tout est bon pour prétexter une petite folie. Depuis des jours, les ouvriers communaux travaillent d'arrache-pied pour mettre en place banderoles et affiches, où l'on pouvait lire le prochain événement en date: un salon dédié à la voyance et au spiritisme. Belles têtes d'affiches, slogans attractifs, grands noms du milieu,.... sans aucun doute que cela allait amener de nouveaux touristes en ville et alimenter les ragots locaux.

Le week-end tant attendu arriva et comme prévu la foule s'épaississait devant les entrées du Louisiana Superdome. La ville elle-même n'avait rien à envier au salon: les touristes se bousculaient aux entrées de boutique Vaudou et aux salons de voyantes, tenter d'approcher de près la culture locale. Les rues n'avaient jamais autant grouillé de fausses prêtresses vaudou et de charlatans.

Mais les choses étaient trop belles pour être si simples, n'est-ce pas? Si les participants au salon se faisaient de l'argent à profusion, sollicités de toute part, réalisant leurs séances sans prendre la peine de se soucier des conséquences que cela entraînait. Et ce qui devait arriver, arriva.

Les Esprits pénétrèrent par les brèches que ces faux voyants avaient ouvertes, en masse, entrant dans un monde qu'ils avaient quitté pour certains, il y a bien longtemps.

Les semaines qui suivront seront très mouvementées, à n'en pas douter.





Dernière édition par Voodoo Ghost le Sam 24 Jan - 17:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Intrigues du forum Ven 25 Oct - 22:18

Spirit Around Us
25 Octobre 2013

Toc! toc! toc! toc! Telle était la cadence des pas rapides de cette jeune femme qui martelait le sol avec hâte. La peur s'insinuait progressivement en elle pendant qu'elle s'engouffrait à travers une des ruelles de Trémé. Les lampadaires grisaillaient à tour de rôle sur son passage, un vent froid et cinglant lui labourait l'échine. Elle jette fébrilement un regard en arrière, mais rien. Il n'y avait toujours rien de visible à l'ombre de ses pas. Il n'y avait rien qui devait l'inquiéter... La jeune afro-américaine continuait sa progression, tentant vainement d'enhardir son cœur d'un courage qui ne venait toujours pas. Quelque chose s'était écroulé avec fracas au loin, la pénombre environnante l'empêchait de voir ce qui s'était brisé mais, elle continuait sa route. Au fond, elle ne voulait pas savoir, tout ce qu'elle désirait était rentrer chez elle et retrouver sa grand-mère. Elle s'était donc mise à presser encore un peu plus le pas, resserrant nerveusement son blouson en daim de teinte Camel autour de sa taille, s'accrochant désespérément aux pans de tissu comme s'il était devenu son cordon de sécurité. La sensation oppressante qui animait son cœur depuis qu'elle avait quitté ses amis à la sortie de ce café se faisait plus présente.

Elle essayait encore et encore de chasser ces drôles de pensées qui infiltraient son esprit, elle s'était même mise à chantonner en même temps qu'elle marchait pour se sentir moins seule. Il ne lui restait que cinq petites minutes de marche à faire, cinq malheureuses petites minutes et elle allait enfin retrouver la chaleur de son foyer, le sourire de sa grand-mère. À deux, nous nous sentions plus forts non? Elle s'apprêtait à passer en vitesse l'intersection qui allait l'amener sur le chemin de chez elle quand soudain, le vent se mit à souffler de plus belle, emportant avec lui un râle sourd et lugubre qui tétanisa sur place la jeune femme. Les rafales dispersaient les quelques feuilles, flyers et autre débris qui jonchaient les trottoirs, les soulevant ici et là avec aisance. Les lampadaires clignotaient toujours, puis, son attention se fixa rapidement sur l'un d'eux qui s'était mis à briller de plus en plus. Elle était effroyablement fascinée par cette singulière lueur qui devenait à chaque seconde plus hypnotique et ce silence de plomb qui l'avait tranquillisé. Au moment où elle fit un pas pour reprendre sa route tout se déchaîna. Le lampadaire qu'elle fixait si intensément éclata, entraînant tous ceux de la rue dans cette implosion, le vent s'anima de nouveau et siffla avec une virulence sans pareil, projetant aux quatre coins tout ce qu'il pouvait, laissant ainsi s'abattre certaines branches en plein cœur de fenêtre qu'elles abattirent sans aucune sommation. Et cette froideur qui vint s'abattre le long de son cou... Elle se figea un instant, pétrifiée par cette sensation étrange, comme si une main glacée venait de l'effleurer, puis, n'écoutant plus rien d'autre que l'effroi qui avait gelé son coeur, elle poussa un cri strident avant de s'enfuir à toute jambe pendant que les bennes à ordures qui étaient réparties ici et là se renversaient sur le bitume.

- Ça va? Vous avez fini de vous amuser? La réunion va bientôt commencer, suivez-moi.

Soupirant légèrement, quatre esprits suivirent le cinquième qui venait d'arriver jusqu'à une immense maison blanche située sur Esplanade Ridge. L'architecture et les hectares qui étaient liés à la propriété laissaient entendre que la bâtisse avait été érigée durant la guerre de sécession. À l'intérieur, un homme siégeait au bout d'une table, tenait une canne noire au manche représentant une gueule de loup en argent massif dans la main droite. Il était là, imposant de par son aura et observait d'un œil implacable les nouveaux arrivants. Les retardataires prirent places aux côtés des autres participants. Celui qui était en bout de table et qui semblait présider la réunion se leva et sonda chaque âme qui se trouvait devant lui:

- Vous savez les raisons pour lesquelles je vous ai réuni ce soir. Il est temps... Nous allons amorcer la première partie du plan dès ce soir et apparemment, certains d'entre vous ont déjà pris les devants.

Il sourit légèrement aux quatre esprits qui avaient rejoint tardivement l'assemblée avant de poursuivre:

"Le meurtre de cette chienne n'a pas suffi, ils n'ont même pas daigné lui accorder la moindre importance. Ils vivent reclus dans leurs petites bulles et leur confort matériel, ne se soucient même plus de l'autre monde ni même de nos avertissements. Seulement, nous allons changer cela et leur faire connaître la véritable peur. Si je vous ai demandé de vous tenir tranquille jusqu'à présent, c'était pour cette raison. Je voulais qu'ils soient en confiance, qu'ils pataugent dans leur univers d'inconscience et s'enlisent dans leur indifférence. Ainsi, leurs âmes seront plus aisément corruptibles, plus malléables, plus... Perméables... Et chacun d'entre vous aura un hôte! Vous pourrez tous profiter de ces vaisseaux fait de chair et de sang! Je vous l'ai promis! Je vous rendrais tout ce que la vie vous a ôté! Mais pour ce faire, il est impératif de les trouver. Alors déchaînez l'enfer sur terre, libérez votre créativité et faite exploser le taux de pêché de cette maudite ville! Ce terrain de jeu est le votre et rien ne vous y est interdit!"

La totalité des esprits présents acquiesçaient avec une joie malsaine pendant qu'il leur donnait ses derniers impératifs.




Dernière édition par Voodoo Ghost le Sam 24 Jan - 17:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Intrigues du forum Dim 29 Déc - 0:01

The Invisible Man
8 Février 2014

Nouvelle Orléans, French Quarter, 8 Février 2014 aux alentours de trois heures du matin,


Des cris de rage déchirèrent la nuit, dans le Vieux quartier. Des bruits de course effrénée se firent entendre sur les pavés, tandis que le son de bris de glace fendirent le silence précaire du soir. De nombreux foyers s'allumèrent, et des silhouettes commençaient à émerger aux balcons des maisons typiques du Quartier Français. Aussi silencieuses que des ombres, des formes parfois fugitives aux yeux de la plupart des éveillés, couraient dans les rues, entrant avec fracas dans les vitrines des rez-de-chaussée, les cassant par la même occasion. Au loin les sirènes de police se firent entendre tandis que leurs voitures approchaient et que les ombres s'envolaient comme par magie. La nuit venait de révéler au grand public des choses étranges qu'il n'était pas prêt de comprendre pour le moment.

Nouvelle Orléans, City, 8 Février dans la journée,
De chuchotements en chuchotements, la rumeur s'était propagée comme une traînée de poudre. Le Vieux Quartier aurait été le théâtre d'une pièce fabuleuse : celle d'un spectacle de magie hors du commun réalisé par les sorciers et prêtres Vaudou locaux. Fumée, ombres travaillées, ils n'appréciaient pas cependant les brisures de verre gravitant sur le sol du Vieux Carré. D'autres pourtant se murmuraient que les entités spirituelles de cette ville n'y étaient pour rien, qu'ils ne pouvaient produire que du pipeau. Non, les seuls à blâmer étaient ces foutus esprits qui rôdaient depuis bien trop longtemps dans leur ville. Et qu'il était temps de chasser...


Nouvelle Orléans, Treme, 8 Février dans la soirée,
Pour la première fois depuis bien longtemps, ils étaient réunis à St Augustine. Membres éminents de la communauté, prêtres, mambos,... Tous étaient ici dans un but. Éliminer la menace. Mais ils ne pourraient renvoyer des centaines d'âmes d'où ils venaient sans l'aide de personne. Non, ils devaient trouver une solution.

« Nous devons les appeler... Nous n'avons plus le choix. »

Tous acquiescèrent. Oui, il leur fallait du sang neuf. Les regards se tournèrent inconsciemment vers un bâtiment à l'extérieur, presque abandonné. L'Orphelinat qui pourtant avait été condamné des mois auparavant. Les choses allaient bientôt se mettre en mouvement. Le temps leur était compté.



Dernière édition par Voodoo Ghost le Sam 24 Jan - 17:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Intrigues du forum Jeu 1 Mai - 20:33

Ashes and Dust
1er Mai 2014

La ville de la Nouvelle Orléans s’inondait de lumière en ce jour. Les passants discutaient agréablement entre eux, profitant du retour du bon temps et de la chaleur, tandis que les enfants jouaient sur le trottoir devant les yeux attentifs de leurs parents. Passée l'inquiétude du Carnaval, de la prise d'otage qui avait secoué toute la ville devant tant d'horreur. Passée l'angoisse que cela puisse se reproduire. Parce qu'ils veillaient et n'hésiteraient pas à dénoncer le moindre geste suspect. NOLA était devenue une ville suspecte, où chacun regardait par-dessus son épaule pour ne plus ressentir la peur des derniers mois.

Une légère bourrasque se fit sentir et tous frissonnèrent, sans exception. L'impression d'être frôlé de toute part s'accentua, mettant mal à l'aise un bon nombre des habitants. Les regards se tournaient à gauche et à droite, alors qu'ils craignaient simplement qu'un nouveau cyclone ne fonce sur leur précieuse ville et ne la réduise à néant. Si le ciel semblait se couvrir, aucune trace cependant d'un vent suffisamment important pour souffler avec autant de force.

Un bruit assourdissant retentit alors aux quatre coins de la ville, tandis que les vitres des églises et des autres lieux de cultes se brisaient en milles morceaux, laissant le verre s'écraser au sol, blessant les quelques passants venus s'y réfugier. Des cris avaient retenti tandis que les parents rattrapaient les enfants pour les faire rentrer à l'intérieur des maisons dans le but de les mettre à l'abri de ce qui pourrait se passer dans les prochaines minutes. Que se passait-il ? Peut-être simplement que les vitraux étaient si peu solides que le vent les avait fait plier ? Voila l'explication rassurante que tout le monde se répétait en boucle, comme une litanie sans fin.

Un rire explosa cependant, suivi par d'étranges murmures et les dernières personnes en rue avaient fini par s'enfuir, réellement effrayées. Plus personne n'était à l'extérieur, et pourtant ce son grave, dangereux continuait d'exploser dans l'air, comme une menace latente contre laquelle on ne pouvait se battre.

Les rues de la Nouvelle-Orléans se teintaient de sombre tandis que ses habitants s'enfermaient dans la peur. Quel avenir leur était donc réservé ? A quoi rimait tous ces meurtres, toutes ces mascarades ? Un sourire se déguisa sur les lèvres de Belaam alors qu'il pouvait sentir leur crainte à ces petits êtres sans défense. Sa réponse était simple. Il allait leur apporter le chaos.



Dernière édition par Voodoo Ghost le Sam 24 Jan - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Intrigues du forum Ven 8 Aoû - 21:58

The Pendulum Still Sways For You
8 Août 2014

Le sol, jonché de cadavre, laissait encore apercevoir de longues traînées de sang commençant à sécher. Ci et là, des bris de verre, témoins d'une intense bagarre. Des symboles, tracés à la craie sur le bois de l'endroit, étaient constellés de taches carmines, et témoignaient de la défense que les prêtres et prêtresses vaudou avaient tenté d'opposer face à leurs détracteurs. Cependant, au vu du champ de bataille qui s'étendaient devant les dizaines de témoins, aucune chance de survie ne leur avait été accordée. La mort les avait donc accueillis, et beaucoup d'entre eux priaient le Baron Samedi de leur accorder le repos mérité.

Pourtant plusieurs d'entre eux fusillaient les prieurs du regard. Les litanies et offrandes à l'Iwa ne leur serviraient donc à rien, maintenant que le danger régnait autour d'eux. Ils n'avaient pas les moyens de se défendre, c'était un fait. Mais pourtant, ils refusaient de se faire tuer de la sorte, égorgés comme les pauvres âmes gisant sur le parterre. Alors ils sortirent du Temple Vaudou de Treme, prenant la direction du Vieux Quartier où s'était établi le chef lieu de l'association des Médiums.

Deux heures plus tard, ils en sortirent, un sourire léger flottant sur leurs lèvres tandis qu'ils rebroussaient chemin. Arrivés sur place un cordon de sécurité les empêcha de rentrer dans leur temple, alors que l'on faisait sortir un à un la dizaine de corps. Distinctement, l'on pouvait observer une tête séparée du dernier cadavre. Chacun des membres du Cercle baissa alors les yeux au sol, dans un recueillement absolu. Leur houngan avait succombé de la manière la plus horrible possible qui soit.

« C'est encore un de leur sacrifice qui a mal tourné. Sûrement un rituel satanique. J'ai entendu dire qu'un policier avait suggéré un suicide collectif pour rendre hommage à leur dieu. »

Plusieurs yeux roulèrent dans leur orbite. Les gens pouvaient bien parler, ils avaient l'habitude désormais d'entendre ce genre de paroles. Quoi qu'il en soit, ils allaient réclamer vengeance, en temps et en heure. Pour l'instant ils devaient enterrer leurs défunts. Mais lorsque la bataille sonnera... Ils seraient prêts.


Note aux joueurs:
Spoiler:
 




Dernière édition par Voodoo Ghost le Sam 24 Jan - 17:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Intrigues du forum Mar 16 Sep - 17:17

what goes around, comes around
16 Septembre 2014

Bâtiment en feuLe sang. Partout. Le feu qui ronge les bâtiments, les immolant avec ses hautes flammes. Les larmes roulent sur les joues des enfants tandis que la fête foraine vole en éclat ainsi que les cinémas, les bowlings et les théâtres de la ville. Tous ces lieux censés représenter l'amusement, la détente venaient de s'éparpiller dans la nuit sombre. La dernière attaque d'un Belaam fort content de lui. Ils allaient briser leur espoir, leur dernière lueur de joie. Les broyer, les détruire peu à peu jusqu'à ce qu'ils supplient et rendent définitive leur défaite.

Un sourire cruel flotta sur ses lèvres, tandis que ses yeux reflétaient les lueurs orangées qui rongeaient Garden District. Il gagnait du terrain et ces pauvres petits humains désorganisés ne pouvaient rien pour l'en empêcher. Il gagnerait cette ville, récupérerait ce qu'il avait perdu autrefois. Nul ne serait épargné et toute résistance serait vaine. Il n'avait pas peur de faire mal, il n'avait pas peur de les monter les uns contre les autres. Au contraire, il les manipulerait, il les ferait souffrir.

Il les voyait s'agiter, ces humains démunis, tenter de sortir en masse, se marchant dessus, s'écrasant les uns les autres dans un vain espoir de survie. Et il ne pouvait nier que cela l'amusait grandement. Amusement qui augmenta au fur et à mesure que Médiums, Sorciers et Exorcistes accouraient sur place, tentant de limiter les dégâts. Pauvres petites fourmis qui ne parviendraient jamais à garder la tête hors de l'eau s'il décidait de les noyer réellement. Il s'adossa au mur, observant la scène, croisant les bras.

Portes closes, cris de désespoir, la peur nouée au ventre. C'était ce qu'ils avaient trouvé en arrivant ici, alors que les Esprits avaient enfermé toutes les personnes se trouvant dans les bâtiments, avant de les enflammer tout simplement, et de les condamner à une mort plus que certaine. Il fallait leur montrer combien ils étaient puissants, combien ils pouvaient réellement leur faire mal s'ils le voulaient. Et présentement ils le voulaient.

Cinq minutes passèrent dans ce chaos, puis dix minutes qui se transformèrent en une heure, et puis une seconde. Tout avait flambé, sous le regard satisfait du leader spectre. Des centaines de morts étaient à déplorer, une partie si belle de la Nouvelle Orléans était détruite. La population sous le choc, abattue. Le premier message était passé. Il adressa un signe de la main au nouveau chef médium avant de se retirer dans ses quartiers.

Il venait de faire sa véritable première menace. Le prendraient-ils suffisamment au sérieux désormais ? Il l'espérait sincèrement... Parce qu'il ne comptait pas s'arrêter là.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Intrigues du forum Dim 25 Jan - 10:10

Lost Cause
25 Janvier 2015

Le corps retomba mollement sur l'autel improvisé, tandis qu'un dernier souffle s'échappait des lèvres du possédé. Un frisson parcourut l'échine de chaque membre de l'assemblée du rituel d'exorcisme tandis que l'abattement se faisait voir sur leur visage. Encore une erreur, encore un mort. Certes, l'exorcisme avait fonctionné, mais ils manquaient de plus en plus de temps afin de neutraliser l'esprit avant qu'il ne tue son hôte. Comme si c'était le dernier acte avant de déposer les armes. Une victoire sans réelle gloire. Parce que cela faisait des semaines désormais qu'ils semaient les corps derrière eux, parce que les esprits avaient bien compris que les pertes joueraient en leur défaveur. Et quitte à partir, autant faire le plus de dégât possible.

Mais la population commençait à s'échauffer et la colère prenait lentement le dessus. On leur imputait des crimes d'une extrême barbarie, les faits dépassant souvent de loin la réalité. Cependant la foi que certains avaient placé en l'Association diminuait au fur et à mesure que leurs semis-échecs commençaient. Et si cela les desservait, cela nourrissait largement l'ennemi. Ils avaient cependant eu de la chance aujourd'hui, aucun d'entre eux n'avait été blessé. C'était extrêmement courant désormais. Et leurs effectifs s'amenuisaient de jours en jours.

Les exorcistes firent le tour de la pièce, détruisant tous les objets propres à l'esprit renvoyé dans son monde tandis que les sorciers multipliaient sorts et encens répulsifs et protecteurs. Nettoyer ce lieu de toute son impureté était important afin qu'un autre esprit malin ne décide de refaire surface. Plusieurs minutes passèrent, avant qu'ils ne commencent à replier bagages. Le dernier rabbin se tourna vers la malheureuse victime avant de partir, lui apportant une dernière prière rapide dans l'espoir que son âme rejoindrait des contrées meilleures avant de se diriger à son tour vers la porte et de soupirer. Sous peu un énième article de journal paraîtra, dénonçant cette mort mystère dans un entrepôt abandonné. Personne ne retrouverait leur trace, mais tous savaient qu'ils étaient coupables. Eux-mêmes en étaient conscients et commençaient à perdre confiance en eux. Comment les autres pourraient-ils faire autrement dans ce cas ?

Et dans cette salle vide, un nouvel esprit se réveillait, se posant la même question. Comment leur faire confiance et ne pas vouloir se venger ? Après tout, ils étaient coupables de l'avoir tué, et en avaient tué d'autres. En quoi méritaient-ils sont pardon ?

En rien.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Intrigues du forum Mer 13 Mai - 11:57

Like Toy Soldiers
10 Avril 2015

Des larmes et de la souffrance, voilà tout ce qu'avait récolté chaque âme habitant encore la Nouvelle-Orléans. Pauvres damnés aux espoirs esseulés par une haine bien trop farouche pour être contenue par un bien trop fébrile espoir. L'obscurité régnait et s'était emparée des coeurs alors qu'au loin, la lumière, telle un de ces songes tortueux que l'on offrait uniquement aux bien heureux, s'éclipsait à tout jamais. Une nuit noire allait encore bercer de ses bras épineux la ville, chuchotant aux uns de sombres comptines, murmurant aux autres la promesse d'un renouveau qui leur semblait alors ne jamais voir le jour. Chacun s'accrochait à ce en quoi il pouvait encore croire, chacun avançait avec les armes qu'on lui avait confié, choisissant de répondre ou non aux sinistres échos de cette destinée qui paraissait aujourd'hui si volatile et imperceptible. Oui, à travers cette nuit noire, un choix venait encore d'être fait, le bien, le mal, tout se confondait en ces temps troubles, seule cette envie viscérale de survivre tiraillait une fois de plus les entrailles d'une poignée d'individus. Il était parfois préférable d'aller à la rencontre de la mort plutôt que d'attendre bien paisiblement qu'elle ne vienne frapper à notre porte. C'est le genre de pensée qui traversait en ce moment les esprits de bon nombre d'entre eux, des volontaires issus de l'association, prêt à tout pour en finir avec ceux qu'ils considéraient comme leurs ennemis. Prêt à tout pour voir un soleil radieux illuminer à nouveau la face de leur ville et disséminer au loin ces entités malfaisantes qui ne faisaient que souiller leurs rues.

"Tout est en place ?"

"Oui, nous sommes prêts"

"Très bien, il est temps de commencer et cette fois, on le loupera pas !"

Deux sorciers prirent place, suivi de deux exorcistes et d'un médium, formant progressivement un pentagramme. Au centre de l'étoile rituélique, un mélange de fumigation aux puissantes vertus évocatoires auquel se mêlait le sang du médium. Alors que les psalmodies résonnaient avec force à travers toute la maison, les murs se mirent subitement à trembler, une énergie effroyable s'emparait des lieux, transcendant le temps et l'espace. Les coeurs battaient à tambour battant, martelant les cages thoraciques des uns et des autres. Ne pas flancher, ne pas faiblir pour ne pas faillir à nouveau. Telle était la promesse que ces hommes et femmes s'étaient faîte suite à la mort de l'un des leurs lors d'une tentative d'exorcisme qui avait échoué. Le temps s'était écoulé, la ville avait changé, cependant, leurs âmes bafouées et leurs esprits tourmentés n'ont jamais oublié ce qui était arrivé cette nuit là. Les miroirs et autres vitres de la maison éclatèrent en une synchronisation macabre, confirmant ainsi à tous qu'ils venaient d'atteindre le point de non retour. Une silhouette se dessinait de temps à autre au centre du cercle formé par les membres de l'association. La haine et la suffisance, voilà ce qui émanait de l'esprit qui venait d'être évoqué.

"Pauvre imbéciles... Ça vous a pas suffi ?! Il faut donc que je vous tue tous pour que vous imprimiez que nous sommes les plus forts !? Vous êtes ici chez moi ! Chez moi vous entendez ?!! Vous ne pouvez rien contre moi, ma puissance est décuplé ici !"

Alors que le dibbouk s'apprêtait à s'en prendre à une sorcière, il fut stoppé net par une force que lui-même ne savait expliquer. Un sourire espiègle et dédaigneux étira les lèvres de la jeune femme.

"Perdu..."

Aidée de ses paires, elle propulsa l'esprit majeur jusqu'au centre du cercle et ensemble, ils finirent par l'astreindre définitivement. Acculé, le dibbouk sentait ses pouvoirs se dissiper et son énergie s'amenuiser progressivement. La mort l'étreignait de nouveaux et il ne pouvait rien faire contre ça. C'est ce qu'ils pensaient tous.

Il observa un instant la coupole d'où émanait les fumigations avant de rire tel un dément. Une seconde d'incompréhension s'écoula, laissant les membres de l'association perplexe durant un instant, une minuscule seconde s'écoula avant que tout ne s'éclaire. L'un des exorcistes s'apprêtait à rompre le cercle, dégainant une ampoule d'eau bénite avant de s'élancer jusqu'au médium mais, il était déjà trop tard. L'esprit avait été le plus rapide, adressant un sourire provoquant à ce dernier, il investit brutalement le corps du médium, provoquant un rude chamboulement énergétique. Un lien avait été établi entre le médium et lui durant le rituel à cause du sang versé et ceci, le dibbouk l'avait bien noté. C'était sa seule chance et il venait de la saisir. Cependant, les membres de l'association étaient encore plus déterminés qu'il ne pouvait l'imaginer. Plaquant à terre le médium à présent possédé, ils entamèrent un exorcisme d'un nouveau genre. Entre litanies et prière de conjuration, le dibbouk fut pris au piège. Le combat était rude et éprouvant, le sbire de Belaam ne renonçait pas, utilisant toute l'énergie contenue en lui pour venir à bout des exorcistes, un incendie pris naissance dans une partie du salon. L'esprit trouva finalement la mort dans une dernière tentative de fuite, entraînant celle de son hôte à sa suite. Néanmoins, ce dernier venait d'être définitivement détruit, banni à jamais de ce monde et des autres.

L'unité venait de quitter à grande enjambée les lieux de l'exorcisme, contemplant à présent de loin la maison se consumer dans un feu ardent. Ils venaient d'inscrire la première véritable victoire pour l'association. Mais à quel prix ? L'un des leurs venait à nouveau de tomber au combat. Au loin, Belaam contemplait le spectacle, un sourire mauvais illuminant son visage tout en applaudissant pour cette fin qu'il avait trouvé des plus exaltante. Il contempla l'oeuvre de son disciple quelques instants avant de disparaître à travers le néant de cette nuit sans étoile.

Le sang appelait le sang et tous savaient que cela ne faisait que commencer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Intrigues du forum Sam 25 Juil - 22:41

Deal With The Devil
intrigue juillet 2015

Bourbon Street était encore loin de son effervescence habituelle. Le couvre feu instauré par les autorités de la ville ne faisait pas vraiment du bien aux affaires de celle-ci. La Nouvelle Orléans était connue pour son faste, sa vie nocturne palpitante... qui n'était plus désormais que du vent.

Pourtant de ça et là des porches des imposantes maisons des colonies françaises, on pouvait apercevoir des silhouettes penchées les unes vers les autres. Et lorsqu'on se rapprochait de quelques pas, sur le visage des uns, de larges sourires enjôleurs tandis que leur vis-à-vis semblait vivre la pire journée de sa vie.

« Belaam vous remercie de sa confiance. Son dû vous sera réclamé très bientôt. »

Des poignées de mains furent échangées alors que quelques couples formés quittaient l'abri temporaire qu'ils avaient rejoint auparavant. Des esprits se dématérialisèrent comme s'ils n'avaient jamais existé et qu'un coup de vent les avaient emportés. Sauf que le temps était loin d'être à la tempête. Un rire secoua la rue à présent déserte.

Avaient-ils conscience qu'ils venaient de passer un pacte avec le Diable ?


NOTE AUX JOUEURS :

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Intrigues du forum Sam 19 Sep - 22:31

We are the dying, we are the damned
15 Septembre 2015

img Tout n'était plus que décombres et destructions dans ce haut quartier de Big Easy.

Les attaques continuaient, sournoises et perfides, ne laissant que peu de chances aux mortels présents. Ils perdaient leurs foyers, contemplaient de leurs yeux impuissants la catastrophe qui se déroulait devant eux. Au loin, se faisaient enfin entendre les sirènes de la délivrance. Les premières ambulances arrivaient, accompagnées des pompiers et services de sécurité. Les militaires débarquaient, tentaient de porter les premiers soins aux plus blessés, recouvrant d'un drap ceux pour qui rien ne pouvait plus être fait.

De nouvelles ombres se profilèrent, renversant les ambulances pleines tandis que de nouvelles petites explosions se faisaient entendre ici et là, sans que personne n'en voit la cause réelle. Si certains pensaient à l'attentat, d'autres avaient pleinement conscience de ce qui se déroulait réellement.

Les Esprits avaient fini de prendre possession de leur quartier.

Quelques minutes plus tard, un renfort d'un nouveau genre arriva. La masse imposante du Hougan Obi projeta une ombre effrayante contre les murs détruits du Chat Noir. En sa compagnie, Michelle Laverne mambo de son état, Jake Rousseau médium émérite de la cité et Jayden Cook prêtre exorciste de la Nouvelle Orléans. Ceux-ci se dirigèrent d'un pas conquérant vers l'un des capitaines de Belaam, invisible à l'oeil nu, se trouvant dans un coin reculé de la rue. Jake arracha de son étui un poignard long et recourbé, adressant un sourire rogue à l'objet de leur attention, avant de murmurer son nom et de s'entailler profondément le poignet, reproduisant par l'occasion la même blessure sur le corps vaporeux de l'ennemi. La blessure suintante de l'esprit laissa glisser quelques gouttes d'ectoplasme au sol, tandis que celui-ci reculait précipitamment, dans une vaine tentative de fuite. La mambo se dirigea vers le liquide noir et poisseux, traçant au sol un cercle de Salomon, tandis que Pa'obi se préparait au Rituel qui allait suivre, échangeant les dernières consignes avec ses collègues. Ils avaient tenu à le réaliser par eux-même, au cas où les choses ne seraient pas totalement au point. L'esprit face à eux était puissant, bien trop pour que l'on puisse ignorer cela et envoyer une équipe de puissance inférieure.

L'esprit fut rappelé, piégé au sein de son cercle d'invocation, se brûlant dès qu'il voulait en sortir. Les précautions étaient minimes et ne tiendraient que peu de temps, mais ils ne disposaient pas de davantage pour réaliser leur exploit. Jayden finit par entonner des litanies en direction de l'esprit, tournant autour du cercle, encensant et aspergeant le pion de Belaam d'une potion verdâtre. Les voix des trois autres membres de l'Association s'élevèrent alors, scandant un sortilège qui ne tarderait pas à faire ses preuves.

« Die autem spiritus nequam et vivet anima vestra evanescit in aeternum »

Cela ne dura que quelques secondes. Le corps de l'esprit fut pris de tremblements, ses yeux se révulsèrent... avant qu'il ne disparaisse dans un nuage sombre.

La victoire du quatuor à la tête de l'Association fut teintée d'amertume.

Ils avaient désormais leur conjuration finale.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voodoo Ghost
Dream Teller
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
200/200  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Re: Intrigues du forum Ven 4 Déc - 18:56

Save our last goodbye

Ses joues étaient inondées de larmes qui se mêlaient à la saleté. Elle pensait avoir déjà vécu l'horreur lors de Katrina. Comme elle avait été naïve... Il y avait pire que les catastrophes naturelles. Ils avaient énormément perdu, mais ils avaient su reconstruire, se relever. Cette fois... La Nouvelle-Orléans ne se relèverait pas de ses cendres, tel le phénix des légendes. Tout était détruit. Une fois de plus. Des bâtiments avaient explosé, des tremblements de terre avaient frappé. La ville était devenue folle. Et rien n'était naturel cette fois. Les esprits rôdaient bel et bien sur la terre et les morts avaient décidé de tout réduire à néant. Impossible de savoir quand la prochaine catastrophe allait frapper. Ni où.

Lauren renifla. Elle avait perdu son mari et son fils, alors que leur immeuble s'éventrait sous l'effet de la terre meuble. Une horrible crevasse s'étalait désormais sur le sol, coupant l’asphalte en deux. Une terrible gueule béante qui avait déjà englouti bien des innocents.

Il n'y avait plus rien à sauver ici.

Les morts étaient en train de gagner et ce qu'il se passait ici avait des airs de fin du monde que personne n'avait su prévoir. Elle devait fuir... Mais qu'il était tentant de rester là, pleurer ses morts et attendre que la terre l'avale à son tour. A moins qu'un esprit ne décide de jouer avec elle ? Cette perspective la fit frissonner et lui donna l'énergie nécessaire pour se lever. Partir. Tenter de se reconstruire loin de toute cette horreur, loin de la magie et du surnaturel. Les exorcistes, les prêtres vaudous, les sorcières wicannes, les mediums... Ils n'avaient rien su faire pour empêcher ce désastre. C'était même à se demander s'ils n'avaient pas précipité la fin...

Aux abords de la ville, les survivants se massaient, afin de fuir. Les militaires, qui se trouvaient là depuis des mois, empêchant tout habitant de fuir et tout étranger de rentrer se retrouvaient à devoir filtrer une foule paniquée et désespérée. Des convois partaient à intervalle régulier, évacuant ainsi les victimes de cette folie. Ils tentaient d'instaurer de l'ordre et de la discipline, mais la foule était anxieuse, les esprits échauffés. Et si les humains avaient peur, les possédés, eux, se délectaient de cette panique et soufflaient sur les braises du désespoir pour créer de nouveau le chaos, réprimé à coups de feu et d'ordres secs, aboyés par les soldats.

Avaient-ils enfin compris ? Le gouvernement avait-il enfin ouvert les yeux et compris que ce qu'il se passait ici n'avait rien de naturel, que toutes les histoires terrifiantes de fantômes étaient réelles ? Lauren eut un sourire désabusé. C'était trop tard... La Nouvelle-Orléans était perdue.

Et elle n'était que le début.

Car parmi le flot des réfugiés, il n'y avait pas que des victimes. Il y avait aussi des bourreaux et elle remarqua le sourire d'une enfant, trop calme pour être honnête...

Elle avait tort, ailleurs ne serait pas mieux qu'ici. Les esprits maléfiques les suivaient et les extermineraient tous.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Intrigues du forum

Revenir en haut Aller en bas

Intrigues du forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Intrigues du forum
» HUM GENYEN YON TRAVESTI SOU FORUM HAITI
» un nouveau succes pour forum haiti .Ole!
» BIENTOT 27 AOUT KAKAKOK AURA 2 ANS SUR LE FORUM HAITI DES IDEES
» Y-a-t-il un Canadien sur ce forum qui maitrise ce sujet?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: 
PREMIERS PAS
 :: Les Bases :: Les Bases
-