AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
RETROUVEZ NOUS SUR:
http://houseofhell.forumactif.com/
Le deal à ne pas rater :
Pack de 10 BD à 49€ – Le meilleur de DC COMICS
49 €
Voir le deal

Partagez

Spirit Around Us ~ Intrigue Décembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Voodoo Ghost
Voodoo Ghost
Dream Teller
Infos de baseÂge du personnage : Tu aimerais savoir pas vrai? vieux, très vieux, autant que Papa Legba!
Messages : 1441
Fiche RPG
Votre Personnage
Jauge de capacités:
Spirit Around Us ~ Intrigue Décembre Left_bar_bleue200/200Spirit Around Us ~ Intrigue Décembre Empty_bar_bleue  (200/200)
Dons, capacités & petits plus:
Ma boutique de Voodoo:

MessageSujet: Spirit Around Us ~ Intrigue Décembre Spirit Around Us ~ Intrigue Décembre EmptyDim 29 Déc - 0:00

Spirit Around Us

Spirit Around Us ~ Intrigue Décembre Tumblr_myfenfV9co1s9j1z4o1_500
Toc! toc! toc! toc!

Telle était la cadence des pas rapides de cette jeune femme qui martelait le sol avec hâte. La peur s'insinuait progressivement en elle pendant qu'elle s'engouffrait à travers une des ruelles de Trémé. Les lampadaires grisaillaient à tour de rôle sur son passage, un vent froid et cinglant lui labourait l'échine. Elle jette fébrilement un regard en arrière, mais rien. Il n'y avait toujours rien de visible à l'ombre de ses pas. Il n'y avait rien qui devait l'inquiéter... La jeune afro-américaine continuait sa progression, tentant vainement d'enhardir son cœur d'un courage qui ne venait toujours pas. Quelque chose s'était écroulé avec fracas au loin, la pénombre environnante l'empêchait de voir ce qui s'était brisé mais, elle continuait sa route. Au fond, elle ne voulait pas savoir, tout ce qu'elle désirait était rentrer chez elle et retrouver sa grand-mère. Elle s'était donc mise à presser encore un peu plus le pas, resserrant nerveusement son blouson en daim de teinte Camel autour de sa taille, s'accrochant désespérément aux pans de tissu comme s'il était devenu son cordon de sécurité. La sensation oppressante qui animait son cœur depuis qu'elle avait quitté ses amis à la sortie de ce café se faisait plus présente.
Elle essayait encore et encore de chasser ces drôles de pensées qui infiltraient son esprit, elle s'était même mise à chantonner en même temps qu'elle marchait pour se sentir moins seule. Il ne lui restait que cinq petites minutes de marche à faire, cinq malheureuses petites minutes et elle allait enfin retrouver la chaleur de son foyer, le sourire de sa grand-mère. À deux, nous nous sentions plus forts non? Elle s'apprêtait à passer en vitesse l'intersection qui allait l'amener sur le chemin de chez elle quand soudain, le vent se mit à souffler de plus belle, emportant avec lui un râle sourd et lugubre qui tétanisa sur place la jeune femme. Les rafales dispersaient les quelques feuilles, flyers et autre débris qui jonchaient les trottoirs, les soulevant ici et là avec aisance. Les lampadaires clignotaient toujours, puis, son attention se fixa rapidement sur l'un d'eux qui s'était mis à briller de plus en plus. Elle était effroyablement fascinée par cette singulière lueur qui devenait à chaque seconde plus hypnotique et ce silence de plomb qui l'avait tranquillisé. Au moment où elle fit un pas pour reprendre sa route tout se déchaîna. Le lampadaire qu'elle fixait si intensément éclata, entraînant tous ceux de la rue dans cette implosion, le vent s'anima de nouveau et siffla avec une virulence sans pareil, projetant aux quatre coins tout ce qu'il pouvait, laissant ainsi s'abattre certaines branches en plein cœur de fenêtre qu'elles abattirent sans aucune sommation. Et cette froideur qui vint s'abattre le long de son cou... Elle se figea un instant, pétrifiée par cette sensation étrange, comme si une main glacée venait de l'effleurer, puis, n'écoutant plus rien d'autre que l'effroi qui avait gelé son coeur, elle poussa un cri strident avant de s'enfuir à toute jambe pendant que les bennes à ordures qui étaient réparties ici et là se renversaient sur le bitume.

- Ça va? Vous avez fini de vous amuser? La réunion va bientôt commencer, suivez-moi.

Soupirant légèrement, quatre esprits suivirent le cinquième qui venait d'arriver jusqu'à une immense maison blanche située sur Esplanade Ridge. L'architecture et les hectares qui étaient liés à la propriété laissaient entendre que la bâtisse avait été érigée durant la guerre de sécession. À l'intérieur, un homme siégeait au bout d'une table, tenait une canne noire au manche représentant une gueule de loup en argent massif dans la main droite. Il était là, imposant de par son aura et observait d'un œil implacable les nouveaux arrivants. Les retardataires prirent places aux côtés des autres participants. Celui qui était en bout de table et qui semblait présider la réunion se leva et sonda chaque âme qui se trouvait devant lui:

- Vous savez les raisons pour lesquelles je vous ai réuni ce soir. Il est temps... Nous allons amorcer la première partie du plan dès ce soir et apparemment, certains d'entre vous ont déjà pris les devants.

Il sourit légèrement aux quatre esprits qui avaient rejoint tardivement l'assemblée avant de poursuivre:

"Le meurtre de cette chienne n'a pas suffi, ils n'ont même pas daigné lui accorder la moindre importance. Ils vivent reclus dans leurs petites bulles et leur confort matériel, ne se soucient même plus de l'autre monde ni même de nos avertissements. Seulement, nous allons changer cela et leur faire connaître la véritable peur. Si je vous ai demandé de vous tenir tranquille jusqu'à présent, c'était pour cette raison. Je voulais qu'ils soient en confiance, qu'ils pataugent dans leur univers d'inconscience et s'enlisent dans leur indifférence. Ainsi, leurs âmes seront plus aisément corruptibles, plus malléables, plus... Perméables... Et chacun d'entre vous aura un hôte! Vous pourrez tous profiter de ces vaisseaux fait de chair et de sang! Je vous l'ai promis! Je vous rendrais tout ce que la vie vous a ôté! Mais pour ce faire, il est impératif de les trouver. Alors déchaînez l'enfer sur terre, libérez votre créativité et faite exploser le taux de pêché de cette maudite ville! Ce terrain de jeu est le votre et rien ne vous y est interdit!"

La totalité des esprits présents acquiesçaient avec une joie malsaine pendant qu'il leur donnait ses derniers impératifs.


Revenir en haut Aller en bas

Spirit Around Us ~ Intrigue Décembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Mirrors :: Events-